Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
torche, torchon (français) - Le mot du jour - Forum Babel
torche, torchon (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 24 Oct 10, 4:41 Répondre en citant ce message   

torche est issu d’un latin populaire *torca, du latin classique torques ou torquis, “torsade ; collier, bracelet”. Le mot est passé en français avec l’idée de “faisceau de choses tordues”. Avec le même sémantisme, on dit torche à propos d’un parachute qui se met en torsade au lieu de se déployer. Des faisceaux de cordes tordues et enduites de résine ayant été utilisés pour l’éclairage, c’est surtout dans le sens de “flambeau” que le mot torche est aujourd’hui compris.
Par analogie de fonction et de forme, on parle de torche électrique pour désigner une lampe manuelle à pile et de forme cylindrique.
Par extension, le mot s’emploie pour la flamme qui sort d’une torchère dans l’industrie pétrolière.

torchon est un dérivé de torcher, qui, entre autres sens, a eu ceux d’ “essuyer en frottant avec un bouchon de paille” et “battre”. Torchon a perdu son sens premier de “coup (que l’on donne)”, sauf dans la locution coup de torchon (1836), “bagarre, élimination qui laisse place nette”. Le sens aujourd’hui courant du mot, “chiffon de cuisine”, est attesté vers 1330.
Dans la locution le torchon brûle (1798) – qui signifie que les choses vont mal au sein d’un couple – torchon avait à l’origine le sens de “flambeau” (cf. torche) ; il y est de nos jours compris avec le sens de “chiffon de cuisine”.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Sunday 24 Oct 10, 18:06 Répondre en citant ce message   

Et si les deux mots étaient bien de la même famille ?
Car le bouchon de paille, c'est un faisceau de paille tordu...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 24 Oct 10, 18:21 Répondre en citant ce message   

Oui, bien sûr, je pensais que c'était clair, mais ça va mieux en le disant !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 24 Oct 10, 23:44 Répondre en citant ce message   

En italien, nous avons torcia= torche (flambeau)

En piémontais:

tòrcia (tortcha) = flambeau
torcion (pr. tourtchoun) = faisceau de choses tordues , bouchon/chiffon

verbe torcé (tourtcher) = tordre le chiffon pour l'essuyer
on utilise aussi le verbe torcé dans le cas de "torcé 'l tabach" = priser

torcèt (pr. tourtchètt) = coup ou forte giffle (que l’on donne)...'tenssion ch'a't don 'n torcèt (attention, que je te donne une giffle)
torcèt = biscuit en forme de "torques"


Le torsson (tourzoun) est une forme de pain tordu.


Dernière édition par giòrss le Monday 25 Oct 10, 14:38; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Monday 25 Oct 10, 0:41 Répondre en citant ce message   

En néerlandais pour flambeau, torche, il y a toorts ou fakkel (qui vient du latin fax).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 25 Oct 10, 3:58 Répondre en citant ce message   

giòrss a écrit:
En piémontais: ....
torcèt (pr. tourtchètt) = coup ou giffle (que l’on donne)...

Français torgnole : fam. forte giffle, qui pourrait faire tourner sa victime
(atilfr.fr)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 25 Oct 10, 8:53 Répondre en citant ce message   

L’idée d’un lien de parenté entre les mots catalans torxa (torche), torcar (nettoyer, essuyer) et torçar ou tòrcer (tordre, courber), ne m’avait jamais traversé l’esprit.

Et j’ai pu vérifier que c’est bien comme ça.

Merci Papou !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 431
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Monday 25 Oct 10, 21:54 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:
Et si les deux mots étaient bien de la même famille ?
Car le bouchon de paille, c'est un faisceau de paille tordu...

Les toitures couvertes de pannes flamandes (tuiles en S) étaient étanchéifiées avec des torchettes glissées entre elles et le lattis.
Ces torchettes étaient confectionnées à la veillée en ramassant une poignée de paille que l'on tordait, pliait en deux et nouait d'un brin de paille, formant ainsi une sorte de poupée.

Quant au torchis, il s'agit de torchettes semblables, trempées dans une barbotine et insérées dans les mailles d'un clayonnage établi dans les colombages d'une maison à pan de bois. Ensuite le tout était recouvert d'argile grasse lissée (en wallon, le plakis´).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Tuesday 26 Oct 10, 19:59 Répondre en citant ce message   

Retors (fils tordus) a la même étymologie.

Mais est-ce que rétorquer (retorquere) a la même origine ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 27 Oct 10, 11:01 Répondre en citant ce message   

@ Flo :
- le plus simple, et le plus intéressant dans les débats, c'est de vérifier soi-même plutôt que de poser la question de l'étymologie à la cantonade.
La source, en l'occurrence, se trouve ICI (TLFi).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Wednesday 27 Oct 10, 12:15 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
@ Flo :
- le plus simple, et le plus intéressant dans les débats, c'est de vérifier soi-même plutôt que de poser la question de l'étymologie à la cantonade.
La source, en l'occurrence, se trouve ICI (TLFi).


Vu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 27 Oct 10, 17:32 Répondre en citant ce message   

Pour torchon en wallon, voir aussi le mot du jour panosse:
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=575

Puisqu'ici le torchon est la serpillière des Parisiens et qu'ici toujours, la serviette est uniquement de table, alors le dicton "Il ne faut pas confondre les torchons et les serviettes" signifierait pour un Wallon: "il ne faut pas s'essuyer la bouche avec une serpillière"!
Enfin le torchon se dit en wallon: "drap d'mohone", littéralement "drap de maison", cité par Marden.


Dernière édition par dawance le Saturday 15 Sep 12, 22:00; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 15 Sep 12, 8:36 Répondre en citant ce message   

Je viens de retrouver pour quelle raison la grande famille TORDRE en est restée à l'état d'ébauche : il y a beaucoup de flottement et de désaccords dans mes sources sur les deux racines *terkʷ- et *trep-, « tordre, tourner », que j'avais choisies comme patriarches. Certains nient l’existence de *terkʷ-, d’autres l’écrivent *trekʷ- ou *terek-, et les autres doutent d’un lien entre *terkʷ- et *trep-.
On peut faire le choix de Jacqueline Picoche qui, dans son article TORDRE, a fondu les deux sous-familles en une seule.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Saturday 15 Sep 12, 22:33 Répondre en citant ce message   

Le néerlandais trekken a le sens générique de tirer quelque chose: une ligne, des épreuves, du fil, une épée du fourreau, une conclusion, et surtout les cheveux, mais aussi pour du thé, infuser, laten trekken: macérer, dans le sens: "en soutirer le jus".
D'un proto-germ. pgm. *trekan-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008