Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Le nom des monnaies - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Le nom des monnaies
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1188
Lieu: Vosges

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 17:46 Répondre en citant ce message   

Les noms des monnaies sont parmi les mots qui se modifient le moins au travers des siècles : de nombreux pays arabes de la Méditerrannée payent en dinars ou dirhems. L'un vient du mot "denier", monnaie romaine avant de traverser tout le moyen age jusqu'à la révolution, l'autre du mot grec "drachme" qui fît, pendant mille ans la monnaie de base du pourtour sud et est de la Méditerranée.
Les anglais utilisent toujours, sans le savoir, le système de la livre royale française, établie au Moyen-Age à partir de la livre de Charlemagne, elle-même héritière de la livre romaine. Le mot "sou" sera d'ailleurs utilisé pendant tout le XIXème siècle comme équivalent à cinq centimes, la pièce de dix centimes valant "deux sous" et celle de cinq francs, "cent sous".
Un peu plus : http://www.amisdufranc.org/articles/histoire/naissance_franc.html

Récapitulatif des origines expliquées ci-après :
  • Coin qui signifie monnaie en anglais et étymologiquement parlant du métal frappé par un coin.
  • Dinar, la monnaie de nombreux pays arabes provient du denier romain qui lui-même vient de la racine indo-européenne dekm qui signifie "dix" (racine qui donna également "Doigt" [les 10 doigts de la main]). Le denarius nummus des romains était en effet une "monnaie valant dix as". Dix se dit en grec deka, en latin decem, en allemand zehn, en anglais ten. Même racine que denier.
  • Dirham, l'autre monnaie de certains pays arabes provient qu'en à elle de la drachme grecque.
  • Dollar, les termes dolera (Espagne), dahler (Suède et Norvège), thaler (Pologne et états allemands), daalder (Pays-Bas) et talero (Italie) montrent bien qu'il s'agit d'une grande famille pourvue de ramifications internationales nombreuses. Tout a commencé dans la ville minière de Bohême, appellée Joachimsthal, où les comtes Schlick exploitent une mine d'argent et frappent, au début du XVIe siècle, une pièce lourde de grande qualité dont le nom, à savoir "Thaler", rappelle l'origine géographique. En Allemagne, le thaler ne fut démonétisé qu'en 1907. Il s'en fallu de peu qu'il devint l'unité monétaire allemande par excellence puisqu'en 1857 il fut choisi comme telle par la Confédération de l'Allemagne du Nord. Après l'unification du pays, le thaler fut retiré à partir de 1873 au profit du mark, sa démonétisation définitive ayant lieu en 1907. Triste fin après quatre siècles d'existence. C'est finalement en Amérique que le dollar prendra sa revanche, la génération intermédiaire fut constituée par la piastre espagnole appelée dolera, le dollar est le descendant du thaler par le "Spanish milled dollar" d'où la lettre S du symbole monétaire.
  • Drachme δραχμή, la plus ancienne monnaie d’Europe, provient de δραξ (poignée, creux de la main) sa valeur était de 6 brochettes en cuivre. Au début du 7eme avant JC. Phoidon fit couper ces nouvelles pièces de monnaies ayant cette valeur de 6 brochettes à l’île d’Hydra qui a la plus vielle fabrique de monnaies. Cette monnaie c’est tout de suite appelée drachme car elle pouvait être contenue dans la main.
  • Florin et Florint, le Florin néerlandais et le Florint hongrois sont des pièces qui initialement étaient frappées d'une fleur (flor en latin).
  • Leva (Bulgarie) = lion (une effigie probablement) = leu (Roumanie). Ça vient du thaler hollandais portant l'effigie d'un lion, qui circulait, avec d'autres monnaies, dans les principautés de Valachie et de Moldavie avant que la première monnaie roumaine ne fût battue en 1868, à laquelle on donna le nom leu.
  • Lire aurait la même racine que livre, apparemment
  • Obole du grec οβολός (obolos) et signifie broche.
  • peseta - peso vient de poids, mais pas une quantité particulière, ni une unité, juste la notion de poids
  • Piastre : de l'italien piastra, initialement "lame de métal". Apparu en France en 1595. La piastre a été utilisée comme nom de monnaie dans divers pays, en particulier par les français pour désigner des monnaies dans des colonies françaises, en particulier en Indochine.
  • Réal et Rial, de certains pays arabes vient du mot 'Royal', pour 'monnaies royales'.
  • Rouble (рубль) provient du verbe roubit’ qui signifie couper, les pièces étant initialement coupées dans une barre d'argent. Le kopeck (копейка) voudrait dire "lance", une effigie, donc, a priori
  • Roupie en usage en Inde, en Indonésie et ailleurs. C'est littéralement de l'argent travaillé; le mot "rup" en hindi signifie "image" et "beauté", et le mot "rupa" "argent".
  • Shekel, monnaie d'Israël antique et moderne. Son nom vient de l'hébreu shaqal dont la racine signifie "Peser". L'on retrouve en Mésopotamie, dès le Ier millénaire avant JC, toute une série de poids prémonnaitaires de noms apparentés. Le shekel est appelé sicle dans la Bible.
  • Sou et Sol vienne de la monnaie romaine le nummus Solidus qui était une monnaie d'or à cours stable de l'époque de constantin. Latin 'Solidus' qui signifie “Massif, solide”. Ce mot a pour racine indo-européenne “Sel-/Sol-” qui signifie “Entier, Massif” et a donné le grec 'Holos', “Entier”.
  • Sucre, monnaie de l'Equateur vient de Antonio José de Sucre (1795-1830), général équatorien de Simon Bolivar.
  • Yen japonais, "Yuan chinois et "Won coréen, sont transcrits par le même idéogramme qui signifie “rond”. Les ronds que l'on retrouve en argot français.
  • Złoty = or en polonais


Voyez également L'argent en argot
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1188
Lieu: Vosges

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 18:12 Répondre en citant ce message   

LE DOLLAR U.S.

L'origine de son nom remonte au 16ème siècle.

A cette époque un seigneur de Bohème découvrit dans une grotte de la vallée de Saint-Joachim, un gisement d'argent.

Il obtint le droit de battre monnaie et les pièces furent appelées "Joachimsthaler Groschen".

Charles Quint lui retira ce droit et fit battre des pièces à ses propres armes. C'est ainsi que le "Thaler" devint la monnaie officielle des territoires conquis par la dynastie des Habsbourg.

On trouva d'ailleurs de nombreuses déclinaisons du Thaler : talar, daler, daalder, etc.

La branche des Habsbourg d'Autriche régnait également sur l'Amérique du Nord et l'Amérique Centrale (grâce à l'Espagne).

L'argent du Mexique et du Pérou servit à frapper des pièces que l'on appela "thaler" ou "tolar" par analogie avec les pièces européennes.

2 colonnes (pillar en Anglais) figurant sur les pièces, elle furent ensuite appelées "pillar dollars" puis "Spanish pillar dollar" et on prit l'habitude de les transcrire en abrégé sous la forme "S II" qui devint plus tard "$" (c'est du moins l'explication la plus couramment admise).

Le congrès des états-Unis imposa le Dollar comme unité monétaire en 1785.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig



Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 860
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 18:49 Répondre en citant ce message   

En Bretagne la monnaie nationale a été supprimmée en 1534 après l'anexion en 1532 du Duché de Bretagne par le Royaume de France, ce qui n'a pas empeché les gens de bouder ces appellations. Voici les appellations Bretonnes des monnaies et leurs valeurs en Francs anciens, puis passés en modernes :

Gwenneg » 1 sou : 5 centimes (0,76 cents)
Real » 5 sous : 25 centimes (3,81 cents)
Lur » 1 franc (15,26 cents)
Skoed » 1 écu : 5 francs (76,33 cents)

(je pense que c'est correct mais vaudrai mieu pour les anciens Francs vérifier aupres des gens qui l'ont pratiqué)

Skoed et Gwenneg sont des appellations attestées au XVIème siècle (attestation écrite), quand à Lur et Real, elles datent de la fin du XIXème...

Mais on peut concerver ces apellations adaptés à l'euro, par contre les valeurs changeraient, et l'emploi de gwenneg qui comporte la racine "gwenn-" (blanc) serait mal adapté à des pièces de couleur cuivre, enfin ca sera pas un petit contre sens qui fera peur au Breton, de plus les pieces cuivrées ont tendence à blanchir à l'usure (à ce qui parait ca serait toxique, enfin bon...).

Cependant, voila un systeme assez logique :

Skoed » 1?
Gwenneg » 1 cent

À quand la création de l' "Euro-gwenneg" et de l' "Euro-skoed"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 227
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 19:22 Répondre en citant ce message   

Petite question pour les germanophones, pourquoi la monnaie européenne ne s'appelle pas l'écu finalement ? j'ai vaguement entendu dire que c'etait a cause de la ressemblance du mot avec un autre en allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mfagard



Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 33
Lieu: aubervilliers (région parisienne)

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 19:28 Répondre en citant ce message   

ouais i paraît qu'ils entendaient "e kuh" ce qui peut vouloir dire en dialectal "eine Kuh", une vache; et alors? il y avait bien une perra en Espagne, une chienne
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1188
Lieu: Vosges

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 19:31 Répondre en citant ce message   

Suite à la remarque d'Outchakov

A propos du nom " Euro "
En décidant, le 16 décembre 1995, au sommet de Madrid, que la nouvelle monnaie unique s'appellerait l'Euro...

http://www.argent.fr/nomeuro.htm

Merci Breizhadig pour l' information sur la monnaie de Bretagne

Question sur le lur :
J'ai trouvé ce renseignement
Citation:
D'autant qu'étymologiquement, "Lur" a la même origine que "Livre".

Est ce exact ?

La provenance http://www.kervarker.org/forum_archives/forums2_apprendre835.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig



Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 860
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 19:39 Répondre en citant ce message   

En effet, lur vient en effet de "livre", c'est un emprunt au Français qui a été attesté en 1080 et qui vient du Latin libra...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1188
Lieu: Vosges

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 19:52 Répondre en citant ce message   

« Jiajingtongbao », la plus grande pièce de monnaie du monde, a été homologuée par Guinness World Records

Pas très facile dans les parcmètres ........

Un peu plus

http://french.people.com.cn/french/200208/23/fra20020823_56728.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jms06



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 356
Lieu: Opio, Alpes Maritimes

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 19:54 Répondre en citant ce message   

Petit complément d'information :
(site des cambistes)

POURQUOI "EURO" ?
On pourrait croire qu'appeler la monnaie européenne Euro n'est pas bien original ; oui mais... pas si facile que ça de trouver un nom qui convienne à tous les participants.
D'autres noms
Plusieurs autres noms avaient en effet été avancés : "écu", "florin", "ducat" ou "couronne", tous des noms chargés d'histoire.
Écu
Pour le chancelier allemand (Helmut Kohl à l'époque), ce choix est inacceptable.
Et pourquoi pas écu ?
2 raisons essentielles :
Le mot est trop proche au pire de "Kühe", la vache, au mieux de Eku, une marque de bière (n'est ce pas Outchakov ?).
L'écu est le nom d'un instrument monétaire "dévalué". En effet, la monnaie européenne a perdu près de 40% de sa valeur par rapport au mark depuis les crises monétaires de 1992-93.
De plus et entre nous, les Allemands ne voient pas d'un très bon oeil la future monnaie unique s'appeler du nom d'une ancienne monnaie française.
Un préfixe
Début 1992, le ministre allemand des affaires étrangères, Hans Dietrich Genstcher, suggère que chaque pays garde le nom de sa monnaie en y ajoutant le préfixe "Euro" : Euromark, Eurofranc, Euroflorin, etc.
Le choix n'est pas retenu par crainte de la disparition dans le langage courant du préfixe Euro.
Ducat, Florin
Les Anglais ont pensé au Ducat...
Puis documents à l'appui, au Florin, monnaie ayant eu cours dans différentes contrées (y compris en Aquitaine).
La France refuse.
L'Euro
Le président du Conseil (Felipe Gonzales à l'époque), propose le nom d'Euro, mais pas comme préfixe. Ce nom à l'avantage d'être le même dans toutes les langues de l'union Européenne avec toutefois des prononciations différentes.
Les Grecs signalent notamment que "Eura" (pluriel grec d'"Euro") et "Oura" (urine) sont de sonorité proche. Toutefois, faute de meilleure proposition, ce choix est finalement retenu.

http://www.cambiste.info/sdmpage/monnaie/euro20.php
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2503
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 20:03 Répondre en citant ce message   

Euro - suite
Les slaves parlent eux logiquement non d'euro mais d'evro (de Evropa - Europe)... ce qui leur a été officiellement interdit. Un euro reste un euro en caractères latins. Pareil pour les baltes, qui adaptaient l'euro à leur langue (eiro en letton ou euras en lituanien).
Finalement, les seuls qui pourront s'en tirer avec un nom différent semble bien ceux qui, à l'exemple des grecs, ont un alphabet non latin (mais cyrillique).
Le евро russe est d'ailleurs concurrencé chez les russophones d'Allemagne par le ойро (qui reprend la prononciation allemande oï-ro).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1188
Lieu: Vosges

Messageécrit le Monday 17 Jan 05, 22:47 Répondre en citant ce message   

Recherche sur la drachme, l'Euro avant la lettre
(gr. drakhmê)

1. Monnaie d'argent de la Grèce antique valant six oboles.
2. Unité monétaire principale de la Grèce moderne.

Nom féminin (d'après le Larousse)... cependant très souvent écrit au masculin

Originaire de la Grèce, on trouve cette ancienne monnaie en usage dans les tribus gauloises

A partir de la fin du II° siècle avant J.C. , sans supprimer les monnaies existantes, apparaît une monnaie copiée sur la drachme grecque, étalonnée à son poids et correspondant à une fraction précise du denier romain.
Ainsi, en même temps que courait la monnaie du lieu, une monnaie internationale, sorte d'Euro avant la lettre, facilitait les tractations des commerçants venus de l'extérieur dès avant la conquête romaine.

http://www.philagora.net/mar-nos/gaulois.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sylphe



Inscrit le: 15 Jan 2005
Messages: 117

Messageécrit le Tuesday 18 Jan 05, 2:40 Répondre en citant ce message   

Et obole signifie "broche" (cf obélisque), les première oboles ayant été en forme de broche (ou d'épingle).

Drachme signifiait "poignée" au sens de quantité, de dragma, "gerbe d'épis".

Talent (6.000 drachmes) vient de talenteuo, "peser dans une balance".

Sesterce vient de "sesqui- tertium", "la moitié du troisième", un sesterce valant deux as et demi.
Breizhadig a écrit:

Gwenneg » 1 sou : 5 centimes (0,76 cents)
Real » 5 sous : 25 centimes (3,81 cents)
Lur » 1 franc (15,26 cents)
Skoed » 1 écu : 5 francs (76,33 cents)

(je pense que c'est correct mais vaudrai mieu pour les anciens Francs vérifier aupres des gens qui l'ont pratiqué)

Puis-je me permettre de douter ?

Puisque "gwen" signifie "blanc", ce nom a du être appliqué à une pièce d'argent et non à la pièce de bronze qu'était le sou.

D'autre part, il n'y a pas eu de pièce de 25 centimes avant l'entre-deux-guerres. Et je ne vois pas pourquoi les Bretons aurait donné le nom d'un pièce espagnole - real - à une pièce française. Même dans les subdivisions de la livre tournoi, je ne conçois pas de "real"...
Dans la famille du thaler autrichien, on peut ajouter le dalari éthiopien.

Et puis la gourde haïtienne. Pourquoi "gourde" ?

Parce qu'on appellait le thaler de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche "l'écu à la grosse dame", en espagnol "mujer gorda" :wink:
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig



Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 860
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Tuesday 18 Jan 05, 18:52 Répondre en citant ce message   

Sylphe a écrit:
Puis-je me permettre de douter ?

Puisque "gwen" signifie "blanc", ce nom a du être appliqué à une pièce d'argent et non à la pièce de bronze qu'était le sou.

D'autre part, il n'y a pas eu de pièce de 25 centimes avant l'entre-deux-guerres. Et je ne vois pas pourquoi les Bretons aurait donné le nom d'un pièce espagnole - real - à une pièce française. Même dans les subdivisions de la livre tournoi, je ne conçois pas de "real"...

Pour ce qui est de gwenneg, je sais que ca qualifie la petite monnaie, je sais pas si gwenneg était employé pour son nom ou par habitude, peut être que quand il y avait la monnaie Bretonne, c'est à dire ya 500 ans les pièces étaient blanche et l'appellation est peut etre restée, faudrait que je me renseigne sur ca, mais je suis sur que le gwenneg est attribué aux petites pièces, c'est les anciens qui le disent, alors...

Pour le real, non le Real Madrid, c'est une appellation plus récente, à mon avis, je ne sais pas si il faut voir une origine Espagnole, real en Breton signifie "royal", c'est un mot de racine Latine (eh vi, des fois on emprunte au Latin quand on est bien luné, d'ou sa proximité avec le real Espagnol...

Voici la preuve historique de l'existance du Real et de sa valeur :

Citation:
A propos de la révolte des Penn Sardines

Les hommes, presque tous marins-pêcheurs, avaient élu un Maire communiste en 1920, mais comme souvent ce sont les femmes qui mènent la révolte sociale au nom des «pemp real» (=5 real) (1,325F de l'heure) et qui en obtiendront «pevar» (quatre = 1F)


Citation:
Dans le livre Skol Louarn Veig Trebern, de Youenn Drezen :

Ur pezh gwenn ?... Ur pezh eizh real, diwar ar gwel kentañ?... Ruflañ a ra an itron gozh. Ma vije bet ur pezh pemp gwenneg, pe zek, ne vije ket bet iskis an dra... Mes eizh real, evel-se, e-kreiz ar sizhun, etre daouarn daou gac'her ken yaouank?...


Toutes ces appellations sont attestés par les Bretons depuis longtemps (real et lur sont plus récents), on peut le constater ces emploi dans la littérature, et je l'ai deja entendu de la bouche d'anciens Bretonnants, je doute que toute la Bretagne se soit gourrée sur le nom de sa monnaie...

Le Breton n'échappe pas à la règle, des fois il n'est pas logique mais c'est aussi ca qui met du piquant à la langue et qui amene à se demander ce que fait un mot de monnaie Espagnole dans la langue ou pourquoi un sou de bronze s'appelle "gwenneg"... De plus, la plupart du temps les illogismes sont souvent des traces anciennes d'une langue, logique à son époque mais par le temps qui est devenu illogique à cause de changements mais les gens tellement habitués au mot ont continués à l'employer...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sylphe



Inscrit le: 15 Jan 2005
Messages: 117

Messageécrit le Wednesday 19 Jan 05, 2:06 Répondre en citant ce message   

Si les francophones ont adapté au système du franc germinal des termes venus du système monétaire de l'Ancien Régime (le "sou" valant un 20ème de franc comme il valait un 20ème de livre, mais le "louis" adapté à la pièce d'or de 20 francs, alors qu'il valait 24 livres), il n'y a pas raison que les bretonnants n'en aient pas fait autant.

Il faut donc chercher la logique de ces noms à partir des différentes pièces disponibles dans le système de la livre tournoi.
Par exemple, dans l'Avare de Molère, un "écu" est une pièce de 3 livres (mais il y avait aussi des "écus" de 6 livres!). Dans le même ouvrage il est question de "pistoles", appellation qui n'était pas plus officielle que nos "thunes", nos "sacs", et nos "briques".

As-tu une nomenclature qui corresponde à cela ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig



Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 860
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Wednesday 19 Jan 05, 12:38 Répondre en citant ce message   

La nomenclature je l'ai deja donné, on parle de gwenneg pour le sou, de lur pour la livre et de skoed pour ecu, le real est une appellation dont je ne trouve pas de correspondance en Français à part que c'était une piece de 25 sou, ce qui s'atteste comme précédement dans la revolte des Penn Sardin, qui ont obtenu suite à leur soulevement une augmentation de 4 real au lieu de 5 c'est à dire d'un lur... Peut etre qu'avant il servait à qualifier des pieces de 20 sou, ou peut etre qu'il n'existait pas...

Les valeurs changent avec le temps, celles que j'ai données sont celles attestées pour le début du XXème, voir à partir de la fin de la 1ere guerre... Mais c'est juste des valeurs, ce dont je suis sur c'est la correspondance des noms Français / Breton... Vu l'évolution des valeurs monnétaires, on ne peut pas dire que tel appellation vaut telle somme pour tout le temps, le gwenneg a suivi l'évolution du sou, le lur de la livre et le skoed de l'ecu...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9









phpBB (c) 2001-2008