Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
juif, yiddish (français) / Jude (allemand) / jew (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
juif, yiddish (français) / Jude (allemand) / jew (anglais)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3597
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 18:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Juif vient du latin Judæus : désigne celui qui fait partie de la tribu de Juda. À l'origine, c'est l'une des douze tribus d'Israël. Après la division du royaume, le nom de Juda désigne le nouveau royaume composé des tribus de Juda et Benjamin (une partie légèrement plus vaste) avec pour capitale Bethléem.
Après le retour de l'exil babylonien, Judæa désigne l'ensemble du nouveau royaume reconstitué : la Judée.

Selon la Genèse, cette tribu est composée des descendants de Juda (Yĕhoudah), 4e fils de Jacob.
en hébreu : יְהוּדָה

Yĕhoudah signifie en hébreu le loué. [ajout] C'est ainsi que le présente la Bible mais il doit très certainement s'agir d'une étymologie populaire.
du verbe yadah יָדָה
louer, célébrer, rendre grâce (à Dieu)

Selon le dictionnaire de Gesenius, dérivé de יָד
yad (la main)

יְהוּדַי Yĕhouda'iy (l'araméen qui correspond à l'hébreu Yĕhoudi)
Désigne le Juif/Judéen.

יְהוּד Yĕhoud (araméen) : Judée.

יְהוּדִית Yĕhoudiyth
C'est un adverbe : en hébreu, dans la langue des Judéens/Juifs . C'est aussi un prénom féminin : Judith


C'est aussi le nom de Judas, le disciple qui a trahi Jésus, en grec Ἰούδας.
On distingue en français Judas le disciple de Juda le fils de Jacob et Léa. Cependant, dans la Septante, c'est le même nom grec utilisé.
(Evangile de Matthieu : Juda(s) fils de Jacob)

C'est aussi le même nom utilisé en grec pour désigner le frère de Jésus, Jude (Bible de Jérusalem)
Selon Matthieu (XIII, 55) les 4 frères de Jésus sont : Jacques, Joseph, Simon, Jude (il a aussi des sœurs, dont les noms ne sont pas indiqués)


En ancien français, on trouve les formes : juieu, juiu, jueu.
Le mot "juif" a été reformé sur le féminin juive (juiue)

à noter aussi en ancien français : juiesme, guesme (judaïsme)
juerie, juierie, juirie, juderie : juiverie (religion des juifs, quartier juif)

L'ancien français a donné l'anglais jew.


En allemand, Jude. D'où jüdisch (juif) Le nom de la langue est en fait une abréviation de jüdisch-deutsch (judéo-allemand) d'où l'anglais yiddish (le français est un emprunt à l'anglais)

En hébreu moderne : יהודי


Dernière édition par Xavier le mercredi 09 mars 11, 22:52; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2785
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 18:40 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En italien, la forme Giudeo est moins usitée que Ebreo.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
telephos



Inscrit le: 13 fév 2008
Messages: 332
Lieu: Montréal

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 19:18 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En russe, le terme жид (žid) "juif" a pris une tournure péjorative et est ressenti actuellement comme insultant. C'est néanmoins le terme utilisé dans la Bible slavonne. On lui préfère actuellement le terme de еврей (evrej) "hébreu". La Bible russe (traduction synodale de 1876) désigne les habitants de la Judée sous иудеи (iudei) "Judéens".

Qu'en est-il des Samaritains, qui seraient actuellement quelques centaines en Israël et en Cisjordanie ? Ils se considèrent enfants d'Israël sans se considérer juifs. Selon eux, les dix tribus perdues d'Israël n'ont jamais été perdues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 août 2010
Messages: 1014
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 19:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En berbère, nous disons uday (pl.) udayen. Le terme à également pris une tournure péjorative avec le temps...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 19:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En corse : ghjudeiu, ghiudeiu, INFCOR propose pour l’étymologie : du latin Iudaeu(m), du grec loudaisos.
Les synonymes : ebreiu, israelitu, israelianu
Les dérivés composés: ghjuda, ghjudaglia, ghjudaicu, ghjudaismu, ghjudaizà
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10717
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 20:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Lire le Fil Juif, Hébreu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 20:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'ai quelques doutes sur la racine proposée au début de ce fil. Je ne connais pas l'hébreu mais si je me base sur l'arabe, la racine du mot qui veut dire "juif" en arabe, à savoir يهود [yahūd] est HWD.
Le Y initial est un préfixe, comme le prouve d'ailleurs sa présence dans nombre d'autres prénoms d'origine juive : Jésus, Jacob, Jean, Joseph, etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2785
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 20:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Moment: en italien, Ebrei ou Giudei (un peu historique ou péjoratif) sont tous ceux qui sont de religion hébraique.
Israeliani sont les habitants d'Israel (de toutes les réligions).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3597
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 21:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

@ Papou : Tu soulèves un point intéressant. Pourquoi ce HWD en arabe ?
Sinon, je ne vois pas pourquoi le Y- serait un préfixe dans les prénoms cités.

Ce ne sont pas des noms communs mais des noms propres. Donc l'emprunt de l'arabe à l'hébreu me semble plus évident qu'une racine commune aux deux langues.
Le cas de Jésus est à mettre à part. Car l'arabe pose un problème et on a que des hypothèses à présenter. Est-ce une altération ?
(Mais Jésus n'est pas le sujet)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10717
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 21:30 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Concernant Jésus, lire le Fil Jésus-Aïssa (Forum sémitique).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 mai 2007
Messages: 450
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 22:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le préfixe ya (le J- des nom français) dans Jésus, Jean est une abréviation du nom de dieu Yah : yehoshua3, dieu sauve, YoHana, dieu a pitié.

La bible donne une étymologie populaire de Yehudah (Juda), fils de Léa et Jacob. A sa naissance Gen XIX, 35 Léa dit : אוֹדֶה אֶת־יהוה 'ôdeh eth-'adonai, je louerai le seigneur ; du verbe iadah, louer, bénir, étendre la main. Comme toujours dans la Bible ces étymologies sont là pour expliquer un évènement, donc peu sûre.
Mais si l'on reste là dessus, la racine est WDY, sens général, placer, jeter, étendre, peut-être en relation avec YD, la main (on flotte pas mal dans les racines sémitiques entre les consonnes faibles W, H et Y, entre leurs retournements...)

Sur WDY deux séries de mots que certains linguistes rapprochent, d'autres non :

akkadien wedi, wudi , waddi, uddi: certainement
araméen talmudique : wadday, bien connu, certain
araméen biblique : yeda, confesser, widduy, confession
araméen palmyréen : ydy, attester, reconnaître, rendre grâce
arabe : waday, expier un meurtre ; diyat, prix du sang, 'istawda, avouer, reconnaître une dette
ge'ez astawadaya, accuser


akkadien : nadû, jeter, poser en bas
ugaritique : ydy, éliminer, extirper
hébreu : yadah, jeter
araméen : waday, sortir la verge du fourreau (se dit d'un cheval)
ge'ez : wadaya, mettre, poser, placer, jeter

La racine se retrouve en égyptien wdy avec les mêmes valeurs. En tchadique di (avec un point souscrit sqous le d), poser , mettre ; da, organiser.


Après les variations langagières : en Gen XLIX,9, Jacob mourant affuble ses fils de sobriquets : 'tu es un jeune lion 'arieh, Juda". D'où la traduction de leur nom par de nombreux juifs en Allemagne : Löwe, et en Angleterre : Lyon.


Dernière édition par dubsar le mardi 08 mars 11, 23:45; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 23:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Xavier a écrit:
Pourquoi ce HWD en arabe ?

C'est une racine trilitère tout ce qu'il y a de plus normal dans les langues sémitiques.

Xavier a écrit:
Sinon, je ne vois pas pourquoi le Y- serait un préfixe dans les prénoms cités. Ce ne sont pas des noms communs mais des noms propres.

La plupart des noms propres sont issus d'un nom commun, et ce dans toutes les langues. Je te cite : "Xavier vient du basque etxe (maison) berri (neuve)." Casanova, en somme !

Le Ya- initial est, dans les verbes, la marque de la troisième personne. Je crois qu'en hébreu aussi. Les prénoms pourraient très bien être issus de cette forme verbale (Il fait ceci, Il fait cela, etc.) Le fameux "Yahweh" - dont j'ai lu quelque part qu'il aurait été inventé par Hugo - signifie, je crois, "Il vit".

Xavier a écrit:
l'emprunt de l'arabe à l'hébreu me semble plus évident qu'une racine commune aux deux langues.

Quand une langue sémitique emprunte un mot à une autre langue sémitique, il y a de très fortes chances pour que la racine du mot emprunté soit commune aux deux langues.

Xavier a écrit:
Le cas de Jésus est à mettre à part.

Pas du tout : son nom commence aussi par Ya- (Yasū3). Et la racine de son nom est SW3.


Dernière édition par Papou JC le mercredi 09 mars 11, 0:22; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 23:12 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

@ Dubsar, excuse-moi mais ton dernier post est totalement invalidé par l'absence, dans tous les mots que tu donnes, d'une des consonnes radicales de notre mot du jour, à savoir le H, lequel n'est pas une banalité dans les langues sémitiques, comme tu sais. Or ce H figure à juste titre dans toutes les transcriptions du post initial de Xavier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 mai 2007
Messages: 450
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 23:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le H :
Léa utilise le verbe yadah, racine WDY.
Le W primitif, en hébreu classique, est rendu par y- en première consonne (verbes p-yod/waw primitifs). Le Y en 3ème consonne donne H en hébreu classique (verbes lamed-hé).
Il existe quand même un verbe widah, avec la consonne w rare en première place : confesser, avouer. Le dictionnaire lui accorde le hiph'il dont je parle ci-dessous, le Berqali (Bescherelle hébreu) ne lui donne pas de hiph'il.

Léa conjugue ce verbe à la forme hiph'il, forme factitive à l'inaccompli : 'odeh, je louerai ; tôdeh, tôdih, tu loueras (masc et fém) ; iôdih, il louera ; tôdeh, elle louera, etc
Le hiph'il se caractérise par un préfixe hé à l'accompli : hôdeythi, j'ai loué ; hôdeytha, tu as loué (masc) ; hôdeyth, tu as loué (fém) ; hôdah, il a loué, etc..
Dans toutes ces formes le W se retrouve comme ô, dans Yehûdah comme û : c'est la même lettre en hébreu, qu'on distingue en ô et û par un point placé différemment.

Le J- de Judas peut donc aussi être le nom de dieu Yah, abrégé en y- : Yah a fait louer.
Excusez mon erreur dans le post précédent que je modifie aussitôt.

Mais comme je l'ai déjà dit, la parole de Léa est une étymologie populaire et ad hoc. On peut rester ouvert à toute autre interprétation de l'ethnonyme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 08 mars 11, 23:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

1. Dans cette hypothèse, le H serait donc un préfixe qui, précédé de Ya-, deviendrait un infixe, si j'ai bien compris. Admettons.

2. Je crois savoir que l'israélite considère le nom de Dieu comme imprononçable. Penses-tu vraiment, dans ces conditions, que ce même nom puisse être "abrégeable" ?

3. A l'article Jah de Wikipedia je lis ceci :
Citation:
"Le terme est peu présent dans la Bible hébraïque (26 occurrences quand il est employé seul, sans compter les utilisations composées), et est donc assez peu utilisé dans le judaïsme (c'est moi qui souligne), qui privilégie Elohim, Adonaï (seigneur), HaShem (le nom) ou YHWH. Se trouvant dans le Tanakh, il a cependant une valeur religieuse reconnue."
Je trouve curieux que l'article ne fasse aucune allusion à la possibilité que ce terme soit justement celui dont tu dis qu'il est la syllabe initiale des prénoms si usuels, si universellement connus dont nous avons parlé plus haut.

Voir aussi Noms de Dieu dans le judaïsme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008