Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Noms communs et verbes dérivés de patronymes - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Noms communs et verbes dérivés de patronymes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 16, 17, 18  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11043
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 01 Mar 18, 15:48 Répondre en citant ce message   

A propos de dunce's cap, lire le Fil Vocabulaire scolaire et universitaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11043
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 19 Mar 18, 10:33 Répondre en citant ce message   

Extrait du Fil police - policier / flic (Dictionnaire Babel) :
Pascal Tréguer a écrit:
Robert Peel (1788-1850) établit la police londonienne en 1829 lorsqu'il était Home Secretary [ministre de l'intérieur], d'où le mot bobby; en tant que Chief Secretary of Ireland, il avait établi en 1814 la Peace Preservation Force, d'où le mot peeler.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Friday 30 Mar 18, 19:47 Répondre en citant ce message   

anglais, seconde moitié du 19ème siècle : burnsides (favoris rejoignant la moustache, le menton étant rasé), du nom d’Ambrose Burnside, général nordiste pendant la guerre de sécession, qui portait ce genre de barbe.
La variante sideburns (favoris), sur le modèle de side whiskers (favoris), est ensuite apparue ; puis la variante de la variante, sideboards (favoris), est à son tour apparue quand on n’a plus compris le burn de sideburns.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Friday 30 Mar 18, 20:59 Répondre en citant ce message   

anglais : Mae West (pluriel Mae Wests), 1940 : gilet de sauvetage d’aviateur de la Royal Air Force – du nom de l’actrice américaine (1892-1980) à la poitrine généreuse
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Friday 30 Mar 18, 21:47 Répondre en citant ce message   

Nabû a écrit:
SILHOUETTE : Etienne de, ministre des finances en 1759 qui prit des mesures de restrictions qui le rendirent impopulaire. Son passage au gouvernement fut très bref. - la silhouette - dessin à peine ébauché, un contour.

Trois raisons différentes ont été données au fait qu’Étienne de Silhouette ait donné son nom à ce type de dessins.

1/ les mesures d’économies qu’il avait prises, selon Louis-Sébastien Mercier dans Tableau de Paris (1781) :
Citation:
[La célébrité] d’un contrôleur général des finances, monté à cette place avec la plus haute réputation, tomba précipitamment. Il fit plusieurs écoles [= erreurs], quoique doué d’esprit & de connoissances. Dès lors tout parut à la Silhouette, & son nom ne tarda point à devenir ridicule. Les modes porterent à dessein une empreinte de sécheresse & de mesquinerie. Les surtouts n’avoient point de plis, les culottes point de poches ; les tabatieres étoient de bois brut ; les portraits furent des visages tirés de profil sur du papier noir, d’après l’ombre de la chandelle, sur une feuille de papier blanc.


2/ la brièveté de sa charge ministérielle, selon le Dictionnaire général de la langue française du commencement du XVIIᵉ siècle jusqu’à nos jours (1895), par Adolphe Hatzfeld et Arsène Darmesteter :
Citation:
Étienne de Silhouette, contrôleur général en 1759, disgracié au bout de huit mois, d’où la locution à la Silhouette, appliquée plaisamment à tout ce qui paraissait éphémère.


3/ ce serait Silhouette lui-même qui aurait inventé ce type de dessins, selon le Journal Officiel de l’Empire Français du 29 août 1869, cité par Littré :
Citation:
[Le château de Bry-sur-Marne] fut construit en 1759 par Etienne de Silhouette, à qui appartenait alors la Seigneurie de Bry. Une des principales distractions de ce seigneur consistait à tracer une ligne autour de l’ombre d’un visage afin d’en voir le profil dessiné sur les murs. Plusieurs salles de son château avaient les murailles couvertes de ces sortes de dessins que l’on appela silhouettes, du nom de leur auteur, dénomination qui est toujours restée.

À noter que le contexte de l’attestation la plus ancienne du nom commun silhouette, dans L’Arétin moderne (1763), par Henri-Joseph Dulaurens, date les premiers dessins à la silhouette de 1758, avant qu’Étienne de Silhouette ne soit nommé contrôleur général, ce qui irait dans le sens de la troisième explication :
Citation:
Les gens qui faisaient en 1758 des portraits à la Silhouëtte.

Selon Guy-Jean Néel dans Silhouette et Silo (Les Cahiers de Fontenay, ENS Fontenay/Saint-Cloud, 1987), la troisième explication est la plus probable ; il écrit que Silhouette donnait fréquemment des réceptions dans son château, ce qui aurait popularisé les dessins en question. Mais le château de Bry-sur-Marne ayant brûlé en 1871, on ne le saura sans doute jamais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1237

Messageécrit le Friday 04 May 18, 3:09 Répondre en citant ce message   

Grec moderne.

τσελεμεντές, n. m. (tselemendes)

Livre de cuisine ou de patisserie.

Du patronyme de Νικόλαος Τσελεμεντές (1878-1958), cuisinier et auteur culinaire grec qui eu une très grande influence sur la cuisine grecque moderne. Ses livres connurent un immense succès et furent très souvent réédités. À tel point que le mot τσελεμεντές s’applique aujourd’hui à n’importe quel livre de cuisine.

Pour la petite histoire Τσελεμεντές fut le premier à napper la moussaka de béchamel, plat considéré aujourd’hui comme l’un des plats nationaux grecs.

Il était né à Sifnos, île qui donna à la Grèce de nombreux coqs, de cuisiniers à bord des navires.
La cuisine îlienne est toujours réputée, en particulier la ρεβιδάδα Σίφνου (revisada sifnou), cocote de pois chiches cuite dans le four banal.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3575
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 04 May 18, 8:40 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
La cuisine îlienne est toujours réputée, en particulier la ρεβιδάδα Σίφνου (revisada sifnou), cocote de pois chiches cuite dans le four banal.

Est-ce ρεβιδάδα ou ρεβιθάδα ?
Certaines pages comprennent les deux formes :
http://www.diakonima.gr/tag/ρεβιθάδα-σίφνου-στο-τσικάλι-η-επιτομή/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3507
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 04 May 18, 11:32 Répondre en citant ce message   

Je pense qu'il faut préférer ρεβιθάδα [reviþaða], formé sur ρεβίθι [reviþi] « pois chiche », hypocoristique de l'ancien ἐρέβινθος [erébinthos] « id. » où le suffixe pré-grec -ινθος est couramment avec thêta.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Sunday 14 Oct 18, 15:47 Répondre en citant ce message   

USA 1967 : (John) Lennon glasses, ou spectacles, ou specs : lunettes à la (John) Lennon : un type de lunettes à monture métallique et à petits verres ronds, popularisé par le musicien et chanteur anglais John Winston Lennon (1940-80)

Dans sa biographie de Lennon, parue dans le Courier-Post (Camden, New Jersey) du 17 décembre 1980 (quelques jours après l’assassinat du musicien), Cynthia Lennon Twist, sa première femme, expliquait qu’il avait commencé à porter ces lunettes à bon marché, fournies par le National Health Service (la Sécu britannique), en 1966 pendant le tournage du film de Richard Lester How I Won the War.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 29 Jan 19, 11:19 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
shrapnel
− obus chargé de balles qui sont projetées à l'explosion
− (par méton.) balle projetée par un tel obus
Du nom de l'inventeur de ce type d'obus, l'officier anglais Henry Shrapnel (écrit parfois Shrapnell).

Royaume-Uni Le nom shrapnel est utilisé dans le sens de small change (petite monnaie).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3575
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 Jan 19, 11:39 Répondre en citant ce message   

Dans ce sens, on peut utiliser en français ferraille, avec un sémantisme assez proche.
Citation:
− En partic., fam. Menue monnaie. Je puisais déjà la ferraille dans mes poches, remplissais une main de la marchande (H. Bazin, Huile sur feu,1954, p. 41).

ou mieux encore mitraille :
Citation:
I. − Pop. et fam. Menue monnaie; monnaie de billon. Synon. fam. ferraille.Il ne m'a payé qu'en mitraille (Ac.1835, 1878).Tu trouveras aisément une centaine de pièces de deux liards à l'effigie de Louis XV et de Louis XVI? − Eh! que diable, voulez-vous faire de cette mitraille? (Raban, Marco Saint-Hilaire,Mém. forçat, t.2, 1828-29, p.123).Mais pas besoin de simagrées. Voilà trois francs, Amédée, et garde la mitraille (Arnoux,Solde, 1958, p.188).

Voir le fil L'argent en argot.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10501
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Jan 19, 12:39 Répondre en citant ce message   

C'est vrai, et ça permet aussi de comprendre l'argot balle.
Au fait, ça se dit encore, cent balles, dix balles ? "T'as pas cent balles à me prêter ?"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 734
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 29 Jan 19, 16:32 Répondre en citant ce message   

Autour de moi, ça se dit encore parfois mais pour éviter la confusion entre francs et euros, très vite les gens ont préféré dire cent boules pour des euros.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3507
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 29 Jan 19, 17:54 Répondre en citant ce message   

Jamais entendu boule à Nice, je n'aurais d'ailleurs pas compris. En revanche, cent balles est toujours courant et signifie cent euros après avoir signifié cent francs. Autant que je me souvienne, la concurrence n'a duré que très peu de temps …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1237

Messageécrit le Monday 18 Feb 19, 1:24 Répondre en citant ce message   

Espagnol

desborbonizar, v.

J’avais signalé plus-haut le verbe espagnol borbonear, de Borbón, nom des souverains d’Espagne.

Je lis aujourd’hui :
Con el objetivo de "eliminar la huella franquista y para desborbonizar el nomenclátor de la ciudad", […] el Consistorio aprobó definitivamente el cambio de denominación de la avenida del Príncipe de Asturias, que pasará a llamarse Riera de Cassoles […]
Pour « en éliminer les empreintes franquistes et débourboniser les noms de rue de la ville », le conseil municipal a approuvé définitivement le changement de nom de l’avenue Prince-des-Asturies, qui deviendra la Riera de Cassoles.
elmundo.es, 17 février 2019.

--------------------------------

Il y a quelques mois, une étude de la municipalité de Sabadell, en grande banlieue de Barcelone, envisageait de débaptiser la place Machado, le poète étant considéré comme « españolista y anticatalanista ».
Antonio Machado, engagé au côté de la République, mourra à Collioure, en 1939, sur le chemin de l’exil.

--------------------------------

La hargne des « réviseurs » s’étendait jusqu’à Goya, Quevedo, Lope de Vega…considérés comme les marques d’un « modèle pseudo-culturel franquiste » (modelo seudocultural franquista).
Quevedo y Goya eran franquistas
elpais.es, 16 août 2017.

L’on ne sait s’il faut en rire… Ou cauchemarder !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 16, 17, 18  Suivante
Page 17 sur 18









phpBB (c) 2001-2008