Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
GREC ANCIEN - Prononciation du kappa - Forum grec - Forum Babel
GREC ANCIEN - Prononciation du kappa
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8272
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 06 May 12, 12:49 Répondre en citant ce message   

Je suis maintenant en mesure de répondre de façon plus précise à la question initiale d'Outis.

Sur un corpus de 44 mots arabes d'origine grecque où un kappa se trouve dans l'étymon certain ou parfois probable, on observe les résultats suivants :

1. Le cas le plus fréquent : κ > q (33), où l'on verra que l'environnement phonique est si divers qu'il ne semble pas possible de tirer des règles quelconques.

ακεδόν > aqdūn : بقدونس baqdūnis, baqdūnas, مقدونس maqdūnis et بقدنوس baqdanūs : “persil”, du grec Μακεδόνες [Makedones], “Macédoniens”.
εικ > yaq : يقين yaqīn : “certain”, peut-être du grec εικών [eikôn], “image, représentation”, via l’araméen et le syriaque.
εικών > iqūn : إقونة iqūna : “icône”, du grec εικών [eikôn], “image, représentation”.
ιακ > yāq : ترياق tiryāq ou درياق diryāq : “antidote ; contrepoison ; panacée ; thériaque”, du grec θηριακή [thêriakê], féminin substantivé de l’adjectif θηριακός [thêriakos], “qui concerne les bêtes sauvages, bon contre leurs morsures”.
ικ > īq : منجنيق manǧanīq : “catapulte, mangonneau, machine de guerre”, du grec μηχανική [mêkhanikê], “qui concerne une machine”.
καλ > qāl : قالب qālab ou qālib : “forme, moule”, du grec καλόπους, καλάπους [kalopous, kalapous], “forme en bois pour fabriquer des chaussures”, soit directement, soit par l’intermédiaire du pehlvi et du persan.
κάλ > qal : قلم qalam : “calame”, du grec κάλαμος [kalamos], “roseau”.
καν > qān : قانون 1. qānūn : “loi, canon”, du grec κανων [kanôn], “baguette droite, règle”.
κάν > qin : قنب qinnab ou qunnab : “chanvre, cannabis”, du grec κάνναϐις [kannabis], id.
καρ > qar : قرطل qarṭal : “corbeille, panier tressé”, du grec καρταλλος [kartallos], “panier pointu par le bas”.
καρ > qār : قارب qārib : “bateau”, du grec καραϐος [karabos], “langouste, bateau léger”.
κάσ > qas : قسطل qasṭal : “châtaignes”, du grec κάστανον [kastanov], id.
κάσ > qās : قلقاس qulqās : “colocase”, du grec κολοκάσιον [kolokasion], désignant la racine d’une plante égyptienne et cette plante elle-même.
κάδ > qād : قادوس qādūs : “auge de noria, godet, seau, etc.”, du grec κάδος [kados], “jarre, vase, seau”.
κεαν > qyān : قاموس qāmūs, “océan ; dictionnaire”, doublet de أقيانوس uqyānūs, “océan”, du grec Ωκεανός [Okeanos], “Océan (dieu de la mer), l’océan Atlantique”.
κεν > qin : قنطاريون qinṭāriyūn : “centaurée”, du grec κενταύρειον [kentaureion], proprement “plante de centaure”.
κερ > qīr : قيراط qīrāṭ : “carat”, du grec κεράτιον [keration], “caroube ; petit poids”.
κή > qā : موسيقى mūsīqā : “musique”, du grec μουσική [mousikê], “(art) propre aux Muses”, dérivé de Μουσα [Mousa].
κισ > qis : قسّوس qissūs ou qassūs : “lierre”, du grec κισσός [kissos], id.
κλειδ > qlīd : إقليد iqlīd : “clef”, du grec κλείς, κλειδός [kleís, kleidós], “barre, verrou, clef”.
κλίμ > qlīm : إقليم iqlīm : “région, partie du monde, climat”, du grec κλίμα [klima], “inclinaison du ciel”.
κέν > qan : قنطرة qanṭara : “arcade, arche, pont, voûte de pont, viaduc”, peut-être du grec κέντρον [kentron], “centre d’un cercle”.
κολ > qul : قلقاس qulqās : “colocase”, du grec κολοκάσιον [kolokasion], désignant la racine d’une plante égyptienne et cette plante elle-même.
κόρ > qur : قرمة qurma : “billot, tronçon de bois, souche”, du grec κόρμος [kormos], “tronc d’arbre ébranché, souche, bûche”.
κωλ > qūl : قولنج qūlanǧ ou qūlinǧ : “colique”, du grec κωλικός [kôlikos], “qui souffre du côlon”.
κωλ > qūl : قولون qūlūn : “côlon”, du grec κω̃λον [kôlon], “membre d’un animal ou d’un homme ; côlon”.
λικ > līq : جثليق ǧiṯlīq : “catholicos (primat de l’Église arménienne)”, du grec καθολικός [katholikos], “général, universel”.
σκομ > suqm : سقمري suqmuriy : “maquereau”, du grec σκομϐρος [skombros], id.
σκοπ > squf : أسقف usquf : “évèque”, du grec επισκοπος [episkopos], “gardien, surveillant”.
τακ > ṭāq : بطاقة biṭāqa : “ticket, billet”, du grec tardif πιττακιον [pittakion], “tablette, billet, reçu”.
τικ > diq : بندق bunduq ou فندق findiq ou funduq : “noix avellane”, du grec ποντικος [pontikos], “originaire du Pont”.
τικ > ṭūq : هرطوقي harṭūqī : “hérétique (religion chrétienne)”, du grec αἱρετικός [hairetikos], “apte à choisir, qui choisit”, via le latin d’Église haereticus, “hérétique”.
υάκ > yāq : ياقوت yāqūt : “rubis”, du grec υάκινθος [huakinthos], “jacinthe ; hyacinthe”.


2. Un cas non négligeable : κ > k (7)

καπ > kab : كبر kabar : “câpre”, du grec καππαρις [kapparis], id.
κάρ > kar : كرويا karawiyā : “carvi, cumin des prés”, du grec κάρον, καρώ, [karon, karô], id.
κηρ > kar : كرز karaza : “prêcher (l’Évangile), répandre (la bonne nouvelle)”, du grec κηρυσσω [kêrussô], “être héraut, crieur public, proclamer, etc.”
κλησ > kanīs : كنيسة kanīsa : “église, synagogue, temple”, du grec ἐκκλησια [ekklêsia], “assemblée de citoyens” employé dans le Nouveau Testament au sens de “assemblée de Chrétiens”.
κράμϐ > karnab : كرنب kurnub ou karnab, kiranb, kurunb : “chou”, du grec κράμϐη [krambê], id.
κύμ > kūm : كومة kawma ou kūma : “amas, colline, meule, pile, monceau, monticule, tertre, tas, fatras, ramassis”.
φολκ > fulk : فلك fulk : “navire, vaisseau, esquif, felouque”, du grec εφολκιον [epholkion], “gouvernail ; chaloupe tirée par un gros navire”.


3. Les cas isolés :

κ > ẖ (2)


δρακ > ṭarẖ : طرخون ṭarẖūn : “estragon”, du grec δρακόντιον [drakontion], “serpentaire”, via le syriaque.
οκτ > uẖṭ : أخطبوط uẖṭubūṭ : “poulpe”, du grec οκτωπους [oktopous], id., litt. “à huit pieds”.

κ > ǧ (2)

καθ > ǧiṯ : جثليق ǧiṯlīq : “catholicos (primat de l’Église arménienne)”, du grec καθολικός [katholikos], “général, universel”.
λικ > linǧ : قولنج qūlanǧ ou qūlinǧ : “colique”, du grec κωλικός [kôlikos], “qui souffre du côlon”.

Je compléterai prochainement cette petite recherche par la vingtaine d'étymons grecs comportant un khi.


Dernière édition par Papou JC le Sunday 06 May 12, 17:19; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2776
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 06 May 12, 13:07 Répondre en citant ce message   

Merci. Est-ce qu'on a une idée si la différence d'évolution du kappa majoritairement en qaf et minoritairement en kaf est lié à l'environnement phonétique immédiat, à une éventuelle langue intermédiaire de transmission, et/ou à la date à laquelle s'est fait l'emprunt ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8272
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 06 May 12, 15:42 Répondre en citant ce message   

Pour l'environnement phonétique immédiat - c'est très évident pour καρ > qar / kar - la réponse me semble négative, mais cela réclamerait sans doute une étude phonologique approfondie car le cas de καρ pourrait être exceptionnel plutôt qu'exemplaire.
Pour le reste, tu m'en demandes beaucoup. Tout ce que je sais, c'est que le syriaque opérait quasi systématiquement la transformation en qaf des mots persans en ka. Il en faisait probablement autant avec le grec, et il a souvent servi d'intermédiaire entre le grec et l'arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8272
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 08 May 12, 5:39 Répondre en citant ce message   

Voici les divers cas de transformation du khi, par ordre de fréquence décroissante.


χ > q (7)

δοχ > duq : صندق ṣanduq ou ṣunduq : “caisse, boîte”, du grec συνδοχος [sundokhos], “récipient”.
δοχ > duq : فندق funduq : “auberge”, du grec πανδοχος [pandokhos], id.
εγχ > anq : أنقليس anqalīs ou أنكليس anqalīs : “anguille”, du grec εγχελυς [egkhelus], id.
στοιχ > sṭaq : إسطقس isṭaqis : “élément”, du grec στοιχειον [stoikheion], id.
χαλ > qol : قلقطار qolqoṭār : “colcotar”, du grec χαλκάνθη [khalkanthê], “fleur de cuivre, couperose”, via le syriaque kalqaṭārin, id.
χαρ > qar : قرطاس qirṭās ou qurṭās ou qarṭās : “cahier, feuille, papier”, du grec χαρτης [khartês], “rouleau de papyrus”.
χρον > qarn : قرن qarn : “temps, âge, génération, siècle”, du grec χρονος [khronos], “temps”.


χ > ẖ (5)

λοχ > lūẖ : ملوخية mulūẖiyya : “corette potagère, corchore, mélochie, mulukheyya (sorte de mauve dont les feuilles sont comestibles) (Égyp.)”, du grec μολοχη [molokhê] ou μαλαχη [malakhê], “mauve”.
ριχ > riẖ : بطارخ baṭāriẖ : “boutargue ou poutargue”, mot hybride, composé de l’article copte pa- et du grec -τάριχον [tarikon], “œufs de poisson salé”. Chantraine ignore l’étymologie de τάριχον, qui a été emprunté par l’arménien et le syriaque.
χαρ > ẖar : خريطة ẖarīṭa : “carte (de géographie)”, du grec χαρτης [khartês], “rouleau de papyrus”, probablement via l’araméen ẖartā.
χίν > ẖīn : أخينوس aẖīnūs : “oursin”, du grec εχίνος [ekhinos], “hérisson, oursin”.
χορ > ẖūr : خوري ẖūrī : “prêtre”, de χορός [khoros], “chœur”.


χ > k (4)

μαχ > mak : مكينة makīna : “machine”, de l’italien macchina, id. L’italien macchina est issu, comme le français machine, du latin machina, “invention, machination” et, au sens concret, de “machine, engin” ; emprunt ancien au grec μαχανα [makhana], forme dorienne de μηχανή [mêkhanê], “moyen (en général)” d’où le sens matériel “machine”, notamment “machine de guerre ; machinerie de théâtre” et aussi toute espèce de combinaison, d’invention, parfois pris en mauvaise part.
στίχ > ṣṭak : مصطكاء maṣṭakāʾ ou muṣṭakāʾ : “lentisque, mastic”, du grec μαστίχη [mastikhê], “gomme du lentisque”.
τριάρχ > ṭrīk : بطريك baṭrīk : “patriarche”, du grec πατριάρχης [patriarkhês], id.
χημ > kīm : كيمياء kīmiāʾ : “chimie”, du grec tardif χημεία [khêmeia] ou χυμεία [khumeia], id.


χ > š (2)

χειρ > šar : شرطونية šarṭūniya : “ordination, imposition des mains”, du grec χειροτονος [kheirotonos], “offert avec les mains tendues”, dérivé de χειρ [kheir], “main”.
χηλ > šīl : بطرشيل baṭrašīl ou بطرشين baṭrašīn : “chasuble, étole”, de πετραχηλιον [petrakhêlion], forme vulgaire et abrégée du grec tardif περιτραχηλιον [peritrakhêlion], “collier”, dérivé de τραχηλος [trakhêlos], “cou”.


χ > ġ (1)

λαχ > laġ : لغم laġam ou laġm : “mine (milit.), grenade explosive”, d’un grec λαχώμα [lakhôma] donné par Nişanyan avec le sens de “excavation, tranchée, tunnel”.


χ > ǧ (1)

μηχ > manǧ : منجنيق manǧanīq : “catapulte, mangonneau, machine de guerre”, du grec μηχανική [mêkhanikê], “qui concerne une machine”, avec probable influence de منجلة minǧala [manganon] ou de son étymon grec.


χ > h (1)

δραχ > dirh : درهم dirham : “dirham”, soit directement, soit plus probablement via le pehlvi dram ou diram, du grec δραχμή [drakhmê ], “drachme (poids, puis monnaie)”.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2776
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 03 Jul 12, 16:36 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
λοχ > lūẖ : ملوخية mulūẖiyya : “corette potagère, corchore, mélochie, mulukheyya (sorte de mauve dont les feuilles sont comestibles) (Égyp.)”, du grec μολοχη [molokhê] ou μαλαχη [malakhê], “mauve”.

C'est effectivement à ce dernier mot grec que ce dictionnaire touareg rattache le nom.
La plante est connue sous des noms très divers, dont celui de mauve des Juifs (cf. herbe-aux-Juifs pour le MDJ réséda et Juddenapel (pomme des juifs) pour le MDJ tomate) .
La meloukhia, fraîche ou en poudre, sert à la préparation culinaire du même nom meloukhia, populaire dans les populations arabo-juives de Tunisie en plus de l'Egypte ou du Liban
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 08 Jul 12, 20:07 Répondre en citant ce message   

Citation:
La plante est connue sous des noms très divers, dont celui de mauve des Juifs (cf. herbe-aux-Juifs pour le MDJ réséda et Juddenapel (pomme des juifs) pour le MDJ tomate)

Concernant le terme Juddenapel pour la tomate, voir mes explications sur le MDJ tomate.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008