Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ennui (français) - Le mot du jour - Forum Babel
ennui (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 07, 10:14 Répondre en citant ce message   

le mot "ennui", dans son sens premier (et non pas dans celui de "souci"), a une origine latine tardive, à savoir un hypothétique "inodium" tiré de la périphrase "in odio esse", "odio" étant l'ablatif de "odium", la haine.
"in odio esse" signifie "être un objet de haine", l'ennui mortel suscitant effectivement la haine de soi-même.
Ce mot est apparu au 12è siècle et a évincé le mot "acédie", de même sens.


Dernière édition par max-azerty le Sunday 13 Jan 08, 13:50; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Wednesday 19 Sep 07, 19:50 Répondre en citant ce message   

Le mot “acédie” existe toujours dans le vocabulaire ascétique orthodoxe, mais n’a pas le sens d’ennui.

C’est un état très pénible d’indifférence, voire de dégoût des choses spirituelles, en particulier de la prière. Une perte d’élan pour toute occupation spirituelle.

L’ascète, qui a renoncé à toute distraction et à la satisfaction de ses passions pour se consacrer à la prière et à la lutte spirituelle, se trouve, dans cet état, détourné de son occupation principale, vitale, et finit, en effet, par s’ennuyer.
L’ennui est donc plutôt le résultat de l’acédie chez l’ascète chrétien.

Si le mot “ennui” a remplacé celui d’”acédie” dans un contexte profane, c’est que celui qui ne vit pas de vie spirituelle tombe forcément dans l’ennui s’il n’a pas de distractions et si ses passions sont insaisfaites.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 20 Sep 07, 17:11 Répondre en citant ce message   

On peut trouver ennuyance comme synonyme d'ennui :
- "j'ai eu souvent de l'ennuyance" (GENEVOIX)
- "personne à qui compter mes ennuyances" (PASCAL)

acédie n'a pas forcément une connotation religieuse. A l'origine :
==) Ακηδείά [ akêdéia ] signifie en grec ancien "négligence, indifférence"
On néglige de prendre soin de soi, on finit par se désintéresser de tout.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 683
Lieu: Marseille

Messageécrit le Thursday 20 Sep 07, 17:28 Répondre en citant ce message   

Justement, hier soir sur Arte je regardais une vieille émission en noir et blanc où se produisaient la Callas et Lucchino Visconti. Tous deux s'exprimaient en un français parfait. A un moment le grand Visconti a dit de la Callas :
" Elle est perfectionniste comme moi ! Je suis ennuyeux ! "

Je me suis dit qu'il avait fait un " italianisme " car en italien " essere noioso " n'est pas être ennuyeux, lassant mais être tâtillon, pointilleux.
On dit de quelqu'un " è noioso, mi da noia " dans le sens qu'il vous tance et non pas qu'il est dénué d'interêt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Thursday 20 Sep 07, 21:55 Répondre en citant ce message   

Citation:
acédie n'a pas forcément une connotation religieuse. A l'origine :
==) Ακηδείά [ akêdéia ] signifie en grec ancien "négligence, indifférence"

José, je n'ai jamais entendu ce mot employé de nos jours dans un contexte profane. La plupart de mes amis français (sauf les orthodoxes) ne le connaissent même pas.
Comment l'emploierez-vous ? Dites-moi une phrase moderne de conversation courante avec ce mot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 21 Sep 07, 10:33 Répondre en citant ce message   

À noter que « ennui » est un des mots (comme « enivrer », « emmener » ou « enorgueillir ») où la voyelle initiale n'a pas subi la dénasalisation avant une nasale comme, par exemple, « année » (que, dans le Sud, on prononce encore quelquefois « ãnée »). En revanche, la dénasalisation semble systématique ailleurs qu'à l'initiale : femme, flamme, couronne, etc. (vx.fr. fãme, flãme, korõne), avec l'exception de « remmener » qui reste distinct de « ramener » (comme les simples « emmener » / « amener ») …

@ Piroska : José a dit « grec ancien », pas « grec moderne » …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Friday 21 Sep 07, 12:10 Répondre en citant ce message   

Outis, je viens de voir que je n'ai pas précisé dans mon premier message qu'il s'agissait pour moi du vocabulaire français orthodoxe. Mais le début du fil ne concernait que le français.
Et j'ai cru compendre que José répondait à cela, tout en citant l'étymologie du mot grec. Pardon…
Je sais bien qu'en ancien grec, il y avait aussi le sens profane, c'est normal, puisque le sens chrétien est plus tardif.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 21 Sep 07, 14:43 Répondre en citant ce message   

"Acédie" dans son acception profane n'est effectivement pas d'un usage très courant. Je l'ai cependant déjà rencontré dans différents journaux par exemple. Et il est fréquemment employé dans le domaine de la psychologie, l'acédie étant assimilée à une pathologie, par exemple dans le monde du travail.

Citation:
De nos jours on peut considérer l'acédie comme la pathologie du renoncement à la contrainte, le deuil de l'engagement professionnel, le désinvestissement, le mal de ceux qui perdent foi dans le travail. (Le Garde-Mots)

L'acédie est un trouble du comportement conduisant la personne qui en est atteinte à ne plus prendre soin d'elle. Dans le cas extrême, la personne cesse toute lutte pour survivre et s'abandonne à la mort. ( Wikipedia)


Question :
Peut-on dire que l'acédie est une forme accentuée ou extrême de l'aboulie ?

Des études plus poussées et intéressantes à lire traitent de l'acédie :

* Phénoménologie romanesque de l’acédie
Le dandy et le bohème : deux figures modernes de l’acédie
http://www.bernard-forthomme.com/pages/psychologie/Dandysme.pdf

* L’acédie, la dépression, la mélancolie et l’ennui
http://www.bernard-forthomme.com/pages/psychologie/acedie%20.pdf

* On trouve même cette citation de Jean-Pierre RAFFARIN Clin d'œil , au Grand Jury RTL-Le Monde du 12 déc. 2004 :
Citation:
Le Premier ministre a également adressé quelques piques à François Bayrou. Il a reproché au président de l'UDF d'avoir péché par "acédie" (manque d'espérance) dans ses critiques contre son "contrat 2005".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Friday 21 Sep 07, 17:37 Répondre en citant ce message   

Merci, José, j'ignorais tout cela. Mais d'après ces exemples, le sens profane moderne en français me paraît assez flou (dépression, mélancolie, paresse, voire manque d'espoir !), alors que la maladie qui concerne l'ascète chrétien est plus précise.
Il ne s'agit pas d'aboulie, car, comme le décrivent les pères orthodoxes, le moine atteint de l'acédie va souvent chercher à se distraire pour tuer son ennui; il va rendre visite aux autres moines dans leur cellule pour bavarder, et il peut être très actif, utile et efficace même par des travaux de toutes sortes, et ne rechigne qu'à l'essentiel de son "travail", la prière et le combat spirituel.


Dernière édition par Piroska le Friday 21 Sep 07, 22:18; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 21 Sep 07, 18:08 Répondre en citant ce message   

Je n'ai pas encore eu le temps de lire les études que j'ai placées en lien mais je crois qu'il faut distinguer nettement la définition et les symptômes respectifs de l'acédie "psycho-clinique" de l'acédie monastique.

La comparaison des 2 est en tout cas intéressante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kyrillion



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 311
Lieu: Haute-Savoie

Messageécrit le Saturday 22 Sep 07, 22:49 Répondre en citant ce message   

Citation:
"in odio esse" signifie "être un objet de haine", l'ennui mortel suscitant effectivement la haine de soi-même.

Ou de celui qui vous ennuie !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 15 Aug 10, 19:56 Répondre en citant ce message   

Ce mot peut venir, dit M.Morin dans le "Dictionnaire étymologique des mots français dérivés du grec" de:
Citation:
εννοία qui signifie une forte application de l'esprit à quelque chose, d'où les Espagnols et les Provençaux ont fait ennojar, ennuyer; ou peut-être de ανία, chagrin, tristesse en doublant le ν, d'où l'on a fait ανίαω....
Sans avaliser, seulement si ça peut servir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 15 Aug 10, 20:20 Répondre en citant ce message   

Dawance, cet ouvrage est de 1809, il convient de préciser la date de parution chaque fois qu'on cite un ouvrage déjà ancien. Je répète ici ce que j'ai dit ailleurs à un autre Babélien dans les mêmes circonstances : en deux siècles, les recherches étymologiques ont considérablement évolué. Cela ne veut pas dire que tout soit à rejeter, bien sûr, il est arrivé à tous ces braves gens d'être des savants ou d'avoir des intuitions géniales, mais enfin, la linguistique, avec ses diverses branches, n'est vraiment née qu'au XXe siècle, et aussi l'étude de nombreuses langues rares et minoritaires mais éclairantes, sans oublier les bonds que l'outil informatique permet à la recherche de faire depuis quelques décennies.

En complément, voir aussi ennuyer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Monday 16 Aug 10, 11:55 Répondre en citant ce message   

Je suis parfaitement d'accord sur l'évolution des recherches, qui n'est d'ailleurs pas près de s'arrêter. J'ai bien dit que je ne l'avalisais pas, non?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008