Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
alféizar (espagnol) - Le mot du jour - Forum Babel
alféizar (espagnol)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9608
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 05 Feb 19, 20:21 Répondre en citant ce message   

Le mot alféizar signifie "rebord de fenêtre".

Peu satisfait de l'origine donnée par le DRAE (différentes selon les éditions), je propose une hypothèse que je crois assez plausible, en dépit des altérations qu'elle suppose.
Mon hypothèse est que ce mot est issu de l’arabe al-ḥāfat al-ẓāhira « bord extérieur, bord en saillie ».

Opérations supposées (pas forcément dans cet ordre) :

- perte du suffixe de féminin (= changement de genre) ainsi que de l'article de l'adjectif : al-ḥāfat al-ẓāhira > al-ḥāf ẓāhir
- amuïssement des gutturales et du i bref, et perte de l’emphase du : al-ḥāf ẓāhir > alāf zār
- soudure et métathèse : alāf zār > alāfzār > alfāzār
- remplacement du premier ā long par la diphtongue ay et du deuxième par un a bref : alfāzār > > alfayzar > alféizar

D'avance merci aux phonéticiens qui auraient des remarques à faire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3335
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 06 Feb 19, 9:09 Répondre en citant ce message   

Je ne connais rien des évolutions phométiques de l'arabe quand il pénètre l'espagnol mais j'ai quelques idées générales sur ces mécanismes. Ce qu'on m'a enseigné, c'est que les lois phonétiques s'appliquaient toujours et que, quand elles semblaient y échapper, c'est qu'un autre phénomène, lui aussi à justifier, était intervenu.

En vertu de cela, la preuve d'une évolution supposée doit s'apporter par l'exhibition de cette même évolution dans d'autres situations où les conditions sont identiques (même position dans le mot, même tonicité, même environnement).

Ma question est donc : a-t-on d'autres exemples des multiples changements phonétiques invoqués dans ta description ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9608
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 06 Feb 19, 9:16 Répondre en citant ce message   

Bonnes questions, bien sûr. Auxquelles je ne répondrai qu'au fur et à mesure de mes recherches. Merci d'avance pour ta patience.

Je peux quand même répondre très vite et facilement sur un point :

1. perte de l’emphase du ẓ

Quand une langue emprunteuse ne possède pas de consonnes emphatiques, ce qui est le cas de l'espagnol, elle transforme automatiquement les consonnes emphatiques des mots arabes empruntés en consonnes ordinaires. Cette règle est générale et trop évidente pour qu’il soit nécessaire de chercher des exemples.

(À suivre)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9608
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 06 Feb 19, 10:10 Répondre en citant ce message   

2. amuïssement des gutturales

Quand une langue emprunteuse ne possède pas de consonnes pharyngales ou laryngales, ce qui était le cas de l’espagnol avant que la jota n’en devienne tardivement une, ces consonnes des mots arabes empruntés disparaissent (ou sont remplacées par une consonne du système espagnol). Exemples de disparition :

al-ūd > laúd (luth)
al-mazan > almacén (magasin)
al-qala > Alcalà (forteresse)
as-suṭaya > azotea (terrasse)
tarṣīa > taracea (incrustation)
ṭarīa > tarea (tâche)

etc.

(À suivre)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9608
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 06 Feb 19, 11:46 Répondre en citant ce message   

3. amuïssement du i bref de ẓāhira

Dès l’arabe dialectal, la forme classique fā‛il se prononce fā‛l. C’est évidemment cette prononciation propre à la langue parlée qui est passée telle quelle en espagnol et qui justifie le passage supposé de ẓāhira à ẓāhra.

Voici un exemple qu’on retrouvera à la rubrique « métathèse » :

bāṭil > *bālid > balde (vain, dans en balde "en vain")


4. remplacement du ā long par un a bref (zār > zar)

Quand une langue emprunteuse ne connaît pas l’opposition voyelle longue / voyelle brève, elle transforme automatiquement les voyelles longues des mots arabes empruntés en voyelles brèves. Cette règle est générale et trop évidente pour qu’il soit nécessaire de donner des exemples.


5. métathèse (alāfzār > alfāzār )

Tous les lexiques connaissent ce phénomène que les emprunts favorisent. Il n’y a donc aucune raison pour qu’il ne se produise pas au moins dans une des deux langues.

al-kirā’ > alquiler (loyer)
al-tarmus > altramuz (lupin)
al-zā’ūq > el azogue (le vif-argent, le mercure)
bāṭil > balde (vain)

Un cas de double métathèse :
grec de Sicile λίτρα [lítra] > arabe ar-raṭl > esp. arrelde (une livre)

(À suivre)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9608
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 07 Feb 19, 0:03 Répondre en citant ce message   

6. soudure du syntagme

L’arabe connaît bien les syntagmes NAdj et N de N mais il pratique assez peu la soudure, au point que l’exemple qu’on donne toujours est celui de rāsumāl (un capital) qui est le résultat de la soudure de rās (tête) et de māl (argent, avoir, richesse). Une fois la soudure réalisée, le syntagme devient un nom qui prend l’article comme n’importe quel autre nom commun > al-rāsumāl (le capital).

Un autre exemple est celui de l’espagnol dársena (darse) qui, comme les mots français darse et arsenal, vient de l’arabe dār al-ṣinā‛a (chantier, litt. maison de fabrication). La soudure s’est faite à partir du syntagme indéterminé dār ṣinā‛a.

On voit que la soudure entraîne la disparition de l’article du deuxième élément du syntagme.

À partir de là, il est légitime d’imaginer la possibilité que les deux mots ḥāfa et ẓāhira aient pu être soudés en un seul, soit
> *ḥāfaẓāhira (indéterminé)
> *al-ḥāfaẓāhira (déterminé)
compte non tenu de probables altérations antérieures.


7. changement de genre du nom

On s’intéresse ici aux seuls noms féminins en arabe devenus masculins en espagnol.

al-manāra (n.f., minaret) > alminar (n.m., id.)
al-mayba (n.f., sirop de coing) > almíbar (n.m., sirop)
al-ṣaḥārā (n.f.) > el Sahara (n.m. sing.)

Cas particulier : l’adjectif lawqā' (stupide) s’appliquait uniquement aux femmes (le masculin existe mais il a une autre forme). L’espagnol en a fait loca (folle) pour les femmes et loco (fou) pour les hommes en appliquant la règle de son propre système selon laquelle à un féminin en -a correspond un masculin en -o.


(À finir)


Dernière édition par Papou JC le Sunday 17 Feb 19, 11:28; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9608
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 07 Feb 19, 8:56 Répondre en citant ce message   

8. remplacement du ā long par la diphtongue ay

Ce sera la partie la moins étayée de ma démonstration. En effet, on ne trouve pas beaucoup de diphtongues dans les mots espagnols issus de l’arabe. J’ai néanmoins déniché :

babġā’> papagayo (perroquet)

J’aurais bien aimé pouvoir ajouter
al-fā’iḍa > alfaida (crue)
al-qā’id > alcaide (directeur, gouverneur)
... mais je ne suis pas sûr qu’il s’agisse ici de diphtongaisons.
al-’āya > aleya (verset du Coran)
... mais il s’agit ici d’un simple abrègement du ā long puisque le y était en place.

Je n'ai pas fait non plus une étude exhaustive ; je me suis limité aux pages du dictionnaire portant sur les mots à intiale al-. Or tous les emprunts espagnols à l'arabe ne commencent pas forcément par al-. À l'occasion, je verrai si je peux ajouter quelques cas. Et si c'est un lecteur qui le fait, ce sera encore mieux.

Merci donc au papagayo, qui aura eu, pour le moment, le mot de la FIN.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008