Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hysope (francais) - Le mot du jour - Forum Babel
hysope (francais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 mai 2007
Messages: 452
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le dimanche 30 mars 08, 12:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Beau temps hier, plantation d’herbes aromatiques au jardin, parmi elles de l’hysope.
C’est une plante de la famille des labiées (comme la mélisse, le thym, l’origan, la menthe).
La plante a des vertus culinaires, médicinales (stomachique, antiseptique) et sacrées.
Le Christ sur la croix a été étanché de sa soif avec un brin d’hysope trempé dans du vinaigre.
Dans le Psaume 51 « miserere » on chante : « asperge me hysopo et mundabor, lavabis me et super nivem dealbabor »
תְּחַטְּאֵנִי בְאֵזוֹב וְאֶטְהָר; תְּכַבְּסֵנִי, וּמִשֶּׁלֶג אַלְבִּין[/b].

Hysope : du Grec ὑσσωπος (hyssôpos ), lui-même provient certainement d'une langue sémitique comme le babylonien zūpu qui viendrait de l’araméen zūpā : hysope ou marjolaine
Hébreu [b]אֵזוֹב
`ezôbh, arabe azāb, zūfā
Le dictionnaire des racines sémitique renvoie à `zb, racine cananéenne.

Traductions trouvées dans d’autres langues :

Eisop, Kirchenseppl, Ysop, Joseph en Allemand
Hyssop en Anglais
Hyssop, Hijsoop, Ysop, Paddekruid en Néerlandais
Isop en Norvégien
Isop en Suédois
Isop en Danois
Ísópur en Islandais

Herba Hyssopi en Latin [pharm.] , Hyssopus officinalis en Latin [bot.]
catalan : Hisop
espagnol castillan : Hisopo, Hisopo común
galicien : Hisopo
portugais : Hissopo
italien : Issopo, Ossopo
espéranto : Hisopo, Oficina hisopo
Isop en Roumain

Hyzop lekarski en Polonais
Исоп , Issop en Russe
croate : Ljekoviti miloduh,
slovaque : Yzop lekársky,
slovène : Izop, Ožepek,
tchèque : yzop
ukrainien : Гісоп лікарський (Hisop likarski), Ісоп звичайний (Isop zvichajnyj),
bulgare : Исоп (Isop), Калам (Kalam),

écossais : Isop
Isop en Gaélique

farsi : zoufa,
sanscrit : Jufa

lituanien : Vaistinis isopas

finnois : Iisoppi
Estonien : Iisop, harilik
Izsóp en Hongrois

çördük otu ou zufaotu en Turc

chinois cantonais : ngàu sat chóu, sàhn hèung chóu
mandarin : niú xi cao, shén xiang cao
coréen : hasob, Hiseopu, hisob, Usulcho

kotava : lurpa
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 avr 2007
Messages: 606
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le dimanche 30 mars 08, 16:25 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:

Hysope. L'hysope officinale est une arbrisseau aromatique méditerranéen de la famille des Lamiacées. Ses fleurs sont groupées en épis et peuvent être violettes, bleues, blanches ou rouges. On trouve l'hysope dans la garrigue des régions méditerranéennes. L'hysope est utilisée comme condiments dans les aliments mais c'est aussi une plante médicinale avec des propriétés antiseptique, stimulante, stomachique et expectorante. Dans la Bible, l'hysope est utilisée comme d'un ustensile pour asperger du sang de l'agneau pascal le linteau et les poteaux de la porte (Exode 12.22), pour donner à boire le vinaigre à Jésus lors de sa crucifixion (Jean 19:29). L'hysope est également un des éléments du sacrifice de purification de la lèpre (Lévitique 14).


Pour terminer en beauté : on utilise encore l'hysope pour le pastis et la chartreuse !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3451
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le dimanche 25 août 13, 11:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voici la page de Wikipédia sur l'hysope ou hyssope (plus respectueux de la prononciation d'origine, cf. anglais hyssop)

Mais on pense que cette plante connue aujourd'hui sous le nom d'hysope n'est pas la plante de la Bible. Il s'agirait très certainement de l'origanum syriacum.
voir Wikipédia qui note aussi le nom de biblical hyssop.


Dans la Bible :

Évangile de Jean, à propos de Jésus sur la croix qui dit : j'ai soif.

Un vase était là, rempli de vinaigre. On mit autour d'une branche d'hysope, une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha de sa bouche.
Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : c'est achevé


Ce sont ses derniers mots, selon cet auteur.
La version diffère chez Marc et Matthieu : mon Dieu, mon Dieu pourquoi m'as tu abandonné (cité en araméen) : c'est une reprise du Psaume 22.
Luc en a choisi un autre, le Psaume 31 :
Père, en tes mains, je remets mon esprit.

Seul Jean raconte cette histoire d'hysope. Mais comment faire cela avec une branche d'hysope, qui n'a rien de rigide ?
Chez les autres évangélistes, l'éponge imbibée de vinaigre est fixée sur une branche de roseau.

Le roseau s'est donc transformé en hysope dans le quatrième Évangile....
Je pense que l'auteur a été influencé par la Torah.
L'hysope est une plante utilisée pour les purifications.

par exemple, Exode 12, 22 :
Vous prendrez un bouquet d'hysope, vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et vous toucherez le linteau et les deux montants (de la porte) avec le sang qui est dans le bassin.
Il s'agit d'une prescription concernant la Pâque.

Dans le Pasume 51 :
Mais tu aimes la vérité au fond de l'être,
dans le secret tu m'enseignes la sagesse,
Ôte mes taches avec l'hysope, je serai pur
Lave-moi, je serai plus blanc que la neige.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 1967
Lieu: Antilles françaises

Messageécrit le dimanche 25 août 13, 17:41 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le vinaigre n'était pas du vinaigre de cuisine...
La traduction française connote un raffinement de torture (du vinaigre à quelqu'un qui a soif...). Il s'agit de vin aigre, autrement dit de piquette, la boisson des soldats. Comme l'eau est malsaine, dans l'antiquité, on y ajoute du vin, pour en masquer le goût, et parce que nos ancêtres ont noté que les boissons alcoolisées ne s'altèrent pas et sont donc plus saines que l'eau.
Aux soldats, on ne donne évidemment pas de grands crus.

En fait, je comprends que devant monter la garde sous le cagnard, les légionnaires ont emporté des bidons pour leur usage personnel, et ils partagent avec le mourant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008