Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Ethnonymes détournés du sens premier (comportements...) - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Ethnonymes détournés du sens premier (comportements...)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 12:05 Répondre en citant ce message   

Sur le mot Lombard, cité dessus, je voulais dire que ce n'est pas referé aux Lombards d'aujourd'hui (les habitants de l'actuelle region de la Lombardie).
Au Moyen Age, Lombard signifiait tout simplement Italien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3393
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 12:38 Répondre en citant ce message   

Oui, de même qu'en France, les banquiers ou prêteurs ( usuriers) furent appelés à la même époque cahorsins même s'ils n'étaient pas originaires de Cahors.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 13:23 Répondre en citant ce message   

A confirmer par un germaniste, le taux lombard allemand serait proche du taux de réescompte français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 14:24 Répondre en citant ce message   

Je ne sais pas si l'exemple suivant entre vraiment dans le sujet mais en kabyle, mrabed désigne les religieux traditionnels (improprement appelés marabouts en français). Le terme vient lui même de la dynastie des Almoravides (en arabe : المرابطون /al-Murābitūn).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3177
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 14:45 Répondre en citant ce message   

Ce n'est pas exact. Les marabouts ne dérivent pas de la dynastie des Almoravides. Mais les uns et les autres viennent de l'arabe المرابطون /al-Murābiṭūn, c'est-à-dire ceux qui sont liés, et notamment ceux qui sont liés à un رباط ribāṭ, forteresse (cf. Rabat, au Maroc ou ... à Malte), défendue par des "moines-soldats".
De là, on a étendu le nom au saint, puis à son tombeau, puis à l'échassier.
Par contre, le terme maravedis vient bien des Almoravides.


Dernière édition par embatérienne le Tuesday 17 Jan 12, 15:49; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11168
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 15:03 Répondre en citant ce message   

@ Moutik :
- quand des MDJ existent, il faut au minimum citer la définition ou quelques lignes concernant l'étymologie, c'est préférable, et plus agréable à la lecture, qu'un lien sec
. Merci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1190

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 15:30 Répondre en citant ce message   

@José
Je ne suis pas sûr. Pourquoi réécrire ce qui est écrit, et souvent mieux écrit, ailleurs sur ce forum même ? C’est tout l’intérêt d’un hypertexte de pouvoir aller lire une autre page avant de revenir à la page initiale.

Le laconisme de mon spartiate était bien entendu un clin d’œil au sens même du mot. De plus il renvoyait vers un fil assez similaire à celui-ci :
Locutions comprenant le nom d'une nation

Laconisme. s.m. Façon de parler concise, à la manière des Lacédémoniens. Quand les Lacédémoniens répondirent Si, à une longue lettre, par laquelle Philippe, Roi de Macédoine, leur faisoit une menace, C'étoit un laconisme.
(Académie, 1762)

Voir le Mot du jour laconisme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11168
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 15:44 Répondre en citant ce message   

Il ne s'agit pas de réécrire mais de citer qq lignes.
L'hyper-texte a son intérêt, il peut également être vu comme fastidieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1190

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 20:34 Répondre en citant ce message   

L’invention de l’hypertexte, ou plutôt l’invention des moyens matériels pour le mettre en œuvre, est pourtant une mutation profonde des techniques de représentation et de structuration de nos connaissances, de nos idées, de nos pensées.

Ce qui peut être fastidieux c’est l’adaptation, beaucoup plus progressive, de nos manières de lire, de retenir, de parcourir, de retrouver, etc.

À comparer avec l’aisance des très jeunes à suivre en parallèle des sources d’informations parfois très touffues, voire très confuses. Certes, peut-être au détriment de l’analyse et de la compréhension. Mais c’est une autre question, et me voici totalement hors-sujet ! Et pas très laconique !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Tuesday 17 Jan 12, 23:20 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Ce n'est pas exact. Les marabouts ne dérivent pas de la dynastie des Almoravides. Mais les uns et les autres viennent de l'arabe المرابطون /al-Murābiṭūn, c'est-à-dire ceux qui sont liés, et notamment ceux qui sont liés à un رباط ribāṭ, forteresse (cf. Rabat, au Maroc ou ... à Malte), défendue par des "moines-soldats".
De là, on a étendu le nom au saint, puis à son tombeau, puis à l'échassier.
Par contre, le terme maravedis vient bien des Almoravides.

Je ne sais pas. Il semblerait qu'en kabyle, le mot "mrabed" soit directement lié à la dynastie. Souvenir qu'ils auraient laissé lorsqu'ils contrôlaient une partie l'Afrique du Nord. Le ribat est une construction particulière dont je n'ai pas connaissance en Kabylie, je ne pense donc pas que, dans le contexte kabyle, le terme "mrabed" en soit un dérivé direct.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3393
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 22 Jan 12, 17:25 Répondre en citant ce message   

Allemand Ce qui suit n'est pas exactement une qualité ou un comportement mais une façon de faire attribuée aux Tziganes ( peut-être à bon escient) puis par extension, l'expression prend un sens figuré ce qui met en relation de facto le nom de ce peuple et ce nouveau sens.



Zigeunermaß = mesure à la Tzigane.

Ce terme a d'abord cours dans le milieu équestre. Il désigne une façon empirique de calculer quelle taille pourra atteindre un poulain lorsqu'il sera devenu adulte.

Cela se calcule de préférence sur un Jährling ( yearling anglais) , un poulain ayant au moins un an. On mesure la distance entre le coude et le boulet de l'animal, puis celle comprise entre le coude et le sol. On additionne les deux mesures et le résultat correspond approximativement à la taille de l'animal adulte. ( A+B= taille adulte)



Par extension, l'expression est synonyme d'estimation approximative, non scientifique, non fiable et peut revêtir une connotation péjorative.


Dernière édition par rejsl le Wednesday 30 May 12, 17:43; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 22 Jan 12, 19:23 Répondre en citant ce message   

angl. am. Indian giver : terme très insultant à l'égard des Amérindiens, pour désigner quelqu'un, quelle que soit son origine, qui reprend ce qu'il a donné.

En fait, l'histoire montre que ce sont les Blancs qui, en ne respectant pas les traités, ont repris ce qu'ils avaient donné.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11168
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 23 Jan 12, 13:43 Répondre en citant ce message   

- swiping a gypsy cab and driving around with the other two hostages
= attaquant un taxi clandestin et parcourant (plusieurs kilomètres) avec les 2 autres otages

The New York Post - 23.01.2012


USA gipsy cab : taxi clandestin
gipsy driver : chauffeur de taxi clandestin

Je comprends le lien gipsy / clandestin comme :
- le Gitan, le Tsigane, c'est celui qui n'a pas d'attache et qui n'est présent dans un pays que de façon temporaire. Dépourvu de reconnaissance officielle, il est clandestin au regard d'un pays ou d'une nation.
(à confirmer)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3393
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 24 Jan 12, 14:50 Répondre en citant ce message   

Une gasconnade est plus ou moins synonyme de fanfaronnade.

La littérature a contribué à donner à ces Gascons une réputation de hâbleurs.


Dernière édition par rejsl le Wednesday 30 May 12, 17:44; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11168
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 25 Jan 12, 11:40 Répondre en citant ce message   

A propos de gascon, tiré du TLFi :

B. − [Avec une valeur caractérisante]

1. (Celui, celle) qui est plaisant et habile, mais fanfaron et hâbleur comme le sont, de réputation, les gens de Gascogne.

Isidore, un garçon blond, gentil, un peu fou, un peu gascon, un peu naïf, fier de ses muscles, prêt à toutes les folies pour susciter l'étonnement et l'admiration
(Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 46)

Ah! que je vous remercie, monsieur, de n'être pas gascon, lui dit le député de l'Aveyron. J'ai une indigestion des gens avantageux, des hâbleurs, de ces gens qui sont toujours sûrs du succès du lendemain, sauf à vous répondre une platitude quand, le lendemain, vous leur reprochez la défaite.
(Stendhal, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 212)

Rem. Des œuvres littér. célèbres (telles que Les Trois mousquetaires d'A. Dumas et Cyrano de Bergerac d'E. Rostand) ont popularisé, jusqu'à les rendre proverbiales, les caractéristiques des gascons.
Ma chère enfant, Encor que mon orgueil de gascon m'interdise D'accepter de vos doigts la moindre friandise, J'ai trop peur qu'un refus ne vous soit un chagrin, Et j'accepterai donc
(Rostand, Cyrano, 1898, I, 4, p. 49)

2. Locutions

À la gasconne. À la manière des gascons.
Cela soit dit sans rodomontade et vantardise à l'espagnole ou à la gasconne; dans aucun combat l'adversaire n'a vu la figure de mes épaules; je suis inconnu de dos.
(Gautier, Fracasse,1863, p. 350)
En gascon. Avec habileté.
Se tirer en gascon d'une situation délicate
Faire une lessive de gascon. Retourner son linge pour donner l'illusion de la propreté
Promesse de gascon. Promesse faite par vantardise ou à la légère et qui n'est pas toujours tenue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 2 sur 6









phpBB (c) 2001-2008