Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
μελομακάρονο (grec) / maccherone (italien) - Le mot du jour - Forum Babel
μελομακάρονο (grec) / maccherone (italien)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Monday 10 Jan 11, 19:13 Répondre en citant ce message   

En Grèce s’achève l’époque des μελομακάρονα (melomacarona), de petits gâteaux sablés au miel que l’on prépare autour de Noël et du nouvel an.

À Athènes on en trouve de très bons chez les Αφοί Ασημακόπουλοι, rue Χαριλάου Τρικούπη, 82. Mais ceux préparés à la maison et que l’on déguste avec un petit verre de τσίπουρο (tsipouro) dans une cuisine accrochée à la montagne, en contemplant la mer, ne sont pas mal non plus.

Le mot μελομακάρονο (melomacarono) est composé de μέλι (méli) « miel » et de μακαρόνι (makaroni). Μακαρόνι vient de maccaroni, pluriel de maccarone, mot d’un dialecte italien méridional, cf. l’italien maccherone « macaroni ».

Il existe au moins deux hypothèses quant à l’origine de maccarone. L’une retient le grec byzantin μακαρώνεια (makaroneia) « chant funèbre », composé de μακάριος (makarios) «bienheureux», mais aussi « défunt », et de αἰώνιος (aionios) «éternel». Μακάριος, dérive de μάκαρ (makar) «bienheureux». Μακάρων νῆσος était l’île des Bienheureux, où vivaient les âmes des héros (Bailly).

De « chant funèbre », μακαρώνεια aurait désigné par glissements progressifs une « cérémonie en l’honneur des défunts », puis le « mets servi lors de cette cérémonie ».

Une autre hypothèse préfère un grec μακαρία (makaria, le TLFi note μαχαρία) « bouillon d’orge » et plus précisément le bouillon de farine d’orge servi lors des cérémonies funèbres, aussi de μάκαρες et μακαρίτης «les défunts». L’origine serait la même, mais le chemin serait différent.

Sauf si comme certains (par ex. Pianigiani), l’on fait remonter ce μακαρία-là au verbe μάσσειν (massine) « pétrir » et μα̃ζα (maza) «espèce de grosse crêpe d'orge mêlée d'huile et d'eau». D'une racine indo-européenne °mag-, °mak- « pétrir », cf. en français masse, macérer

Μακαρώνεια ou μακαρία, dans les deux cas on est assez loin des petites pâtisseries de Noël…

« On était mardi, donc le jour du macaroni »
Georges Simenon
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Monday 10 Jan 11, 19:18 Répondre en citant ce message   

Voici quelques mots liés à maccherone :

En italien :

maccherone : macaroni.
maccheronata : plat de macaronis.
maccheronico : macaronique.
maccheronesco : macaronesque, macaronique.
maccheronea : œuvre composée en latin macaronique.
maccheronica : œuvre composée en latin macaronique.
maccheronicaménte : de manière macaronique.

En grec :
μακαρόνι : macaroni, spaghetti.
μακαρονάδα : plat de macaronis, de spaghetti*.
μακαρονάς : grand mangeur de pâtes.
μακαρονισμός : macaronisme, archaïsme, expression amphigourique.
μελομακάρονο : pâtisserie au miel.

En français :
macaronis : au pluriel, pâtes de blé dur en forme de tuyau.
macaroni : au singulier, plat préparé avec des macaronis.
macaroni : « Préparation fortement purgative employée anciennement par les religieux de l'hôpital de la Charité contre la colique métallique » (Littré).
macaronade : plat de macaronis, de sauce tomate, de viande ou parfois de poisson, préparé en particulier autour de Sète.
macaron : « Gâteau sec, de forme ronde, à base de pâte d'amandes, de blanc d'œuf et de sucre » (Le Robert).
macaronier : fabriquant de macarons**.
macaronique : genre burlesque associant le latin et la langue vernaculaire.
macaronesque : macaronique.
macaronisme : forme, figure, genre macaronique.
macaroniste : auteur macaronique.
macaronée : « Pièce de vers en style macaronique » (Littré).
macaroné : ée, « Pâte macaronée, pâte façonnée à la manière des macarons » (Littré).
macaronique : propre à la Macaronésie***.

* À noter qu’aujourd’hui en grec μακαρονάδα désigne aussi bien un plat de macaronis que de spaghettis.

** Un pâtissier breton s’affiche fièrement comme « le premier macaronier de France ». Je me suis demandé comme d’autres s’il était le plus vieux ou le plus important fabriquant de macarons de France. Non, il a eu juste l’idée maligne de déposer le mot, qu’il a d’ailleurs peut-être créé. Il est donc et restera « le premier macaronier de France ».

*** La Macaronésie est l’ensemble constitué par les Açores, Madère, les Canaries, les îles Selvagens, les îles du Cap Vert. Toutes ces îles présentent en effet, en dépit de leur éloignement, des caractères communs pour ce qui est de la flore, de la faune, et même de leur culture. Le terme vient du nom ancien des Canaries : les Îles fortunées, Fortūnātæ insulæ, Μακάρων νῆσοι.

On y revient !


Dernière édition par Moutik le Monday 10 Jan 11, 22:46; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 10 Jan 11, 22:30 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
Voici quelques mots liés à maccherone :

En italien :

maccherone : macaroni.

En français :
macaronis : au pluriel, pâtes de blé dur en forme de tuyau.


En kabyle, et sans doute ailleurs au Maghreb, maqarun désigne les pâtes en général.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 11 Jan 11, 11:50 Répondre en citant ce message   

Lire le MDJ Makarios.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2709
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 12 Jan 11, 6:35 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
… on en trouve de très bons chez les Αφοί Ασημακόπουλοι …

L'abbréviation Αφοί (pour αδελφοί « frères ») ne s'emploie guère que sur les enseignes ou les prospectus ; dans du texte, il vaut mieux donner la forme longue ou, à la rigueur, traduire « chez les frères Asimakopoulos ».

Comme le français un peu désuet « nouilles » qui ne survit guère que pour sa rime plaisante, le grec τα μακαρόνια en est venu à désigner couramment (démotique) n'importe quelle sorte de pâtes alimentaires, même si c'est le plus épuré ζυμαρικά qui figure sur les paquets …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 15 Feb 12, 11:21 Répondre en citant ce message   

- un rock'n'roll maccheronicamente inglese
= un morceau rock chanté dans un anglais bâtard

Il Corriere della Sera - 15.02.2012


Italien maccheronico : macaronique
au sens figuré : employé pour une langue parlée imparfaitement

parla un francese maccheronico : il parle français comme une vache espagnole


Lire le Fil Nommer une langue considérée comme inintelligible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Wednesday 15 Feb 12, 13:31 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
En Grèce s’achève l’époque des μελομακάρονα (melomacarona), de petits gâteaux sablés au miel que l’on prépare autour de Noël et du nouvel an.

Le mot μελομακάρονο (melomacarono) est composé de μέλι (méli) « miel » et de μακαρόνι (makaroni). Μακαρόνι vient de maccaroni, pluriel de maccarone, mot d’un dialecte italien méridional, cf. l’italien maccherone « macaroni ».

Il existe au moins deux hypothèses quant à l’origine de maccarone. L’une retient le grec byzantin μακαρώνεια (makaroneia) « chant funèbre », composé de μακάριος (makarios) «bienheureux», mais aussi « défunt », et de αἰώνιος (aionios) «éternel». Μακάριος, dérive de μάκαρ (makar) «bienheureux». Μακάρων νῆσος était l’île des Bienheureux, où vivaient les âmes des héros (Bailly).

De « chant funèbre », μακαρώνεια aurait désigné par glissements progressifs une « cérémonie en l’honneur des défunts », puis le « mets servi lors de cette cérémonie ».

Une autre hypothèse préfère un grec μακαρία (makaria, le TLFi note μαχαρία) « bouillon d’orge » et plus précisément le bouillon de farine d’orge servi lors des cérémonies funèbres, aussi de μάκαρες et μακαρίτης «les défunts». L’origine serait la même, mais le chemin serait différent.

Sauf si comme certains (par ex. Pianigiani), l’on fait remonter ce μακαρία-là au verbe μάσσειν (massine) « pétrir » et μα̃ζα (maza) «espèce de grosse crêpe d'orge mêlée d'huile et d'eau». D'une racine indo-européenne °mag-, °mak- « pétrir », cf. en français masse, macérer


On a proposé aussi une dérivation du latin tardif maccare "écraser, appuyer" comme le ligurien machetu, pâte ou crème salée faite à partir de sardines et d'anchois salés (nissart pissalat), et le sicilien maccu, crème de fèves.
La forme ligurienne macarùn, présuppose maccarr- parce que -c- > -g- et -r- > ř (r palatale); -r- < -rr-. Je pense qu'il est probable que la forme ligurienne vient du sicilien maccarruni.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 05 May 12, 14:11 Répondre en citant ce message   

José a écrit:

Italien maccheronico : macaronique
au sens figuré : employé pour une langue parlée imparfaitement

parla un francese maccheronico : il parle français comme une vache espagnole

poésie macaronique
- LITT poésie burlesque où l'auteur entremêlait des mots latins et des mots de sa propre langue affublés de terminaisons latines

latin macaronique : latin de cuisine

[ Source : Petit Robert 2010 ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Wednesday 16 May 12, 11:33 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
poésie macaronique
- LITT poésie burlesque où l'auteur entremêlait des mots latins et des mots de sa propre langue affublés de terminaisons latines

À noter que le deuxième message de ce sujet même signalait un homonyme de macaronique. Macaronique, « propre à la Macaronésie ». Sur l’origine du mot voir la note ***.

Dans le même message voir les mots italiens maccheronico, maccheronesco, maccheronea, maccheronica, maccheronicaménte et le grec μακαρονισμός.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 18 Oct 12, 11:07 Répondre en citant ce message   

Italien cascare come il cacio sui maccheroni
(= tomber comme le fromage sur les macaronis)
- tomber comme mars en carême
- tomber comme du fromage sur les épinards
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 24 Mar 14, 22:13 Répondre en citant ce message   

Citation:
macaronée : « Pièce de vers en style macaronique » (Littré).

Voici l'œuvre à l'origine du nom (extrait du CNRTL) :
Citation:
MACARONÉE, subst. fém
LITT. Poésie burlesque (p. ext. morceau en prose), composée à l'aide de mots latins et de mots de la langue commune qu'on affuble de terminaisons latines.
...
De Maccheronea, titre de l'oeuvre burlesque du Padouan Tifi Odasi (ca 1490), précurseur de Folengo (cf. macaronique), écrite en lat. de cuisine, ce nom étant lui-même dér. de l'ital. maccherone «gnocchi» (macaron*): l'aut. qualifie lui-même son oeuvre de «poesia gnoccolosa»
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
cayaux



Inscrit le: 23 Feb 2014
Messages: 154
Lieu: Mons en Hainaut belge

Messageécrit le Friday 28 Mar 14, 20:22 Répondre en citant ce message   

Français de Wallonie-Bruxelles Suite à l'accord de 1946 entre l'Italie et la Belgique, des dizaines de milliers d'Italiens sont venus travailler dans des conditions indignes dans nos charbonnages. Ils avaient été échangés contre des tonnes de charbon. Notre Elio national est un descendant de ces Italiens.

Déconsidérés par les ouvriers belges, ils étaient appelés avec mépris "les macaroni". Ils se sont bien intégrés et nous avons tous des amis descendants de ces mineurs italiens. Malheureusement, le racisme latent a traversé de nos jours la Méditerranée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Sunday 30 Mar 14, 6:22 Répondre en citant ce message   

@ cayaux

Ce surnom péjoratif à l’adresse des Italiens n’est pas propre à la Belgique.
Il fut utilisé partout en France et fut même, par endroits, abrégé en maca.

« Il avait aussi décidé de ne pas émigrer en France. Son grand-père et son père lui avaient souvent expliqué que quand on est piaf, c’est ainsi que les Savoyards appellent les Piémontais, que quand on est maca, c’est ainsi que dans le Lyonnais on appelle les Italiens, maca à cause de macaroni, que quand on est piaf ou maca, les ouvriers français te reprochent de travailler au rabais et, si tu réclames le même salaire qu’eux, les patrons français te font retirer ta carte de travail. »
Roger Vailland, Beau Masque, Gallimard, 1954.
[Les italiques sont de Vailland.]

Charles signale dans ce fil un équivalent allemand Makaronifresser « bouffeur de macaronis ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008