Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine historique - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine historique
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1068
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 12:51 Répondre en citant ce message   

ramon a écrit:
Les numéros 1 et 4 rappellent le 1 et le 2 cités par Piroska.

Oui, sauf que :

Le n° 1 est plus semblable à "Paris ne s'est pas fait en un jour" que personne n'a cité jusqu'ici, pourtant c'est assez courant.
La différence, c'est que ces deux expressions (la française et l'espagnole) ne peuvent se substituer — me semble-t-il — à "Il n'y a pas le feu", alors que la hongroise veut dire exactement cela.

Le n° 4 pourrait aussi bien être : "Más se perdió en Mohács". — c'est l'équivalent exact.
Merci, Ramón, je le dirai désormais en espagnol quand je rentrerai à Budapest.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
baykus



Inscrit le: 27 Nov 2006
Messages: 117
Lieu: romorantin-lanthenay

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 17:04 Répondre en citant ce message   

Maurice a écrit:
baykus a écrit:

Le jour J (ça doit exister dans toutes les langues) cf : the D day (6 juin 1944)

Oui, mais ce n'est pas un nom de bataille, ça désigne un jour où il se passe, se passera, s'est passé un évènement important.

Oui Maurice. Mais ce que j'ignore, et que je refuse de chercher dans gougueule pour garder un peu d'humanité à ce forum, c'est si l'expression est ou n'est pas née le jour du débarquement. Auquel cas, ce serait en référence à un événement historique.

Et dit-on Allemand der T tag ? , Pologne dzien D ? Turc G gün ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1446
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 17:17 Répondre en citant ce message   

En Roumanie roumain on dit bien "ziua Z". Il me semble que c'est une expression du langage militaire, comme "l'heure H", mais, bien sûr, ce n'est pas lié à l'histoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1068
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 17:21 Répondre en citant ce message   

baykus a écrit:
Et dit-on Allemand der T tag ?

Mais bien sûr que non.
Comme on ne fête ni le 8 mai, ni le 11 novembre, je parie.
Vae victis !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1564
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 19:51 Répondre en citant ce message   

En Allemand dans le contexte de la guerre, on dit tout simplement D-Day. Pour ceux que ça intéressent, c'est masculin (der).

Sinon, il existe Tag X. Mais c'est loin d'être aussi utilisé que les correspondants en français ou en anglais. Je ne l'ai jamais entendu spontanément de la bouche d'un germanophone.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2475
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 21:42 Répondre en citant ce message   

En russe si l'on parle de "День Д" c'est uniquement au sens historique et en général une mauvaise traduction de l'anglais. Sur wikipedia l'article consacré au débarquement en Normandie est intitulé Нормандская операция (opération normande)...

Le terme n'est pas aussi répandu que l'on pourrait le croire en France.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1068
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Tuesday 12 Feb 08, 18:04 Répondre en citant ce message   

En hongrois on dit "Normandiai partraszállás" (Débarquement de Normandie) ou "opération Overlord".
J'ai vérifié sur le net, où j'ai trouvé un long article très sérieux, mais où ils emploient l'expression : "D-nap" (nap = jour).
C'est comme si on disait "le jour D".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 06 Sep 11, 14:45 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni to fiddle while Rome burns (= jouer du violon pendant que Rome brûle)
= se ficher de tout comme de l'An 40 (fam)

Wikipedia a écrit:
Le 19 juillet 64 éclata le grand incendie de Rome. Le feu débuta dans les boutiques des environs du Grand Cirque. Néron était alors en vacances dans sa ville natale, Antium, mais il dut revenir en toute hâte. L'incendie fit rage durant six jours. La rumeur circula que Néron aurait joué de la lyre et chanté, au sommet du Quirinal, pendant que la ville brûlait.


Honte à qui peut chanter pendant que Rome brûle,
S'il n'a l'âme et le coeur et la voix de Néron.


Alphonse de Lamartine (Poésies diverses, A Némésis)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 20 Sep 11, 16:48 Répondre en citant ce message   

USA pompadour (anglais, essentiellement US) :
- coiffure féminine, de style Pompadour
- coiffure masculine : banane (à la rockabilly)

- Elvis and his trademark pompadour
= Elvis et sa légendaire banane

pompadoured : adjectif
to pompadour : verbe (rare)

Lu dans la presse anglophone :
- she out-pompadoured Pompadour
= elle faisait plus Pompadour que la Pompadour ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 26 Sep 11, 12:57 Répondre en citant ce message   

isabelle (TLFi) :
Adj. De couleur jaune pâle
P. ell. un isabelle : cheval dont la robe a cette couleur

Du prénom esp. Isabel, peut-être en raison d'une anecdote qui attribue à Isabelle la Catholique le vœu, lors du siège de Grenade en 1491, de ne pas changer de chemise avant la prise de la ville
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 06 Oct 11, 12:25 Répondre en citant ce message   

Italien la quinta sponda (= la 5ème rive / côte) :
- nom donné à la Dalmatie par les milieux irrédentistes italiens
la 5ème rive : la côte adriatique orientale (Croatie aujourd'hui)
les 4 autres rives étant les rives adriatique occidentale, ionienne, tyrrhénienne et libyenne

(Encyclopédie Treccani)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9707
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 18 Oct 11, 6:16 Répondre en citant ce message   

Paris vaut bien une messe ! : phrase prononcée par Henri de Navarre, alors protestant, mais prêt à se convertir au catholicisme pour pouvoir devenir roi de France, le futur Henri IV.
L'expression s'utilise avec le sens : "on peut faire un petit sacrifice pour obtenir un grand avantage".

Voir aussi fil expression avec toponyme
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 05 Dec 11, 14:43 Répondre en citant ce message   

Il y a un deuxième moyen (= de résoudre la crise), qui consiste à faire en sorte que les pays européens ne soient pas curiacés les uns après les autres c'est-à-dire attaqués les uns après les autres et pour cela il faut mutualiser la dette européenne, c'est la fameuse problématique des euro-bonds.

L'économiste Elie Cohen à l'émission C dans l'air - 28.11.2011


Ce verbe est un néologisme, il reste rare.

- curiacer les pays, c'est les attaquer séparément, les uns après les autres, pour tirer avantage de leurs faiblesses

Illustrations, à lire dans les 2 citations plus bas :
- attaque de la finance internationale contre différents pays européens
- tactique du Premier Ministre israélien à l'égard des pays arabes

Wikipedia a écrit:
Les trois Horaces et les trois Curiaces sont des héros légendaires qui, d'après la légende rapportée par Tite-Live, se seraient battus en duel pendant la guerre entre Rome et Albe-la-Longue, durant le règne de Tullus Hostilius (selon la tradition, troisième roi de Rome entre 673 et 641 avant Jésus-Christ). Les deux villes décidèrent d'un commun accord de régler leur conflit en désignant trois champions de chaque côté. Tite-Live considère, sans en être certain que les Horaces étaient les champions de Rome et les Curiaces ceux d'Albe. D'après la légende, les Albains furent tous les trois blessés rapidement et deux des Romains tués. L'Horace survivant, Publius Horatius prit la fuite, poursuivi par les Curiaces blessés. Mais ceux-ci ne le rattrapèrent pas en même temps, ce qui permit à l'Horace de les tuer l'un après l'autre. À son retour à Rome, il tua sa propre sœur qui pleurait son fiancé, un des trois Curiaces, car, selon lui, « qu'ainsi périsse toute Romaine pleurant un ennemi ». Condamné à mort, il fut acquitté devant l'Assemblée du Peuple mais dut passer sous le joug, symbole de la soumission à la loi romaine.

La gens Horatia est alors soumise à des cérémonies purificatrices.



L'Europe gagnerait en efficacité et en influence au moyen d'une représentation européenne mandatée par les Etats : cela contraindrait ceux-ci à dégager une position commune avant toute négociation et leur éviterait le risque de se faire "curiacer" par leurs interlocuteurs.

Le courage de réformer, ouvrage de Claude Bébéar (homme d'affaires et essayiste)


Mais il aurait aussi fallu que le Premier Ministre israélien ne perde pas de longs mois à rechercher un illusoire accord avec la Syrie - le statu quo n’était pas si insupportable que Damas eût été pressé de conclure - dans l’espoir de «curiacer» le camp arabe ; qu’il ne laisse pas péricliter la relation édifiée par Istzaak Rabin avec Yasser Arafat,...

Extrait (2003) du blog d'Hubert Védrine (ancien Ministre des affaires Etrangères) - http://www.hubertvedrine.net
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3192
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 05 Dec 11, 15:49 Répondre en citant ce message   

Je découvre ce néologisme grâce à ce billet. Il est savant et amusant mais je trouve qu'Élie Cohen aurait pu s'en passer puisqu'il n'apporte que de la prétention à sa phrase ; d'une part il est un peu ridicule d'utiliser "curiacés les uns après les autres" puisque cette succession fait justement partie du sens même du mot ; d'autre part, Cohen s'aperçoit que l'expression est obscure et il la paraphrase immédiatement après !
J'ai trouvé une attestation de 1988 du mot dans Air et Cosmos, mais le sens n'en est pas très clair.
Je me demande si l'on a inventé ce néologisme tous seuls comme des grands ou si l'on a copié une autre langue. Je ne vois rien de semblable en anglais, formé sur Curiatii.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3412
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 05 Dec 11, 22:30 Répondre en citant ce message   

1815, Waterloo: l'a-t-il prononcé ou non, ce " merde! " ? Réalité ou fiction, il reste dans l'usage comme le mot de Cambronne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 2 sur 8









phpBB (c) 2001-2008