Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
εὕρηκα (grec : ancien) / eurêka (français) / heuristique (français) - Le mot du jour - Forum Babel
εὕρηκα (grec : ancien) / eurêka (français) / heuristique (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3437
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 17 Jun 19, 11:34 Répondre en citant ce message   

L'interjection, grecque ancienne puis acclimatée dans toutes les langues, εὕρηκα « eurêka » « j'ai trouvé ! » est initialement la 1ere personne du parfait de l'indicatif du verbe εὑρίσκω « je trouve ».
Sa diffusion est liée à l'anecdote montrant Archimède s'exclamant après avoir compris le principe qui, depuis, porte son nom :

Tout corps plongé dans un liquide en ressort mouillé (version courte)

Tout corps plongé dans un fluide au repos, entièrement mouillé par celui-ci ou traversant sa surface libre, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume de fluide déplacé (version sérieuse et rigoureuse)

Ce verbe εὑρίσκω n'a pas d'étymologie clairement établie, l'hypothèse d'une racine eurindienne *wer- (Pokorny u̯er-4 « trouver, prendre ») d'après des termes celtiques et balto-slaves explique mal le vocalisme initial du grec.

En grec moderne, le verbe au présent est devenu βρίσκω [vrísko] « je trouve » et son aoriste (issu de l'ancien parfait) ήβρα [ívra] ou βρήκα [vríka] « j'ai trouvé » selon les dialectes. Mais, bien sûr, l'interjection célèbre reste εὕρηκα [évrika].

Le terme français heuristique, qui désigne l'art ou la méthode de résoudre des problèmes est un barbarisme d'origine allemande (voir TLFi, étym., la forme correcte serait heurétique) formé par imitation des agonistiques et autres éristiques. En algorithmique pour les nuls la démarche heuristique se fonde uniquement sur deux principes :
1. Ne rien faire si le problème est déjà résolu (cas de tous les problèmes ultra-simples).
2. Ramener le problème à un problème plus simple (en général avec des données de plus petite taille ou en plus petit nombre).
Et on applique (2) autant de fois qu'il est nécessaire pour arriver à (1).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion
Animateur


Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 245
Lieu: Liège

Messageécrit le Monday 17 Jun 19, 13:09 Répondre en citant ce message   

Eureka outre-Atlantique : Google Maps signale plusieurs localités de ce nom : Aux USA, une en Californie, une dans le Missouri et Eureka Springs dans l'Arkansas. Au Canada, une Eureka dans le territoire du Nunavut, plus une en Nouvelle-Écosse et une dans l'Ontario.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 635
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Monday 17 Jun 19, 20:31 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
L'interjection, grecque ancienne puis acclimatée dans toutes les langues, εὕρηκα « eurêka »
Si bien acclimatée qu'en Belgique où on parle du secteur Horeca (= hôtels, restaurants, cafés), j'ai souvent entendu dire, même par des personnes instruites : « Je travaille dans l'eurêka. » mort de rire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9849
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 17 Jun 19, 21:46 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
L'interjection [...] est initialement la 1ere personne du parfait de l'indicatif du verbe εὑρίσκω « je trouve ».
Sa diffusion est liée à l'anecdote montrant Archimède s'exclamant après avoir compris le principe qui, depuis, porte son nom.

Je découvre une autre histoire dans ETYMONLINE :
Supposedly shouted by Archimedes (c. 287-212 B.C.E.) when he solved a problem that had been set to him: determining whether goldsmiths had adulterated the metal in the crown of Hiero II, king of Syracuse.
Traduction : interjection proférée, dit-on, par Archimèdes quand il résolut un problème qui lui avait été posé : découvrir si des orfèvres avaient falsifié le métal de la couronne de Hiero II, roi de Syracuse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3322
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 17 Jun 19, 23:14 Répondre en citant ce message   

Ben, ce n'est pas tout à fait une autre histoire, ça se passe bien dans sa baignoire !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3437
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 18 Jun 19, 0:05 Répondre en citant ce message   

Effectivement, c'est bien exactement la même histoire.

Expliquons à Papou :

En pesant la couronne immergée on trouve : poids de le couronne -- poids de son volume en eau
On en déduit donc son volume ce qui, ayant son poids, permet de connaître sa densité, donc le métal dont elle est faite.

Ce n'est aujourd'hui que de la physique très élémentaire (classe de 3e ou de 2nde ?).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9849
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 18 Jun 19, 4:57 Répondre en citant ce message   

Merci pour l'explication. Je me doutais bien qu'il devait y avoir un lien mais je n'avais jamais entendu parler de la couronne de ce roi de Syracuse... J'ai dû avoir un moment de distraction pendant le cours de grec ou de physique...

À part ça, la version courte du principe d'Archimède que je préfère est celle-ci : Tout corps plongé dans un liquide et qui n'en ressort pas au bout de cinq minutes doit être considéré comme noyé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008