Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Oncle/tante paternel(le)/maternel(le) - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Oncle/tante paternel(le)/maternel(le)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 27 Aug 08, 18:48 Répondre en citant ce message   

La forme ancienne de "nipote" était "nepote" (le napolitain la mantient encore aujourd'hui).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 463
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Tuesday 09 Sep 08, 13:25 Répondre en citant ce message   

Désolé, une confusion avec le forum italien , voici la traduction du corse avec mes excuses:

nipote, nepote, nibode
français: neveu
Définition : Fils ou fille d’un frère d’une sœur d’un beau frère ou d’une belle sœur.
Etymologie : du lat. nepote(m)
italien : nipote

pronipote, pronepote
français: arrière-neveu
Définition : Fils ou fille d’un neveu ou nièce par rapport à un oncle ou à une tante – Extension : descendant , petit-fils.
Etymologie: du lat.: pronepote(m)
italien : pronipote
Synonyme: petit-fils, arrière-petit-fils (purfigliolu, arcifigliulinu)

cugnatu
français: beau-frère
Définition : Mari de la sœur ; frère de l’épouse ; frère du mari.
Etymologie: du lat.: cognatu(m) (parent de parent)
italien : cognato

Zia Zizzia, ziuccia, ziarella, zizzia
français: tante
Définition : Sœur du père ou de la mère -- Zizzia, ziuccia, ziarella, zizzia : forme affectueuse de tante(zia) – Terme d’affection ou de respect pour parler à une femme âgée(Vieille). – Zia peut être comme un adjectif : elle est tante(elle a des neveux)
Etymologie: du grec: theia
italien: zia

ziu Zizziu, ziucciu, ziarellu
françai: oncle
Définition : Frére du pére ou de la mére - Zizziu, ziucciu, ziarellu : forme affectueuse de ziu – Terme d’affection ou de respect pour parler d’un homme âgé.(vieux). – Ziu peut être utilisé comme un adjectif : il est oncle(il a des neveux)
Etymologie: du grec: theios, et de la racine : (the)
italien: zio

Se dit pour un Monsieur en général âgé de façon familière et respectueuse :
Comment va Monsieur un tel ? : cume va ziu u tale ?
Hé le respectable ! : O zi !
Cela vient sans doute du fait que dans un village on est tous plus ou moins parents ?.

Ps : Pour l’italien, comme pour l’ensemble c’est une copie de INFCOR
http://infcor.adecec.net/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rdo



Inscrit le: 19 Feb 2007
Messages: 75
Lieu: la Frette-sur-Seine

Messageécrit le Tuesday 09 Sep 08, 15:42 Répondre en citant ce message   

Tibet tibétain
oncle paternel : ཁུ་བོ་ [khu/wo], ཁུ་གུ [khu/gu], ཨ་ཁུ་ [a/khu], ཨ་གུ [a/gu], ཨ་བོ་ [a/wo].

oncle maternel : ཨ་ཞང་ [a/shang], ཞང་པོ་ [shang\po].

tante paternelle : སྲུ་མོ་ [su/mo], ཨ་སྲུ་ [a/su].

tante maternelle : ཨ་ནེ་ [a/ne, a/ni].


Dernière édition par rdo le Saturday 08 Nov 08, 17:58; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ChZ



Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 1

Messageécrit le Saturday 08 Nov 08, 17:38 Répondre en citant ce message   

En polonais :
stryj : oncle paternel
wuj : oncle maternel
La distinction se perd à l'heure actuelle et le terme "wuj", ou son diminutif "wujek", se généralise.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Saturday 08 Nov 08, 18:12 Répondre en citant ce message   

Suède faster ; tante paternelle ou femme d'un oncle paternel ; Finlande täti
Suède moster ; tante maternelle ou femme d'un oncle maternel ; Finlande täti
Suède tant ; titre vocatif pour une tante, ou simplement, une dame d'âge mûr (subst.)

Suède farbror ; oncle paternel ou mari d'une tante paternelle ; Finlande setä
Suède morbror ; oncle maternel ou mari d'une tante maternelle ; Finlande eno
Suède onkel ; titre vocatif pour un oncle


Suède
(mor = mère)
(syster = soeur) --> moster = mo(rsy)ster
(far = père)
(bror = frère)


Dernière édition par Zwielicht le Sunday 09 Nov 08, 3:07; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Saturday 08 Nov 08, 18:17 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Outis a écrit:
Il en résulte que ego et l'oncle maternel sont du même sang et, dans nombre de sociétés, son oncle maternel joue un rôle essentiel dans l'éducation d'un enfant et son soutien social (voir la notion de népotisme)

En lisant la mention que fait Outis du népotisme, je réalise le lien entre Italien nipote (= neveu) et népotisme.
Je l'ai réalisé, une fois, quand mon propriétaire italien m'a gentiment expulsé de mon logement (à deux mois de préavis, ce qui est dans les normes) afin que son neveu s'y installe..

mais.. c'est du népotisme !, ai-je pensé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Sunday 09 Nov 08, 2:51 Répondre en citant ce message   

Vietnamien et correspondance en chinois selon l'article cité par Jean Charles.

Viet-Nam ; tante paternelle ( Chinois gu mu)
Viet-Nam ; tante maternelle ( Chinois yi mu)
Viet-Nam thím mợ ; femme de l'oncle paternel plus jeune que le père ( Chinois shu mu)
Viet-Nam bác gái ; femme de l'oncle paternel plus vieux que le père ( Chinois bo mu)

Viet-Nam chú ; oncle paternel plus jeune que le père ( Chinois shu fu)
Viet-Nam bác ; oncle paternel plus vieux que le père ( Chinois bo fu)
Viet-Nam cậu ; oncle maternel ( Chinois jiu fu)
Viet-Nam dượng ; mari d'une tante ( Chinois gu fu / yi fu)

Les emprunts facilement reconnaissables sont
shu <- chú
dì <- yi

Le d vietnamien se prononce y.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11039
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 Nov 08, 13:12 Répondre en citant ce message   

En Turc turc :

- teyze : tante maternelle
- hala : tante paternelle

- dayı : oncle maternel
- amca : oncle paternel
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Rémi



Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 744
Lieu: Paris + Laponie suédoise

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 0:35 Répondre en citant ce message   

Détail amusant en argot Suède :
Tant est utilisé par les enfants pour parler d'une femme (étrangère à eux) adulte (donc âgée à leurs yeux), mais dans la bouche d'un adulte, le mot peut être assez péjoratif (= bonne femme), souvent empiré par le suffixe -jävel (= connasse).
Farbror est utilisé par les enfants pour parler d'un homme adulte qui leur est étranger. Dans la bouche d'un adulte, le terme est soit neutre (= type), soit affectueux (= brave type, mec sympa), soit moqueur (= imbécile, couillon).
Toutes ces subtilités sont bien sûr fonctions du contexte et de l'intonation du locuteur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 4:40 Répondre en citant ce message   

En danois Danemark, c'est comme en suédois sauf que les tantes et oncles qui ne sont pas directement parents (mais seulement par alliance) sont tante et onkel.

@Remi : ça me fait penser à une chanson pop suédoise..
Suède Ge mig arsenik ... för stan är full av tanter och tragik
(donne moi de l'arsenique ... la ville est remplie de matantes et pathétique)

*au Québec on dirait matante ou bonnefemme.. je ne sais pas en France ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1526
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 11:40 Répondre en citant ce message   

Un cas particulier:
Les termes indonésiens pour oncle et tante sont paman et bibi.
Les termes néerlandais pour oncle et tante, oom et tante, sont passé à l'indonésien, sous la forme om et tante, mais leur role a changé: ce sont des termes qui vont être employés
- par un enfant, pour désigner tout adulte (donc plus agé) qui n'est pas de sa famille
- par un adulte, pour désigner un adulte plus agé, qui n'est pas de sa famille, avec une nuance de sympathie, voire de familiarité.
Les termes provenant du néerlandais sont parfois employés en lieu et place des termes indonésiens pour désigner un oncle ou une tante de sa famille (plus souvent pour tante que pour om).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Rémi



Inscrit le: 25 Mar 2005
Messages: 744
Lieu: Paris + Laponie suédoise

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 11:45 Répondre en citant ce message   

Zwielicht a écrit:
au Québec on dirait matante ou bonnefemme.. je ne sais pas en France ?

Sacrés Québécois ! Vous ne seriez pas un tantinet suédois, des fois ?
En France, ça dépend un peu de l'humeur... Bonne femme (en deux mots) est relativement neutre, avec une légère tendance négative (ce qui est finalement assez paradoxal !). On pourrait aussi dire une mégère, une commère (bien que ces mots soient un peu vieillots ou régionaux), ou morue (plus fort).
J'ai en tous cas la nette impression que ce vocable est profondément misogyne : la palette de qualificatifs négatifs envers le sexe féminin est beaucoup plus importante que celle envers le sexe masculin. Je n'en tirerais aucune conclusion hâtive...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1526
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 13 Nov 08, 12:42 Répondre en citant ce message   

La situation familiale est particulièrement détaillée dans sa description en hindi: 10 termes distincts pour les notions d'oncle et tante.

Frère ainé du père: ताऊ tāū - son épouse: ताई tāī
Frère puiné du père: चाचा cācā - son épouse: चाची cācī
Soeur du père: फूफी phūphī et aussi बुआ buā - son mari: फूफा phūphā

Frère de la mère: मामा māmā - son épouse: मामी māmī
Soeur de la mère: मौसी mausī - son mari: मौसा mausā

On a une situation équivalente en urdu, mais plus complexe, car dans le vocabulaire, il manque une partie des symétries -ā/-ī (masculin/féminin) que l'on trouve en hindi.

On retrouve une description aussi détaillée (parfois sans différenciation en ce qui concerne les frère ainés et puinés du père) dans une bonne partie des langues de l'Inde du nord (marathi, bengali...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 14 Nov 08, 2:35 Répondre en citant ce message   

Rémi a écrit:
Farbror est utilisé par les enfants pour parler d'un homme adulte qui leur est étranger. Dans la bouche d'un adulte, le terme est soit neutre (= type), soit affectueux (= brave type, mec sympa), soit moqueur (= imbécile, couillon).
Toutes ces subtilités sont bien sûr fonctions du contexte et de l'intonation du locuteur.
Je pense que les Québecois rejoignent encore les Suédois avec l'expression mononcle. J'en avais parlé ici (mononcle et matante):
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=12072

Bref, un mononcle (hors du contexte familial) est un type qui n'est plus tout à fait dans le coup, avec des goûts révolus, un peu démodé, bedonnant ou moustachu.

Ce qui différencie la matante d'une bonne femme (bott'femme en Gaspésie septentrionale), la matante tente de rester "dans l'coup".. elle essaie d'être séduisante (à sa manière), se maquille, voudrait rester jeune .. mais quelque chose dans tout ça ne fonctionne pas ! C'est une matante. Une bonne femme, c'est un peu comme vous dites : une mégère, une femme à caractère acerbe, dont tout caractère sensuel est évaporé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11039
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 14 Nov 08, 12:08 Répondre en citant ce message   

Français avunculaire : qui appartient, qui a rapport à l'oncle ou à la tante
ex : une succession avunculaire

ETHNOL. Qui se fait selon les règles de l'avunculat :
Fréquemment la tribu qui met au premier plan les privilèges avunculaires attribue une importance égale à la tante paternelle, dont le rôle est souvent si considérable que nous pouvons parler d'un « amitat » (du latin amita, sœur du père) équilibrant les effets de l'avunculat.
R.-H. Lowie, Manuel d'anthropol. culturelle, 1936, p. 276 (TLFi)

TLFi a écrit:
1. Fin xviiie s. « qui se rapporte à un oncle » (Mirabeau ds Besch. : Puissance avunculaire)
2. 1838 « qui se rapporte, qui appartient à un oncle, à une tante » (Ac. Compl. 1842)
3. 1936 ethnol. « qui se rapporte à l'oncle maternel », supra.

Dér. du rad. commun aux deux mots latins class. ou tardifs avunculus et avuncula.
1 avunculus a, lat. class. « oncle maternel », p. oppos. à patruus « oncle paternel » (cf. sens 3) b, lat. vulg. (après la disparition de patruus) « oncle paternel ou maternel » (cf. sens 1).
2 avuncula « tante paternelle ou maternelle » (cf. Du Cange). Le sens 2 résulte d'une fusion de 1 b et 2.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008