Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'argent en argot - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
L'argent en argot
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2475
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 11 Jan 05, 23:24 Répondre en citant ce message   

L'argent est généralement l'un des trois termes les plus fertiles en argot (avec 'femme' et 'faire l'amour'). Quels sont les registres utilisés, leur similitudes ou différences selon les langues ?

Allemand allemand on parle de souris (Mäuse), pâte (Knete), les sesterces (Zaster).

Rectification: Zaster ( le fric) n'a rien à voir avec les sesterces. Il s'agit d'une erreur. Voir explications ici. Rejsl.

Royaume-Uni En anglais on connaît aussi la pâte (dough).

Français En français les termes sont clairs : un sac (10 francs ou euros), une brique (10 000 FRF/EUR), une thune (5 FRF/EUR), un rond (1 FRF/EUR), un sou (10 centimes ?). Les termes généraux sont empruntés à l'arabe (flouze) ou au monde végétal (oseille, blé).

Russe En russe on connait le choux (капуста - argent), la pastèque (арбуз - milliard), le citron (лимон - million), la pièce ou tonne (штука ou тонна - mille), la "tablette" (стольник - cent), le demi (полтинник - cinquante), la pièce d'or (червонец - dix).

Voyez aussi les Fils suivants :
- flous, flouss, flouze, flouse, flousse (français : argot)
- nom des monnaies, étymologie
- [RUSSE] L'argent en argot


Dernière édition par Charles le Thursday 24 Jun 10, 16:27; édité 4 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Erasmus



Inscrit le: 18 Dec 2004
Messages: 162
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Tuesday 11 Jan 05, 23:40 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
En français les termes sont clairs : un sac (10 francs ou euros), une brique (10 000 FRF/EUR), une thune (5 FRF/EUR), un rond (1 FRF/EUR), un sous (10 centimes ?). Les termes généraux sont empruntés à l'arabe (flouze) ou au monde végétal (oseille, blé).

Et le pèze, le magot.

En français de Belgique, la brique valait 1.000.000 BEF, la t(h)une (5 BEF), le sou (20 centimes, uniquement dans les expressions 20 sous = 1 franc, 100 sous = 5 francs).

Parenthèse (mais ceci n'est pas de l'argot) : Dans la première moitié du XXème siècle, il y a eu un éphémère belga qui valait 5 francs belges si je ne m'abuse.

Mets deux tunes dans l?bastringue ? 1954
J. CONSTANTIN

Mets deux tunes dans l?bastringue
Histoire d'ouvrir le bal
Pour que ton cafard s'il zingue
Et tu auras du bonheur pour tes dix balles
S'il y a du baratin, restes là près du machin
Car il faut bien que t'entende pour te détendre

Vas, n't'occupe pas du ménage
Du moment que ça te remue
Laisse tourner l'engrenage
Et puis vraiment si tu veux que ça continue

Mets deux tunes dans l'bastringue
Et si t'es pas sourdingue
Tu auras du carnaval pour tes dix balles
Et comme ça, je soliloque
Quand mes souvenirs me provoquent

Mets deux tunes dans l'bastringue
Histoire d'ouvrir le bal
Pour que ton cafard s'il zingue
Et tu auras du bonheur pour tes dix balles
S'il y a du baratin, reste là près du machin
Car il faut bien que t'entende pour te détendre

Vas n't'occupe pas du ménage
Du moment que ça te remue
Laisse tourner l'engrenage
Et si tu veux vraiment que ça continue

Mets deux tunes dans l'bastringue
Et si t'es pas sourdingue
Tu auras du carnaval pour tes dix balles

Mais je ne possédais qu'une pièce de cent sous
Et j'ai mis mes souliers dans le bigophone soudé par les gros sous
Contre un peu de gaîté, l'appareil plein d'argent
Pouvait bien me donner même pour cinq francs

Comme je n'ai jamais mis que ma tune dans le fourbi
La fameuse mécanique n'aurait jamais du me vendre sa musique
Pourtant y'avait sûrement un tir dans l'instrument
Qui s'est mis à jouer comme si le ton y était
Ca reste encore maintenant, il choisit ses clients
Et t'envoie de l'orphéon pour pas un rond


Dernière édition par Erasmus le Tuesday 11 Jan 05, 23:53; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
beelemache



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 14
Lieu: Bordeaux

Messageécrit le Tuesday 11 Jan 05, 23:46 Répondre en citant ce message   

en mauricien on parle de "pitaille" ou "cass" (de cash!)

en allemand je connais aussi: Kohle (charbon?) Pinke Pinke (?) Pulver (Poudre) Piepen (?) Kies (cailloux)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2475
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 11 Jan 05, 23:51 Répondre en citant ce message   

En français: le grisby (touchez pas!), l'artiche, le fric, le pognon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 227
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Wednesday 12 Jan 05, 9:08 Répondre en citant ce message   

Il y a aussi la patate ( 10000 francs). Rendu célèbre par les inconnus "100 patates".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 12 Jan 05, 15:03 Répondre en citant ce message   

En anglais, il y a aussi "bucks". Je sais que c'est utilisé en Afrique du Sud grâce à une BD de là-bas.

Les termes wallons "liârds" et "caûrs" sont parfois utilisés dans des phrases françaises.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2475
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 12 Jan 05, 15:14 Répondre en citant ce message   

Les anglais parlent aussi en quid (Three quid = GBP 3.-).

Les américains évoquent les greenbacks (d'où vient probablement le terme bucks). La diffusion du dollar comme monnaie stable en Europe Orientale a donné naissance aux termes "russes" de грины (griny) et баксы (baksy).

La monnaie biélorusse est appelé le lièvre (заяц) en raison de l'illustration sur un billet fortement utilisé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jms06



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 356
Lieu: Opio, Alpes Maritimes

Messageécrit le Wednesday 12 Jan 05, 17:55 Répondre en citant ce message   

buck (dollar) et quid (livre sterling) sont les mots d'argot pour la monnaie elle-même (billets en $ ou en £).
dough est utilisé en tant que terme générique, tel fric ou oseille.
Je crois que les australiens utilisent aussi moolah.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nathalie Dieul



Inscrit le: 05 Jan 2005
Messages: 4
Lieu: Baie-St-Paul, Québec

Messageécrit le Thursday 13 Jan 05, 0:27 Répondre en citant ce message   

Ici au Québec on dit des pièces (pas très original), et certaines personnes disent des bidous.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nabû



Inscrit le: 13 Dec 2004
Messages: 109
Lieu: Suisse - Neuchâtel et Zürich

Messageécrit le Thursday 13 Jan 05, 6:08 Répondre en citant ce message   

Il y en a encore d'autres certainement, en voici déjà quelques-uns...

pécule, pécune, monnaie, avoine, braise, fraîche, galette, liard, osier, pépètes, frusquin, picaille, picaillons, mitraille, radis, soudure, patard, quibus, balais, bâton, obole, cliquaille, denier, écu, douille, ferraille, kopeck, maille, menouille, rotin, sol, nerf, os, huile, beurre, graisse, cercle, bille, plaque, jaunet, noyaux, sonnette, cigale, quantum, patard, cuivre, vaisselle de poche, pimpion, jonc, joncaille...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2475
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 19 Jan 05, 13:41 Répondre en citant ce message   

Nabû a écrit:
pécule, pécune, monnaie, avoine, braise, fraîche, galette, liard, osier, pépètes, frusquin, picaille, picaillons, mitraille, radis, soudure, patard, quibus, balais, bâton, obole, cliquaille, denier, écu, douille, ferraille, kopeck, maille, menouille, rotin, sol, nerf, os, huile, beurre, graisse, cercle, bille, plaque, jaunet, noyaux, sonnette, cigale, quantum, patard, cuivre, vaisselle de poche, pimpion, jonc, joncaille...

Fichtrement complet ! Quelle est l'origine de ces termes ?

Je m'avance pour quelques uns...

kopeck - division du rouble, emprunt au russe
cuivre, ferraille, jaunet - métonymie renvoyant à la consistance ou l'Aspect


Dernière édition par Charles le Thursday 23 Aug 07, 9:53; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nabû



Inscrit le: 13 Dec 2004
Messages: 109
Lieu: Suisse - Neuchâtel et Zürich

Messageécrit le Wednesday 16 Feb 05, 2:42 Répondre en citant ce message   

C'est une excellente idée d'en chercher les origines, je vais m'y mettre aussi...

Entretemps, je suis tombée sur ce site que j'ai trouvé intéressant...

http://www.fun-with-words.com/money_words.html

Et à propos d'argent en argot...

En italien on avait
"una gamba" (une jambe) (100 000 lires) et mezza gamba (la demi-jambe) (50 000)
"uno scudo" 5000 lires
"un deca" 10 000 lires

En France, je crois que pour les gros billets on disait aussi :

un "Descartes" pour un billet de 100 F
un "Bonaparte" pour un billet de 500 F
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patriccke



Inscrit le: 10 Feb 2005
Messages: 434

Messageécrit le Wednesday 16 Feb 05, 11:49 Répondre en citant ce message   

Nabû a écrit:
En France, je crois que pour les gros billets on disait aussi :

un "Descartes" pour un billet de 100 F
un "Bonaparte" pour un billet de 500 F

Plus récemment, c'était la tête de Blaise Pascal sue le billet de 500F d'où le nom un Pascal

En Espagne, l'argot pour peseta était pela
D'anciennes appellations subsistaient comme real (1/4 de peseta) ou duro (5 pesetas)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2475
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 21 Feb 05, 12:00 Répondre en citant ce message   

Patriccke a écrit:

Plus récemment, c'était la tête de Blaise Pascal sue le billet de 500F d'où le nom un Pascal

Il me semble qu'avant le passage à l'euro on évoquait aussi le curie pour 500,- FRF (nouveau motif qui remplacait Pascal en 1994)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jms06



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 356
Lieu: Opio, Alpes Maritimes

Messageécrit le Tuesday 15 Mar 05, 12:41 Répondre en citant ce message   

Trouvé ce jour dans Les Echos :

Vivement l'argot de l'euro

Pauvre euro ! Quand il n'existait pas, les Américains l'accusaient d'être une illusion. Depuis qu'il est là, les Européens le soupçonnent d'avoir créé de l'inflation. Quand il baissait, tout le monde ricanait sur l'Europe déclinante. Depuis qu'il monte, tout le monde s'inquiète d'une industrie européenne à la compétitivité tout aussi déclinante. Il nous faudra sans doute quelques siècles pour nous y faire, à cette nouvelle monnaie. Mais s'il nous manquait tout simplement les mots pour la dire ? Depuis la disparition du franc, les Français ont perdu les briques, les patates, les KF et autres charmes de notre langue chérie. Il serait peut-être temps de mettre en oeuvre le lexique proposé l'an dernier par une bande de joyeux lurons dans un pastiche de la revue « Tel Quel » nommé... «Teckel» (http://lescontrebandiers.free.fr).

C'est une nouvelle échelle des valeurs qui se mettrait ainsi en place. Tout en bas : les «eurouilles» ou «cuivres», pour les pièces de 1, 2 ou 5 centimes. Viendraient ensuite les «roses», terme d'argot pour «euros» provenant de la troncature de «youroses», prononciation américaine d'«euros». Puis les « ponts », surnom des billets s'expliquant par leurs dessins à la remarquable pauvreté d'inspiration. Les auteurs font remarquer que les billets ont leur côté face, qui est celui... où il n'y pas de piles de pont ! Le billet de 5 euros pourrait être appelé le «petit pont». A 20 euros, le «grand pont» ou «carne» (20 euros étant le prix d'un repas avec viande au restaurant). Le mythique billet de 500 euros, lui, pourrait être surnommé le «Gillette», car il «est vite transformé en petites coupures». Une somme de 1.000 euros deviendrait la «queue», homophone de «kE» : k pour kilo, E pour euros. Un terme qui se glisserait aisément dans des expressions existantes, comme « gagner la queue et les oreilles » ou « des queues de cerise ».

L'argot monétaire ne s'arrêtant pas aux pièces et billets, les apprentis lexicographes proposent aussi la dénomination de « démanque » pour la Banque centrale européenne, car la lettre D a l'air de manquer dans son acronyme BCE. Leurs inventions ne tomberont peut-être jamais dans le domaine public. Mais quand l'euro sera entré dans l'argot, il fera définitivement partie de notre quotidien. S'il échoue à ce test fatal, c'est peut-être la dernière définition de «Teckel» qui deviendra réalité : «Dollar : n. m. Nom de l'euro dans dix ans.»

JEAN-MARC VITTORI
Les ECHOS du 15/03/2005
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6









phpBB (c) 2001-2008