Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
LEXIQUE - Il y a putus et putus - Forum latin - Forum Babel
LEXIQUE - Il y a putus et putus

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Thursday 25 Aug 11, 17:20 Répondre en citant ce message   

Lisant différents MDJ développés dernièrement, et poursuivant quelques petites recherches dont je ferai peut-être moi-même un MDJ prochainement, j'ai été retenu par une amusante expression d'un latin familier.

Gaffiot distingue, avec raison, deux homonymes :

- putus, variante de pusus, qui connaît également une forme pusio : petit garçon (cf puer). Le mot simple, sous ces formes, est très rare. Rare également est la forme féminine pusa, petite fille. Avec le suffixe diminutif -illus, le mot est plus fréquent : pusillus (cf pusillanime en français). Pourtant même si ce mot est rare dans la littérature qui nous a été conservée, il est bien resté en italien (cf putto) ; on verra également ce qui a été dit au sujet du français putain : MDJ putain, cf aussi MDJ poutine sens 2.
EDIT : il y a maintenant à ce sujet, un MDJ putus (petit garçon)

- et puis, il y a l'autre putus, celui qui a attiré mon attention, et qui signifie "pur, propre". D'après Festus, les Anciens l'employaient pour purus (Putus Antiqui dicebant pro puro), dont il serait la variante : l'un comme l'autre sont d'ailleurs visiblement de la même famille, comme puto, nettoyer (avant de signifier penser), purgo...
En fait, nous n'avons conservé à peu près aucune attestation de "putus" employé seul dans ce sens : n'ayant pas retrouvé la citation de Varron donné par Gaffiot, je ne trouve que Cicéron dans sa correspondance (meae putissimae orationes).

Putus est habituellement employé dans la formule "purus putus" : il s'agit d'un groupe asyndétique (on trouve aussi quelques attestations avec coordination putus ac purus) et pléonastique : deux mots synonymes, phonétiquement proches, sont rapprochés pour renforcer l'idée :
- chez Aulu-Gelle : pondus argenti puri puti : un poids d'argent absolument pur
- chez Plaute à plusieurs reprises : purus putus hic sycophanta : c'est un sycophante tout pur ; Polymachaeroplagides purus putus est ipsus : c'est Polymachaeroplagides en personne.

Il s'agit d'une expression d'un latin familier et archaïque, comme en témoignent l'asyndète et le goût pour l'allitération : les attestations le prouvent d'ailleurs, Plaute et Varron sont des écrivains archaïques et Aulu-Gelle est archaïsant, si Cicéron emploie le mot, c'est dans sa correspondance. Autres exemples de formules asyndétiques de ce type : sartus tectus (réparé et couvert : on pense à notre "clair et net"), siccus sobrius...


Dernière édition par Horatius le Saturday 01 Oct 11, 21:18; édité 4 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 25 Aug 11, 19:06 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
… n'ayant pas retrouvé la citation de Varron donnée par Gaffiot …

Pas bien palpitante : Ideo antiqui purum putum appellarunt, Varr. L. L. 6, § 63

À part ça, pour le Plaute, je garderais l'allitération avec « un sycophante pur et dur ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Thursday 25 Aug 11, 19:58 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Ideo antiqui purum putum appellarunt, Varr. L. L. 6, § 63

Je ne parlais pas de celle-là, mais de celle où putus serait employé seul, sans purus : Gaffiot donne Res Rusticae 2.2. 10, mais je ne vois rien à cet endroit...

Sinon, oui, merci pour votre traduction : je m'étais contenté paresseusement, comme un potache, de recopier Gaffiot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8208
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 25 Aug 11, 21:45 Répondre en citant ce message   

Très intéressant.
L'ordre des mots est-il figé ? Est-ce toujours purus putus ou parfois putus purus comme tu l'as d'abord écrit ?
(Attention, dans ton exemple Polymachaeroplagides purus purus est ipsus, tu as écrit deux fois purus ...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Thursday 25 Aug 11, 21:57 Répondre en citant ce message   

Merci de relever mes lapsus !... J'ai corrigé.
Effectivement, la tournure semble figée : on rencontre toujours purus putus, et pas l'inverse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 25 Aug 11, 22:33 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
Outis a écrit:
Ideo antiqui purum putum appellarunt, Varr. L. L. 6, § 63

Je ne parlais pas de celle-là, mais de celle où putus serait employé seul, sans purus : Gaffiot donne Res Rusticae 2.2. 10, mais je ne vois rien à cet endroit...

Il s'agit du passage : Sole exorto puto propellunt, etc. que plusieurs commentateurs proposent de lire Sole exorto putum propellunt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Friday 26 Aug 11, 10:19 Répondre en citant ce message   

A votre tour de faire un lapsus ! Décidément...

"... que plusieurs commentateurs (éditeurs) proposent de lire" : sole exorto potum propellunt !

Merci, cependant, pour la référence !

Comme le signale votre second lien, la leçon "sole exorto puto, propellunt" n'a pas grand sens par rapport à la suite: il faudrait comprendre : "au lever du pur soleil, ils emmènent (les bêtes)."

La leçon habituelle des éditions (c'est celle que j'avais, c'est pour cela que je n'avais rien vu) est plus satisfaisante : Sole exorto, potum propellunt : "au lever du soleil, ils emmènent les bêtes boire.".

Donc, si l'on suit cette leçon, pas de "putum", employé seul ou autrement, ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Friday 26 Aug 11, 21:07 Répondre en citant ce message   

J'ai dit plus haut au sujet de putus et purus qu'ils étaient "visiblement de la même famille".

Méfions-nous des apparences !

D'après Ernout-Meillet, "rien ne permet de les rapprocher". Au contraire, les quantités à l'initiale sont différentes (pŭtus / pūrus) ; de plus, il y a dans la famille de "putus, putare, putamen..." l'idée d'élaguer, d'émonder, qui est peut-être première et qui n'existe pas dans purus.

Mieux vaut donc rester prudent...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008