Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Petit lexique algérois (première partie) - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Petit lexique algérois (première partie)
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Adel514



Inscrit le: 11 Jun 2010
Messages: 89
Lieu: Montréal Canada

Messageécrit le Saturday 03 Jul 10, 18:33 Répondre en citant ce message   

Voici, pour celles et ceux que cela intéresse, un petit lexique d'arabe algérien de la région d'Alger.

Note concernant la transcription en caractères latins: toutes les lettres écrites en majuscules , à l'exception de H (ح) sont emphatiques. Attention: Z n'est pas la transcription de ظ (qui se prononce D en algérois). Il se prononce comme le z de lézard.

AlgéroisFrançaisExempleTraductionGraphie arabe
an3āmoui (formel, désuet)an3ām sīdī(voir mā3līh)أنعام
aRwāH, aRwāHī, aRwāHūviens, viens (fem.), venezaRwāH (ella)hnâViens ici. (n'existe qu'à l'impératif)أرواح أرواحي أرواحو
(a)šHālcombienšHāl teswa hād essā3a?Combien coûte cette montre?أشحال
3ām, ī3ūmnager3ūm ū 3ess HwāyjekNage et surveille tes vêtements (Garde l'œil ouvert).عام إيعوم
3efsa (pl. 3fāyes)trucnwerrī lek 3efsaJe te montre un truc.عفسة عفايس
3ejmī (pl. 3jāma)taureau ..عجمي عجامى
3enbāliJe croyais que3enbāli RaHtūJe croyais que vous étiez partis.عنبالي
3enqōd (pl. 3nāqed)grappe3enqōd 3nebbune grappe de raisin عنقود عناقد
3etrūs (pl. 3tāres)bouc..عتروس عتارس
3īDāRīdévergondé, qui dit des obscénités..عيضاري
3īnœil..عين
fontaine, robinet..
3īnaprunes..عينة
3jeb, ya3jebplairehād el ġunya ta3jebnī bezzāfCette chanson me plait beaucoup.عجب يعجب
3jeb (nom)effarant, incroyable..عجب
3lā bālīJe sais3lā bālī wāš Rānī ndīrJe sais ce que je suis en train de faire.على بالي
3la xāTer, xāTešparce quemā jitš 3lā xāTer kunt mRīDJe ne suis pas venu parce que j’étais malade.على خاطر خاطش
3lāšpourquoi3lāš mā jitš?Pourquoi n’es-tu pas venu?علاش
3RaD, ya3RaDinviter3aRDūnā lel3ersIls nous ont invités à la fête.عرض يعرض
3ūd (pl. 3wād)cheval..عود اعواد
3zīztenu en haute estime, aiméwāš Rāk xūya la3zīz?Comment vas-tu, mon cher frère? (xūya se dit souvent pour un ami)عزيز
ba3daprèsba3d el 3īdAprès l’Aïd (la fête de l’Aïd).بعد
bābā (bābāk, etc.)mon (ton, etc.) pèrejā bābāk?Est-ce que ton père est venu?... بابا باباك
bābā sīdī (bābā sīdek, etc.)mon (ton, etc.) grand-père maternel..... بابا سيدي بابا سيدك
BāBūR (pl. BwāBeR)bateauwāš bīk? ġerqūlek el BwāBeR?Qu'est-ce tu as? Tes bateaux ont coulé?بابور بوابر
bālākattentionbālāk!Attention!بالاك
peut-êtrebālāk mā 3Refš eDDārPeut-être qu’il n’a pas trouvé la maison.
BaRkseulementšwiyya BaRkJuste un peu.برك
bās, ibūsembrasserbūsnīEmbrasse-moi.باس إيبوس
bāšpour quelāzem texdem bāš t3īš.Tu dois travailler pour vivre.باش
BāTelgratuitelyūm kulleš BāTelAujourd'hui, tout est gratuit.باطل
pour rienšqīt BāTelJe me suis dérangé pour rien.
mauvais traitement, acte répréhensibledār fiyya el BāTelIl m'a maltraité.
baxsīsfigues (fraîches)..بخسيس
beavecqahwa be lHlībcafé au laitب
bekrītôtxrejt essBāH bekrīJe suis sorti tôt le matin.بكري
jadisnās bekrīles anciens (les gens d'avant)
be l3ānīexprèsdert hā bel 3ānīTu l’as fait exprès.بالعاني
be l3qellentementRūH ġīr be l3qelVas-y lentement.بالعقل
belġa (pl. blāyeġ)savate, claquette, tong..بلغة بلايغ
be lxeffvitewellī be lxeffReviens vite.بالخفّ
be lkulldu toutmā klītš be lkullJe n’ai pas mangé du tout.بالكلّ
bellarejcigogne ..بلّارج
be lmaqlūbà l'envers lbest qmejjtek be lmaqlūbTu as mis ta chemise à l'envers.بالمقلوب
beqrāj (pl. bqārej)pot métalliquebeqrāj tā3 el qahwacafetièreبقراج
beRkaça suffit, arrêtebeRka mel 3yāTArrête de crier.بركى
berkūkescouscous de gros calibre..بركوكس
besbāsfenouil..بسباس
be SSaHmaissma3t be SSaH mā fhemt wāluJ’ai entendu, mais je n’ai rien compris.بالصّح
be ssīfde forcetRūH be ssīf 3līk.Tu iras de force.بالسّيف
bettīxmelon..بتّيخ
bezzāfbeaucoupnHebbek bezzāfJe t'aime beaucoup.بالزّاف
blāsansmāl blā Rā3īdu bétail sans bergerبلا
blā yemmak, yemmāh...sans ta mère.
blā yemmāh mā Rahū sālekJe jure que je ne le lācherai pas!.
blā jeddek, jeddu...sans ton grand-père.
Les deux expressions précédentes sont utilisées pour marquer la colère et en même temps signifier qu'on est fermement décidé à faire ce qu'on a promis (généralement, infliger une sanction). Curieusement, on ne cite que la mère et le grand-père, jamais le père, ni aucun autre membre de la famille. On dit aussi blā jed yemmāk (le grand-père de ta mère)..
bnīn (féminin bnīna)savoureuxmâkla bnīnaun mets savoureuxبنين بنينة
bRāka (pl. bRāk)canard, caneel bRāk be zzitūnle canard aux olivesبراكة براك
bufeRTeTTopapillon..بوفرططّو
bugaTToavocat..بوڨطو
bumbabombe (figuré)bumba, xô!C'est une bombe, mon frère! (se dit d'une belle fille)بمبة
būsaun baisera3Tīnī būsaDonne-moi un baiser.بوسة
čellīqa (pl. čwāleq)chiffon..تشلّيقة تشوالق
čīnaorangesHebba čīnaune orangeتشينة
daBBaR Rāsekdébrouille-toi..دبّر راسك
dālia (pl. dwālî)vigne..دالية دوالي
debbāna (pl. debbān)mouche..ذبّانة ذبّان
dellā3pastèques..دلّاع
Diqet el xāTerl’anxiétéjātnī Dīqet el xāTerJe me sens oppressé.ضيقة الخاطر
DorkmaintenantDork enjīJ’arrive tout de suite (maintenant).ضرك
Dqīq (synonyme: smīd)semoule..دقيق سميد
dRāhemargent (sous)3endek eddRāhem?Tu as de l'argent?دراهم
drārī (toujours au pluriel)enfantsšHāl 3endek eddrārī?Combien as-tu d'enfants?دراري
exTīklaisse tomber…exTīk medduxxānLaisse tomber la cigarette!أخطيك
el bulīgagrande frayeurHekmetnī el bulīgaJ’ai (j'avais) très peur.البوليڨة
el heRba tsellekSauve qui peut!. .الهربة تسلّك
ellicelui que, celui quielli klā ixeLLeS Celui qui a mangé paie.أللّي
eltaHten bas. .التحت
eSSuġāRles jeuneseSSuġāR dārū Hāla Les jeunes ont fait un tabac.الصغار
etherdet (synonyme: etZāgāt)on est foutu..أتهردت أتزاڨات
fāqūA d'autres!..فاقو
fāyaHpuant..فايح
feHšūšbon vivant, facile à vivrexūk Rājel feHšūšTon frère (cad moi) est un bon vivantفحشوش
fekrōntortue..فكرون
fellūs (pluriel: flāles)poussin..فللّوس فلالس
fermāšédenté..فرماش
fermli (féminin: fermliyya)infirmier..فرملي فرمليّة
FeRSāda (pl. FRāSed)couverture..فرصادة فراصد
FeRTāS (pl. FRāTeS)chauve..فرطاص فراطص
festibobards, mensongesbeRkānā me lfestiArrête tes bobards!فستي
flūka (pl. flāyek)barqueRūH etSammaR el flāyek!Va te faire voir (va clouer les barques)!فلوكة فلايك
fūHa puanteur..فوحة
fūqānī celui d'en hautel bâb el fūqānī la porte d'en hautفوقاني
gā3tous, toutgā3 kīf kīfTous les mêmes.ڨع
ġāmeqprofondel bHaR ġāmeqLa mer est profonde.غامق
gānā, gānītaussianā gānāmoi aussiڨانا
ġedwademainnetlaqaw ġedwa?Est-ce qu’on se voit demain?غدوة
ġerqabouexrej me lġerqaIl est sorti de la boue (Il est devenu riche). غرقة
ġīrrien queġīr šwiyyarien qu’un peuغير
ġīr ġedwaaprès demain..غير غدوة
ġufāla tignasse RūH Heffef hādīk el ġufāla Va te faire couper cette tignasse. غوفالة
hādeššīainsihādeššī mā zāl mā RaHtš?Ainsi tu n’es pas encore parti?هاذ الشّي
Hānūt (pl. Hwānet)magasin, boutique, échoppe.. حانوت حوانت
HāRRpiquant, épicémākla HāRRAnourriture épicéeحارّ
Hbībamiwāš Rāk Hbībī?Comment vas-tu, mon ami?.حبيب
hDeR, yehDeRparlerxemmem qbel mā tehDeRRéfléchis avant de parler. هدر يهدر
Hdīdfer, fer à repasser. . حديد
Hdūradescente.. حدورة
Hebb, iHebbvouloirnHebb enwelli TbībJe veux devenir médecinحبّ إيحبّ
aimernHebbek nHebbek nHebbek we nmūt 3līk (chanson de Reinette Daoud)Je t'aime, je t'aime, je t'aime et je mourrai pour toi
Hebb iqūlça veut direwāš Hebb iqūl?Qu’est-ce que ça veut dire?حبّ إيقول
Heb el mlūkcerisesa3Tīnī kīlū Heb el mlūkdonne-moi un kilo de cerises.حبّ الملوك
Hedded, iHeddedrepasser (les vêtements). . حدّد إيحدّد
heDRa (pl. hDōR)parole.. هدرة هدور
heff, īheff (verbe)embobiner, baratiner, donner le changeheffītūJe l'ai embobinéهفّ إيهفّ
heff (nom)bluff, baratin3āyeš ġīr be lheffIl ne vit que de bluff هفّ
Heffāfcoiffeur . . حفّاف
hejjālaveuve. . هجّالة
Hellūf (pl. Hlālef)cochon. . حللّوف حلالف
Hennūnī (fem. Hennūntī)mon chéritwaHHeštek HennūnīTu me manques, mon chéri.حنّوني حنّونتي
Hetta Hājarien du toutmā 3endi Hetta HājaJe n’ai rien du tout.حتّى حاجة
Hetta wāHedpersonnemā kān Hetta wāHedIl n’ya personne.حتّى واحد
HeTTa (adjectif)distingué, élégantlyūm Rāk HeTTa xūya 3līAujourd'hui, tu es élégant (mon frère) Ali.حطّة
HeTTa (nom)tenue éléganteDRaBt HeTTa we xrejt nDôRJ'ai mis une tenue élégante et je suis sorti en ville (faire un tour)حطّة
Hewwes, iHewweschercherHewwest 3liyya?Tu m'as cherché?حوّس إيحوّس
se promener, faire du tourisme..
hīDōRa (pl. hyāDeR)peau de mouton..هيدورة هيادر
hnāicihnā imūt qāsīIci mourra Qāsī (je ne bougerai pas d’ici).هنا
Hneš (pl. Hnūša)serpent..حنش حنوشة
Hšāyšībon vivant, noceur anā Rājel HšāyšīJe suis un homme qui aime faire la fête.حشايشي
Hūmaquartierwlād el Hūmales fils du quartierحومة
Hūta (pl. Hūt)poissonzūj kīlū Hūtdeux kilos de poissonحوتة حوت
Hwāyej (toujours au pluriel)vêtementsHedded HwāyjekRepasse tes vêtements.حوايج
ihemmala, mmalaalors, doncihemmala ma jjīš?Alors tu ne viens pas?إيهمّالا أمّالا
ilasiila mā 3ejbekš el Hāl…Si tu n’es pas content…إلا
isel(le)mekde rien. se dit en réponse à SaHHA (merci)إسلمك
īZāR (pl. īZōR ou bien ZWeR)drap..إيزار إيزور زورّ
jāb lī Rabbīil me semble (littéralement: Dieu m'a apporté)jāb lī Rabbī tlāqīnā men qbelIl me semble qu'on s'est déjà rencontré.جاب لي ربّي
jaHšânon..جحش
jāyaH (substantif: jyāHa)dégénéré, idiot..جايح
jebbānacimetière..جبّانة
jefna (pl. jfūn)grand récipient plat, profond et évasé en terre cuite ou en bois qui sert à rouler le couscous..جفنة جفون
jeRmeTver de terre..جرمط
jerwchiot..جرو
jRāna (pl. jRān)grenouille..جرانة جران
juwwāqflûte..جوّاق
ka3wānboiteux..كعوان
kābūs(a) (pl. kwābes)pistolet..كابوس كابوسة كوابس
kāmelen entiereRmītu kāmelJe l’ai jeté en entier.كامل
kaRmūSfigues sèches..كرموص
kāš Hājaquelque chosetešRob kāš Hāja?Tu bois quelque chose?كاش حاجة
KaSrūnacasserole..كصرونة
Kāvi (pluriel: Kāviyya)conyaxxī KāviQuel con!كاڢي كاڢيا
kāyen (contraire: mā kā[n]š)Il y akāyen el xobz?Est-ce qu’il y a du pain?كاين
kebš (pl. kbāš)bélier, moutonkebš el3īdle mouton de l'Aïdكبش كباش
keskāscouscoussier..كسكاس
commekān kī lmahbūlIl était comme un fou.كي
quandkī tkemmel 3eyyeT līQuand tu auras fini, appelle-moi.
kīf kīfc’est la même chosekīf kīf kī 3annāba ki STīfAnnaba et Sétif, c’est du pareil au même.كيف كيف
kīfāšcommentkīfāš dert?Comment as-tu fait?كيفاش
kīmācommekīmā qultlekComme je t’ai dit.كيما
klūfīquelqu'un qui se mêle de ce qui ne le regarde pasenta Rājel klūfīTu es un homme qui se mêle de ce qui ne le regarde pas.كلوفي
kRāFeScéleri..كرافص
kRombīTchoux..كرمبيط
kulleštoutklīt kullešJ’ai tout mangé.كلّش
lbāraHhierwSelt el bārahJe suis arrivé hier.البارح
legyanavet, insipidefilm legyaun film insipide (un navet)لڨية
lembôTentonnoir..لمبوط
lenJāSpoires..لنجاص
lHaSônbreflHaSôn 3la bālkum wāš eddiruBref, vous savez ce que vous avez à faire.الحاصون
lhīhlà-bastā3 lhīhDe là-bas (produit importé d’Occident).الهيه
loqma bouchée..لقمة
lūHa (pl. lūH)planche..لوحة لوح
lūkānsilūkān 3Reft mā njīšSi j’avais su, je ne serais pas venu.لوكان
lūl bāraHavant-hier..لولبارح
lyūmaujourd’huikī lbāraH kī lyūmHier comme aujourd’hui (rien n’a changé).اليوم


Dernière édition par Adel514 le Tuesday 31 Aug 10, 19:02; édité 48 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11056
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 05 Jul 10, 9:50 Répondre en citant ce message   

Joli travail, félicitations !
Cette liste est-elle appelée à être complétée, par toi ou par d'autres ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adel514



Inscrit le: 11 Jun 2010
Messages: 89
Lieu: Montréal Canada

Messageécrit le Monday 05 Jul 10, 17:18 Répondre en citant ce message   

Merci.

Je vais essayer de la compléter de temps en temps. La participation d'autres personnes, que ce soit pour rectifier d'éventuelles erreurs ou pour enrichir la liste, est hautement souhaitable.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adel514



Inscrit le: 11 Jun 2010
Messages: 89
Lieu: Montréal Canada

Messageécrit le Monday 05 Jul 10, 18:37 Répondre en citant ce message   

Un petit commentaire sur les termes khûya (mon frère) et (u)khtî (ma sœur).

L'équivalent de Monsieur, s'il vous plaît est khûya men faDlek ou, dans un langage plus populaire, khûya allah isejjîk (que Dieu te garde). On ne dit pas sayyidî ou sîdî.

Il arrive qu'on interpelle un inconnu dans la rue par si muHemmed (muHemmed n'étant pas son vrai prénom). On met devant le nom ou le prénom d'un homme, quand on veut vraiment marquer le respect. C'est le cas quand on s'adresse à un supérieur (son DG, par exemple). On dira sîd el mudîr (monsieur le directeur) ou on fera précéder le nom ou le prénom du supérieur par (sî Hmed). La première est cependant plus formelle que la seconde et cette dernière forme ne peut être utilisée que par des subalternes pas trop éloignés dans la hiérarchie (un directeur avec son DG, par exemple). A noter qu'il n'y a pas d'équivalent féminin de sîd ou , pour une supérieure. On dira Madame, en français. On ne dira jamais lâlla.

est parfois utilisé pour marquer l'ironie : esma3 ya ssî... signifie Hé, toi qui te crois au-dessus des autres.

A quelqu'un de plus âgé, on dira 3emmi (mon oncle) ou bien bâba (mon père), s'il est vraiment beaucoup plus âgé que soi, ou encore lHâj (qui désigne celui qui a accompli le pèlerinage à la Mecque) ou 3emmî lHâj. Lorsqu'il s'agit d'une dame d'un certain âge, on dira khâltî (ma tante), yemma (ma mère) ou lHâjja.

Ma mère appelait son beau-père sîdî et sa belle-mère lâlla, en signe de respect. Cette manière de parler est cependant tombée en désuétude et ma femme appelait mon père bâbâ (papa) et ma mère yemma (maman).

Dans l'ancien temps, un homme n'appelait jamais sa femme par son prénom. C'était considéré comme indécent. Quand il y avait nécessité, il disait yâ bent ennâs (littéralement, fille des gens). La femme, quand elle parlait de son époux à un tiers, disait mûlâ bîtî (le maître, le propriétaire de ma chambre) au lieu de Râjlî (littéralement, mon homme). L'homme, quant à lui, disait 3yâli au lieu de meRtî (ma femme), en parlant de son épouse.


Dernière édition par Adel514 le Monday 05 Jul 10, 22:15; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Saitire



Inscrit le: 28 Dec 2009
Messages: 68
Lieu: Québec, Canada

Messageécrit le Monday 05 Jul 10, 18:48 Répondre en citant ce message   

@Adel

Bravo khûya, allah issejîk (bravo mon frère, que Dieu te garde). très content

J'ai tout de suite imprimé ta liste pour ma femme et mes enfants et si tu le permets ça va être ajouté au dictionnaire en ligne Algérien-Français.

http://www.algerie-nouvelle.org/dictionnaire-algerien-francais-traduction.html?catid=36

Merci encore
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lwahranya



Inscrit le: 15 Jun 2010
Messages: 129
Lieu: WAHRAN

Messageécrit le Tuesday 06 Jul 10, 11:30 Répondre en citant ce message   

En Oranais, c'est la même chose sauf pour:

an3am (oui) qui devient wâh
šHâl (combien) se dit šHâl ou š3âl
3an bâli (je crois) Hsebt
3lâš (pourquoi) se dit 3lâš/h
ba3d (après) môr
be l3qal (lentement) fî ġardek ou be ššwiya 3lîk
be lkull(du tout) gâ3
el bûlîga(grande frayeur) er re3ba?
el legya(nausée) ???
hadeši(ainsi) tsemma
Hebb iqul(ça veut dire) ze3ma
Hetta Hâja (rien du tout) wâlu
kâmel (en entier) gâ3
xellîk(laisse tomber) xtîk
xlâs (plus) kmel
lHâsôn(bref) el muhimm
mâ 3lih(d'accord_ formel) n'existe pas en Oranais
ma3lûm(bien sûr) Hâja bâyna
medfa3(canon_ figuré) existe au sens propre
qe3a(insipide) sâmeT
qbâla(tout droit) nîšân
quddâm(dvant) guddâm
redd bâlek(fais attention) Hrez
rsâs(balles) existe au sens propre. Voulant dire "on a passé un très belle journée", on dirait "fuwwetna nhâr fîlm!" en exagérant la longueur de de la voyelle î. Les moins jeunes diraient peut-être "fuwwetna nhâr 3âlâma!"
weqtaš(quand) wektâh ou wînta
yumkun(peut-être) bâlâk
yaxixi (quel) n'existe pas en Oranais. "Quelle époque!" se dit liyâm el 3awja! (littéralement les jours tordus) ou tout simplement liyâm! (littéralement les jours).

Je précise que j'ai mis l'équivalent Oranais selon le contexte des phrases de Adel 514.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lwahranya



Inscrit le: 15 Jun 2010
Messages: 129
Lieu: WAHRAN

Messageécrit le Tuesday 06 Jul 10, 11:55 Répondre en citant ce message   

Adel514 a écrit:
Dans l'ancien temps, un homme n'appelait jamais sa femme par son prénom. C'était considéré comme indécent. Quand il y avait nécessité, il disait yâ bent ennâs (littéralement, fille des gens). La femme, quand elle parlait de son époux à un tiers, disait mûlâ bîtî (le maître, le propriétaire de ma chambre) au lieu de Râjlî (littéralement, mon homme). L'homme, quant à lui, disait 3yâli au lieu de meRtî (ma femme), en parlant de son épouse.


très content Ça me rappelle mon frère très content Quand il voulait nous énerver mes soeurs et moi, il disait: vous savez, vous parlez vous parlez, mais y'en a qui disent, en parlant de leurs femmes merti Hâšâk... (en français: ma femme, sauf votre respect...). Je n'ai jamais su si c'était vrai mais ça me mettait dans des états pas possibles en colère
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8533
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 15 Jul 10, 18:54 Répondre en citant ce message   

Une question (que nous nous sommes déjà souvent posée sur ce forum) : serait-il envisageable ou tout simplement impossible d'ajouter la graphie arabe dans une cinquième colonne ? Je ne dis pas que je la souhaite ou la réclame, je pose simplement la question, et je ne nie surtout pas l'intérêt, voire la primauté de la graphie latine. (Je prends mes précautions, on apprend avec l'expérience ...) Mais enfin, il faut bien reconnaître qu'on a le sentiment d'un manque, du moins quand on sait un peu d'arabe, bien sûr. (J'arrête avant de me faire traiter de snob !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adel514



Inscrit le: 11 Jun 2010
Messages: 89
Lieu: Montréal Canada

Messageécrit le Thursday 15 Jul 10, 22:01 Répondre en citant ce message   

Cela demande un peu plus de travail, mais c'est tout à fait réalisable. Je ne suis pas sûr, cependant, que cela apporte un plus, la graphie latine étant plus fidèle.

Exemple (qu'on a déjà cité) : DâR (il a tourné, maison) et dâr (il a fait) qui s'écrivent tous deux دار
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lwahranya



Inscrit le: 15 Jun 2010
Messages: 129
Lieu: WAHRAN

Messageécrit le Thursday 15 Jul 10, 22:42 Répondre en citant ce message   

Je suis d'accord avec Papou JC sourire , la graphie arabe, même si elle n'est pas stabilisée, est impotante (pour l'étymologie par exemple). Je donne un exemple: quand je lis lûkân (si en français), je ne perçoit pas tous les aspects de ce mot, je ne sais pas qu'il est formé de deux mots d'origine arabe (law, لَوْ qui veut dire si et kâna كَانَ .Avec la graphie arabe, la lecture est plus facile et j'apprécie mieux l'évolution de l'algérois par rapport à l'arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Saitire



Inscrit le: 28 Dec 2009
Messages: 68
Lieu: Québec, Canada

Messageécrit le Friday 16 Jul 10, 2:45 Répondre en citant ce message   

Adel514 a écrit:
Cela demande un peu plus de travail, mais c'est tout à fait réalisable. Je ne suis pas sûr, cependant, que cela apporte un plus, la graphie latine étant plus fidèle.

Exemple (qu'on a déjà cité) : DâR (il a tourné, maison) et dâr (il a fait) qui s'écrivent tous deux دار

Je suis d'accord avec toi, pour DâR (il a tourné, maison) et dâr , il y en à beaucoup d'exemples comme celui là, juste ce matin je voulais écrire:
رايب (caillé ou lait caillé) alors que mes interlocuteurs comprenaient رايب (démoli), il à aussi l'exemple de برا on peut comprendre il à guéri, comme on peut aussi penser à une aiguille de couture?

la liste est longue.............si on veut écrire en lettres arabe il faut rajouter des lettres qui correspondent à l'arabe algérien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8533
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 16 Jul 10, 5:25 Répondre en citant ce message   

L'homonymie est un phénomène probablement commun à toutes les langues du monde, et l'homographie à toutes les langues écrites. Si je vous faisais la liste des homonymes et homographes en français, vous ririez de vos appréhensions quant à l'arabe. En contexte, ces phénomènes ne sont jamais un problème, tout le monde comprend et lit Les poules du couvent couvent, pour ne donner qu'un seul exemple. Je crois que le gain de la graphie arabe serait supérieur à ses inconvénients.

Quant aux lettres à rajouter, c'est à examiner au cas par cas, j'aimerais bien des exemples.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lwahranya



Inscrit le: 15 Jun 2010
Messages: 129
Lieu: WAHRAN

Messageécrit le Friday 16 Jul 10, 12:40 Répondre en citant ce message   

Saitire a écrit:
l'exemple de برا on peut comprendre il à guéri, comme on peut aussi penser à une aiguille de couture?.


Dans ce cas précis, la graphie arabe est plus adaptée que graphie latine. Saidtire, tu écris le verbe bra (guérir cojugué a l'accompli) comme le nom(aiguille) alors que tu aurais pu orthographier ce dernier différemment, en référence à son orthographe arabe. À mon avis l'évolution suivante est la plus correcte:


Français Aiguille (nom), Arabe classique/standard إِبْرَة , prononciation ibra, Algérien ابْرَة, prononciation bra


Français Guérir (verbe), Arabe classique/standard بَرَأَ , prononciation bara’a, Algérien بْرَا , prononciation bra

Il y a des homophones que l'on peut différencier par l'écriture grâce à leur histoire, alors pourquoi s'en priver? sourire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adel514



Inscrit le: 11 Jun 2010
Messages: 89
Lieu: Montréal Canada

Messageécrit le Friday 16 Jul 10, 13:32 Répondre en citant ce message   

@Lwahranya


Le problème réside au niveau de la lecture.

bra (une aiguille) et BRa (il est guéri) se prononcent différemment, sans qu'on en connaisse le sens a priori. Par contre, il est nécessaire de connaître le sens des mots ابْرَة et بْرَا pour pouvoir les prononcer correctement à l'algérienne. C'est dans ce sens-là que je dis que la graphie latine est plus fidèle.

Il est vrai, cependant, que la graphie arabe permet de retrouver l'étymologie. Elle est plus savante Clin d'œil , mais elle est plus difficile à déchiffrer.

Même en utilisant la graphie arabe, faut-il conserver les lettres qui ne se prononcent plus? Il n'est pas facile de répondre à cette question. Si on doit généraliser l'écriture de l'arabe algérien, ne serait-il pas souhaitable d'aller vers une simplification? Il y a cependant des cas difficiles, comme le pronom hu à la fin du verbe qui ne se prononce plus dans toute l'Algérie sauf à l'Ouest, mais avec une déformation.

Exemple: katabtuhu (je l'ai écrit) est devenu ktebtu , à l'Est et au Centre, et ktebtah, à l'Ouest.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11056
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 16 Jul 10, 13:42 Répondre en citant ce message   

@ Adel514 :
- dans quelle aire autour d'Alger l'arabe algérois est-il parlé ou assez bien compris ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6









phpBB (c) 2001-2008