Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Verbes en un seul mot en anglais et plusieurs en français - Forum anglais - Forum Babel
Verbes en un seul mot en anglais et plusieurs en français
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 23 Sep 08, 13:50 Répondre en citant ce message   

L'une des caractéristiques reconnues à l'anglais, notamment par rapport au français, est sa concision, sa capacité à exprimer en un mot ce qu'on exprimera avec une expression plus ou moins longue et plus ou moins satisfaisante en français.

Ce fil répertorie les verbes anglais que l'on ne peut traduire en un seul mot en français.


Royaume-Uni to frown
- froncer les sourcils

lire le Mot du Jour : ICI


Royaume-Uni to nod
- faire oui de la tête
- faire un signe de (la) tête
- acquiescer d'un signe de la tête
- saluer de la tête

lire le Mot du Jour : ICI


Royaume-Uni to medal
- gagner/remporter une médaille
- se faire médailler

exemple : he medalled twice at the Olympics
= il a remporté 2 médailles aux J.O.

A noter que :
- ce verbe est présent dans très peu de dictionnaires de langue anglaise :
Ultralingua et Merriam Webster, pour qui il n'est attesté que depuis 1979
- on trouve au preterit les formes medaled et medalled
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 29 Sep 08, 12:29 Répondre en citant ce message   

to bookmark
- marquer une page dans un livre

to bookmark a website : enregistrer un site dans ses favoris

ex : I read it on a website anyone interested in languages should bookmark
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Wednesday 01 Oct 08, 21:58 Répondre en citant ce message   

sinon on peut aussi penser à :
- to shrug 'hausser les épaules'
- to stab donner un coup de couteau'
- to wave 'faire un signe de la main'
...

Remarquez que la plupart des verbes cités (tous?) ont une forme nominale de laquelle il y a de fortes chances qu'ils soient issus :
- a frown -> to frown
- a nod -> to nod


C'est, je pense, une grande particularité de l'anglais par rapport au français que de pouvoir former des verbes à partir de noms communs. Même si un verbe n'existe pas, on peut l'inventer et tout le monde en comprendrait le sens (l'astérisque désigne un mot inventé):
- a knife 'un couteau'-> *to knife 'découper au couteau?'
- a holiday 'des vacances' -> *to holiday 'partir en vacances'
- a kite 'un cerf-volant' -> *to kite 'faire voler un cerf-volant'
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sisyphos



Inscrit le: 06 May 2006
Messages: 140
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Wednesday 01 Oct 08, 22:54 Répondre en citant ce message   

To knife, je l'ai déjà rencontré dans la presse. Par exemple: he knifed her in the back.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 961
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Thursday 02 Oct 08, 9:45 Répondre en citant ce message   

Pour "to stab", on a bien "suriner" ou "poignarder" en français, y a-t-il une différence ?

A part ça, ce que dit Gaillimh sur la formation des verbes est très vrai. Ca s'applique aussi pas mal à l'informatique. Exemple qui me passe par la tête : "to google" (faire une recherche sur Google).

Disons qu'une autre différence majeure est qu'en anglais, je pense qu'on a pas besoin de l'aval de qui que ce soit pour introduire un nouveau verbe dans le langage et que la création de néologismes est monnaie courante. C'est à la fois bien et dommage, mais ça c'est une autre histoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 02 Oct 08, 9:52 Répondre en citant ce message   

Pixel a écrit:
une autre différence majeure est qu'en anglais, je pense qu'on a pas besoin de l'aval de qui que ce soit pour introduire un nouveau verbe dans le langage et que la création de néologismes est monnaie courante

Si c'est une de ces allusions classiques à l'Académie Française, ça me semble raté. Va voir le nombre de néologismes qui apparaissent chaque année dans les dictionnaires ou écoute le français que les jeunes (et moins jeunes) parlent. Le français parlé innove sans cesse, de lui-même ou par influences/imports de l'étranger. Ca fait d'ailleurs hurler plein de conservateurs. On ne peut dans ce cas dire une chose et son contraire.

Je crois plutôt que la capacité de l'anglais à former des verbes à partir de noms communs est "génétique" confus et historique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 961
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Thursday 02 Oct 08, 18:05 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Si c'est une de ces allusions classiques à l'Académie Française, ça me semble raté. Va voir le nombre de néologismes qui apparaissent chaque année dans les dictionnaires ou écoute le français que les jeunes (et moins jeunes) parlent. Le français parlé innove sans cesse, de lui-même ou par influences/imports de l'étranger. Ca fait d'ailleurs hurler plein de conservateurs. On ne peut dans ce cas dire une chose et son contraire.

Non, je ne pensais pas à l'Académie française, ton intervention me semble ratée.

Je pensais avant tout à "l'opinion commune" et à une sorte de cadre du français qui est très présent dans notre langue.
Si je te dis "si j'aurais de l'argent, je ferais le tour du monde", tu me dirais tout de suite "mais non, c'est faux". En anglais, quelqu'un qui dit "he think" au lieu de "he thinks" (il pense) peut choquer... ou pas. Les Anglophones ont l'air beaucoup plus "ouverts" aux dérives du langage.

Par conséquent, si je te dis "hier, j'ai googlé un mot que je ne connaissais pas", ça pourrait te surprendre... et prendre plus de temps pour entrer dans un langage parlé ou écrit courant que pour l'anglais.

Enfin, c'est mon avis.

N.B. : par ailleurs, ça pourrait être intéressant de trouver le nombre de néologismes en anglais par rapport à celui en français par an par exemple...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 03 Oct 08, 9:40 Répondre en citant ce message   

Pixel a écrit:
Les Anglophones ont l'air beaucoup plus "ouverts" aux dérives du langage.

Ouverture ou laxisme, à chacun d'apprécier.

Je redis ce que j'écrivais plus haut : je ne vois pas comment dans le même pays on peut à la fois estimer que le français fout le camp ("on parle désormais n'importe comment dans ce pays") et trouver "l'opinion commune" hostile ou réticente aux évolutions linguistiques.

Il est clair par ailleurs que le rapport à la langue est très différent entre France et pays anglophones. On n'y accorde pas la même importance au verbe et à la forme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Romanovich



Inscrit le: 05 Dec 2006
Messages: 340
Lieu: Poitiers

Messageécrit le Friday 03 Oct 08, 11:34 Répondre en citant ce message   

La conversion substantif-verbe est courante en anglais, et surtout rendu possible par le système linguistique même de la langue anglaise. Ce qui n'est tout simplement pas le cas en français, du moins de cette manière.
Prenons l'exemple de "a knife => to knife" (il y a 51 occurrences de "knifed" dans le British National Corpus)
L'anglais n'a pas besoin de l'affixation pour créer un nouveau verbe, ce qui facilite son intégration. En français, on doit ajouter la flexion de l'infinitif (souvent dans ce cas, on crée un verbe du premier groupe, probablement par ce que c'est le groupe le plus 'facile' à intégrer de par sa régularité), un couteau => couteler.
Mais voyez le chemin à parcourir entre le nom et le verbe, c'est un vériable gouffre : au niveau phonologique, on perd le /o/ de la deuxième syllabe, un éloignement qui opacifie le sens du verbe. L'affixation oblige l'intégration du /l/ qui n'a aucune raison étymologique proche d'apparaître (sauf si on sait que couteau vient de coutel qui a donné coutelas).

Et puis pour finir, couteler existe bel et bien, et pourtant à nos oreilles ce verbe est bizarre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Wednesday 08 Oct 08, 19:05 Répondre en citant ce message   

to cycle: faire du vélo (je n'ai rien trouvé de plus court)

Dernière édition par Gaillimh le Wednesday 08 Oct 08, 22:32; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1145
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 08 Oct 08, 22:30 Répondre en citant ce message   

Au 19ième on disait "vélocipéder".
Le grand compositeur français Ernest Chausson (1855-1899) s'est malheureusement tué en vélocipédant. Il aurait pû encore écrire beaucoup de chefs-d'oeuvres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 28 Oct 08, 13:39 Répondre en citant ce message   

to halve
= partager, diviser, couper en deux
= réduire de moitié
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 961
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Tuesday 28 Oct 08, 15:39 Répondre en citant ce message   

Gaillimh a écrit:
to cycle: faire du vélo (je n'ai rien trouvé de plus court)

Ne pourrait-on pas dire "rouler" ? (même si en français ce mot a d'autres sens)

Exemple : "les coureurs du Tour de France ont roulé sous la pluie pendant 2 heures ce matin".

En fait, parle-t-on ici des mots très spécifiques en anglais qu'on ne peut pas remplacer par un mot français au sens aussi spécifique, ou alors les mots français à multipes usages mais qui conviendraient dans le contexte sont-ils acceptables ? En gros, parle-t-on uniquement de mots utilisables en dehors de tout contexte ?

D'autre part, il faudrait peut-être s'intéresser à la fréquence de certains mots. Sont-ils vraiment tous d'usage courant en anglais ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11122
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 28 Oct 08, 19:02 Répondre en citant ce message   

to cycle :
- tu peux le remplacer ponctuellement par rouler mais tu pourras la plupart du temps difficilement remplacer to cycle par rouler.
to ride (a bicycle) sera sans aucun doute plus courant que to cycle.

On parle dans ce fil de mots anglais que l'on rencontre couramment dans la presse anglophone par exemple. Ils n'ont rien de spécifique. Par ailleurs, la notion de fréquence dans une langue n'est pas facilement mesurable.

Pour info, les mots que je liste dans ce fil sont des mots que je rencontre dans mes revues de presse. On peut donc, à mon avis, les considérer comme courants.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cimmerianbloke



Inscrit le: 01 Feb 2009
Messages: 114
Lieu: Berlin

Messageécrit le Tuesday 03 Feb 09, 0:01 Répondre en citant ce message   

to hike : faire de la randonnée
to hitch-hike : faire de l'auto-stop
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008