Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nixe (francais) - Le mot du jour - Forum Babel
nixe (francais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le dimanche 04 jan 09, 11:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La nixe, que les dictionnaires décrivent comme une « nymphe des eaux » (TLFi) ou, plus précisément, comme le « nom allemand des ondines, nymphe ou génie des eaux » (Littré) n'apparaît dans la littérature française qu'au XIXe siècle (Théophile Gautier, Gérard de Nerval, etc.), la plus célèbre occurrence en étant peut-être :

« Des licornes ruant du feu contre une nixe », Stéphane Mallarmé, Ses purs ongles (sonnet en yx)

Elle est l'instance germanique de la grande famille des ondines (< lat. unda « eau agitée »), naïades (grec Ναΐς ou Ναιάς < νάω « couler [pour une fontaine] ») et autres apsaras indiennes (< ap- « eaux »), créatures aussi séduisantes que dangereuses.

Outre la nixe (NIXE, f. weiblicher wassergeist) le dictionnaire de Grimm connaît aussi le nix (NIX, m. der wassergeist) et l'étymologie en est relativement claire à partir d'un vx-ht-all. nihhus, f. nihhusja qui rattache le mot au verbe neichen « arroser » et, au-delà, au thème eurindien *nei-gʷ- (skr. nenekti « il lave », gr. νίζω, irl. nigim « je lave »).
(une étymologie ancienne qui rattachait ces noms à celui de Neptune doit être abandonnée)

Et, dans d'autres langues germaniques, comme en allemand, on constate une masculinisation de la créature avec le nykr (gén. nykrs) islandais, gobelin aquatique apparaissant sous la forme d'un cheval gris reconnaissable à ses sabots inversés. Peut-être est-ce là la cause d'un détachement d'avec le milieu aquatique qu'on constate au moins dans quelques exemples qui, linguistiquement, ne sont pas inintéressants.

• Le nisse danois (ou nök, norv. nyk, suéd. näcken) n'est plus guère aujourd'hui qu'un ordinaire lutin que l'on rencontrera à côté de alf (elfe) et trold (troll) si l'on cherche à traduire « lutin » en danois. Il ne peuple plus que les livres d'enfants et les décorations de Noël, en particulier :
lilou a écrit:
Il n'y a pas si longtemps j'ai découvert l'existence du julenisse, le petit lutin de Noël qui a en partie inspiré le personnage de Santa Claus
(pour jule, voir le mot du jour yule)

• Il existe un minerai qui a toutes les apparences d'un minerai de cuivre mais qui n'en contient pas du tout et qu'on appelait pour cette raison, en allemand, du Kupfernickel « cuivre de lutin ». Au XIXe siècle, on en extrayait un autre métal qui prit ainsi, en abrégé, le nom de « nickel »

• Malgré les hypothèses dépourvues de tout soutien (jusqu'à aujourd'hui en France) qui le font remonter au prénom Nicolas, il est très probable que vienne de ce malveillant lutin (anglo-saxon nicor) la désignation anglaise du Diable par l'appellation Old Nick

• Les étonnantes facultés de métamorphose du nykr islandais ont fait que nykrat désigne dans cette langue la figure de style que nous nommons « kakemphaton »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3598
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le dimanche 04 jan 09, 14:18 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne peux m'empêcher de faire ce rapprochement avec ce mot latin que j'aime bien :
nix, nivis (féminin) : la neige.
Ce rapprochement repose uniquement sur la sonorité et non sur l'étymologie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le dimanche 04 jan 09, 18:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

N'en étant pas l'auteur, je poursuis plus librement un petit hors-sujet.

J'aime aussi ce nix /niks/, gén. niuis /niwis/ « neige » pour sa valeur d'exemple phonétique, son étonnante alternance consonantique k/w donnant une démonstration de l'instabilité des labio-vélaires en latin. Le thème eurindien est *(s)nei-gʷʰ- (skr. sneha- « fait d'être collant », angl. snow « neige », gr. νείφει « il neige », etc.).

En latin, où l'aspiration disparaît dans les deux positions, le trait guttural de s'amuit entre voyelles pour ne laisser que w, tandis que c'est le trait labial qui s'efface avant le s du nominatif : ne subsiste que la gutturale, assourdie en k par assimilation régressive.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3203
Lieu: Massalia

Messageécrit le mercredi 07 jan 09, 16:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
Et, dans d'autres langues germaniques, comme en allemand, on constate une masculinisation de la créature avec le nykr (gén. nykrs) islandais, gobelin aquatique apparaissant sous la forme d'un cheval gris reconnaissable à ses sabots inversés. Peut-être est-ce là la cause d'un détachement d'avec le milieu aquatique qu'on constate au moins dans quelques exemples qui, linguistiquement, ne sont pas inintéressants.


Il se pourrait aussi que ce génie des eaux masculin soit antérieur et que la féminisation vienne de l'influence grecque/romaine ( les nymphes). A moins que des recherches plus récentes aient démontré le contraire?

http://books.google.de/books'id=JPYxEy0Mx8UC&pg=PA352&dq=Neckar+Name+Mythologie&lr=

Le nom du fleuve Neckar ( anciennement Nicer) pourrait avoir la même étymologie. Pokorny signale qu'en moyen-néerlandais l'équivalent de Nix ( Wassergeist) était: nicker.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le mercredi 07 jan 09, 19:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je me méfie des sources du XIXe siècle en ce qui concerne la mythologie, surtout quand elle est vue à travers le folklore. Et il n'y a pas de bonnes raisons de supposer une influence gréco-romaine dans la mesure où les associations entre sources et personnages féminins sont attestées de l'Irlande à l'Inde en passant par la Germanie et l'Ossétie.

Des créatures des eaux masculines existent, bien sûr, aussi (ne seraient-ce que les pères de ces nymphes) mais elles ont peu d'interactions avec les hommes. En revanche, la dégradation d'un certain nombre de structures mythiques sous l'effet de la christianisation est bien connue, nombre de génies protecteurs étant devenus des créatures malfaisantes.

Mais il est vrai que toutes ces choses sont bien obscures et qu'il reste difficile d'affirmer quoi que ce soit …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7910
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 19 nov 10, 14:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voir aussi naïade.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 déc 2012
Messages: 287
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le mardi 07 oct 14, 20:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outis a écrit:
Malgré les hypothèses dépourvues de tout soutien (jusqu'à aujourd'hui en France) qui le font remonter au prénom Nicolas, il est très probable que vienne de ce malveillant lutin (anglo-saxon nicor) la désignation anglaise du Diable par l'appellation Old Nick


Royaume-Uni nix, lutin ou fée des eaux - du vieil anglais nicker, de l'anglo-saxon nicor, démon des eaux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10660
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 07 oct 14, 20:12 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outis a écrit:
Malgré les hypothèses dépourvues de tout soutien (jusqu'à aujourd'hui en France) qui le font remonter au prénom Nicolas, il est très probable que vienne de ce malveillant lutin (anglo-saxon nicor) la désignation anglaise du Diable par l'appellation Old Nick

Lire le Fil le Diable (Dictionnaire Babel).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008