Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les appellations de l'automobile - Dictionnaire Babel - Forum Babel
Les appellations de l'automobile
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10803
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 26 May 21, 8:44 Répondre en citant ce message   

À lire ce fil, on pourrait croire que le mot autocar est un pléonasme. Non, c'est plus couramment un car, tout simplement, qui est à l'autobus ce qu'est le TGV est au train de banlieue, grosso modo.

J'apprends aujourd'hui l'existence du terme autocariste.
Fort de la connaissance du terme taxista qui désigne en Espagne un chauffeur de taxi, j'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un néologisme pour "conducteur d'autocar". Non, ce mot désigne en fait le "propriétaire, exploitant ou gérant d'une compagnie d'autocars" (Le Robert).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3697
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 26 May 21, 10:00 Répondre en citant ce message   

Il serait intéressant de voir comment le mot anglais "autocar", qui ne désignait somme toute qu'une automobile, s'est spécialisé en français pour désigner un véhicule de transport collectif. En anglais, "auto-car" ou "autocar" n'a été qu'un des nombreux mots proposés pour désigner une automobile.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5495467j/f452.item.r=autocar

Le mot a eu en français d'abord ce sens et n'a pris qu'ensuite le sens de véhicule de transport collectif, en concurrence avec "autobus". La datation de l'acception seule restée usuelle est difficile. Le TLFi cite diverses dates, mais difficile de savoir quelle est l'acception attestée.
Citation:
1910 [Dauzat]; 1922 (Lar. univ.). Empr. à l'angl. autocar (Mack. t. 1, p. 260) « automobile » attesté dep. 1895 (Westm. Gaz., 17 déc. 3/1 ds NED Suppl.), employé avec un sens spécialisé en fr. Du point de vue sém., le corresp. angl. serait plutôt : Motor char-a-banc, motor coach (Harrap's).

Citation:
autocar n.m. TRANSP. - PR[72], ND2, Rs, TLF, 1910 ; GLLF, v. 1910 ; FEW (18, 11b), 1922, Lar.
1896 - «Quelques courses en autocars sont projetées cette année en Belgique et seront organisées par la ville de Spa.» La Locomotion automobile, 1er juin, 134 - E.W.
1897 - «Un service d'autocars sera organisé d'ici peu de jours à Glascow. Le service se fera entre St-Vincent-street et Partrick, via Anniesland et Hillhead.» La France automobile, 11 déc., 398 - E.W.


Voici quelques exemples d'utilisation d'autocar en français dans son sens premier d'automobile :
4 mars 1900
5 décembre 1901
4 janvier 1908

Je ne sais pas bien non plus quelle différence était faite exactement entre autobus et autocar, au début. Dans cet article de 1916, on semble dire qu'un service d'autocars de gare est effectué par des autobus et des omnibus. La mot "Autocars's" avait même été pris à titre de marque pour remplacer une ligne d'autobus en 1915. Les deux sont employés dans cette publicité du quotidien du soir d'Alger, les Nouvelles, en date du 15 juillet 1920 :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5030982s/f3.item.r

À noter le mot "autocarisme" dans le Miroir des Sports du 16 février 1922 :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97904115/f11
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2501
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 02 Jun 21, 16:49 Répondre en citant ce message   

En passant rapidement le fil en revue je ne vois pas le terme tire employé pour un véhicule automobile. C'est une des variante de bagnole, caisse que j'ai entendu en grandissant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10803
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 02 Jun 21, 20:12 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Je ne sais pas bien non plus quelle différence était faite exactement entre autobus et autocar, au début.

Dans la publicité algérienne, l'autocar est toujours qualifié de "rapide".
Quant à l'autobus, ne pas oublier que l'élément -bus qui entre dans sa composition est issu du latin omnibus. Autrement dit, l'autobus s'arrête partout, à tous les arrêts, ce qui n'est certainement pas la cas de l'autocar. Comme je l'ai dit plus haut, l'un est comparable au train de banlieue et l'autre au TGV. On peut aussi les comparer au métro et au RER.
Je ne pense pas qu'il faille chercher ailleurs la différence entre les deux véhicules.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3697
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 03 Jun 21, 15:58 Répondre en citant ce message   

Oui, c'est sensiblement la différence qu'on fait aujourd'hui entre autobus et autocar. Ce qui m'intéresse, c'est de savoir par quel cheminement exact on est passé, probablement autour des années 1910-1920 du sens premier au sens second. Il est certain que cette nuance est en germe dans l'article algérien, et c'est d'ailleurs pour cela que je l'ai cité : au demeurant, dans mes recherches, j'ai été frappé par la fréquence du mot autocar dans la presse coloniale de cette époque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10803
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 03 Jun 21, 18:43 Répondre en citant ce message   

Je suppose que l'autocar joue un rôle plus important dans les pays faiblement urbanisés et disposant d'un réseau ferré de quelques grandes lignes seulement, l'autobus étant réservé aux grandes villes, où il est souvent en concurrence avec le tramway. D'autant plus au cours des premières décennies du XXe s.
Je ne suis pas sûr que cette distinction entre les deux véhicules n'ait pas été faite très tôt. Je suppose que l'usage fait de ces deux moyens de transport finalement très différents, en dépit des apparences, a amené à les désigner immédiatement par des mots différents.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 807
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Friday 04 Jun 21, 0:41 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Oui, c'est sensiblement la différence qu'on fait aujourd'hui entre autobus et autocar.

En Belgique, il me semble que la différence majeure entre un autobus et un autocar – du moins dans les cinquante dernières années, avant je n'étais pas né… – est que les premiers sont exploités par des services publics (les principales sociétés étant De Lijn en Flandre et la TEC (= Transports en commun) en Région wallonne ou des sociétés locales comme la STIB, Société des transports intercommunaux bruxellois) alors que les seconds appartiennent à des compagnies privées.

Les autobus peuvent aussi bien avoir une desserte locale, urbaine ou péri-urbaine, que régionale ; on parlait alors anciennement de transports vicinaux.

Les compagnies d'autocars proposent des services nolisés, pour des voyages touristiques, des excursions ou des transports scolaires, aussi bien que des lignes plus ou moins régulières, généralement transfrontalières. A ma connaissance, il n'existe pas de compagnies d'autocars proposant en Belgique des liaisons régulières de ville à ville (dernièrement, des autocars privés ont cependant été affrétés par les services publics pour renforcer leur offre durant la pandémie —> lien).

Matériellement, les véhicules diffèrent également, en particulier dans leur aménagement :
— Dans les autobus, on trouve des places debout aussi bien qu'assises et celles-ci permettent de s'asseoir par groupes de deux ou quatre personnes se faisant vis-à-vis.
— Les autocars ont des sièges disposés de part et d'autre d'un couloir central, faisant tous face à la route, à l'exception parfois d'un strapontin à l'avant destiné au guide ou à l'accompagnateur. Ils offrent souvent un confort supérieur (sièges de velours, ceintures de sécurité, rideaux) et des équipements complémentaires : soutes et filets à bagage, WC, télévision, frigo, etc. Du fait des soutes à bagages, les autocars sont plus hauts que les autobus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10803
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 04 Jun 21, 7:13 Répondre en citant ce message   

Expérience pour expérience, mon grand âge me permettant de remonter plus haut : à Lyon, au milieu du XXe siècle, il ne serait venu à l'idée de personne d'appeler autrement ou de confondre les bus (autobus) qui, sur des lignes numérotées, sillonnaient Lyon et sa banlieue, et les cars (autocars) qui allaient de ville en ville, dans le département du Rhône, en France, voire à l'étranger. La caractéristique privée ou publique du propriétaire ou gestionnaire me semble très secondaire. La caractéristique principale, comme souvent quand il s'agit d'outils ou de moyens de transport, c'est la fonction.

L'histoire des fameux "taxis de la Marne" est à cet égard très révélatrice : en 1914-1918 (Première Guerre Mondiale), il était anormal, extraordinaire, historique, de demander aux taxis parisiens de convoyer des troupes vers le Front, loin de Paris et de sa proche banlieue. Il reste rare - et cher - qu'un taxi sorte de sa zone.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 807
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Friday 04 Jun 21, 16:56 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
La caractéristique privée ou publique du propriétaire ou gestionnaire me semble très secondaire. La caractéristique principale, comme souvent quand il s'agit d'outils ou de moyens de transport, c'est la fonction.

C'est manifestement une différence majeure entre l'usage français et l'usage belge.

Physiquement, un bus n'est pas un autocar, c'est une évidence mais outre cela chez nous le terme utilisé ne dépend pas vraiment du type de trajet mais par contre est généralement corrélé avec le type de société opératrice. (A noter toutefois que le mot "bus" est aussi parfois employé de façon générique.)

Si on demande à une société privée de « louer un bus », ils vous proposeront un autocar (ou éventuellement un bus anglais…)
Alors que si je voyage entre Louvain-la-Neuve et Bruxelles ou Jodoigne avec la ligne express de la TEC, je prendrai un bus Conforto ou Rapido. – Même si physiquement ils utilisent parfois pour cela des autocars (véhicules AG300 de Van Hool ou Arway d'Irisbus), on parle toujours d'une ligne de bus.
De même, on parle de gare des bus pour les transports publics, même interurbains.
(Exemples 1 ou 2. Dans ce dernier cas, on observera l'usage différencié des termes autocar pour parler du véhicule et bus pour parler du service.)

A titre d'information, le terme autocar n'est jamais utilisé ni sur le site de la TEC ni sur celui de la STIB.


Dernière édition par AdM le Friday 04 Jun 21, 17:00; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 626
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Friday 04 Jun 21, 17:32 Répondre en citant ce message   

Connaissez-vous l'histoire du mot "omnibus" ?

http://parissecretetinsolite.unblog.fr/2008/11/24/omnes-omnibus-la-triste-histoire-dun-precurseur/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008