Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Question épigraphique - pierre tombale en Algérie - Forum latin - Forum Babel
Question épigraphique - pierre tombale en Algérie

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Forum latin
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
sami67



Inscrit le: 08 août 2011
Messages: 1
Lieu: strasbourg

Messageécrit le lundi 08 août 11, 1:11 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Etant en vacance en Algérie, j'ai découvert une pierre tombale romaine non loin de chez moi.
J'aimerais votre aide pour la décrypter.
La lecture de certains endroits n'est pas forcément juste à 100% vu l'état un peu dégradé de la pierre
Voici les inscriptions tel qu'on peut lire la pierre:


TVR "***Dégradation***" MINVCIVS
**Dégradation** NINVS
M MINVCIVS
CAIVIII NVS SIBI
SIBI SVIS O POSIERI
IIC HSE


HSE voulant dire "Hic Situs Est"=" Ici repose" je suis assuré que c'est une pierre tombale, maintenant ce qui m'intéresse c'est les autres passages, les dates et surtout le personnage à qui appartient cette tombe qui serait apparemment un dénommé Marcus Minucius sans plus d'informations pour l'instant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le lundi 08 août 11, 9:13 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je n'ai pas la compétence de répondre mais, bien que la demande soit en transgression des règles de Babel, j'aimerais qu'on laisse ce message parce que moi aussi j'en suis curieux, parce qu'on a déjà eu des discussions intéressantes sur des questions d'épigraphie et que, d'ailleurs, ce n'est guère que sur de tels cas particuliers qu'on peut aborder cette discipline.

Enfin, pour faire avancer le schmilblick, j'apporte une pierre : Marcus Minucius Felix.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 2650
Lieu: Paris

Messageécrit le lundi 08 août 11, 9:30 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Intéressante énigme. Quoique beaucoup de mystère entoure cet auteur, on en apprend un peu plus ici :
http://en.wikisource.org/wiki/Catholic_Encyclopedia_%281913%29/Minucius_Felix
L'article signale la présence d'inscriptions lapidaires de son nom à Tebessa en Algérie !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le lundi 08 août 11, 12:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En Algérie oui, mais fort proche de la Tunisie et, d'ailleurs, aussi à Carthage. Ce serait éventuellement intéressant de savoir où est la pierre de sami.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Anne345



Inscrit le: 23 nov 2006
Messages: 49

Messageécrit le mercredi 10 août 11, 13:24 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

http://forums.futura-sciences.com/archeologie/488979-pierre-tombale-romaine.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le vendredi 02 sep 11, 20:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le dernier mot POSIERI peut être lu POSTERI(S?). Si mes yeux ne se trompent pas, je vois un tiret sur I et une lettre S après le dernier I.
Si le lapicide n’est pas allé à la ligne, le TUR pourrat-il être lié avec NINUS, par une voyelle (TUR(O)NINUS/TUR(I)NINUS/TUR(A)NINUS/TUR(V)NINUS/TUR(E)NINUS. On ne distingue pas bien mais il me semble qu’il y ait quelque chose.


Dernière édition par u pistùn le mardi 06 sep 11, 19:21; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Meduantensis



Inscrit le: 13 mai 2010
Messages: 40
Lieu: Rothomagi

Messageécrit le lundi 05 sep 11, 12:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

À la place de CAIVIII, je verrais CATULII, voire CATULLI (qui, lui, semble exister)

Je propose ça pour le moment, en attendant d'autres propositions :

M
C MINV[CIVS] [....]
TVR NINVS [...]
M MINVCIVS
CATVLLI NVSSIBI
SIBI SVIS O POSTERI[S]
IIC HSE
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le mardi 06 sep 11, 19:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

O après SUIS est sans doute une abréviation. Mais l'inscription est degradée, s'agit-il de O ou bien de Q? S'il s'agit de Q l'on peut reconstruire SIBI SVISQ(VE) POSTERIS ' pour soi-même et pour ses descendants’

Meduantensis a écrit:
À la place de CAIVIII, je verrais CATULII, voire CATULLI (qui, lui, semble exister)


CATVLLI NUS

ICI

Citation:
Par contre, on trouve un Catullinus diaconus au 15 juillet dans le Kalendarium Karthaginense ce qui sert peu à expliquer le Calullinorum flores.
Nous avons bien ici la formule officielle d'offrande de "tuis donis", gravée à ce qu'il semble sur un oratoire bâti dans la propriété des Catullini Epiphanii, fleur de la noblesse sénatoriale.
Les Catullini du IV siècle ont eu, en effet, leur part d'honneurs et de magistratures Nous rencontrons un Catullinus, praesses de la Byzacène en 314, un Aconius Catullinus proconsul d'Afrique entre 316 et 319, un Fabius Aconius Catullinus Philomatius vicaire d'Afrique en 338, 339, consul en 349 o sa propre fille, Fabia Aconia Paulina, épousa le célèbre Vettius Agorius Pretextatus, consul suffect de 387. Un siècle plus tard, en 461, nous voyons un Catullinus vir illastris, ami et collègue de Sidoine Apollinaire en Gaule, après lequel on perd la trace de cette famille si associée à l'Afrique qu'elle a dû y posséder de grands biens dans cette province de Numidie où nous rencontrons une dédicace Catullinus flores, Epiphaniorum floress, Quiriaci suboles.Catullinus et Epiphanius sont des cognomina et non des gentilices. Le premier, anobli par tant d'illustres personnages fut probablement employé vers le Ve siècle comme gentilice lorsque tous les usages de l'onomastique se brouillèrent. Epiphanius est un cognomen illustre au début du v siècle où nous voyons un Flavius Annius Eucarius Epiphanius préfet de Rome en 412. C'est aussi vers le milieu du Ve siècle que tout invite à dater l'inscription qui doit être antérieure à la persécution vandale, parce qu'il n'est guère vraisemblable que les membres d'une famille sénatoriale eussent embrassé l'arianisme, religion d'un peuple ennemi de Rome.
A quelle époque le christianisme entra-t-il dans la famille des Fabli Catullini, nous n'en avons aucun indice. Fabia Aconia Paulina, fille du consul de 349 et épouse de Pretextatus, un des chefs du parti païen, fut initiée elle-même à tous les mystères idolâtriques. Les autres Catullini nommés dans les inscriptions romaines, le diacre Catullinus de Carthage du calendrier de cette ville, les deux Catullini du martyrologe hiéronymien, le sous-diacre Catullinus nommé dans probable, à condition d'y mettre cette pointe de vanité dont ne sont pas toujours exempts les monuments de cette catégorie une lettre 4e Constantin aux évêques de Numidie, l'évêque Catullinus de Gitti connu par la conférence de 411, nous sont tous connus par leurs prénoms et on n'a pas une seule bonne raison à produire pour les rattacher à la famille sénatoriale des Catullini Epiphanii


TUR NINUS = [SA]TURNINUS?

Je propose:

M
C MINV[CIVS] [SA]
TVR NINVS [...]
M MINVCIVS
CATVLLINVS SIBI
SIBI SVISQVE POSTERI[S]
IIC HSE


Dernière édition par u pistùn le mardi 06 sep 11, 20:42; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le mardi 06 sep 11, 20:24 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

astucieux …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Meduantensis



Inscrit le: 13 mai 2010
Messages: 40
Lieu: Rothomagi

Messageécrit le mardi 06 sep 11, 21:30 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

u pistùn a écrit:
O après SUIS est sans doute une abréviation. Mais l'inscription est degradée, s'agit-il de O ou bien de Q? S'il s'agit de Q l'on peut reconstruire SIBI SVISQ(VE) POSTERIS ' pour soi-même et pour ses descendants’

Bien vu ! Je pressentais un quelque chose dans ce genre, mais je ne suis pas allé au bout des choses.
Bon, ben finalement, il ne manque plus grand-chose !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le mardi 06 sep 11, 21:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il manque IIC. Mais je pense que là-bas l'inscription est fort degradée. Il me semble, par exemple, que à gauche de la première I il y ait une espèce de tiret.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7909
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 07 sep 11, 3:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Y a-t-il une chance que IIC = 98 ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le mercredi 07 sep 11, 19:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne sais pas. Comme j'ai dejà dit, l'inscription est fort degradée. Il faut réflechir. Il s'agit d'une inscription funéraire, sans doute (HSE = Hic Situs/Sepultus Est). On voit, en haut, une M, peut-être une abréviation de D(IS) M(ANIBUS) ‘Aux dieux Mânes’ ou de D(IS) M(ANIBUS) (SACRUM) ‘Consacré aux dieux Mânes’. Il manque, dans cette inscription, un verbe tel que FECIT, AEDIFICAVIT, POSUIT. Peut-être ce verbe est placé dans la dernière ligne, avant l'abréviation HSE. Il y a un autre problème. On a deux personnages et le cas est le nominatif. Par consequence, est-ce que tout les deux ont fait construire et graver la pierre tombale? L'abréviation HSE semble indiquer un seul mort, mais est-elle une formule standardisé, que l'on peut utiliser au singulier et au pluriel?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mechthild



Inscrit le: 01 sep 2011
Messages: 96
Lieu: Wien/Vienne, Autriche

Messageécrit le lundi 17 avr 17, 17:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voilà le texte complet (pour ceux qui suivent toujours ce fil...):

D(is) M(anibus) [s(acrum)]
C(aius) Minuc[iu]s Sa-
turninus et
M(arcus) Minucius
Catullinus sibi
{sibi} suisq(ue) posteris
fec(erunt) h(ic) s(itus) e(st).

L'inscription a été publiée dans le Corpus Inscriptionum Latinarum VIII 17473. Le formulaire est un peu surprenant; apparemment, les deux Minucii (ou leur tailleur de pierres) n'arrivaient pas à choisir entre "fecerunt" et "hic situs est", donc ils mettaient les deux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Forum latin
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008