Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
stubble (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
stubble (anglais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 16 Jan 11, 0:19 Répondre en citant ce message   

angl. stubble :
1) v. 1300, tiges laissées au sol après une moisson (chaume). < anc. fr. estuble (éteule) < lat. stupla < lat. stipula (tige, paille).
2) v. 1600, poils sur le visage d'un homme non rasé
(etymonline.com)

éteule : chaume
atrilf.fr a écrit:
[éteule Fin xie s. estoble (Raschi Blondh., p. 434)]; 1re moitié xiie s. stuble (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 82, 12); 1202 esteule (J. Bodel, Congés, éd. P. Ruelle, 137). Esteule, var. dial. prob. pic. (v. ibid. éd. P. Ruelle, p. 47 et Fouché, p. 617), de estoble, du lat. stupula « chaume, paille », Varron et basse époque, var. du lat. class. stipula (v. Ern.-Meillet, s.v. stipula). Fréq. abs. littér. : 29.
éteule : nom du chaume dans certaines régions (Larousse)

Dictionnaires d'autrefois:
Citation:
éteule ou
esteuble:[1re é fer. au 1er, è moy. au 2d.] L'Acad. les met tous deux. Trév. et le Rich. Port. ne mettent que le 1er; le 2d n'est usité qu'en certaines Provinces. — Chaûme. Ce qui reste sur la terre du tuyau des grains, quand on a fait la moisson. Source: Dictionaire critique de la langue française (1787-88)

stipule : (bot.) n. f. petit appendice foliacé à la base du pétiole d'une feuille chez certaines plantes, en particulier les rosiers.
Empr. au lat. stipula « tige de céréale, paille, chaume » [éteule*] (de stipare « mettre, rendre dru, serrer, presser ») (atilf.fr)


Dernière édition par Jacques le Friday 03 Aug 12, 9:09; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 16 Jan 11, 9:47 Répondre en citant ce message   

- La racine de cette intéressante petite famille est *steip-, "être raide, compact", d'où les bien connus constiper et constipation, et l'anglais stiff.
- étioler est un probable dérivé d'une variante régionale d'éteule (TLF). (Mais pas étiologie).
- stipe et stipité sont des termes de botanique.
- Il y a d'autres mots dont la filiation sémantique est plus difficile à suivre. Par exemple comment passe-t-on de la stipule au verbe stipuler, issu du latin stipulari, "exiger un engagement ferme", ou encore que vient faire ici le verbe stipendier, du latin stipendium, "solde des militaires" ? (Mon Robert Historique est au fond d'un carton et le TLF en ligne est muet...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 16 Jan 11, 18:55 Répondre en citant ce message   

Italien:
stoppia = chaume dans un champ (mot utilisé prèsque toujours au pluriel : le stoppie)
(stoppia<*stopla<*stupla<*stipla<stipula) la transformation de i en o est passée par le biais du vieux haut allemand stuphila

piémontais:
stòbia (l'ëstòbia, f.) = chaume dans un champ
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 17 Jan 11, 0:01 Répondre en citant ce message   

angl. designer stubble : barbe de plusieurs jours, permanente et délibérée (angl. designer = styliste) Cf. designer clothes (vêtements de marque).

C'est très populaire chez les vedettes de cinéma et donne un air macho auquel les femmes ne peuvent résister.


Dernière édition par Jacques le Monday 17 Jan 11, 3:11; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 17 Jan 11, 1:17 Répondre en citant ce message   

Tout s'explique ! Je me disais, aussi ... Par ma foi ! Il y a plus de vingt ans que je porte un "designer stubble" sans que j'en susse rien, et je vous suis le plus obligé du monde de m'avoir appris cela !

Dernière édition par Papou JC le Monday 17 Jan 11, 5:53; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 17 Jan 11, 3:09 Répondre en citant ce message   

Le designer stubble se distingue du five o'clock shadow (ombre de 5 heures), plus court.
À 17 heures, la repousse commence à être visible chez les machos.



S'il fallait inventer une traduction de stubble sur le même thème, je proposerais "barbe en chaume" (cf. blé en chaume).
Ex. : Gainsbourg, les cheveux en bataille et la barbe en chaume, ...

Addendum :
Je viens de trouver chaume de barbe sur Internet (46 sites)
Citation:
Cheveux courts, teint hâlé, chaume de barbe, ce Garcia est un type ... (madame.figaro.fr)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 03 Aug 12, 9:21 Répondre en citant ce message   

C'est étrange, il semblerait bien que les mots suivants soient apparentés
a) angl. stubble : base des tiges qui restent après la moisson) < *steip- (par le latin)
b) angl. stub : souche d'un arbre (donc ce qui reste de l'arbre après la coupe ). Cf. en angl. mod., stub=souche d'un chèque. < racine PIE *(s)teu- (par le germanique)

Référence (en anglais):
etymonline.com a écrit:
stubble Look up stubble at Dictionary.com
c.1300, "stumps of grain stalks left in the ground after reaping," from O.Fr. estuble "stubble" (Fr. éteule), from L. stupla, reduced form of stipula "stalk, straw;" related to stipes "trunk, stick.".
etymonline.com a écrit:
stub (n.) Look up stub at Dictionary.com
O.E. stybb "stump of a tree," from P.Gmc. *stubjaz (cf. M.Du. stubbe, O.N. stubbr), from PIE root *(s)teu- (see steep (adj.)). Extended in M.E. to other short, thick things.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 03 Aug 12, 9:49 Répondre en citant ce message   

C'est une rencontre étrange, mais non, d’après les ouvrages savants, les deux familles de mots sont distinctes. Stubble se rattache à *steip-, comme expliqué plus haut dans le message de Papou. Stub se rattache à une famille très riche *(s)teu-, dont une sous-famille déjà passablement riche *(s)teu-d- a été évoquée par Papou (encore lui !) dans le MDJ Touiller ; on trouve dans cette vaste famille, pèle-mêle, des mots anglais comme steep, steeple, step, stoop, stock, stupid, study, Styx, contuse, pierce, type, tympanum.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 17 Jan 16, 7:04 Répondre en citant ce message   

En apprenant hier que l'équivalent espagnol d'éteule se disait rastrojo (ou restojo), j'étais loin de me douter que les deux mots avaient le même étymon :

DRAE : Del lat. vulg. *restucŭlum, alterac. de *restupŭlum, y este der. del lat. stipŭla 'rastrojo'.

Je profite de l'occasion pour revenir - cinq ans plus tard, presque jour pour jour - sur stipuler et stipendier.

- stipuler
TLF : Empr. au lat.stipulari « exiger un engagement formel, faire promettre par contrat »; à basse époque « promettre par stipulation, par contrat » .
Ce à quoi le Robert Historique - reprenant Ernout et Meillet - ajoute : L'usage de rompre une paille en signe de promesse existant chez les Anciens, on a dérivé stipulari de stipula "paille" ; on peut aussi gloser le verbe par "dresser, affermir" ; dans les deux cas il se rattacherait à une base indo-européenne marquant le fait d'être raide, compact.

- stipendier
TLF : Empr. au lat.stipendiari « toucher une solde », stipendiatus « qui est à la solde », le sens actif du verbe « prendre à sa solde » étant refait d'après celui du part. passé.
Ce à quoi le Robert Historique ajoute : Stipendium, au féminin stipendia, a pris en bas latin diverses acceptions, désignant par exemple un salaire non militaire, puis la prébende ecclésiastique. Ce nom est analysable en *stipi-pendium, de stips "petite pièce de monnaie, au figuré "gain, profit" et de pendere "peser, payer" ; stips, comme l'anglais stiff "raide" [...] se rattache à une racine indo-européenne indiquant le fait d'être raide, compact.
Sauf qu'un glissement sémantique de la notion de raideur à celle de pièce de monnaie est loin d'être évident... Il nous manque un chaînon.
Peut-être y a-t-il le même rapport qu'entre l'adjectif espagnol duro "dur" et le surnom de l'ancienne pièce de cinq pesètes, qui se disait justement duro... Une pièce difficile à rayer ou à tordre...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008