Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Ne pas se trouver sous le pas (ou pied) d'un cheval - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Ne pas se trouver sous le pas (ou pied) d'un cheval

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 549

Messageécrit le Friday 14 Apr 06, 16:37 Répondre en citant ce message   

Animation du forum (Jacques) :
Ne pas se trouver sous le pas (ou pied) d'un cheval : être rare ou difficile à trouver.
Remarque : L'histoire des clous d'or semble être une fausse étymologie. Voir les messages qui la suivent


A l'époque ou les chemins étaient peu sûrs, les cavaliers en voyage avaient recours à un subterfuge pour conserver leur pécule.
Ils ferraient leurs chevaux avec des clous... en or !
Quoi de plus simple que de s'arrêter à un relais et d'ôter un clou d'or pour le changer contre un clou de fer et disposer ainsi d'un revenu suffisant pour continuer sa route ?
Les brigands détroussaient les voyageurs mais ne regardaient pas toujours sous les sabots de leurs montures !
Ce subterfuge fut rapidement éventé, mais l'idée resta.

Voilà, en tous cas, la version la plus courante...
Votre avis ?


Dernière édition par Nina Padilha le Monday 24 Apr 06, 0:36; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 785
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Friday 14 Apr 06, 18:16 Répondre en citant ce message   

Toujours à une époque où les chemins étaient peu sûrs, les voyageurs confiaient leur pécule à un relais de templiers et récupéraient celui-ci dans un autre relais au bout de leur voyage.
On dit que les templiers sont en quelque sorte, à l'origine de la lettre de change...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Saturday 15 Apr 06, 22:49 Répondre en citant ce message   

C'est bien trop joli pour être vrai !
Ne serait-ce que parce qu'un clou d'or ne serait pas assez résistant pour retenir le fer au sabot, et qu'il arrive souvent qu'un cheval perde ses clous, et même le fer tout entier.

Non, ce qui se trouve sous les sabots du cheval, sous le pas d'un cheval, c'est du crottin, tout bêtement !
D'où, pour parler d'une chose difficile à atteindre, ça ne se trouve pas sous le pas d'un cheval, ce n'est pas courant.
D'où aussi l'expression la fortune sous le sabot du cheval, vu que du temps des chevaux, les gens recueillaient précieusement ce crottin qui servait à fumer les cultures maraîhères. Certains le gardaient pour eux, d'autre le revendaient, et ont fait fortune.

Ce n'est pas Freud qui dit que l'argent, c'est de la m... ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Sunday 16 Apr 06, 20:52 Répondre en citant ce message   

Ce qu'on peut dire des théories de Freud, c'est qu'elles ne se trouvent pas sous le pas d'un cheval !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 21 Apr 06, 22:37 Répondre en citant ce message   

Oui, l'or est un métal mou, il s 'écraserait sous les coups du marteau et se tordrait avant de pénétrer dans la corne du sabot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
thymus



Inscrit le: 04 Feb 2006
Messages: 27
Lieu: gistoux belgique

Messageécrit le Saturday 22 Apr 06, 21:21 Répondre en citant ce message   

Mais si l'or est un métal mou, pourquoi dit-on que c'est l'argent qui est de la m.... ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Saturday 22 Apr 06, 21:44 Répondre en citant ce message   

En tous cas, Freud ne se faisait pas payer en étrons ! Il ne poussait pas l'analogie jusque là...
Analogie qui demeure mystérieuse à mes yeux : car enfin, l'argent se gagne durement à la sueur de son front, tandis que les excréments viennent facilement. Certes, l'argent finit toujours sous la forme excrémentielle, et il arrive que l'excrément devienne or pour les vidangeurs.
Bref, il faut vivre de ses rentes pour pouvoir assimiler l'argent, qui tombe tout seul, à l'autre chose.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 Oct 2005
Messages: 234
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le Saturday 22 Apr 06, 22:36 Répondre en citant ce message   

J'ai un petit souci: je n'ai pas trouvé cette expression ni dans Jaloux, "Dictionnaire des proverbes...", Larousse, 1960, ni dans Rey-Chantreau, "Dictionnaire des expressions...", Robert, 1997; et pourtant je la connais aussi.
D'accord avec le fait qu'il ne peut s'agir de clous en or.
Il me semble que cette expression appelle simplement à un peu d'humilité, il faut apprendre à un peu descendre de son cheval et regarder par terre, la réalité...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 22 Apr 06, 23:24 Répondre en citant ce message   

jacques a écrit:
Il faut peut-être chercher "sous le pied d'un cheval" et non sous ses sabots

Il faut peut-être chercher aussi "sous les pas d'un cheval".
L'expression est citée dans patrimoine-de-france.org/mots
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 Oct 2005
Messages: 234
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le Saturday 22 Apr 06, 23:51 Répondre en citant ce message   

Je l'ai trouvé avec "pas" et il me semblait bien que quelque chose me chiffonnait dans cette expression: Alain Rey donne Ne pas se trouver sous le pas d'un cheval, dans le sens être très difficile à trouver (surtout de l'argent).
Ce serait donc l'inverse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Sunday 23 Apr 06, 22:02 Répondre en citant ce message   

Si vous me permettez de me citer, j'écrivais le 15 avril !
Citation:
D'où, pour parler d'une chose difficile à atteindre, ça ne se trouve pas sous le pas d'un cheval, ce n'est pas courant.

Y'avait qu'à me demander !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 549

Messageécrit le Sunday 23 Apr 06, 23:09 Répondre en citant ce message   

Méa culpa : j'ai été abusée.
Voici l'explication donnée par un de mes amis prof de son état : Ça ne se trouve pas sous le pas (pied, sabot) d'un cheval, cela veut dire qu'une chose est peu courante voire rare.
Alors toutes mes excuses.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Axel



Inscrit le: 24 May 2006
Messages: 1
Lieu: Orléans

Messageécrit le Wednesday 24 May 06, 13:28 Répondre en citant ce message   

La discussion sur ce qu'on trouve ou ne trouve pas sous le pas d'un cheval a fait se poser une question à laquelle on ne peut répondre à l'emporte-pièce: Freud et l'argent... En fait, c'est par assimilation de l'or à l'argent qu'il dit que c'est de la merde. La métaphore lui est dictée par le matériel mythologique auquel il se réfère. Vous connaissez tous Peau d'Ane? L'or (mou, comme c'est dit plus haut) sort de l'ânus de l'ane et c'est effectivement un thème récurrent des contes et des légendes populaires. Pour qui trouverait qu'on trouve "facilement" de la m... et pas de l'argent, ce type de rationalisation est étranger à la pensée mythologique, plus "archaïque" psychologiquement: or, la m... c'est notre première création, une partie de nous dont nous avons oublié qu'il fut naguère, dans la prime enfance, difficile de s'en séparer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Wednesday 24 May 06, 20:02 Répondre en citant ce message   

D'accord, il était très difficile, avant l'invention de la chasse d'eau et du tout-à-l'égout, de se débarrasser des excréments. Pierre Giraud en fait la remarque.
C'était difficile pour tout le monde, sauf justement les petits enfants qui n'avaient qu'à se laisser aller... La corvée de nettoyage revenant aux nourrices !
Jusqu'à l'aube du XXe siècle les enfants de moins de cinq ans, tant les garçons que les filles ne portaient rien sous leurs jupes, pour faciliter les évacuations, justement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008