Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
maïdan, midan, meydan (français) - Le mot du jour - Forum Babel
maïdan, midan, meydan (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 2678
Lieu: Paris

Messageécrit le jeudi 16 jan 14, 14:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Dans ce message, nous écrivions en octobre dernier :
embatérienne a écrit:
Gilles Colin a écrit:
7) du turc "at" «cheval»
_ un maïdan (= une place du marché, en Orient)

Pas vraiment, le turc "at" est totalement absent dans "maïdan" qui est un mot d'origine arabe, signifiant par lui-même "place du marché". Mais il est vrai que nous avons connu le mot "atmaidan", pour désigner le marché aux chevaux oriental :


Depuis, l’actualité de fin d’année en Ukraine a projeté au premier rang le maïdan, et notamment la place Maïdan à Kiev, place où s’effectuaient les rassemblements protestataires. Le blog des correcteurs du Monde, LSP, en a fait le sujet d’un billet, auquel j’emprunte beaucoup, y compris dans les commentaires des lecteurs.
La question était : Mais pourquoi donc, neuf ans après la “révolution orange” (en Ukraine), continuer à dire et écrire “la place Maïdan”, littéralement “la place de la Place”, alors que cette place (maïdan) a un nom : l'Indépendance, Майдан Незалежності !

Un lecteur fit alors observer que le mot usuel pour « place » en ukrainien est площа, plocha, d’origine slave et proche du russe, au d final près. Le terme Майдан, maïdan, emprunté au persan, est peut-être moins courant. La place de l’Indépendance à Kiev a reçu cinq ou six noms depuis 1869, toujours avec площа (place du Parlement, place soviétique, place Kalinine, place de la Révolution d’Octobre) pour prendre seulement en 1991 le nom de place de l’Indépendence, Майдан Незалежності (Maidan Nézalejnosti), qui est donc le seul où apparaisse « maïdan ». Il semble qu’il n’y ait pas d’autres places à Kiev qui utilisent « maïdan », et tout le monde s’accorde à dire qu’on se contente généralement de parler de « Maïdan » pour désigner « LA » place, ce qui peut expliquer qu’on parle de la place Maïdan : « Maïdan » est devenu un quasi-nom propre. En fait, si l’on se rappelait les richesses de notre vocabulaire, on aurait pu se contenter de parler en français du « maidan ». En effet, on trouve dans le dictionnaire de l’Académie, au moins à partir de la 4e édition de 1762, le substantif masculin « maidan » : Terme de Relation. Nom qu’on donne dans l’Orient aux places où se tiennent les marchés. Littré le reprend lui-même et le Larousse du XXe siècle en cite plusieurs orthographes maiadan, maydan, midan, meydan. Le mot est ensuite tombé dans l’oubli et sorti des principaux dictionnaires français.
Voici un exemple ancien, où l’on parle du Meydan de Constantinople :

et un autre, relatif à la Perse :


La question de l’emprunt allégué du terme ukainien Майдан, maïdan au persan a suscité l’émoi d’un lecteur qui affirma que le terme vient de l’arabe « ميدان »! Il est réservé à l’origine aux grands espaces pour les courses de chevaux. Ensuite, il a pris le sens de domaine, espace et territoire. Sa racine est le verbe مدّ « madda » qui signifie allonger , étendre, prolonger.

En fait, dans les dictionnaires arabes, la racine communément admise pour l’arabe maydan n’est pas madda mais mād, se balancer, osciller d’où vient aussi la table, المائدة , al-mā’ida, qui donne son nom à la cinquième sourate du Coran. Maydan a en arabe des sens très divers : arène, champ, esplanade, forum, lice, piste, hippodrome, carrousel, cirque. C’est surtout en Égypte qu’il a aussi pris le sens de place publique, mais c’est, semble-t-il, bien à travers le persan et le turc, où le mot arabe s’est implanté, qu’il a pris le sens connu de place du marché, grand place, au point que le mot est entré également en français et dans d’autres langues. Cette origine paraît plus logique sur le plan de la forme que « madda » dont les deux « d » ne se retrouvent pas dans maydan. Malheureusement, le Dictionnaire des mots français d’origine arabe de Salah Guemriche ignore le mot.

Un autre lecteur fit observer à juste titre qu’il existe un État indien, qui occupe une place géographiquement centrale, nommé Madhya Pradesh dont le nom est issu du sanskrit où pradesh signifie « état » et madhya « médian,central », mot qui correspond, dans la famille des langues indo-européennes, au latin medius, au grec mesos, au gothique midjis, etc. Il existe d’ailleurs plusieurs lieux et villes en Inde ( notamment au Cachemire et au Bengale occidental) portant le nom de Maidān. Selon ce lecteur, le mot sanskrit signifiant « place centrale » pourrait avoir été repris puis exporté par les Arabes. De « centre » à « place centrale » puis à « place », l’évolution semble logique. L’étymologie sanskrite de Maidān lui est suggérée dans Placenames of the world d’Adrian Wood ( Mc Farland, 2006).

Cette origine est sensiblement celle que me propose aussi un aimable correspondant, qui rattache le mot au pehlevi midyān, mayān, “milieu, centre”, apparenté à l’avestique maidyāna, id., IE *medhyo-, “milieu”.

Bon, alors finalement, origine arabe, persane, sanscrite pour ce « maïdan » ? Selon le TLFi :
Citation:
Étymol. et Hist. 1653 meydan (La Boullaye Le Gouz, Voyages et observations, p. 97: [à Ispahan] Le Meydan, ou Marché, est la plus grande place qui soit en aucune ville du monde); 1663 meidan (A. de Wicquefort, Relation du voyage de Perse et des Indes orientales trad. de l'angl. de Th. Herbert, p. 52 ds Fonds Barbier, s.v. banian); 1721 maidan (Trév.). Empr. à l'ar. maydān «place; place du marché; hippodrome, esplanade» (Lammens, p. 97 et 153; Dozy t. 2, p. 627b; Nasser, p. 465), mot également passé en turc (meydan), en persan et dans des langues de l'Inde, et comme terme de relation en lat. médiév. maydanum (1314 ds Du Cange s.v. maidanum), ital. maidan (1471-74 midan ds DEI), port. maidao (1608 ds Dalg.), angl. maidan (1625 medon ds NED). Cf. aussi fr. atmayden «hippodrome» (1568, N. de Nicolay, Les Quatre premiers livres des Navigations et Peregrinations orientales, p. 65), empr. au turc tmeydan «id.», composé de at «cheval» et de meydan «place».


SI nous comprenons bien et si le TLFi a raison, le français aurait emprunté le mot à l’arabe, et le mot serait également passé en turc, en persan et dans les langues de l’Inde. On suppose à lire cela que c’est le mot arabe qui est passé dans ces langues, quitte à ce qu’ensuite le mot bondisse du persan ou d’une langue indienne pour se propager dans une langue voisine, comme dans les pays de l’ex-URSS.

L’OED (Oxford English Dictionary) semble indiquer la même chose :


Il faudrait pour trancher lire les textes originaux arabes et persans et voir dans quel sens l’échange s’est réellement fait. Une rude tâche que je ne suis pas en mesure d'accomplir.

Je trouve aussi dans la Gazette de Théophraste Renaudot, pour l'année 1638, le hapax (?) Oc-Meydan, que j'interprète comme une déformation fautive de Atmeydan, déjà cité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10712
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 21 jan 14, 13:43 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Embatérienne a écrit:
La question était : Mais pourquoi donc, neuf ans après la “révolution orange” (en Ukraine), continuer à dire et écrire “la place Maïdan”, littéralement “la place de la Place”, alors que cette place (maïdan) a un nom : l'Indépendance, Майдан Незалежності !

Lire le Fil Pléonasmes devenus corrects ou courants.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008