Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
campé (piémontais) / campata (italien) - Le mot du jour - Forum Babel
campé (piémontais) / campata (italien)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 13:26 Répondre en citant ce message   

Le verbe piemontais campé = jeter (d'un point à autre point), dèrive évidemment d'une vieille forme néolatine *campare.

En italien on trouve encore, en architecture le mot campata (d'un pont ou d'un arc) = "spazio che si trova fra due o più elementi portanti di una struttura" = espace qui se trouve entre deux élements portants d'une structure.
En ce cas, c'est toujours une jetée d'un point à un autre point. Voir l'italien "traiettoria" (ex. di un proiettile).

http://it.wikipedia.org/wiki/Campata

L'origine est le mot latin campus dans le sens de portion de l'espace.

Français champ et champé/ée

Le TLFi a écrit:
B.− Zone, portion d'espace considérée.
1. Fond sur lequel se détache un dessin, une inscription. Champ d'une médaille, d'un tableau, d'un écusson (Ac. 1798-1932). Tout l'entour de la glace est fait de lettres-franches glissées, qui montrent sur leur champ bleu la tête de Napoléon III (E. et J. de Goncourt, Journal, 1858, p. 536).
− HÉRALD. Surface de l'écu sur laquelle figurent les pièces et les meubles d'une armoirie. Champ de gueules. Ses armes sont un lion d'or sur champ d'azur (Ac. 1835-1932). C'étaient des armes parlantes un champ de sinople avec un mètre d'or mis en bande, accosté de deux lièvres courants d'argent (Sandeau, Sacs et parchemins, 1851, p. 2).
2. OPT. et PHOT. Portion de l'espace qu'embrasse un instrument d'optique. Champ de la, d'une lunette; encadrer [un objet] dans le champ de la longue-vue; l'objet apparaît grossi dans le champ du microscope. Batailles dont le général en chef pouvait suivre les péripéties dans le champ de sa lunette (Joffre, Mémoires, t. 1, 1931, p. 400) :
12. De même, sur toute cette partie du littoral qui restait encore à explorer, la lunette fut promenée avec le même soin depuis la grève jusqu'aux récifs, et aucune épave n'apparut dans le champ de l'instrument.
Verne, L'Île mystérieuse, 1874, p. 253.
− P. anal., ARM. Champ de feu, de tir d'une arme. Espace parcouru par son projectile, zone qu'il peut balayer. [Gibier qui passe] dans le champ de tir des carabines (F. Vidron, La Chasse en plaine et au bois, 1945, p. 108).
− P. ext. Champ visuel. Étendue d'espace que l'œil immobile peut embrasser. ,,Le champ visuel peut être grossièrement apprécié en déplaçant un objet de droite à gauche, en demi-cercle, devant un sujet immobile qui fixe un point droit devant lui et qui signale à quel moment il voit cet objet`` (Méd. Psychanal. 1971). Synon. champ de fixation, du regard (Méd. Biol. t. 1, 1970), champ de vision. Entrer dans le champ de vision ( Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 11).


Dernière édition par giòrss le Sunday 20 Feb 11, 14:02; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 13:42 Répondre en citant ce message   

En fait, de champé, le TLF ne dit que ceci :
Citation:
Champé, ée, adj., hérald., rare. Écu champé d'or, d'azur, de gueules, de sinople (Lar. 19e). Attesté encore ds Littré, Guérin 1892; noté comme peu usité ds Nouv. Lar. ill. − 1re attest. 1611, hérald. champé d'azur (Cotgr.) attest. isolée, repris par Lar. 19e; de champ terme d'hérald., suff. -é* [au xive s., verbe pronom. se champier « avoir le champ de son écu de telle ou telle façon » (Froissart, Poésies, éd. Scheler, t. 2, p. 326, Pastourelle 9, vers 71)].
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 13:48 Répondre en citant ce message   

Oui, tu as raison...

Voir ici :
http://www.cnrtl.fr/definition/champé

Le mot est: * dans l'article "CHAMP1"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 15:53 Répondre en citant ce message   

D’un usage permanent, probablement une spécificité du corse par rapport à l’italien (actuel) :

campassi = être heureux; se régaler; rire aux éclats. (…s’éclater ! )
campa = joie, chance, bonheur, aubaine.
campata = moment heureux, moment de plaisir intense. (du latin campus)
campata = intervalle compris entre deux poutres. (du latin campu(m))
Source : INFCOR

Edit ajout :
scampà = sauver, délivrer, préserver; réchapper


Dernière édition par MiccaSoffiu le Sunday 20 Feb 11, 21:47; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 17:29 Répondre en citant ce message   

Bon ...le corse est plutôt à confronter avec les dialectes d'Italie dans lequels:

campà/campare/campari = vivre
tirare a campare = chercher de continuer à vivre

campare = scampare = se sauver (survivre: dans le sense de rétourner vivant à la maison après une bataille...penser au symtagme "champ de bataille"...donc ex+campare/scampare = s'en aller du champ...mais le toscan il pert souvent le s- et dévient campare)

Qui vit après d'une bataille est "joyeux" de s'être sauvé.

Voir la Crusca:
http://193.205.158.203/cruscle/ricerca_libera.jsp
chercher "campare"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 17:47 Répondre en citant ce message   

L'équivalent français de scampare est décamper. NON. VOIR CI-APRÈS.

Dernière édition par Papou JC le Sunday 20 Feb 11, 18:19; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 17:56 Répondre en citant ce message   

Oui, mais décamper correspond plutôt à l'italien levar le tende, qu'à scampare = survivre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 18:17 Répondre en citant ce message   

Merci ! C'est un faux-ami, alors, effectivement. Je ne t'avais pas lu assez attentivement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 18:35 Répondre en citant ce message   

Non...ce n'est pas un faux ami...scampare est une évolution ulterieure.
Qui s'enfuit du champ de bataille (leva le tende), peut se sauver.

Il faut noter que l'italien toscan a:
ex+campare

Le français:
de+ex+campare.

La deuxième formation est typique de la romanité occidentale: ex Gallia Cisalpina/Transalpina/Hispania.

ex.
descoverta/descuverta
découverte
descubierta

toscan: scoperta


Dernière édition par giòrss le Sunday 20 Feb 11, 23:45; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 20:34 Répondre en citant ce message   

giòrss a écrit:
campare = scampare = se sauver (survivre: dans le sense de rétourner vivant à la maison après une bataille...penser au symtagme "champ de bataille"...donc ex+campare/scampare = s'en aller du champ...mais le toscan il pert souvent le s- et dévient campare)

Qui vit après d'une bataille est "joyeux" de s'être sauvé.

Intéressant !

En catalan nous avons le verbe campar, dont le sens est le même qu’en italien.

L’expression sauve qui peut!, se traduit par campi qui pugui!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iknos



Inscrit le: 26 Dec 2010
Messages: 33
Lieu: Behren-lès-Forbach (57)

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 21:27 Répondre en citant ce message   

...En sarde également ce verbe, campare, campà, campai, selon les aires dialectales, a le même sens qu'en italien et en catalan ( dont le sarde contient d'ailleurs un grand nombre de termes "sardisés"...).

On dit pour plaisanter, dans mon village, et pour dire que nous sommes tous destinés à mourir, que : " De nosu no ndi campat manc'unu", c'est à dire : pas un de nous ne survivra... ce qui est une lapalissade... Dans toute l'Ile on dit, non sans quelque éxagération... " Una mama campat chentu fizos, ma chentu fizos non resessin a campare una mama", c'est à dire : Une mère élève, nourrit, ou fait vivre, cent fils, ou enfants, mais cent fils, ou enfants, ne réussissent pas à faire vivre une mère...

Nous trouvons aussi " campada" dans le même sens architectural qu'en italien....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 20 Feb 11, 23:33 Répondre en citant ce message   

Scampare en italien signifie aussi "liberer/délivrer"
ec. Dio ci scampi = Dieu nous libère

---
Par contre, accampare
1) accampare diritti/pretese = prétendre à quelque chose
2) accampare ragioni/scuse = alléguer / avancer

---
Accamparsi =
1) camper
2) s'installer

Accampamento =
1) camp (militaire/de réfugiés)
2) campement (d'indiens/ de gitans)

Campeggio = camping
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10742
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 15 May 13, 11:32 Répondre en citant ce message   

Une illustration du sens de scampare tirée de la presse italienne :


- Peggio del previsto anche l'economia tedesca, che scampa il segno meno per un soffio mostrando un +0,1% nei primi tre mesi dell'anno.
= L'économie allemande, elle aussi, fait pire que prévu et échappe de peu à une croissance négative, affichant +0.1% pour le premier trimestre.

[ Il Corriere della Sera - 15.05.2013 ]


Italien scampare
A. (v.i.)
- échapper / réchapper
- trouver refuge / se réfugier
B. (v.t.)
- protéger / préserver / garder
- échapper (à) / éviter / réchapper (de)
- sauver

scampare alla morte : échapper à la mort
scampare all'estero : trouver refuge à l'étranger
Dio ci scampi ! Dieu nous garde !
l'ha scampata bella : il l'a échappé belle / il a eu chaud
soccorrere gli scampati : secourir les rescapés
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008