Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
alambic (français) αμϐίξ ambix (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
alambic (français) αμϐίξ ambix (grec)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Tuesday 28 Mar 06, 22:10 Répondre en citant ce message   

Un alambic

La pratique de la distillation daterait de plus de 3000 ans. L'un des premiers alambics, découvert chez les Coptes d'Alexandrie, était composé d'une cornue (cucurbite), d'un vase à distiller (ambix) et d'un réceptacle des produits distillés (phiale).

Le terme grec ambix, que l'arabe, en lui gardant le même sens, va transformer en al ambiq, puis l'espagnol en alambique finit par désigner l'appareil tout entier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 740
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 12:01 Répondre en citant ce message   

Mais d'où vient ce mot "ambix" ? Quelle est son étymologie ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 12:10 Répondre en citant ce message   

Jusque dans les années 50, en France, il y a avait des alambics privés, dont les licences étaient attribuées aux bouilleurs de crûs (certains verront peut-être une contrepèterie dans cette expression). La suppression de ce privilège a été une sérieuse bataille politique car il était héréditaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 482
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 15:41 Répondre en citant ce message   

Skipp a écrit:
Mais d'où vient ce mot "Ambix" ? Quel est son étymologie ?

C'est de l'ancien grec άμβυξ (prononcer: âmvix), qui signifie exactement comme le dit Pierre ,"vase à distiller". Avec le pronom arabe "al", ça a donné "alambic". Quant à "phiale", c'est également du grec φιάλη, usé jusqu'à nos jours, qui signifie "bouteille".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 18:35 Répondre en citant ce message   

... phiale qui, j'imagine, a donné fiole en français et vial en anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeanClaude



Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 27
Lieu: REIMS

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 20:24 Répondre en citant ce message   

L'alambique serait effectivement né à Alexandrie au début de l'ère chrétienne parmi les milieux
intellectuels (peut-être copte) et assurément alchimistes de cette époque. A l'origine de cet appareil
et d'autres, il faut citer Zosime de Panapolis (le nom est magnifique) et Dioscoride qui distillaient le mercure et d'autres matières en vue d'en tirer des substances leur permettant de faire de l'or. Et, il ne faut pas oublier Marie la juive associée au précédents et inventeur(euse?) du célèbre bain Marie. Tous ces gens seront vénérés par les Alchimistes postérieurs arabes et européens:

Tu es bénie, Marie, puisque tu as révélé le divin secret caché et toujours loué
s'écrit Morien dans les Entretiens du Roi Calid et du Philosophe Morien qui fut l'un des premiers ouvrages d'Alchimie traduit d'arabe en latin, au 12e siècle, en Espagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 482
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 21:29 Répondre en citant ce message   

Avant les Arabes, la Table d'Émeraude de l'Égyptien hellénisé Hermès Trimégiste, personnage presque légendaire, comportait les bases de l'Alchimie.
Les Coptes (descendants des anciens Égyptiens, d'où leur nom: du grec Αίγυπτος = > Égypte -Q'epty- mais aussi Coptes, du grec κόπτω => couper, séparer, Monophysites, séparés de l'Orthodoxie), culturellement hellénisés et religieusement christianisés, conservent jusqu'à nos jours une grande partie de cet ancien savoir occulte en matière de langue, littérature, culture et religion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 740
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Thursday 18 Jan 07, 23:10 Répondre en citant ce message   

Dino a écrit:
Skipp a écrit:
Mais d'où vient ce mot "Ambix" ? Quel est son étymologie ?

C'est de l'ancien grec άμβυξ (prononcer: âmvix), qui signifie exactement comme le dit Pierre ,"vase à distiller".

... Ce que je veux dire c'est quel est l'étymologie de ambix... Ce mot doit forcément se référer à des racines beaucoup plus anciennes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeanClaude



Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 27
Lieu: REIMS

Messageécrit le Friday 19 Jan 07, 9:54 Répondre en citant ce message   

L'opération de distillation n'est attestée qu'à partir de l'ère chrétienne, le mot ambix a-t-il été créé pour traduire cela, ou est-il plus ancien, et dans ce cas je rejoinds la question de Skipp. Je ne l'ai pas trouvé dans mon Bailly (version abrégée), mais je ne suis pas héléniste.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 19 Jan 07, 14:41 Répondre en citant ce message   

L’élément αμβ- était utilisé au début d’un mot à la place de αναβ-
On a ainsi des exemples comme αμβαίη au lieu de αναβαίνω (monter)

αμβαλλώμεθα au lieu de αναβαλλώμεθα
αμβάσις au lieu de ανάβασις (montée )

άμβη, ou form ioniene άμβων rebord élevé d’une bouteille
puis αμβίξ ou αμβίκος
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeanClaude



Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 27
Lieu: REIMS

Messageécrit le Friday 19 Jan 07, 22:16 Répondre en citant ce message   

Hélène a écrit:
άμβων rebord élevé d’une bouteille
puis αμβίξ ou αμβίκος

Les premiers alambics avaient des bords elevés sur lesquels se condensaient les gouttes du liquide distillé que l'opérateur récupérait tant bien que mal.
Voici l'alambique ou bouteille à bord elevé de Marie la juive

Cette figure est extraite des Manuscrits des anciens alchimistes grecs.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 19 Jan 07, 22:35 Répondre en citant ce message   

Le grec très ancien utilisait uniquement des lettres majuscules. Dans mon dictionnaire de grec ancien de Ioanis Stamatakou qui est en Grèce l’édition la plus complète, certains termes très anciens sont mentionnés en majuscules. C’était le cas pour celui-ci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 07 May 11, 21:51 Répondre en citant ce message   

Dino a écrit:
Les Coptes (descendants des anciens Égyptiens, d'où leur nom: du grec Αίγυπτος = > Égypte -Q'epty- mais aussi Coptes, du grec κόπτω => couper, séparer, Monophysites, séparés de l'Orthodoxie)

C'était bien parti mais ça se termine sur une grosse sottise : le mot copte n'a évidemment rien à voir avec le grec κόπτω ! Voir ICI.

A part ça, je précise que le mot arabe exact (avec l'article) est al-inbīq, الإنبيق


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 08 May 12, 9:37; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 08 May 12, 9:05 Répondre en citant ce message   

En complément à mon post précédent, et pour répondre enfin à la question de Skipp : le grec tardif άμβιξ [ambix], “vase, alambic” est peut-être issu du persan āb-nīk, “bonne eau, eau pure (distillée)”.
Remarquer la métathèse, indice que le grec a probablement servi d'intermédiaire entre le persan et l'arabe إنبيق [inbīq] ou إمبيق [imbīq].
On trouve aussi les variantes [anbīq] et [ambīq], plus proches de l'original et où la voyelle initiale, brève, n'a pas encore subi l'influence du i long qui suit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 24 Nov 14, 11:28 Répondre en citant ce message   

Deux ans et demi plus tard, je crois pouvoir en dire un peu plus à propos de ce mot.

Je rappelle ce qui précède. À propos de l'origine de l'arabe إنبيق inbīq “alambic”, Nourai et Nişanyan – ce dernier prudemment – avancent une dérivation directe du persan āb-nīk, “bonne eau”. Malheureusement, cet āb-nīk, introuvable chez Desmaisons comme chez Johnson, semble bien être une pure invention.
Pour certains, le mot est d’origine persane, mais pour d'autres, le persan inbīq est un mot arabe...
Pour d'autres encore, l’arabe est issu du grec ἄμϐιξ [ámbix], “vase, alambic”. C’est bien possible, mais Chantraine ignore d’où vient ce mot, arrivé tardivement en grec, si bien que ce pourrait être exactement le contraire.

Mon hypothèse personnelle : c'est effectivement le contraire, le grec est un emprunt à l'arabe. إنبيق inbīq pourrait être le croisement de deux racines arabes, نبّ nbb et نبق nbq, la première représentée principalement par le mot أنبوب unbūb, “ampoule, buse, canal, conduit, flacon, tube, tuyau”, et la deuxième par نبق nabaqa, “sortir, jaillir (sang, pus)”, نبق nabq, “matière farineuse de la moelle du palmier dont on prépare une espèce de boisson spiritueuse”, et نبيقة nabīqa, “jus qui coule en abondance d’un cep de vigne, grosse larme de la vigne”. La première racine fournirait la famille de l’objet et la deuxième en préciserait la fonction.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008