Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
niquer (français familier) - Le mot du jour - Forum Babel
niquer (français familier)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 598
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Monday 07 Jun 10, 23:04 Répondre en citant ce message   

Cher Papou,

En écrivant qu'Alain Rey nous "faisait la nique" je ne faisais aucun rapprochement avec le verbe "niquer" , mais, profitant du sujet et de l'homophonie, j'avais espéré faire un jeu de mots amusant. Ça me semblait pourtant clair...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10459
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 08 Jun 10, 4:56 Répondre en citant ce message   

Cher Patrick,

Je ne visais personne en particulier. J'ai simplement senti qu'on tournait autour du pot en se demandant encore si ces mots étaient de la même origine ou non et si oui laquelle. J'ai voulu clore une discussion qui n'avait plus lieu de se poursuivre indéfiniment, l'essentiel ayant été dit, me semblait-il.
Maintenant, si certains ont encore des choses à dire sur ce sujet, libre à eux de le faire.
En toute fraternité babélienne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2484
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 08 Jun 10, 8:33 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Exactement, en lisant qu'il y aurait une origine germanique, je pensais à l'allemand "nicken" (branler des jambes) et "knicken" (acquiescer de la tête).

Attention ! Knicken en allemand signifie plier, nicken veut dire acquiescer de la tête.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 08 Jun 10, 16:55 Répondre en citant ce message   

Vous avez raison, Charles. En fait, j'ai vérifié mon dictionnaire, et en tapant 5 minutes plus tard, j'ai inversé...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
le Berton



Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 133
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Friday 11 Jun 10, 18:51 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Soyons clairs : nous sommes ici comme souvent dans toutes les langues devant un cas d'homonymie. (Je suis surpris que ce terme n'ait pas encore été écrit ici). Une chose est de niquer et une autre de faire la nique. Les deux mots n'ont rien d'autre à voir ensemble, ni le sens, ni l'étymologie. L'un veut dire "faire un signe" et est d'origine germanique, et l'autre "copuler" et est d'origine arabe, et basta. Ce n'est tout de même pas la première fois qu'on à affaire à des homonymes, que diable !

Vous semblez bien sûr de vous !
Permettez-moi de garder une petite part d'incertitude!
Certe les homonymies existent, mais il y a aussi des mots qui changent de sens au cours des siècles.
Et une déviance vers un sens plus sexuel ne serait pas non plus une surprise!

D'autant plus que le sens n'est pas très éloigné:
Le verbe "niquer" existait donc au moyen-âge et qui voulait dire faire un signe désobligeant de la tête, jouer un mauvais tour à quelqu'un.
Niquer quelqu'un c'était donc aussi le berner, l'attraper, le flouer.
Un sens bien similaire au sens le plus répandu pour se verbe aujourd'hui!
Qu'il ait dévié dans un sens de copulation, synonyme de "baiser" qui veut dire également flouer n'aurait donc rien d'extraordinaire!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3948
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 11 Jun 10, 19:05 Répondre en citant ce message   

Attention !
C'est bien beau d'émettre des idées, mais l'étymologie repose en général sur ce que l'on pourrait appeler des "lois" : ce qui est valable pour un mot doit l'être aussi pour d'autres. Il faut dans ce cas argumenter et donner des exemples.

D'autre part, c'est bien beau d'émettre des idées (je pense que, je suggère que etc...). Ce sont des hypothèses mais qui doivent être vérifiées.
Et comment les vérifier ? En tenant compte des attestations d'une part, et de la date de ces attestations d'autre part.

Or, dans ce cas, je ne connais pas d'attestation qui pourrait confirmer ce que vous venez d'écrire.
Et vous n'en citez pas !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 11 Jun 10, 19:20 Répondre en citant ce message   

Nouvelle hypothèse : Niquer viendrait-il de nicher ?

C'est quand même frappant :
niche : cavité, endroit étroit
se nicher : s'introduire, pénétrer dans un endroit étroit. On n'est pas loin du sens actuel de niquer.

Ce qui m'a mis la puce à l'oreille est que l'anglais " to nick ", c'est-à-dire faire une entaille, une fente, une encoche, un trou (fin du 15e s. to nyke), pourrait venir du français niche (creux dans un mur) (etymonline.com).

Autre hypothèse proche :
la niche (le creux) pourrait être le creux du lit, cf. se nicher (au lit), aller au creux du lit
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10459
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 11 Jun 10, 19:55 Répondre en citant ce message   

Autre cas d'homonymie que celui de niche.
Il y a un niche qui est une simple variante de la nique qu'on fait, et dont il a longuement été question sur ce fil,
et la niche du chien qui, avec nicher, nichée et nichon, est un dérivé de nid, lui-même de la famille de seoir. (Voir grande famille SEDIMENT).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 12 Jun 10, 3:06 Répondre en citant ce message   

Si niche est l'équivalent de nest en langues germaniques, la "Britisch Library" à Londres possède un livre datant de la conquête de Guillaume de Normandie, avec comme "probatio pennae" (essai de plume) ce poème "Hebban olla vogala nestas higunan, hinase hi enda du" (tous les oiseaux ont construit des nids, sauf toi et moi,)
N'est-ce pas joli comme probatio pennae?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11048
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 30 Aug 12, 11:52 Répondre en citant ce message   

Citation:
Précisons à toute fin utile que le verbe « niquer » est arabe et que s’il est indisponible dans les dictionnaires arabes, c’est que probablement il s’agit de la contraction du verbe nakaha (présent dans le Coran et qui signifie contracter mariage mais aussi par extension copuler dans le cadre du mariage).

Extrait du lien suivant (cité par Embatérienne) :
http://www.dilap.com/contributions/banlieue-beur/beur-vocabulaire.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10459
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 30 Aug 12, 12:00 Répondre en citant ce message   

Oui ... c'est très exactement ce que j'avais dit le 28 mai 2010.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11048
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 30 Aug 12, 12:25 Répondre en citant ce message   

Oui, je t'avais bien relu avant de poster mais je trouve que ce qui est dit dans le Coran est intéressant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10459
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 12 Sep 12, 8:13 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Le mot "niquer" a pu s'implanter auprès des francophones grâce au rapprochement avec le mot "forniquer", et on ne peut exclure non plus l'expression "faire la nique".
Ces termes français ont pu favoriser le succès du mot d'origine arabe.
Cependant, si ces termes français n'avaient pas existé, est-ce que le mot arabe aurait connu ce succès ? difficile à dire ! Ce n'est pas impossible.

Les langues empruntent les unes aux autres les mots dont elles ont besoin ou qui leur plaisent, sans se soucier, je pense, de vérifier si les mots empruntés ont par hasard chez elles des paronymes.
Cette constatation peut se produire dans un deuxième temps et jouer un certain rôle dans l'acclimatation des nouveaux venus, mais le nombre des mots empruntés sans paronyme local doit, à mon avis, dépasser de très loin celui des mots empruntés avec paronyme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10459
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 20 Dec 12, 11:40 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
En arabe le verbe naka yanik ناك ينيك est populaire. C'est une forme isolée, et probablement apocopée du classique nakaḥa yankaḥ ou yankiḥ نكح ينكح même sens, et qui a, lui, des dérivés.

J'en sais un peu plus, ce qui me permet de me corriger. En fait, c'est le contraire : le premier verbe est le plus ancien, comme l'atteste l'akkadien niāku, et le deuxième une extension du premier.
En complément, voir ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3558
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 09 May 14, 13:00 Répondre en citant ce message   

Ce fil m'apprend le verbe néerlandais neuken, baiser, copuler, qui, selon la banque étymologique, semble avoir des formes dialectales, peut-être anciennes, nycka, nykke. Y a-t-il quelque chance qu'il ait une parenté avec notre niquer ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008