Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Un chant yiddish recyclé en chanson de marche pour boys scouts - Forum allemand - Forum Babel
Un chant yiddish recyclé en chanson de marche pour boys scouts

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Ion



Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 75
Lieu: Liège

Messageécrit le Wednesday 25 Oct 17, 11:02 Répondre en citant ce message   

Au début des années ’60, la Ville de Cologne organisait des « Camps de jeunesse internationaux » où se rencontraient des jeunes de Cologne, Liverpool et Liège, d’un âge compris entre 14 et 17 ans. On se promenait beaucoup, chansons de marche à la clé : un de nos tubes évoquait en allemand le sort de « dix frères » (Zehn Gebrüder) qui se livraient à diverses activités commerciales. Dans chaque cas, l’un des frères décidait de poursuivre l’activité présente, tandis que le reste se tournait vers une autre, en nombre toujours décroissant.

C’est un type bien connu de chant de marche : « Ma poule n’a plus qu’29 poussins… Et elle en avait tren-en-te… », « Il y a six (5, 4, 3…) oiseaux sur un arbrisseau… » Compter maintient l'attention.

Quand j’ai voulu retrouver sur le web la trace de ce chant de marche allemand pour colonies de vacances, je ne l’ai pas retrouvé tel quel, mais je suis tombé à ma grande surprise sur une chanson traditionnelle yiddish qui semble bien en être la source. Le texte est présent en ligne sous diverses formes, dont voici l'une.

Citation:

Zen Brider senen mir gewesn
hobn mir gehandlt mit Lejn
Ejner is vun unds gestorben
senen mir geblibn nejn


(Ici se place un refrain absent du chant de marche subséquent)

Nejn Brider … mit Fracht … acht
Acht … mit Ribn… sibn
Sibn … mit Gebäcks… sechs
Sechs … mit Strimpf … finef
Finef … mit Bier … vier
Vier Brider… mit Hej… drej
Drej … mit Blej … zwej
Zwej … mit Bejner

bin ich mir geblibn ejner

Ejn Bruder bin ich mir gewesn
hob ich mir gehandlt mit Licht
Sterbn tu ich jeden Tog
wejl zu essn hob ich nicht


Nous étions dix frères / Nous avons fait commerce de lin / L’un de nous est mort /Nous n’étions plus que neuf.

(pour rimer avec 8) commerce de fret
(avec 7) ... de betteraves (all. Rüben)
(avec 6) ... de gâteaux
(avec 5) ... de chaussettes (Strumpf)
(avec 4) ... de bière
(avec 3) ... de foin (allemand Heu)
(avec 2) ... de plomb (Blei)
(avec 1) ... d’os (Bein)

Fin de la strophe 9 : « je me suis resté seul »

Strophe finale
« Je me suis resté seul frère
j’ai fait commerce de chandelles
mourir, je le fais chaque jour
car je n’ai rien à manger »


Les neuf premières strophes où l’auditeur attend les rimes sur les numéraux ne sont là que pour créer un arrière-plan où vient se détacher la dixième. Le poème prépare ainsi une vision finale de solitude et de misère, climat déjà préparé par is gestorben (« est mort »). Un peu morbide : le dernier frère, qui vit encore, meurt en fait plus que les autres. Tout cela n’est pas gai, mais stylé.

Notre chant de marche était bien moins romantique, bien moins chargé d’émotion, édulcoré, mais il était surréaliste. Il comprenait vingt couplets car le nombre de frères variait de dix à… moins neuf ! Le but était simplement d’enchaîner le plus de couplets possibles pour faire durer la chanson.
D’après mes souvenirs, le texte disait :

Citation:
Zehn Gebrüder samma gewesen,
Hamma gehandelt mit Wein :
Einer ist dabei geblieben,
Samma gewesen noch neun

… mit Jacht … acht
… mit Rüben … sieben
… mit Keks …sechs
… mit Strümpf’… fünf
… mit Bier …vier
… mit Brei …drei
… mit Stroh …zwo
... mit bein ... ein
… mit Mull … null
… mit Rizinus … eins minus
… mit Bohnenstroh … minus zwo
… mit Kinderbrei … minus drei
… mit Flaschen Bier … minus vier
… mit Damenstrümpf’ … minus fünf
… mit Bahlsen Keks … minus sechs
… mit Zuckerrüben … minus sieben
… mit Hochseejacht … minus acht
… mit Moselwein … minus neun


Nous étions dix frères / Nous avons fait commerce de vin / L'un de nous est demeuré là / Nous n'étions plus que neuf.

... commerce de (8) yacht … de (7) betteraves … de (6) gâteaux … de (5) chaussettes … de (4) bière … de (3) bouillie … de (2) paille ... (1) d'os … de (0) gaze, mousseline… de (-1) ricin … de (-2) paille de haricots… (-3) bouillie pour enfants… (-4) bouteilles de bière… (-5) bas de dames… de (-6) gâteaux de la marque Bahlsen … de (-7) betteraves sucrières ... de (-8) yachts de haute mer… de (-9) vin de la Moselle


J'ai aussi trouvé la trace d'une version intermédiaire en allemand, publiée avant 1933 dans un recueil de chansons rigolotes intitulé der Kilometerstein (« la Borne kilométrique »), qui a connu d'innombrables rééditions. Sous le titre Zehne der Brüder, nous trouvons un chant de marche où le nombre de frères varie seulement de dix à zéro (surréaliste) mais où, loin de « rester » dans son commerce, chaque frère y « meurt » comme dans le chant yiddish.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008