Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hégémonie (français) - Le mot du jour - Forum Babel
hégémonie (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 10:12 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Hégémonie du grec ηγεμονία (Êgémonïa) Dans l’antiquité c’était la suprématie d’une cité grecque sur le reste du pays dérivé de ηγεμών (êgémôn) guide. Aujourd’hui hégémonie est synonyme de domination, prépondérance, supériorité politique et militaire d’un état sur un autre.

Dernière édition par Helene le mercredi 07 juin 06, 18:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3155
Lieu: Helvétie

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 10:34 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le leadership, tel que vu par certains, peut sans peine se traduire par hégémonie.

La langue française gagnerait sans doute à introduire le mot hégémone, pour désigner la personne ou l'État hégémonique. On en profiterait pour introduire le néologisme hégémonisme, pour décrire le système de pensée y afférent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 11:37 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je suis d’accord avec toi, d’ailleurs ηγεμών hégémone se dit toujours en grec malgré qu’il s’agisse d’un terme ancien, donc pourquoi pas hégémone en francais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 18:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

On dit déjà hégémon (sans e), dans les manuels d'Histoire, pour « traduire » le titre grec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 18:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voila que je ne savais pas, merci de l’avoir appris.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le dimanche 13 mars 11, 9:00 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce mot est d'autant plus intéressant qu'il n'est pas isolé au sein de notre lexique. Il a des parents proches, dérivés eux aussi du grec ἡγέομαι [hêgeomai], "marcher devant, aller en tête, guider, être le chef" : higoumène (supérieur d'un couvent orthodoxe), musagète (le conducteur des Muses, surnom d'Apollon), exégète (le guide de la pensée, celui qui explique), cynégétique (la conduite des chiens, la chasse).

Il a aussi des parents d'origine latine, dérivés du verbe sagīre, "quêter (en parlant d'un chien), flairer, renifler, avoir du nez" : sagace et présage.

Il a enfin - au moins d'après moi - un parent d'origine germanique avec le mot sac dans son sens de "pillage d'une ville", du vieux norois *saka, "chercher", du germanique *sakan, "chercher" et aussi "chercher querelle à qqn" (cf. fr. "Tu me cherches ?"). Mon sentiment est conforté par celui de Calvert Watkins qui - à la suite de Pokorny - place le verbe to ransack (piller une ville, en faire le sac) sous la même racine que les équivalents anglais des mots que nous venons de voir. Ce sac-là n'a donc rien à voir avec l'autre, même s'il est bon d'avoir avec soi des sacs (du grec sakkos) quand on pille une ville...

Cette racine, c'est *sāg-, "quêter, flairer, avoir du flair".

Cognats anglais : to seek, sake, to forsake, to ransack, to ramshackle.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2499
Lieu: Nissa

Messageécrit le lundi 14 mars 11, 13:07 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Papou JC a écrit:
— au moins d'après moi —

Pas que, Papou, le rapport est aussi fait

— par Chantraine, avec le gotique sokjan « chercher, attaquer », le vieil-irlandais saigim « quêter, chercher », éventuellement avec les hittites šak-ḫi « savoir » et šakija « montrer des signes, présager » ;

— par Ernout et Meillet (s.u. sāgus) qui citent à peu près les mêmes cognats et précisent pour la racine *sāg- (probablement plutôt un thème *seh₂-g-) un sens premier de « quêter » qui, terme de chasse appliqué au chien, aurait glissé vers « avoir du nez ».

Pour ce qui est du grec, on notera dans cette famille deux mots sociétaux importants, que Chantraine nous donne chez Pindare, et donc en béotien (famille de l'éolien) :

— ἀρχᾱγέτᾱς le fondateur d'une ville, le héros éponyme (de ἀρχή « commencement »)
— λᾱγέτᾱς le chef d'armée (de λαός, dorien λαϝός, « peuple en armes »)

Ce dernier mot nous est aussi connu par le mycénien ra-wa-ke-ta (PY An 724, etc.) qui désignait un personnage important, précédant même dans la hiérarchie le pa-si-re-u qui, lui, montera en grade en devenant le βασιλεύς « roi ».

En mycénien, on a aussi un datif pluriel ku-na-ke-ta-i « aux chasseurs » (huntsmen pour Palmer, mais ce pourraient aussi être des responsables de meute) dans une tablette (PY Na 248) où on leur attribue « librement » (e-re-u-te-ro = ἐλευθέρως) 30 doses d'un SA de nature inconnue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le jeudi 17 mars 11, 17:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

N'y aurait-il pas plus qu'une simple paronymie entre les deux verbes ἡγέομαι [hêgeomai] et άγω [agô] ? Leur parasynonymie est troublante ...
(Et je vois que la question est posée par Chantraine lui-même dans l'article άγω, ce qui me rassure !)

Pour revenir au sac d'une ville, je propose ICI une autre hypothèse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 03 oct 14, 18:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'arabe a le mot هيمنة haymana, “hégémonie”.
L’origine semble fort être la même que celle du français hégémonie, mais la langue de l’emprunt direct reste à déterminer. Le mot, absent de Kazimirski et de Lane, doit être un emprunt récent. La forme a visiblement subi l’influence de celle de l’homonyme هيمنة haymana, “action de dire Amen”, d’origine sémitique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le lundi 06 oct 14, 18:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'apporte un bémol à mon post antérieur : une lecture plus attentive de Kazimirski m'apprend que le verbe haymana, "dire Amen" a un homonyme signifiant "voler au-dessus de son nid pour protéger ses petits", en parlant d'un oiseau, bien sûr. On voit par quel glissement sémantique ce verbe en est venu à son sens moderne. La paronymie est donc réelle mais trompeuse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008