Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
HôaH, l'arbuste épineux - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
HôaH, l'arbuste épineux

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Sunday 03 Feb 08, 18:38 Répondre en citant ce message   

Proverbes 26-9 :
חוח עלה ביד שכור ומשל בפי כסילים׃׃
HôaH 3ala beyad šikkor umašal bephi khesilim

trad. du rabinat : Une épine qui perce la main d'un homme ivre, telle une maxime dans la bouche des sots.

Darby :
Une épine qui entre dans la main d'un homme ivre, tel est un proverbe dans la bouche des sots.

Segond :
Comme une épine qui se dresse dans la main d'un homme ivre, Ainsi est une sentence dans la bouche des insensés.

King James :
As a thorn goeth up into the hand of a drunkard, so is a parable in the mouths of fools.

Septante :
ἄκανθαι φύονται ἐν χειρὶ τοῦ μεθύσου δουλεία δὲ ἐν χειρὶ τῶν ἀφρόνων

Smith , Van Dyke :
شوك مرتفع بيد سكران مثل المثل في فم الجهال.
šawk murtafi3 byyad sarkân mithla 'almithâl fy fam 'aljuhâl.

Toutes les traductions donnent pour HôaH : épine, même l'arabe.
Seul Chouraqui traduit par "vinettier", autre dénomination de l'épine-vinette ou berbéris.
Le mot HôwaH signifie chardon en hébreu moderne. En arabe je trouve خوخ HawH qui signifie pêcher, prunier.
Pas de trace de la racine en akkadien.

L'identification des plantes dans les textes anciens est difficile mais qu'est-ce qui peut être commun au chardon, au pêcher-prunier et à l'épine vinette. Pour cette dernière, étant donné que Chouraqui était un bon arabisant, y a-t-il une corrélation?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Arnold



Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 1
Lieu: centre de la France

Messageécrit le Wednesday 05 Nov 08, 23:08 Répondre en citant ce message   

Dans mon dictionnaire akkadien, j'ai trouvé cela :

hahu II : "to spew, to spit out"

et est rattaché à :

huhhittu(m) : "expectoration, vomit" < hahu II.

Il semble que ce mot "khokha" désignerait le vomi. Le proverbe prendrait alors une signification pleine de sens....

Concernant le sens "pêche / prune" en arabe, il doit etre à rapprocher de cette racine attestée en akkadien de "cracher" en désignant les fruits à noyaux (que l'on crache après avoir mangé le fruit).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 06 Nov 08, 21:52 Répondre en citant ce message   

L'idée de cracher, vomir avec l'akkadien ḫaḫu me plait bien.
Ca donnerait pour le proverbe : "comme du vomi dans sa main, telle est la maxime dans la bouche d'un sot"
Les mots de la bible hébraique ont souvent des traductions difficiles : c'est un corpus d'environ 6000 mots avec de nombreux hapax.
Comment les rabbins, si l'hypothèse est bonne, ont-ils pu y dériver le sens "épine"que tout le monde a suivi ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Friday 07 Nov 08, 0:03 Répondre en citant ce message   

dubsar a écrit:

Comment les rabbins, si l'hypothèse est bonne, ont-ils pu y dériver le sens "épine"que tout le monde a suivi ?

Les rabbins ont bon dos. La Septante date d'entre le 3ème et le 1er siècle avant JC. C'est une traduction bien plus ancienne que les autres. Elle traduit HoaH par akanthos l'épineuse. Certainement parce que HoaH ne veut rien dire d'autre qu'épine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nil



Inscrit le: 04 Aug 2008
Messages: 68
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 11 Nov 08, 12:22 Répondre en citant ce message   

Le HAL qui est le « grand » dictionnaire de l’hébreu et de l’araméen bibliques, Hebräisches und Aramäisches Lexikon zum Alten Testament, von LUDWIG KOEHLER und WALTER BAUMGARTNER.- Leiden, Brill 1967, confirme qu’il est bien question d’épine,
חוחַ < *hāh : Dorn
(pardon, le h que j'écris ne traduit pas le caractère hébraïque ח)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 13 Jan 17, 15:48 Répondre en citant ce message   

Je ne sais pas si Dubsar nous lit encore mais si j'en juge par le verbe arabe أخاخ aẖāẖa "être peu élevé au-dessus du sol, et comme tel, se dérober aux regards, être caché (se dit des plantes)" (Kazimirski, I-644), le mot خوخة ẖūẖa pourrait signifier "jeune pousse à peine visible". (Sens absent du dictionnaire).
Il est curieux, sous la même racine, de trouver plus loin خوخاء ẖawẖā' "sot, imbécile"...

À part ça, voici ce qu'on trouve chez Rajki :

chauch : peach [Sem ch-w-ch, Mal hawha, Akk chacchu (plum), JNA khokha (peach)]
chaucha : mouth [SAr ch-h, Jib choh, Gez chochet]

On voit qu'il y a de l'homonymie dans cette histoire.
Pour le deuxième item de Rajki, le sens est plus probablement "ouverture" car Kazimirski donne : "lucarne, fenêtre, communication sans porte entre deux maisons" et même "anus". Mais pas de "bouche".

Que peut-il y avoir "dans la main d'un homme ivre" qui soit comparable à une "maxime dans la bouche d'un imbécile" ?

Un proverbe précédent (26,7) dit ceci : "Comme les jambes du boiteux sont faibles, ainsi est une sentence dans la bouche des insensés." Je soupçonne le proverbe 26,9 d'en être une variante et d'avoir donc à peu près le même sens. Moi, je verrais bien un bâton, une canne dans la main d'un ivrogne. Ce n'est pas la présence d'une canne qui va l'aider à marcher mieux, à tenir debout, de même que le fait de proférer une maxime ne fait pas un sage d'un sot. Dans les mots arabes ci-dessus, je ne vois rien qui s'apparente à une canne, mais si j'étais hébraïsant, c'est de ce côté-là que je chercherais, car je ne suis pas du tout convaincu par cette histoire d'épine.

Peut-être le bois de l'épine-vinette - si c'est bien de cet arbuste qu'il s'agit - a-t-il été utilisé pour faire des cannes ? Par métonymie, le nom de la matière désignerait l'objet fabriqué avec cette matière. Remarquons en passant que c'est ce qui se passe avec le mot canne lui-même.

Je lis sur Internet que les arbres fruitiers sont de bons bois pour cet usage.

Alors, finalement, peut-être est-ce bien à un pêcher ou à un prunier que nous avons tout simplement affaire dans ce proverbe biblique. Plus exactement, à une canne façonnée à partir d'une jeune pousse d'un de ces arbres.

Proverbes 26-9 :
חוח עלה ביד שכור ומשל בפי כסילים׃׃
HôaH 3ala beyad šikkor umašal bephi khesilim

Ma traduction (sous toutes réserves) : Une maxime dans la bouche d'un sot est comme une bonne canne dans la main d'un ivrogne. (= est aussi inutile que ...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008