Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
praire (français) - Le mot du jour - Forum Babel
praire (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 16 Sep 11, 19:31 Répondre en citant ce message   

Voici un vocable lié à prêtre ... par l'étymologie : praire au nom savant de Venus verrucosa :
TLF a écrit:
CONCHYLIOL. Mollusque lamellibranche du genre Vénus, comestible, très répandu sur les côtes méditerranéennes et océanes. Quand la marée descendait loin, les praires, les coques, les palourdes agrémentaient le repas −mais ce n'était encore (...) qu'une chair qui ne tenait pas le ventre, une pâtisserie de mer, creuse et frivole (Queffélec, Recteur, 1944, p.100). L'homme tire de la mer surtout de la nourriture animale. Pour les mollusques, (...) la consommation humaine est fondée sur les bivalves: huîtres, moules, coquilles saint-Jacques, clovisses, praires, etc. (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p.167).
Prononc.: [pʀε:ʀ].
Étymol. et Hist. 1873 (Extr. du Phare du littoral ds Journal Off., 4 juin, p.3551, 3e col. ds Littré Suppl. 1877). Mot prov. masc. prèire, praire «vénus, sorte de mollusque» (v. Mistral; cf. aussi Roll. Faune t.3, p.220), proprement «prêtre» (ca 1060 preire, Chanson de Ste Foy, éd. E. Hoepffner et P. Alfaric, t.1, v. 441, 319), d'un lat. pop. *prébĭter, var. du b. lat. presbyter .

Mais le TLF ne dit pas sur quoi repose cette appellation. Qui le sait ? Quel rapport entre un prêtre et une Vénus à verrues ?


Dernière édition par Papou JC le Saturday 17 Sep 11, 12:38; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2693
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 17 Sep 11, 11:18 Répondre en citant ce message   

Modernes ou anciens, les noms de ce coquillage sont souvent mystérieux et souvent liés à Aphrodite. À ce propos, je préfère « vénus verruqueuse » à « Vénus à verrues », aussi bien pour la précision de sens du premier que pour la misogynie du second.

Ma seule piste est fragile. C'est l'extrême qualité gustative du coquillage, subtile et légèrement iodée qui me semble au départ d'un lien entre sexe et gastronomie, disons d'une croyance aux vertus aphrodisiaques de sa dégustation, dans mon imaginaire en tout cas supérieures même à celles de l'huître.

Dans l'Antiquité, tout se complique car le latin Venereæ [conchæ] « [coquille] de Vénus » (Pline) semble bien désigner l'argonaute si on en juge par ce qu'en dit Pline (trad. Littré) :

navigant ex iis Veneriae praebentesque concavam sui partem et aurae opponentes per summa aequorum velificant « Les coquilles dites de Vénus naviguent, et, présentant au vent leur partie concave, elles font voile sur la surface des mers. »

Quant à la langue grecque, les choses y sont pour moi encore obscures. Le nom courant de la praire, tel que je l'utilise pour en commander (j'en raffole) est κυδωνί, homonyme du nom du coing et probablement comme lui issu du nom de la ville crétoise de Κυδωνία (aujourd'hui La Canée). En l'utilisant, j'ai toujours été compris et toujours obtenu des praires. Cependant, mon excellent dictionnaire (Rosgovas) l'ignore et, pour « praire », me propose αχιβάδα, un terme dont un autre dictionnaire, tout aussi excellent (Sakellarios), m'explique ainsi l'origine :

Citation:
αχιβάδα (η) κ. αχηβάδα (αρχ. χήμη) = το οστρακοφόρο μαλάκιο αφροδίτη
αχιβάδα (fém.) et αχηβάδα (ancien χήμη) = le mollusque ostracophore (= porteur de coquille) aphrodite

Aphrodite revient bien ici, mais, pas au génitif, au nominatif en apposition et il ne s'agit là que d'une hellénisation moderne du nom linnéen Venus. Et, d'ailleurs, le Wiki grec (Βικιπαίδεια) montre bien que cet αχιβάδα ne désigne que la palourde, précisant à l'occasion :

Citation:
Αντιπροσωπευτικότερο είδος του είναι η κοινή αχιβάδα (Αφροδίτη η ακροχορδονώδης).
Une espèce plus représentative en est la « αχιβάδα commune » (Aphrodite verruqueuse)

Quant au χήμη ancien (> fr. chame et came, mots rares), il désigne bien un mollusque bivalve et un papyrus nous précise même la distinction entre χῆμαι τραχεῖαι « chames rugueux » (prob. praires) et χῆμαι λεῖαι « chames lisses » (prob. palourdes, vernis, etc.) mais Aphrodite n'y intervient nullement.

Le grec nous fait tourner en rond, revenons au mystérieux français « praire ».

Si l'on admet, acceptant mes intuitions éroticogastronomiques et le choix par Linné du générique Venus, que le coquillage a à voir avec le plaisir, j'invoquerai l'expression « avoine de curé » pour désigner le poivre, cette épice étant considérée comme aussi excitante pour les hommes que l'est l'avoine pour les chevaux, et les curés gauloisement et populairement raillés comme jouisseurs, on a pu éventuellement nommer ces mollusques recherchés d'un terme du genre « palourde de curé », expliquant peut-être l'étymon presbyter de notre praire.

Bien sûr, il faudrait avant tout vérifier que le provençal preire est bien l'équivalent du français populaire curé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 19 Sep 11, 2:03 Répondre en citant ce message   

C'est chose confirmée par Mistral dans son Tresor dou Felibrige.

Sous l'entrée preire et toutes ses variantes dialectales ( praire dans le Var, prèitre en Auvergne, préstre dans le Velay , preste ,pèstre,peitre, pètre , la définition est double:
a) Prêtre.
b) vénus, sorte de mollusque.

Les exemples:
Citation:
prèire double = venus verrucosa, mollusque d'un goût exquis qu'on trouve abondamment à Toulon.
prèire rouge = cardita sulcata, mollusque à chair rouge.

Plus un proverbe:
Citation:
Lou prèire de Mahoun
Noun vau lou de Touloun.

Citation:
Les vénus de Mahon ne valent pas celles de Toulon.

En revanche, pas l'ombre d'une explication sur la polysémie du terme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008