Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Quelle est la meilleure façon de latiniser un nom ? - Forum latin - Forum Babel
Quelle est la meilleure façon de latiniser un nom ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Meduantensis



Inscrit le: 13 May 2010
Messages: 41
Lieu: Rothomagi

Messageécrit le Thursday 13 May 10, 17:09 Répondre en citant ce message   

Une question qui me semble relativement peu traitée en général est la manière de latiniser le nom d'une personne. Bon, que cela soit clair, je ne parle pas d'une latinisation "sérieuse", mais à titre récréatif uniquement, et donc sans prétentions encyclopédiques.

Pour le patronyme, il y a deux cas de figure de base à considérer:
-le nom est d'origine latine
-il ne l'est pas (ben voyons!)

Dans le premier cas, il y a la possibilité de reconstituer une forme latine dont pourrait être issu le nom français par évolutions phonétiques successives (avec les éventuels remaniements grammaticaux qui pourraient s'imposer). Problème: si le ou les mots composant le nom ont changé de sens entre le latin et le français, on a certes la forme latine du nom, mais on perd le sens (qui était important à l'époque où il a été attribué pour la première fois). Sinon, on recherche le sens d'origine du nom (généralement en vieux français, vieux normand, vieil italien, etc) et on le traduit en latin. Problème: on a conservé le sens, mais on a perdu l'essence du nom. Par exemple, faudrait-il latiniser "Lecoq" en "Coccus" ou en "Gallus"?

Dans le second cas, on retrouve le même dilemme, mais en plus marqué: on ajoute un suffixe latin ou on traduit tout?

Pour le prénom, c'est à peu près pareil, selon qu'il existe une forme latine ou non, sachant que ce ne seront de toute façon presque jamais d'authentiques prénoms latins (Gaius, Tullius, etc)

Si l'on veut un nom "complet", peut-être doit-on aussi choisir un surnom. Cette fois, cela relève de l'arbitraire, puisqu'en général, cela ne relève pas de l'héritage familial. Traditionnellement, c'est le lieu d'origine de la personne, une caractéristique physique, etc.

Enfin, il y a le cas des femmes. Il faut se souvenir que les femmes n'étaient pas nommées suivant le même principe que les hommes dans l'Empire Romain. deux possibilités s'offrent donc à nous: soit conserver la méthode antique avec tout ce qu'elle comporte d'inégalité des sexes, soit calquer sur les hommes, en perdant du même coup la justesse historique.

Quelle serait donc selon vous la meilleure méthode pour latiniser un nom de personne, au vu de ces pistes (non exhaustives)?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patricio



Inscrit le: 12 Feb 2009
Messages: 23
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 04 Jun 10, 14:04 Répondre en citant ce message   

Il n'y a pas de bonne réponse à ta question. Les Romains ont latinisé un bon nombre de noms propres grecs, perses, etc. La règle est la même qu'en Français : on ne se soucie pas du sens (qu'on ne connait pas en général) et on trouve un nom qui ressemble le plus au nom d'origine, mais prononçable facilement. Ainsi Dārayawuš en perse a donné Dareios en grec puis Darius en latin.

Par la suite, au moyen âge, on a plus regardé le sens. Par exemple, Mortimer était traduit par Mare morta ou quelque chose dans ce genre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Picardicus



Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 57

Messageécrit le Sunday 12 Jun 11, 15:33 Répondre en citant ce message   

Je ne pense pas qu'il y ait de réponse universelle à cette question. Sans doute le bon sens voudrait-il que l'on procède au cas par cas. Parmi mes voisins il y a des des Decaen, leur nom pourrait être latinisé en Cadomus ou, si l'on veut, Cadomicus, Cadomianus ; Normand serait latinisé en Normannus (cf. "a furore Normannorum libera nos Domine", dernière demande du Notre-Père médiéval en France) ; Dupont en Ponticus (ou pourquoi pas Brivianus, d'après le briva de Samarobriva, "pont sur la Somme"), Fabien en Fabianus, Delescluse en Clusius, Briet en Brigensis, De Gaulle en Muralis, ainsi de suite à l'infini ou presque. Les noms de métier sont aisés à latiniser. Les noms nobles ou d'apparence noble (ce qui n'est pas le cas de De Gaulle, où De est l'article flamand signifiant "le"; Dauzat :" De Gaulle vient de De Walle signifiant le rempart, le mur" ; pour d’autres De Gaulle = Le Wallon), les noms nobles donc prendraient le nom latin du fief ou du pays, le duc de Cambridge serait Dux Cambridgensis, le duc d'Anjou Dux Andegavus ou Andegavinus ou Andegavinorum. Bien des noms offriraient toutefois des difficultés à la latinisation, comment dire Proust ou Sarkozy en latin ? Proustus, Sarkozius ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Sunday 12 Jun 11, 18:30 Répondre en citant ce message   

Pour Proust, il faut savoir que la prononciation d'origine est Prou, or, si l'on en croit Littré, et je veux l'en croire pour les besoins de la cause, l'étymologie de prou est le latin probe : donc, Marcellus (qui est un nom latin : date lilia...) Probe.
Pour Sarkozy, c'est encore plus facile : le prénom grec Nicolas, peuple victorieux, se latinise sans problème, et pour le patronyme, le grec -encore- nous offre un paronyme... saignant : sarkophagos.

Bref, faire comme nos grands ancêtres qui ne reculaient pas devant les à peu près et les calembours...


Dernière édition par Glossophile le Sunday 12 Jun 11, 22:42; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Picardicus



Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 57

Messageécrit le Sunday 12 Jun 11, 21:31 Répondre en citant ce message   

Vous êtes en forme...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 13 Jun 11, 22:09 Répondre en citant ce message   

Pour Proust, il y a aussi le recours à la périphrase :
Laudator temporis acti...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 10:13 Répondre en citant ce message   

On pourrait peut-être aussi chercher du côté de l'étymologie. D'après le Robert des Noms Propres, le nom "Proust" est une contraction de "Prévot", renvoyant, comme il est rappelé par ailleurs, à un "nom de fonction. Le prévôt (latin praepositus = préposé) était au moyen âge un officier de justice (sens le plus fréquent), ou encore un dignitaire ecclésiastique."

A partir de là, que proposer ? Je ne sais trop... Praepositus, tout bêtement ? Judex ? ....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 13:18 Répondre en citant ce message   

Dans une lettre de l'humaniste Hugo Grotius (en néerlandais "De Groot", il préférait rester reconnu en ne latinisant pas "le grand" en "Magnus") je lis qu'il demande d'envoyer ses bons voeux à Rubenius, autrement dit Rubens (=le fils de Ruben).
Une autre lettre en latin de Nicolaus Heinsius (1620-1681), adressée à Ismaël Boulliau (1605-1694) en 1660, est adressée à Ismaili Bullialdo.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 13:27 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
On pourrait peut-être aussi chercher du côté de l'étymologie. D'après le Robert des Noms Propres, le nom "Proust" est une contraction de "Prévot", renvoyant, comme il est rappelé par ailleurs, à un "nom de fonction. Le prévôt (latin praepositus = préposé) était au moyen âge un officier de justice (sens le plus fréquent), ou encore un dignitaire ecclésiastique."


Donc, donc, donc, la célèbre confusion entre les deux Marcel, Proust le célèbre, et Prévost le bien oublié, cette confusion est étymologique ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 13:56 Répondre en citant ce message   

La latinisation des patronymes est commune dans les noms scientifiques. Dans ce cas, l'éptithète du nom d'espéce est en principe un génitif.

Jacques a écrit:
Voici quelques noms curieux :
...
Bienosaurus crichtonii : dinosaure au nom de Michael Crichton, auteur de Jurassic Park
Avalanchurus lennoni : litt. trilobite au nom d'un Beatle
...
Agathidium bushi, A. cheneyi et A. rumsfeldi : (2005) scarabées de moisissures visqueuses (angl. slime-mold, Mycetozoa) baptisés aux noms d'un président, de son vice-président et de son secrétaire d'état.
Anophthalmus hitleri : (1937) scarabée de cavités souterraines au nom d'Hitler.

Source : http://home.earthlink.net/~misaak/taxonomy/taxEtym.html (en anglais)
Voir aussi Noms biologiques scientifiques curieux

Dernière édition par Jacques le Tuesday 14 Jun 11, 13:58; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 13:57 Répondre en citant ce message   

Pour les gens vraiment raffinés latiniser le nom ne valait pas l'élégance d'un nom à la mode grecque (par exemple M. Neumann est devenu M. Neander, donnant plus tard son nom à un ruisseau et quelques squelettes trouvés non loin de ce dernier).

Pour latiniser Sarkozy il faut revenir à la signification en hongrois (n'est-ce pas "du marécage" ?) et traduire celle-ci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 15:33 Répondre en citant ce message   

Juste un point de détail. La petite rivière qui passe dans le coin est la Düssel ( cf Düsseldorf ), c'est la vallée qui reçut l'honneur de porter le nom de
Neander,alias Neumann. Neanderthal, ancienne orthographe. A cet endroit,la Düssel traverse une sorte de gorge escarpée qui s'appelait Hundsklipp ou plus simplement das Klipp ,jusqu'aux environs de 1850, moment où on a voulu rendre hommage au pasteur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 20:16 Répondre en citant ce message   

En toute charité chrétienne, les évêques français avaient latinisé Mgr Dupanloup en... De pavone lupus !

Avant, bien avant Neumann/Neander nous avons Didier>Desiderius>Erasmos>Érasme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 23:08 Répondre en citant ce message   

Bien avant encore, celui-ci יוסף בן מתתיהו הכהן (Yossef ben Matityahou HaCohen) qui vivait au 1er siècle et était de langue grecque est devenu Ἰώσηπος / Iốsêpos plus connu chez nous sous son nom latin, Flavius Josèphe.Dans les royaumes hellénistiques,c'était chose courante,ainsi que la latinisation dans l'empire romain.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 14 Jun 11, 23:49 Répondre en citant ce message   

Le snobisme existait déja chez les Neanderthaliens.



Monsieur Lecoq de Boibaudran s'est fait latiniser avant de se rendre à la table de monsieur Mendeleiev.
Jacques a écrit:
Gallium (élément chimique): formé par Lecoq de Boibaudran, qui lui donna son nom latinisé(< lat. gallus, le coq).
Croyant voir le nom Gaule dans Gallium, les Allemands nommèrent l'élément suivant Germanium. Francium et Americium ont suivi.
Voir aussi coq.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008