Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Etymologie de calabozo (espagnol) - Forum espagnol - Forum Babel
Etymologie de calabozo (espagnol)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum espagnol
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 03 May 19, 23:07 Répondre en citant ce message   

À propos de la prison, dont il a été récemment question dans divers fils, je suis tombé sur l'espagnol calabozo "cachot". (anglais : dungeon).

On ne sait pas d’où vient ce mot. Une hypothèse est le bas latin calafodium, de cala, mot préromain signifiant « grotte », et fŏdĕre, mot latin signifiant « creuser » (Je recopie un texte de José).
La source est : etymonline - Lire le Fil prison (Dictionnaire Babel) - [ José ]
Cette étymologie est douteuse : on ne creuse pas une grotte ; une grotte est naturellement creuse et on ne sache pas que des grottes aient beaucoup servi de prisons. Plutôt de tombes.
Une seule chose semble acquise : la longueur du mot trahit une composition, un soudure.

Hypothèse personnelle :

Le premier élément cala- nous dirige immédiatement vers le toponyme Alcalá, dont on sait qu’il est issu de l’arabe قلعة qal‛a « forteresse, citadelle », un lieu généralement plus utilisé comme prison que ne l’est une grotte. Cf. la Bastille et autres lieux du même genre.
Le deuxième élément pourrait être issu de la racine حبس ḥbs qui signifie « emprisonner ». (Racine vue aussi dans le fil prison du Dictionnaire.)
Le initial disparaissant dans la soudure, il en résulterait un mot sonnant à peu près comme /calabs/ qui, hispanisé, aurait abouti à calabozo et dont le sens initial aurait donc été "forteresse-prison".
Si le mot anglais dungeon, du français donjon, a fini par avoir le sens de "cachot", il est clair que le même glissement sémantique aurait pu se produire de l'arabe à l'espagnol.

Votre avis ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 605
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Friday 03 May 19, 23:35 Répondre en citant ce message   

On ne creuse pas une grotte mais on dit bien une caverne, qui vient du latin creuser.

D'autre part je ne serais pas aussi catégorique quant au fait que les grottes ou cavernes n'ont pas servi de prison… Quelques recherches complémentaires seraient utiles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 03 May 19, 23:50 Répondre en citant ce message   

Je ne suis pas "aussi catégorique" puisque j'ai pris le soin de dire bien clairement (du moins est-ce ce que je croyais) "on ne sache pas que des grottes aient beaucoup servi de prisons". Explication de texte :
1. je n'ai jamais entendu dire que des grottes aient pu servir de prison,
2. mais comme je ne sais pas tout, il est possible que certaines grottes aient parfois servi de prison.

Citation:
On ne creuse pas une grotte mais on dit bien une caverne, qui vient du latin creuser.

Certes, mais dit-on "creuser une caverne" ? Et puis les grottes et cavernes ont servi à des tas de choses, elles sont loin d'avoir servi uniquement de prisons, Le calabozo, oui, c'est une prison pure et dure. Et rien d'autre.
Les chateaux-forts désaffectés, en revanche, on a eu vite fait de leur trouver une nouvelle fonction : la Bastille, déjà citée, le Grand-Châtelet, le château d'If, la citadelle de Saint-Martin de Ré, etc. Prêts à servir, sans besoin d'aménagements intérieurs, sans porte à construire.
Sans parler du fait que tous les châteaux disposaient dès leur construction de plusieurs cachots destinés aux malfaiteurs ou importuns que le Seigneur des lieux jugeait bon de mettre à l'ombre.

Autre argument contre calafodium : je ne crois pas qu'un b espagnol puisse résulter d'un f latin. Comme on le sait bien, le f latin a souvent abouti à h, mais à b ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3148
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 04 May 19, 8:26 Répondre en citant ce message   

Il y a une certaine ressemblance entre calabozo et cul de basse-fosse mal compris.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 04 May 19, 8:33 Répondre en citant ce message   

Oui, j'y ai aussi pensé... Il faudrait en savoir plus sur les premières attestations. Tu veux bien essayer ?
Moi je n'ai trouvé que 1769, pour le moment, mais ça garantit au moins l'antériorité par rapport à l'aventure napoléonienne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3148
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 04 May 19, 10:58 Répondre en citant ce message   

On peut rappeler que le nom avait été donné sous la forme américaine calaboose dans le fil Prison
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=223862#223862
https://books.google.fr/books?id=MR4SY5n3_L8C&pg=PA37#v=onepage&q&f=false
Etymonline le date (dans la version américaine) déjà de 1792 et le rattache au français de Louisiane calabouse et naturellement à l'espagnol.
https://www.etymonline.com/word/calaboose
Il semble même qu'on ait un calbouse en français argotique.
http://www.languefrancaise.net/Bob/50448
Bien que j'aie lu la Case de l'Oncle Tom, il y a bien longtemps, je ne me rappelais pas qu'on y croisait la calabouse :
Citation:
Un jour que j'étais sortie à pied, je vins à passer près de la calabouse ('). Je vis un groupe rassemblé devant la porte, et j'entendis les cris d'un enfant... Puis tout à coup mon Henri, échappant à deux ou trois hommes qui le tenaient, et criant toujours, courut à moi, et se cramponna à ma robe... Ils armèrent sur lui avec des jurons affreux... et un homme, — je n'oublierai jamais cette figure! — lui dit qu'il ne leur échapperait point ainsi; qu'il allait l'emmener dans la calabouse, et qu'il lui donnerait là une leçon dont il se souviendrait longtemps.
(1) Maison de correction pour les nègres.

https://books.google.fr/books?id=t6RDAAAAcAAJ&pg=PA448#v=onepage&q&f=false

Pour ce qui est de l'ancienneté du mot en espagnol, on peut remonter plus haut. Le voici par exemple dans deux dictionnaires du milieu du 18e siècle :
https://books.google.fr/books?id=EYRdg0IbrukC&pg=PA55#v=onepage&q&f=false
https://books.google.fr/books?id=DrNLt4iRU00C&pg=PA107#v=onepage&q&f=false
ou là, en 1697
https://books.google.fr/books?id=-BS3PbeIOz0C&pg=PA391#v=onepage&q&f=false
là en 1653
https://books.google.fr/books?id=VFhpAAAAcAAJ&pg=PA187#v=onepage&q&f=false
ou même dans des textes censés dater des années 1500-1600 :
https://books.google.fr/books?id=UZpQAAAAYAAJ&q=calabozo&dq=calabozo&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj07ISMvoHiAhWJ4IUKHT_tBNMQ6AEITjAF
https://books.google.fr/books?id=Wb5IAQAAMAAJ&q=calabozo&dq=calabozo&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj07ISMvoHiAhWJ4IUKHT_tBNMQ6AEIVDAG
Néanmoins je pense que la ressemblance avec "cul de basse fosse" n'explique pas l'étymologie.

Une notule intéressante :

https://books.google.fr/books?id=V4f8ZpJAhgIC&pg=PA97#v=onepage&q&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 04 May 19, 11:02 Répondre en citant ce message   

Si on ne t'avait pas, il faudrait t'inventer ! Un grand merci !

Le premier dico du 18e que je consulte donne une étymologie à retenir : l'élément premier est قلعة qal‛a, mais le deuxième serait pozo qui signifie "puits" (du latin puteus).
(Je poursuis mes consultations)
Dernière référence : l'auteur déclare n'avoir pas trouvé d'attestations datant du Moyen-Age. Le mot serait donc entré en espagnol au 15-16e siècle...
Rapporté d'Amérique ?
Reste à voir ce sarde kalavóyu "fosse, fossé, ravin", qui serait d'origine arabe... mais pour expliquer lequel il semble bien que ce prétendu bas latin *calafodium ait été inventé.

À part ça, je relève deux occurrences de calabozo dans Don Quijote (1605). Un siècle est passé depuis Colomb. Il me semble que si le mot était d'origine américaine, on le saurait depuis longtemps, non ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9564
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 05 May 19, 11:02 Répondre en citant ce message   

Autre hypothèse : mot hybride composé du romani kalo "noir" et du latin puteus "puits".
Que le o de kalo soit devenu a s'explique assez bien pour des raisons euphoniques : plutòt répéter la voyelle a que d'avoir trois o successifs.
Le voisement du p latin aboutissant à un b castillan est bien connu : populus > pueblo, lupum > lobo, etc.
Sémantiquement, il me semble que ça tient la route : "le puits noir".
Qu'il y ait du caló ou calé - comme on dit en espagnol - dans le lexique de l'emprisonnement ne serait pas surprenant.
Ce qu'il faudrait vérifier, c'est si bozo pourrait être une prononciation romani possible du castillan pozo ...
Une possibilité, c'est que le mot ait transité par l'arabe andalou, lequel transforme justement les p en b.

Bon, ça ressemble à un conte mais on a vu pire. Je résume :

Romani kalo + castillan pozo. Sens : "puits noir". Soudure, et passage de kalo- à kala- > kalapozo
> arabe andalou kalabozo
> castillan calabozo "cachot".

Wikipedia à propos du caló :

Le caló est une langue mixte des langues romanes et du Romani parlée en Espagne, au Portugal, au sud de la France, en Amérique latine et, durant une période, en Afrique du Nord, par des Gitans ibériques. Entre 65 000 et 170 000 locuteurs le parleraient.

Il est également appelé en castillan romaní español et son nom signifie « noir » en romani (allusion à la couleur de la peau). Langue indo-européenne, fortement influencée par les langues romanes mais aussi le basque. Il comprend de nombreux dialectes : caló español, calão portugués (portugais), caló catalán, caló vasco ou erromintxela (basque) , caló occitan (quasiment éteint, extrême sud de la France), et le calon brasileño (brésilien).

Les Roms y ont développé des sabirs tels que l’ibéroromani (caló), qui utilise le vocabulaire rom, la grammaire espagnole, présente de nombreux emprunts lexicaux à l'andalou, et parfois aussi au catalan, et est la source de nombreux mots en argot espagnol.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum espagnol
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008