Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
La langue Mi'kmaq (Mi'kmawi'simk) - Langues du monde - Forum Babel
La langue Mi'kmaq (Mi'kmawi'simk)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Wednesday 08 Mar 06, 4:31 Répondre en citant ce message   

Animation du forum :
==============Sujets de Babel apparentés à celui-ci=========
- Mi'kmac et autres langues algonquines dans l'arbre des langues
- Film "Le Nouveau Monde", algonquin de Virginie
- Toponymes d'origine algonquine
- Mots francais d'origine algonquine
========================================Jacques==

Sa'n a écrit:
Je crois que pour bien comprendre la prononciation des mots il faut se mettre dans la tête que l’alphabet actuellement utilisé est basé sur le français utilisé à l’époque de la colonisation. Certaine prononciation ont pu devenir plus anglaise au cours des année mais j’imagine que la base a du resté plutôt la même. S’il existait une prononciation «à» elle a donc du resté mais elle a pu s’écrire «’a» puisque les accents n’étaient pas utilisés aux U.S.A., comme on le fait chez nous chez le Peuple Mi’kmaq. En Mi’kmaq par exemple la lettre «a» n’est jamais prononcée comme un «à». On la prononce comme un «a» ou allongée en l’écrivant «a’», etc. On entend souvent le «a» prononcé comme un «é» dans les provinces maritimes canadiennes plus anglophones. La lettre «è» s’écrit le plus souvent «e» et la lettre «é» s’écrit «e’». Nous avons trois dialectes principaux, il y a cependant depuis quelques années certains efforts de standardisation, comme chez la plupart des autres Nations.

Je suis Amérindien et fier de l’être. Je suis né d’un père Mi’kmaw et d’une mère Anishinaabe (Alonquine). Mes racines sont beaucoup plus Mi’kmaq puisque les parents de mon père étaient tous les deux Mi’kmaq et ma mère n’a qu’une faible ascendance Anishinaabe.

De mes deux parents, seul mon père a connu sa langue étant jeune mais il n’est jamais allé à l’école pour apprendre à l'écrire, ces écoles n’existaient tout simplement pas. Je ne l’ai jamais appris à l’école, on en avait pas la possibilité à mon époque. Ce n’est que depuis les années 50 que les langues autochtones sont enseignées dans les écoles…et au primaire seulement.

Né hors réserve et je n’ai jamais vraiment parlé la langue. On dit que je parle le Mi'kmak ( ou «mi'kmawi'simk») comme un francophone, j’inverse souvent les mots. J’ai repris mon courage à deux mains il y a quelques années en commençant par apprendre à écrire le peu de vocabulaire que je connaissais. Il n’en fallait pas plus pour en apprendre d’avantage. J’ai eu la chance de faire la connaissance de So’sep, un gars vraiment sympathique qui m’a encouragé à continuer. Ce dicton est devenu mien : «Ta'n tujiw plamu getu' siga'lat amujpa tmg toqjua't sipug» (Pour frayer un saumon doit d'abord remonter la rivière).

C’est une langue qui possède trois dialectes. Qu’on s’exprime dans un dialecte ou dans l’autre on arrive souvent à se comprendre ! La façon de l’écrire est aussi légèrement différente. J’imagine qu’avec les efforts de standardisations en force depuis quelques années, on arrivera à encore mieux se comprendre dans le futur. C’est qu’en plus de la langue Mi’kmaq de base, il y a des mots qui nous viennent nécessairement du français ou de l’anglais. Le mot école par exemple se dit «Gina'matio'guom» qui signifie «maison où l'on apprend» mais les Mi’kmaq plus anglophones des Maritimes et des U.S.A. utiliseront plutôt le mot Mi’kmaq «Sgu'l» provenant de l'anglais «school».

La base de la langue est simple. La langue Mi'kmaq possède 22 sons distinctifs, onze consonnes (p,t,k,q,j,s,l,m,n,w,y) et onze voyelles (i',e',a',o',u',i, I , e,a,o,u). Au début de siècle dernier, on a bien tenté d’introduire la prononciation française de «ch» mais le «J» faisait déjà l’affaire. On a esayer aussi la prononciation «ou» mais la lettre «u» était déjà suffisante. Pourquoi utiliser deux lettres pour une seule prononciation? Même principe pour les noms. Il était autrefois impensable qu’une personne porte le nom de deux personnes. Une femme ayant comme prénom en français «Marie-Line» aurait eu son équivalant en Mi’kmaq «Malijlin» en un seul mot. Même chose pour «Jésus-Christ» qui devenait «Se’suguli». On écrit «Jésus» en l'écrivant «Se'su» ou «Se'sus» selon le dialecte.

Vous en découvrirez d’avantage sur mon site http://www.AstroSante.com/Mikmaq.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 08 Mar 06, 5:26 Répondre en citant ce message   

Merci Sa'n pour ces informations.

Nous avons ici la langue mi'kmaq dans l'arbre des langues
langues algiques < langues algonquines < langue mi'kmaq
Sa'n, tu peux sans doute nous dire si l'arbre te semble correct.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Sunday 12 Mar 06, 2:31 Répondre en citant ce message   

Cette liste m’apparaît correcte selon ce que je me souviens de la carte territoriale des nations Autochtones avant l'arrivée des Européens.

Il ne faut pas confondre langue «Anishinaabemowin» et «famille linguistique «Anishinaabemowin». Par exemple, la Nation Mi’kmaq dont il existe trois dialectes fait partie de cette famille linguistique.

En réponse au commentaire au sujet du nom Delaware :
Lenape et Unami sont des langues Delaware originairement parlées au New Jersey, Delaware et Pennsylvania. Le nom Delaware leur vient simplement du fait que les Lenape et les Unami vivaient près de la rivière Delaware.

Plusieurs autres Nations se sont vues imposer des noms qui n’étaient pas les leurs. Le surnom «Iroquois» vient du mot «Irinakhoiw», une insulte signifiant «langues de serpent». Ce surnom «transformé» dans la langue des Européens est devenu le mot «Iroquois». Le surnom «Siou» vient du mot «Naduesiu», une insulte signifiant «petits serpents». Transformé dans la langue des Européens ce mot est devenu «Siou». Même les U.S.A. ont adopté le mot «Siou» au XIX siècle sans l’avis de la Nation concernée. La liste est bien longue!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 12 Mar 06, 3:49 Répondre en citant ce message   

Sa'n a écrit:
Il ne faut pas confondre langue «Anishinaabemowin» et «famille linguistique «Anishinaabemowin». Par exemple, la Nation Mi’kmaq dont il existe trois dialectes fait partie de cette famille linguistique.
Lequel de ces arbres est-il correct ?
1) famille algonquine
------- Mi’kmaq (3 dialectes)
------- Anishinaabemowin


2) famille Anishinaabemowin
------- Mi’kmaq (3 dialectes Mi’kmaq)
--------Anishinaabemowin


Y a-t-il des sous-familles ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Wednesday 15 Mar 06, 5:04 Répondre en citant ce message   

Gwe',

Je préfère de beaucoup «famille Anishinaabemowin» ou «famille linguistique Anishinaabe» (le mot «Anishinaabemowin» signifie déjà «langue Anishinaabe»). Je serais étonné de savoir qu’un seul linguiste quelque part ait pu demander l’avis des Nations concernées pour utiliser le terme «famille linguistique Algonquine ou Algonquienne». Je suis peut-être trop «puriste»…

Je ne comprends pas la nécessité de transformer les noms, que ce soit des noms de Pays, de Nations ou de personnes. Prenons le nom de la ville de «Köln». Son nom s’écrit de bien des façons, dont «Cologne». Si j’achète une carte routière ici au Québec (en français ou en anglais), une fois à destination je devrai m’adapter aux véritables noms des lieux.

Pour en revenir à notre sujet…Le Mi’kmaq fait partie de la famille linguistique Anishinaabe de l'est. Il existe trois dialectes : 1. Le dialecte de la Péninsule gaspésienne au Québec, le «Listugujewa'tuet» ou dialecte «Listuguj»; 2. Le dialecte Mi’kmaq des Maritimes et du Maine; 3. Le dialecte du Onamagig (du Cap-Breton).
On dit souvent «Restigouche» lorsqu’il s’agit du dialecte utilisé dans la péninsule Gaspésienne et dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick.


Cet arbre de la famille linguistique Anishinaabe et de ses sous-groupes n’accorde aucune importance à la frontière imaginaire Canada/U.S.A.:

- Anishinaabe
--------Anishinaabe
--------Weskarini
--------Nipissing
--------Objibwa
--------------------Nishnaabe

- Crii

- Innu

- Mi’kmaq
---Dialecte de Listuguj.
---Dialecte des Provinces Maritimes et du Maine (U.S.A.).
---Dialecte du Onamaggig.

- Naskapi

- Ojibwa

- Passamoquoddy

- Penobscot

- Potawatomi

- Waban-Aki
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 15 Mar 06, 5:11 Répondre en citant ce message   

Quelle est donc l'origine du nom Algonquin ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 15 Mar 06, 10:10 Répondre en citant ce message   

Il y a plusieurs hypothèses...
Algonquin ou Algonkin sont deux ortographes acceptées. Il semble que l'origine du mot soit douteuse. Tout d'abord, excepté les noms de tribus les Algonquins eux-mêmes n'auraient généralement pas eu d'appellatifs pour s'auto-désigner en tant que groupe ethnique commun. Cependant, plusieurs étymologies sont proposées:
-mot Maliseet signifiant "allié"
-mot Micmac "algoomeaking" signifiant (anglais) "place of spearing fish from the bow of a canoe" (??)
-mot Maliseet "allegonka" signifiant "danseur" que Samuel de Champlain aurait confondu en observant une danse de victoire entre Algonkin, Maliseet, et Montagnais en 1603 (étymologie qui me semble la plus possible avec la première citée).
-les Iroquois appellent les Algonquins par le nom "Adirondack" signifiant "mangeurs d'arbres".

Source: http://www.tolatsga.org/alg.html (une page fort intéressante, en anglais)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Thursday 16 Mar 06, 1:46 Répondre en citant ce message   

Bonjour,

Il est vrai que l’orthographe du nom «Algonquin» ou «Algonkin» est celle acceptée par les linguistes, l’Office de la Langue Française, etc., aussi utilisé par les Nations de cette famille linguistique lorsqu’ils s’adressent à des gens autres que les leurs ou par ceux de leur Nation qui utilisent le français.

Comme pour la plupart des noms actuels des Nations Autochtones d’Amérique du Nord, le nom «Algonquin» a été donné par les Français. Les Wolastoqiyik et les Mi’kmaq surnommaient «Algomkin» ou «Algik» ceux qui étaient de la même grande famille d’alliées parlant une langue similaire. Croyant avoir entendu «Algoumequins», ce serait Samuel de Champlain qui aurait transformé leur surnom en l’écrivant «Algonquin». Les gens de la Nation actuellement surnommée «Algonquin» utilisaient plutôt le nom de «Anishinabeg», nom qu’ils utilisent encore aujourd’hui.

À l’époque il aurait été impensable que les Autochtones utilisent deux lettre pour former un son, donc impossible d’utiliser le «qu» mais plutôt le «k» ou le «q». «Algomkin» signifie «nos parents» ou «nos alliés». «Anishinabeg» signifie «êtres humains». Notons que le «m» et le «n» sont souvent confondus tout comme le «d» et le «b». Des efforts de standardisation sont en cours depuis quelques années.

Selon le dialecte, les mots «aklasie’w», «anglaseaoo» et «anglasea’u» sont utilises pour «un Anglais». Selon le dialecte, les mots «algume», «algu'm» ou «algoome» sont utilisés pour dire «pêcher quelque chose dans l’eau». Le mot «algoo"making"» peut très bien être un anglicisme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6481
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 16 Mar 06, 1:56 Répondre en citant ce message   

Merci pour tous ces détails.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3120
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 16 Mar 06, 3:58 Répondre en citant ce message   

C'est un peu hors sujet, mais c'est juste pour préciser:

Pour Cologne, tu as raison, mais dans l'autre sens.

Citation:
En général, en Europe, au Nord des Balkans, les langues sont très majoritairement Indo-européennes, avec passablement de points communs.

Les Grandes Invasions, il y a environ 1'500 ans, ont amené des germanophones dans l'Ouest de l'Europe. Ils se sont plus ou moins intégrés aux populations locales et ont souvent repris les noms romains (qui étaient eux-mêmes souvent repris des Celtes).

Dans le cas de Köln/Cologne, le nom original est Colonia Agrippinensis. Le nom français est donc plus proche de l'original que l'allemand. Le nom a changé plutôt parce que les envahisseurs n'arrivaient pas à le prononcer.

En fait, c'est comme si le nom des villes sur les cartes avait tellement changé que tu ne pourrais plus le reconnaitre sur les cartes actuelles.

Mais, c'est vrai que si tu y vas, tu ne vas pas trouver de panneau routier en français.

En Suisse, c'est un peu différent: Toutes les grandes villes ont au moins trois noms. Notre position est plutôt d'accepter la manière dont les personnes d'ailleurs peuvent prononcer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008