Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
haltères (français) - Le mot du jour - Forum Babel
haltères (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 10:04 Répondre en citant ce message   

Haltères emprunté au grec αλτήρες (altêres) balancier de plomb pour les exercices de gymnastique, ce terme a un rapport avec le verbe ancien άλλομαι (allomé) sauter, bondir, s’élancer. Les haltères sont des instruments de gymnastiques de poids variables avec lesquels on s’exerce pour développer les muscles.

Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 552

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 10:35 Répondre en citant ce message   

Je suppose que cela n'a rien à voir avec le mot "altérer" ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Daniel



Inscrit le: 03 Aug 2006
Messages: 39
Lieu: Bois Noirs, France

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 14:56 Répondre en citant ce message   

Les premiers haltères remontent-ils au temps des statues grecques ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 552

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 15:14 Répondre en citant ce message   

Haltères est un mot féminin, non ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 747
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 15:45 Répondre en citant ce message   

Nina Padilha a écrit:
Je suppose que cela n'a rien à voir avec le mot "altérer" ?

Non "altérer" vient du latin alter, autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 16:08 Répondre en citant ce message   

Pour répondre à Daniel
Oui cela remonte à l’antiquité, voici cette représentation d’athlète sur un timbre grec il s’agit sûrement d’une copie de vase ancien.


Quant à altérer en latin. alterare (de alter « autre », en grec autre se dit άλλος (allos ) et altérer αλλοιώνω (alliônô)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 17:34 Répondre en citant ce message   

Selon un récent reportage* sur Arte, ces haltères étaient des balanciers destinés à augmenter la longueur du saut en longeur avec élan. De là, la relatîon avec le verbe ancien άλλομαι (allomé) sauter, bondir, s’élancer.


* Reportage dans lequel on tentait de redécouvrir la manière antique de faire, en mettant en situation ce qui est connu des écrits ou des vases anciens. Comme les prudes organisateurs n'avaient pas osé la nudité des anciens, les athlètes étaient affublés de pagnes pendouillants du style de ceux qu'utilisent certains réalisateurs pour suggérer les âges obscurs.
À part les problèmes que posaient ici où là ces couches-culottes, en gênant les athlètes dans leurs mouvements, la reconstitution proposait des solutions intéressantes quand à l'usage des objets utilisés dans les gymnases.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean de la Lune



Inscrit le: 14 Aug 2006
Messages: 12
Lieu: Liège

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 20:18 Répondre en citant ce message   

Nina Padilha a écrit:
Je suppose que cela n'a rien à voir avec le mot "altérer" ?

effectivement, mais ce mot est très proche du français sauter.
Pour une raison que j'ignore, mais les hélénistes nous éclaireront, les mots d'origine grec commençant par h- en français, correspondent au mots d'origine latine en s-

voici quelques doublets en français (peut-être pas les meilleurs)

hyper :: super
hepta- :: sept

moins evidents :

hema[to]- :: sang
Helio- :: soleil
homo- :: semblable

et beaucoup d'autres...

Ce que je ne comprends pas, c'est l'origine du h- qui d'ailleur ne se prononce pas en français, alors que le grec ignore cette lettre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Daniel



Inscrit le: 03 Aug 2006
Messages: 39
Lieu: Bois Noirs, France

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 20:31 Répondre en citant ce message   

Merci helene pour le timbre ( d'époque ?).

En ce qui concerne le genre, comme j'avais un doute, j'ai pris le Larousse: il est noté nom masculin.
Mais souvent on le trouve au féminin.
Alors est-ce un mot " hermaphrodite" ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 552

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 21:02 Répondre en citant ce message   

Daniel a écrit:
En ce qui concerne le genre, comme j'avais un doute, j'ai pris le Larousse: il est noté nom masculin.
Mais souvent on le trouve au féminin.
Alors est-ce un mot " hermaphrodite" ?

On laisse tomber sa vie sexuelle...
Personnellement, il a toujours été féminin, pour moi.
Comme Valéria (célébre travesti). Loooooool !!!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 17 Aug 06, 23:15 Répondre en citant ce message   

Je noterai enfin que le terme haltérophilie ne se dit pas en grec alors qu’il est formé à partir de deux racines grecques. A la place on dira en grec άρση βαρών (arsê barôn) littéralement « levée de poids «
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Friday 18 Aug 06, 1:08 Répondre en citant ce message   

Jean de la Lune a écrit:

ce mot [haltères] est très proche du français sauter. [...] Ce que je ne comprends pas, c'est l'origine du h- qui d'ailleur ne se prononce pas en français, alors que le grec ignore cette lettre.


En grec, le /h/ est représenté par un diacritique appelé "esprit" (souffle). Il y a deux esprits: l'esprit rude et l'esprit doux.
Exemple avec la lettre ι /i/ (vocalique)
Esprit rude: /hi/, ex. ἵππος ['hippos] "cheval", ἱππικός [hippi'kos] "hippique"
Esprit doux: /ʔi/, ex. ἴκτερος ['ʔikteros] "jaunisse", ἰκμάς [ʔik'mas] "humidité"

Assez curieusement

JEAN, Charles-F. (1950)
Grammaire hébraïque élémentaire
Paris: Letouzey & Ané

dit que la lettre ע [ʕajin], cf. arabe ع [ʕain], se prononce comme l'esprit rude grec (p. 15).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 552

Messageécrit le Friday 18 Aug 06, 12:02 Répondre en citant ce message   

En hébreu, je crois savoir que le souffle (divin) est représenté par la lettre HE : ה.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 Dec 2005
Messages: 672
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le Friday 18 Aug 06, 15:15 Répondre en citant ce message   

J'ai entendu un histoire semblable pour le h final de allah et la voyelle u sous-entendue (allah-û). Plus particulièrement on m'a expliqué que les Mevlevi (disciple du Mevlana, les célèbres derviches tourneurs) avaient cette interprétation du souffle divin dans le son h(-u).

Ceux-ci pouvaient fort bien être au fait des croyances hébraiques, peut-être plus anciennes encore que nos religions...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Friday 18 Aug 06, 17:33 Répondre en citant ce message   

Nina Padilha, Guillaume, pour moi cela signifie simplement que Charles-F. JEAN était incapable de prononcer et d'identifier le son [ʕ].

On trouve le même phénomène de substitution chez les Malais musulmans qui, lorsqu'ils lisent des formules en arabe, soit ignorent ع [ʕain] purement et simplement, soit le remplacent par l'occlusive glottale [ʔ].

Ce qui est curieux chez JEAN, c'est qu'il semble confondre l'esprit rude avec l'esprit doux. En fait les juifs européens ne savent pas articuler le son [ʕ] et le remplacent en général par l'occlusive glottale [ʔ] donc l'esprit doux du grec, pas la fricative glottale /h/, représentée par l'esprit rude.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008