Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Arbre des langues amérindiennes - Arbre des langues - Forum Babel
Arbre des langues amérindiennes
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Arbre des langues
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Saturday 21 Jan 06, 23:35 Répondre en citant ce message   

Pour amorcer un peu le sujet, je peux citer les "familles" de langues amérindiennes telles qu'elles étaient vues jusqu'à pas très longtemps.

Il faut cependant noter que :
- les linguistes ne parlaient pas de familles car par manque de documents sur l'histoire de ces langages, on n'a pas trop d'idées sur leurs filiations; les regroupements , appelés "stocks" sont basés sur le nombre de mots en commun.
- depuis les études assez récentes de Greenberg, ces différentes anciennes "familles" sont maintenant regroupées en un nombre beaucoup plus faible.

Néanmoins, à titre d'information, je cite l'ancienne classification, les 10 "familles" étant citées à peu près dans l'ordre correspondant à leur implantation géographique, du Nord vers le sud:
- Esquimau-Aléoute (implantée aussi en dehors de l'Amérique)
- Na-Dene
- Algonquin-Wakash
- Penutien
- Hoka-Siou
- Aztèque-Tanoan
- Macro-Otomangue
- Macro Chichan
- Ge-Pano-Caraïbe
- Andino-Equatorial
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 21 Jan 06, 23:49 Répondre en citant ce message   

J'ai fait récémment ce sujet
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=3044
pour amorcer les branches amérindiennes.

Il n'est pas clair si l'on doit considérer les langues eskimo-aléoutes comme des langues amérindiennes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Sunday 22 Jan 06, 10:58 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Il n'est pas clair si l'on doit considérer les langues eskimo-aléoutes comme des langues amérindiennes.

Ma classification n'est pas tout à fait la même que la tienne, mais c'est peut-être aussi une question de dénomination. Pour moi le groupe tupi fait partie de la "famille" andino-équatorial qui couvre presque toute l'Amérique du Sud.

Pour moi, langue amérindienne n'est pas une classification linguistique, mais permet de situer l'esquimau-aléoute dans un ensemble géographique, comme on dit les langues asiatiques, mais ça ne veut rien dire de précis. Celà veut aussi dire qu'il s'agit pour tous de peuples qui sont arrivés en Amérique en venant d'Asie, mais ça n'implique aucune relation de parenté ni de typologie, ou alors extrèmement lointaine.
D'ailleurs dans les dernières classifications, l'esquimau-aléoute ainsi que la "famille" Na-Dene sont classées, séparément, à part des autres langues amérindiennes.
J'ai un peu étudié le nahuatl(l) et le quechua et j'y ai trouvé quelques traits typologiques communs avec certaines langues asiatiques (altaïques).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 22 Jan 06, 13:09 Répondre en citant ce message   

Maurice a écrit:
J'ai un peu étudié le nahuatl(l) et le quechua et j'y ai trouvé quelques traits typologiques communs avec certaines langues asiatiques(altaïques).
Fascinant ! Peux-tu nous donner des exemples ?

Je suis novice, mais certains aspects du lakota (famille sioux) me rappellent le chinois.
  • Ce qui semble être, pour un Occidental, un adjectif ou un complément peut avoir la fonction d'un prédicat.
    content = [être]content (à la fois adjectif et locution verbale)
    Je [être]content.
    Je [être celui qui] danse avec les loups.
  • La prononciation (de mots isolés) de lakota ressemble parfois à celle du chinois, mais sans les tons. Il s'agit sans doute d'une coïncidence.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Monday 23 Jan 06, 17:06 Répondre en citant ce message   

Maurice a écrit:
J'ai un peu étudié le nahuatl et le quechua et j'y ai trouvé quelques traits typologiques communs avec certaines langues asiatiques(altaïques).

Typologiques dis-tu??
Quel type de typologie entends-tu?
Peut-être veux-tu dire des traits morphologiques ou phonologiques...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Monday 23 Jan 06, 23:33 Répondre en citant ce message   

Désolé, il faut que je me replonge dans mes documents, c'était des remarques que je m'étais faites il y a assez longtemps.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Sunday 12 Mar 06, 6:26 Répondre en citant ce message   

Les Amérindiens et les Inuit sont des Autochtones. Les Inuit ne sont pas de la même race que les autres autochtones du continent. Ces deux races sont arrivées à des moments différents. Physiquement un Inuk n’a pas les mêmes traits qu’un Amérindien.

Remarque importante : On ne devrait pas utiliser le nom de «eskimo-aléoutes». Le mot «esquimau» vient d’un mot de la langue Anishinaabe et signifie «mangeurs de viande crue». Ce mot est une insulte ! Pourquoi les linguistes s’acharnent-ils à utiliser des mots qui n’ont pas leur place ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 12 Mar 06, 6:49 Répondre en citant ce message   

Il faudrait dire à Wikipedia que le terme "esquimau" est insultant.

J'ai ajouté une note à la base de l'arbre des langues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Sunday 12 Mar 06, 12:12 Répondre en citant ce message   

Wikipedia en quelle langue ? Que je fasse la modif tout de suite.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alcofibras Nasier



Inscrit le: 30 Sep 2006
Messages: 7
Lieu: Québec, région Côte-Nord

Messageécrit le Saturday 07 Oct 06, 4:27 Répondre en citant ce message   

Kue kue!

"Physiquement un Inuk n’a pas les mêmes traits qu’un Amérindien."

Tapua? L'ancien nom du village que j'ai justement revisité lundi de cette semaine, le Havre Saint-Pierre, était Pointe aux Esquimaux. Les légendes (atanukan, légende au sens religieux du mot, une histoire réelle pour l'Innu) innues racontent comment Kuekuatsheu, le Carcajou, a aidé les Innus à chasser les Kaiassimeuat, les hommes des terres nues, les Inuit vers le nord. Les Innuat de Mingan (Ekuanitshit), Natashquan (Nutashkuant), La Romaine (Ulaman Shipu) et Saint-Augustin (Pakua Shipu)) ressemblent parfois à s'y méprendre aux Inuit...

"Le mot «esquimau» vient d’un mot de la langue Anishinaabe signifie «mangeurs de viande crue». Ce mot est une insulte !"
Pourquoi serais-ce une insulte? On dit également les Naskapis, mot qui vient de Unashkapi que les Innus traduisent parfois par "celui qui ne sort jamais du bois et ne connaît rien". C'est une insulte itou.

Au départ, il y avait des Innus qui suivaient tous le cycle de la montée en forêt l'automne et le retous au printemps. Seuls quelques malades et leurs proches restaient parfois tout l'hiver près du Saint-Laurent, Uepistukuiau Shipu, la rivière qui rétrécit, qui se resserre. Avec l'arrivée des "Blancs" et la traite des fourrures, la création des postes de traite et plus tard la crétation des réserves, certains ne descendaient plus ou descendaient moins vers le fleuve, les Nutshimiuinnuat, les Innus de la forêt, par opposition aux Innus du large qui chassait le loup-marin (phoque gris commun) et commercaient plus avec les blancs.

Au Québec, on retrouve près de Montréal et de Québec des langues iroquiennes, le Mohawkw et le Wendat (Huron) (disparue). Des langues algiques ou algonquiennes, l'Anishnabe (Algonquin), le Eeyou (Cris), l'Innu (Montagnais), l'Attikamekw, le Mi'kmaq (Micmac), les Malécites. Enfin, les Inuit avec leur langue aggutinante qui bien que parlant de différents dialectes font partie d'une famille linguistique se retrouvant partout ou presque en région circumpolaire.

Niaut!

Alcofibras Nasier
PS: Tante uitshin?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Tuesday 30 Jan 07, 21:28 Répondre en citant ce message   

Sa'n a écrit:
Les Amérindiens et les Inuit sont des Autochtones. Les Inuit ne sont pas de la même race que les autres Autochtones du continent. Ces deux races sont arrivées à des moments différents. Physiquement un Inuk n’a pas les mêmes traits qu’un Amérindien.

Remarque importante : On ne devrait pas utiliser le nom de «eskimo-aléoutes». Le mot «esquimau» vient d’un mot de la langue Anishinaabe signifie «mangeurs de viande crue». Ce mot est une insulte! Pourquoi les linguistes s’acharnent-ils à utiliser des mots qui n’on pas leur places?

(1) Il n'est pas question ici du nom que l'on donne aux individus ou à un peuple donné, mais à une famille de langues. La branche esquimau de cette famille contient entre autres les langues parlées par les Yupik (ouest de Alaska). Leur ethnonyme signifiant humain ne ressemble en rien à inuk / inuit.

Si on veut remplacer le mot esquimau dans l'appellation, il faut d'abord trouver un nom qui n'exclut pas les Yupik. Remplacer esquimau par un qualificatif basé sur inuk / inuit exclurait entre autres les Yupik.

(2) Vous dites: «Le mot «esquimau» vient d’un mot de la langue Anishinaabe signifie «mangeurs de viande crue» »

a)Vous ne dites pas en quoi il est insultant de se faire décrire comme mangeant de la viande crue. Ce qui a peut-être constitué une insulte à l'intérieur d'un cadre social donné ne le constitue plus aujourd'hui. En fait, la raison pour laquelle on appelle les Inuit Inuit, est qu'il est préférable de laisser un peuple se nommer lui-même.

Exemple : le terme Montagnais est tombé en désuétude parce que les Innus préfèrent se nommer eux-mêmes. Et non parce que Montagnais est une insulte.

b)Les Yupik s'identifient eux-mêmes comme étant des Esquimaux. Je crois qu'ils sont bien placés pour savoir ce qui constitue, ou non, une insulte envers eux-mêmes. Alcofibras Nasier l'explique bien, à sa manière.

c)Votre affirmation selon laquelle Esquimau serait d'origine Anishinaabe n'est qu'une hypothèse parmi tant d'autres remontant (presque) aux Jésuites et qui a été revue maintes fois avec des conclusions différentes. Selon José Mailhot (1978), Esquimau viendrait d'un mot signifiant « qui parle la langue d'une terre étrangère », utilisé par leurs voisins à une certaine époque. On ne saurait alors parler d'insulte.

Ce message s'adresse aussi à Jacques qui a ajouté une note à son arbre des langues et qui se propose d'écrire à Wikipedia.

Veuillez svp considérer l'ensemble des faits au lieu de propager des généralités qui sont dans l'air.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cuauhtémoc



Inscrit le: 22 Feb 2007
Messages: 102
Lieu: Metz (Divodorum)

Messageécrit le Thursday 22 Feb 07, 22:37 Répondre en citant ce message   

Je pense que ceci est assez complet, tiré de Wikipédia:

Groenland, Canada et États-Unis

Familles (nord)
langues algiques (dont les langues algonquiennes) (29)
langues alséannes (2)
lngues caddoennes (5)
langues chimakuan (2)
langues chinook (3)
langues chumash (6)
langues comecrudan (Amérique du Nord et Amérique centrale) (3)
langues coos (2)
langues eskimo-aléoutes (7)
langues iroquoiennes (11)
langues kalapuya (3)
langues keres (3)
langues kiowa-tanoan (7)
langues maidu (4)
langues muskogee (6)
langues na-dené (40)
langues palaihnihan (2)
langues du plateau pénutien (ou shahapwailutan) (4)
langues pomo (7)
langues salish (23)
langues shasta (4)
langues sioux (16)
langues tsimshianique (2)
langues uti (12)
langues uto-aztèques (31)
langues wakash (6)
langues wintu (4)
langues yokuts (3)
langues yukian (2)
langues yuman-cochimi (11)

Isolats et langues non-classées (nord)

adai (États-Unis : Louisiane, Texas)
atakapa (États-Unis : Louisiane, Texas)
beothuk (Canada : Terre-Neuve)
cayuse (États-Unis : Oregon, Washington)
chimariko (États-Unis : Californie)
chitimacha (États-Unis : Louisiane)
coahuilteco (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
cotoname (Nord-Est du Mexique; États-Unis : Texas)
esselen (États-Unis : Californie)
haida (Canada : Colombie Britannique - États-Unis : Alaska)
karankawa (États-Unis : Texas)
karok (États-Unis : Californie)
kutenai (Canada : Colombie Britannique - États-Unis : Idaho, Montana)
natchez (États-Unis : Mississippi, Louisiane)
salinan (États-Unis : Californie)
siuslaw (États-Unis : Oregon)
solano (Nord-Est du Mexique; États-Unis : Texas)
takelma (États-Unis : Oregon)
timucua (États-Unis : Floride, Géorgie)
tonkawa (États-Unis : Texas)
tunica (États-Unis : Mississippi, Louisiane, Arkansas)
washo (États-Unis : Californie, Nevada)
yana (États-Unis : Californie)
yuchi (États-Unis : Géorgie, Oklahoma)
zuni (États-Unis : Nouveau Mexique)

Amérique centrale

Familles (centrale)
langues algiques (Amérique du Nord et Amérique centrale) (29)
langues chibchan (Amérique centrale et Amérique du Sud) (22)
langues comecrudan (Amérique du Nord et Amérique centrale) (3)
langues guacurian (8)
langues jicaquean
langues lencan
langues mayas (31)
langues misumalpan
langues mixe-zoquean (19)
langues otomangues (27)
langues tequistlatecan (3)
langues totonacan (2)
langues uto-aztèques (Amérique du Nord et Amérique centrale) (31)
langues xincan
langues yuman-cochimi (Amérique du Nord et Amérique centrale) (11)

Isolats et langues non-classées (centrale)
alagüilac (Guatemala)
coahuilteco (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
cotoname (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
cuitlatec (Mexique: Guerrero)
huave (Mexique: Oaxaca)
huetar (Costa Rica)
maratino (Nord-Est du Mexique)
naolan (Mexique: Tamaulipas)
quinigua (Nord-Est du Mexique)
seri (Mexique: Sonora)
solano (États-Unis : Texas - Nord-Est du Mexique)
tarascan (Mexique: Michoacán)

Amérique du Sud

Familles (sud)
langues alacalufan (2)
langues arauan (8)
langues araucaniennes (2)
langues arawaks (Amérique du Sud et Antilles) (60)
langues arutani-sape (2)
langues aymaran (3)
langues barbacoan (6)
langues cahuapanan (2)
langues caraïbes (29)
langues catacaoan
langues chapacura-wanham (9)
langues charruan
langues chibchan (Amérique centrale et Amérique du Sud) (22)
langues chimuan
langues chipaya-uru
langues choco (10)
langues cholonan
langues chon (2)
langues guajiboan (2)
langues guaykuruan
langues harakmbet (2)
langues jirajaran (3)
langues jivaro (4)
langues katukinan (3)
langues lule-vilela
langues macro-jê (32)
langues maku (6)
langues mascoian (5)
langues mataco-guaicuru (11)
langues mosetenan
langues mura (4)
langues nambiquaran (5)
langues otomacoan (2)
langues paezan (6)
langues pano-tacanan (30)
langues peba-yaguan (2)
langues puinavean
langues quechuas (46)
langues salivan (2)
langues timotean (2)
langues tiniguan (2)
langues tucanoan (25)
langues tupi (70)
langues uru-chipaya (2)
langues witotoan (6)
langues yanomam (4)
langues zamucoan (2)
langues zaparoan (7)

Isolats et langues non-classées (sud)
aguano (†)
ahuaqué
aikaná (Brésil : Rondônia)
andaquí (†)
andoque (Colombie, Pérou)
andoquero (†)
aushiri
baenan (Brésil: Bahia) (baenán, baenã)
betoi (Colombie)
camsá (Colombie)
candoshi
canichana (Bolivie)
carabayo
cayubaba (Bolivie)
chiquitano
coeruna (Brésil) (†)
cofán (Colombie, Équateur)
cueva
culle (Pérou)
cunza
esmeraldeño (†)
fulnió
gamela (Brésil : Maranhão)
gorgotoqui (Bolivie)
guamo
guató
hoti (Venezuela)
huamoé (Brésil : Pernambuco)
huaorani (Ecuador, Peru)
huarpe
irantxe (Brésil : Mato Grosso)
itonama (Bolivie)
jeikó (†)
jotí (Venezuela)
kaimbe
kaliana
kamsá (Colombia)
kapixaná
karirí (Brésil : Paraíba, Pernambuco, Ceará)
katembrí (†)
kaweskar
koayá (Brésil : Rondônia) (†)
koihoma (Peru) (†)
kukurá (Brésil : Mato Grosso)
leco
lule (Argentina)
maku
malibú
mapudungun (Chili, Argentine)
matanawí
mocana
mochita (†)
movima (Bolivie)
munichi (Pérou)
mutú
muzo (Colombia) (†)
nambiquaran (Brésil : Mato Grosso)
natú (Brésil : Pernambuco)
nonuya (Peru, Colombia)
ofayé
old Catío-Nutabe (Colombie) (†)
omurano (Pérou)
otí (Brésil: São Paulo) (†)
paez
pakarara (†)
palta
panche (†)
pankararú (Brésil : Pernambuco)
pantagora (†)
patagón
panzaleo (Équateur)
puelche
puquina (Bolivie)
pijao
resígaro
rikbaktsá
sabela (Équateur, Pérou)
salumã (Brésil)
sechura
tairona (Colombie)
tarairiú (Brésil : Rio Grande do Norte)
taruma (†)
taushiro (Pérou)
tequiraca (Pérou)
teushen (†) (Patagonia, Argentina)
ticuna (Colombie, Pérou, Brésil)
trumai (Brésil : Xingu, Mato Grosso)
tuxá (Brésil : Bahia, Pernambuco)
urarina
vilela
wakona (†)
warao (Guyana, Surinam, Venezuela)
xokó (Brésil : Alagoas, Pernambuco)
xukurú (Brésil : Pernambuco, Paraíba)
yaghan (Chile)
yaruro
yuracare (Bolivie)
yuri (Colombie, Brésil)
yurumanguí (Colombie)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1529
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Saturday 24 Feb 07, 16:16 Répondre en citant ce message   

Mâ moyôlîcahtzin!

J'avais commencé à faire la même chose à partir de deux livres que je possède:
The Languages of Native North America de Marianne Mithun, Cambridge University Press, et American Indian Languages de Lyle Campbell, Oxford University Press.
Mais devant le nombre impressionnant de langages inclassables car connus seulement par des bribes, j'avais laissé tomber.
Je vais tâcher de confronter ta liste à mes sources.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1529
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Sunday 25 Feb 07, 6:08 Répondre en citant ce message   

Pour en revenir au terme eskimo, il semble que faire remonter son étymologie à un terme algonquin signifiant "Mangeur de viande crue" relève de la légende urbaine.
Le linguiste Ives Goddard, qui a étudié les dénominations des populations autochtones du Canada le fait remonter à un terme montagnais āy-ask’imēw (ou k' note un k palatalisé, écrit k avec un petit y en exposant dans le texte original) et dont le sens est "snowshoe-netter" ("poseur de [pièges à] filets aux chaussures de neige"?). Le terme en question n'est d'ailleurs pas employé par les montagnais pour pour désigner une population inuit, d'après les documents d'époque, mais un autre groupe algonquin, probablement Micmac. La désignation des inuit par le terme montagnais déformé en eskimo etant sans doute le fait des européens.

Par contre, il existe un langage eteint du nord-est du Mexique nommé Comecrudo, i.e. mangeur (de nourriture) crue, qui avec deux autres langages dont on n'a que quelques bribes, le Mamulique et le Garza, forme la famille Comecrudan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 25 Feb 07, 6:36 Répondre en citant ce message   

gilou a écrit:
"snowshoe-netter" ("poseur de [pièges à] filets aux chaussures de neige"?).

angl. snowshoe : raquette (de neige)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Arbre des langues Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008