Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
police - policier / flic - Dictionnaire Babel - Forum Babel
police - policier / flic

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11063
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 16 Mar 18, 12:49 Répondre en citant ce message   

Comment traduit-on police - policier / flic en langues étrangères ?
Merci de préciser si la traduction que vous proposez est familière ou argotique.
Donnez, si possible, l'étymologie des mots que vous proposez.



Les 2 messages suivants sont extraits du Fil Expressions avec des noms d'oiseaux :

Photophore a écrit:
Il n'a pas encore été question des métaphores aviaires désignant les policiers : pourquoi , en argot , les policiers sont-ils appelés poulets ?
Avec, bien entendu, diverses dérivations sémantiques : perdreaux , qui donne en verlan draupers, la maison Royco, etc

Il n'est pas inutile de donner une explication concernant la maison Royco.
Cette marque de soupes traditionnelles a dans sa gamme historique des soupes au poulet.
Voir le site prodimarques.com et les affiches publicitaires dont les slogans disent, par exemple :
- Oh ! ça sent bon le poulet ... c'est du Royco, vite à table !
- Ah ! la bonne odeur de poulet ... c'est sûreemnt du Royco !

Je me souviens du slogan qui passait à la radio dans les années 70 : Royco minute soupe !

Embatérienne a écrit:
Il y a eu les hirondelles aussi, qu'on expliquait, je crois, par les pèlerines des policiers, évoquant les ailes d'oiseaux.
Mais bon, les forces de l'ordre n'ont pas eu le droit qu'aux noms d'oiseaux.
Il y a eu aussi les vaches, en perte de vitesse me semble-t-il.
http://www.languefrancaise.net/Bob/3599
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2268

Messageécrit le Friday 16 Mar 18, 14:24 Répondre en citant ce message   

Pour Hirondelle, voir wikipédia :
Citation:
Les vélos Hirondelle ont notamment été utilisés par les brigades cyclistes de la police de Paris au XXe siècle jusqu'en 1984. Par métonymie, le terme « hirondelle » a désigné ces agents cyclistes. Ce surnom leur vient aussi de la silhouette d'oiseau que leur donnait leur pèlerine flottant dans le vent.

Les hirondelles sont des vaches à roulettes.

Quant à la vache, je pense que c'est au sens donné par le Tlfi :

Citation:
Faire la vache. Paresser, fainéanter. Sans doute, il s'y remettrait [au travail], il le fallait bien; mais ce serait le plus tard possible (...). Puis, ça lui semblait si bon de faire un peu la vache! (ZOLA, Assommoir, 1877, p. 489).

Une chanson le dit :
Citation:
Les agents sont de brav's gens
Qui s'baladent, qui s'baladent
Les agents sont de brav's gens
Qui s'baladent tout le temps (bis)

Donc, des vaches.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 684
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Friday 16 Mar 18, 15:03 Répondre en citant ce message   

Au Québec, on dit argotiquement et péjorativement les cochons, parfois abrégé en coches.

+++++++++

En Belgique et en France, sur un registre familier (souvent bienveillant), on parle, depuis peu me semble-t-il, de bleu pour désigner la police (en rapport à la couleur de leur uniforme — rien à voir avec des novices ou débutants, cf. Folklore estudiantin) :
« Un plan pour mettre plus de bleu en rue », La Libre Belgique, 26 janvier 2016 : « Le ministre promet 2.500 policiers supplémentaires sur le terrain ».

++++++++++

En France, les cognes, argousins ou pandores désignent les gendarmes (ou maréchaussée). (Voir les chansons de G. Brassens.)
On a aussi les bourres (bourrins, bourriques).

Cf. https://fr.wiktionary.org/wiki/Th%C3%A9saurus:police/fran%C3%A7ais pour d'autres termes apparentés…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 16 Mar 18, 18:37 Répondre en citant ce message   

Ce « cochon » québécois me semble probablement un mot à mot de l'anglais pig.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10223
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 17 Mar 18, 7:16 Répondre en citant ce message   

AdM a écrit:
En Belgique et en France, sur un registre familier (souvent bienveillant), on parle, depuis peu me semble-t-il, de bleu pour désigner la police (en rapport à la couleur de leur uniforme …)

Pour la même raison, au moins à l'époque franquiste, et peut-être encore maintenant, on parlait en Espagne de los grises et de los verdes, je crois, mais j'espère qu'un natif nous donnera plus de précisions sur ce sujet, notamment sur ce qui distingue ou distinguait les uns des autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 17 Mar 18, 9:16 Répondre en citant ce message   

AdM a écrit:
En France, les cognes, argousins ou pandores désignent les gendarmes

Je ne m'étendrai pas sur les cognes, le nom veut tout dire. Les argousins — qui surveillaient les bagnards — doivent leur nom charmant (il évoque pour moi l'arbousier) au sicilien algozino, de l'ancien catalan algutzir que Papou vous expliquera bien mieux que moi.

Quant aux pandores, ils méritent un grand détour. Nous avons là un rare exemple de triple mot même s'il n'a guère de rapport au ternaire :
Pandore, du grec ancien Πανδώρα [pandôra], est la célèbre héroïne façonnée par Héphaïstos et Athéna pour être la première femme (et ancêtre de toutes les autres !), la plus belle et, déjà, la plus villipendée (mais ne croyez pas tout ce que cet affreux misogyne d'Hésiode a raconté sur elle …).
• la pandore est aussi un petit luth à fond plat, long manche et trois cordes dont le nom est issu du grec πανδοῦρα [pandoûra]. Tirant son nom du dieu Pan, elle peut être considérée comme l'ancêtre du bouzouki …
• le pandore, enfin, celui qui, à la fin de chaque couplet, se manifeste invariablement par une approbation servo-stupide :
Brigadier, répondit Pandore,
Brigadier, vous avez raison !

est issu de la chanson Pandore ou les deux gendarmes. L'auteur, Gustave Nadaud, natif de Roubaix, a emprunté ce nom au néerlandais pandoer « gendarme », lui-même issu du hongrois pandúr (l'Autriche-Hongrie est passée par là) qui, finalement, ne serait qu'un emprunt au croate pudar « garde-champêtre ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10223
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 17 Mar 18, 10:02 Répondre en citant ce message   

argousin est un doublet de alguazil, du castillan alguacil, tous cousins de vizir puisque ces mots ont pour commun étymon l’arabe وزير wazīr, “ministre, vizir”, qui avait probablement en arabo-andalou un sens plus juridique et encore assez proche de celui de son étymon pehlevi, à savoir vičīr, guzīr, “juge, arbitre”, lui-même apparenté à l’avestique vičira, verbe qui semble avoir signifié "faire des parts > juger", faire la part des choses, en somme. On n'est pas très loin de nos bons vieux juges de paix et gardiens de la paix.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11063
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 17 Mar 18, 13:21 Répondre en citant ce message   

En italien : Italien aguzzino = bourreau - garde-chiourme
Ce mot est souvent employé dans la presse italienne à propos d'un violeur, un tueur d'enfant, un auteur de torture ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Saturday 17 Mar 18, 19:49 Répondre en citant ce message   

extrait de The Sketch (Londres) du 3 mai 1899:
Citation:
The police were [...] "raw lobsters" from their blue coats, "bobbies" and "peelers" from Sir Robert Peel, "crushers" from their "heavy-footed interference with the liberty of the subject," "coppers" because they "copped" or captured his Majesty’s lieges.
(Les policiers étaient [...] "des homards crus" de leur manteau bleu, "des bobbies" et "des peelers" de Sir Robert Peel, "des crushers [= écraseurs]" de leur "interférence aux pieds lourds [= maladroite] avec la liberté du sujet," "des coppers" parce qu’ils “copped [= attrapaient]" ou capturaient les vassaux de sa Majesté.)

Robert Peel (1788-1850) établit la police londonienne en 1829 lorsqu'il était Home Secretary [ministre de l'intérieur], d'où le mot bobby; en tant que Chief Secretary of Ireland, il avait établi en 1814 la Peace Preservation Force, d'où le mot peeler.
À propos de "heavy-footed", l'anglais utilise aussi le nom flatfoot [pied-plat] pour policier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11063
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 19 Mar 18, 10:37 Répondre en citant ce message   

Lire les Fils suivants :
- MDJ cop (anglais)
- Fil Expressions / mots dérivés de prénoms
- Fil Noms communs et verbes dérivés de patronymes
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11063
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 11 Jun 18, 13:20 Répondre en citant ce message   

- Four of New York’s Finest rushed to the rescue of a baby girl suffering a seizure Saturday night in Brooklyn.
= 4 policiers de NY ont secouru une fillette victime d'une crise d'épilepsie.

[ The NY Post - 11.06.2018 ]


USA New York’s Finest
- policier new-yorkais (membre du NYPD)

Le NY Times a écrit:
We Know They’re New York’s Finest. But Why?

Q. Who first used the word “finest” as a nickname for the New York police, as well as “bravest” for firefighters, “strongest” for sanitation workers and “boldest” for correction officers?

A. The nicknames for the Police and Fire Departments originated around the Civil War, derived from phrases already in use to praise the valor of soldiers. The other two terms are of more recent vintage.
The firefighters’ nickname most likely came from the term “the bravest of the brave.” An early mention of this phrase appeared in The New York Times on Aug. 27, 1862; it was used in a toast to Firefighter John Downey, a Union captain who had been a prisoner of war in Richmond, Va.
During the draft riots the next July, the newspaper described Fire Chief John Decker as “one of the bravest among the brave.”

https://www.nytimes.com/2017/05/04/nyregion/origins-of-new-yorks-finest.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008