Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Miskiin مسكين mesquin - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Miskiin مسكين mesquin

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Wednesday 12 Jul 06, 21:55 Répondre en citant ce message   

Nikura a écrit:
Tu dis: "miskin" avec son sens d'origine ne fait pas partie de la langue française... Cependant, les jeunes des banlieues l'utilisent en tant qu'emprunt à l'arabe certes, mais englobé dans la langue française. Si l'on oublie un peu les dictionnaires et la forme écrite standardisée et conservatrice de notre langue, on peut considérer ce mot comme de l'argot du français, à la seule condition qu'il s'agit d'un argot limité aux francophones d'origine maghrébine.

Ce n'est pas vraiment un question de dictionnaire, mais de méthode.

Ils me donnent l'impression de ne pas utiliser miskiin en français, mais en arabe.

Ils pratiquent ce que les linguistiques anglophones appellent le code switching. Ils utilisent deux langues en parallèle - en l'occurrence l'arabe maghrébin et le français - et, alors qu'ils sont dans l'une, ils sautent dans l'autre le temps d'un mot ou d'un bout de phrase.

En fait, pour moi, vu du point de vue français, ce ne sont que des citations dans une langue étrangère. La citation garde sa prononciation et son sens d'origine, alors que ceux d'un emprunt sont adaptés à la langue; miskiin est une citation, mesquin un emprunt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 12 Jul 06, 23:16 Répondre en citant ce message   

Mais, et lorsqu'un non maghrébin utilise le mot "miskin"? Ne l'introduit-il pas inconsciemment dans la langue française, puisque lui ne connaît pas l'arabe?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Thursday 13 Jul 06, 0:16 Répondre en citant ce message   

Probablement, mais y a-t-il des Français qui emploient le mot arabe miskiin ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Thursday 13 Jul 06, 1:37 Répondre en citant ce message   

Oui. Des français de parents étrangers. Mais après, n'importe quel jeune qui vit dans les banlieues peu importe son origine aura tendance à utiliser des mots arabes, pas que miskin d'ailleurs.
J'avais un pote, plus ardéchois que lui tu trouves pas, qui disait tout le temps "chénnéf" pour discuter, ne pas être d'accord etc. (ceux qui sont du Sud-est et d la Corse = s'engatser). Je n'ai jamais trop su d'où venait ce mot-là mais je présume qu'il s'agit d'un mot d'origine arabe. Le -n- géminé n'était pas du tout adapté à la prononciation de ce locuteur ardéchois pourtant monolingue mais il avait de sérieuses facilités à le prononcer, tout comme les [x] par exemple.
Je doute qu'il est eu conscience de parler "un petit peu d'arabe en alternant avec du français" vu qu'il était français de père et mère et bien monolingue. Simplement, son argot à lui, et à ceux de la ville dont il venait avait adopté des mots arabes.
Regardez un film comme la Haine vous verrez que les parlers des banlieues sont parfois fort difficiles à comprendre tant ils sont truffés de mots de toute sorte.
C'est comme si je parle de ces verbes qui ne se conjuguent pas. Du moins on peut le faire si on les adapte à la langue française mais à la base il ne se conjuguent pas. Ce sont souvent des verbes en -ave emprunté au parler des gitans, ou des verbes en verlan ou encore, des emprunts à l'arabe.
Ex:
-Qu'est-ce qu'tu chénnéf là? (Pourquoi t'énerves-tu?) < arabe?
-Hier soir on a trop pillave (ou bien: pillavé). (Hier soir on a trop bu.)
-J'ai pas assez graillave c'matin. (J'ai pas assez mangé ce matin.)
-L'autre là, il a poucave. (Il nous a balancé.)
-Dicave-le lui, j'vais lui marave la tronche. (Regarde-le celui-là je vais lui casser la gueule.) < dik- arabe?
-Je péfli grave. (J'ai très peur.) = verlan
-Téma la gonze là. (Regarde la jolie fille.) = verlan
-Tu vas t'pourave les fringues. (Tu vas salir tes vêtements.)
Etc.
Doit-on ne pas les considérer comme du français sous prétexte qu'il ne suivent pas les règles grammaticales de la langue? Et pourtant ils sont employés par pas mal de gens... Et même, ils se normalisent du moins, les gens de dehors qui les entendent se mettent à les employer pour faire branché et les normalise en leur adaptant une forme -aver/-avé/-avais etc.
Alors je comprends les rétentions mais je pense qu'en matière d'argot moderne, les choses vont trop vite pour qu'on puisse se permettre d'attendre que nos grabataires accadémiciens se décident à les insérer dans nos dicos.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Thursday 13 Jul 06, 17:27 Répondre en citant ce message   

Nikura a écrit:
Oui. Des français de parents étrangers. Mais après, n'importe quel jeune qui vit dans les banlieues peu importe son origine aura tendance à utiliser des mots arabes, pas que miskin d'ailleurs.

C'est quand même une population très particulière. Est-elle représentative de l'ensemble des Français?

Ils ont leur argot qui n'est pas l'argot général. Par exemple, le louchebem, l'argot des bouchers, fait-il partie de l'argot français? Non. C'est l'un des argots qui existe en France. Chaque groupe, chaque corps de métier a le sien, parfois réduit à quelques mots.

J'imagine que les Asiatiques qui se trouvent en France ont aussi un argot.

Évidemment il y a des termes d'argot particuliers qui deviennent généraux, l'un des plus connu est "flic". Il est tout a fait possible que parmi les termes argotiques d'origine maghrébine cités plus haut certains finissent par entrer dans l'argot général français.

Il ne faut pas oublier cependant que tout argot est au départ une langue secrète et que dès l'instant où l'un de ses termes est compris de tous, il perd tout intérêt pour le groupe qui l'avait créé ou emprunté.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Thursday 13 Jul 06, 17:47 Répondre en citant ce message   

Nikura a écrit:
-Qu'est-ce qu'tu chénnéf là? (Pourquoi t'énerves-tu?) < arabe?

C'est amusant, on dirait que chénnéf (chennèf ?) est une déformation arabe du français t'énerves /ténèrv/ avec palatalisation du /t/ et gémination du /n/.

Note. En arabe, la gémination de la consonne médiane d'une base trilittère en fait une forme intensive, ex. qalama "tailler un végétal etc." > qallama "idem, mais intensif)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9755
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 18 May 11, 21:38 Répondre en citant ce message   

Voir aussi le mot du jour mesquin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008