Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
libido (latin) - Le mot du jour - Forum Babel
libido (latin)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Tuesday 12 Sep 06, 8:43 Répondre en citant ce message   

libido signifie volupté en latin.
la racine indo-européenne* leubh s'applique à l'amour.
elle a donné le sanskrit lubhyati.
le grec ancien lypt.
le latin libet et libido.
le slave ljubu.
le germanique liuba qui a donné l'allemand Liebe et l'anglais love.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Tuesday 12 Sep 06, 8:51 Répondre en citant ce message   

Je précise: Freud définit la libido comme " l'aspiration naturelle au plaisir et aux pulsions érotiques" .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Petithassane



Inscrit le: 16 Jul 2006
Messages: 25
Lieu: France

Messageécrit le Tuesday 12 Sep 06, 9:31 Répondre en citant ce message   

Je crois que les psychanalystes considèrent la libido comme énergie de vie, mais c' est à vérifier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 15 Dec 11, 11:44 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni to ad-lib (ad libitum)


- Actor Michael Douglas’s son ad-libbed a phony story about finding a bindle of heroin in jail
= Le fils de l'acteur Michael Douglas a improvisé une histoire bidon : il aurait trouvé en prison un paquet contenant de l'héroïne

The New York Post - 15.12.2011


to ad-lib : improviser
ad-lib : improvisation - bon mot

ad lib (1810-20) : du latin ad libitum
ad libitum (1810–20) : à volonté

locutio.net a écrit:
ad libitum

Expression qui signifie littéralement "à volonté". Elle est composée de la préposition ad qui a le sens de "conformément à" est du substantif libitum qui signifie volonté, du verbe impersonnel libet = il plaît.

Libitum est en fait une correction moderne, car le mot en latin classique ne possède que la forme du pluriel libida. Ad libitum veut dire donc: "conformément à la volonté de la personne".


Wikipedia a écrit:
ad libitum est une locution latine qui signifie littéralement « jusqu'à ce que (je) sois pleinement satisfait », ou mieux, « à volonté ». Elle est composée de la préposition ad (« à ») et du substantif libitum (« il (me) plaisait de… »), passé de libere (« il plaît de… »).

Note : libitum est une correction moderne du latin classique, le mot ne possédant originellement que la forme plurielle libida.

En musique, l'expression est utilisée et portée sur la partition, souvent sous sa forme abrégée ad lib. pour signifier à l'exécutant qu'il peut répéter à volonté un passage de l'œuvre, la plupart du temps à la fin de celle-ci. C'est un procédé courant en chanson, où il achève les morceaux avec un decrescendo.


Wiktionnaire a écrit:
ad libitum

Étymologie :

Cette locution latine est formée de ad (« à ») et libitum (« il (me) plaisait de… »), passé de libet (« il plait de… ») mot-à-mot elle signifie « jusqu'à ce que (je) sois pleinement satisfait ».
De libere sont également issus « libido », « liberté », « libre », etc.

Locution adverbiale :
ad libitum /ad li.bi.tɔm/ orthographe invariable

1. À volonté.
Prenez celui des deux partis qui vous plaira, c’est ad libitum.
2. (Musique) Au gré de l’exécutant.
Première symphonie de Beethoven arrangée pour le piano avec violon obligé et violoncelle ad libitum.
3. (Élevage) Sans limitation de l'alimentation.
Les vaches laitières sont alimentées à l'ensilage de maïs, directement au tas, ad libitum.
4. (Alimentation) Jusqu'à plus soif, à profusion.
En conclusion, boire de l'eau ad libitum ne suffit pas pour contrer le déséquilibre hydrique. Avec l'eau de robinet, la dilution du plasma est significative et l'élimination d'urine, plus importante. — (Résumé de The physiological effects of beverage ingestion during cross country ski training in elite collegiate skiers, dans Canadian journal of applied physiology, 1998, vol. 23, n°1, pp. 66-73)


Lire les Fils suivants :
- MDJ furlough
- Mots anglais hérités du latin
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 15 Dec 11, 12:35 Répondre en citant ce message   

Il faudrait aussi parler un peu de deux autres membres de la famille, quolibet et lubie. Ne disposant pas de beaucoup de temps, je me contente de recopier le TLF.

- quolibet
Citation:
Étymol. et Hist. 1. 1306 quolibez plur. « conversations à bâtons rompus » ; 2. 1501 colibet « propos trivial, plaisanterie » ; 1508 quolibet ; 3. 1817 hist. de la mus. quolibet ; 1834 quodlibet . Tiré de l'expr. du lat. scolast. disputationes de quolibet « disputes de ce que l'on veut » désignant les débats pour lesquels le sujet n'était pas imposé, p. oppos. aux disputationes ordinariae qui portaient sur les leçons en cours, quolibet étant l'ablatif neutre du pron. rel. quilibet « celui qu'on voudra, n'importe lequel » (nomin. neutre quodlibet, d'où les expr. disputationes quodlibetariae et disputationes quodlibeticae de même sens que disputationes de quolibet et l'empl. de la forme Quodlibet en all.

- lubie
Citation:
Étymol. et Hist. 1636 « trouble, embarras » ; 1642 « caprice ». Orig. obsc. Peut-être création sav. d'apr. le verbe impers. lat. libet, lubet « il plaît », finale -ie d'apr. fantaisie, envie. Serait à rapprocher de l'a. fr. lubauwe, lubave « fantaisie, bizarrerie » ca 1270, Chansons et dits artésiens du XIIIe s. éd. A. Jeanroy et H. Guy, II, 53 et XXIV, 13. Selon une autre hyp., lubie serait un empr. à l'ital. ubbia « préjugé; lubie ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Wednesday 11 Jan 12, 20:01 Répondre en citant ce message   

Max-Azerty a écrit:
libido signifie volupté en latin.

Non ! ce n'est pas la volupté, c'est plutôt la recherche de la volupté ; ce n'est pas le plaisir, mais le désir, et souvent un désir si effrené que l'on peut parler de débauche.

Cicéron (Tusculanes III 11) propose une définition de la libido, où justement il oppose le mot à la voluptas :
Citation:
Duae sunt ex opinione boni; quarum altera, uoluptas gestiens, id est praeter modum elata laetitia, opinione praesentis magni alicuius boni, altera, cupiditas , quae recte uel libido dici potest, quae est inmoderata adpetitio opinati magni boni rationi non obtemperans
Il y a deux passions (perturbatio) qui naissent de l'idée (opinio) de bien :
- la première, c'est le plaisir qui exulte
(voluptas), c'est-à-dire une joie qui va au-delà de la mesure, qui provient de l'idée (opinio) que l'on a de posséder quelque grand bien
- la seconde, c'est l'envie
(cupiditas) qui peut aussi à bon droit être appelé désir (libido), qui est la recherche immodérée et sans retenu de ce que l'on croit (opinio) être un grand bien

Je ne crois pas me tromper en disant que Cicéron, en conceptualisant ainsi le terme de libido, traduit le grec ἐπιθυμία dans le sens d'Aristote.


Je rappelle également que Saint Augustin distinguera trois libidines, dans son De vera religione:
- la libido sentiendi : le désir de sentir, désir physique, sensuel
- la libido dominandi: le désir de dominer
- la libido sciendi : le désir de savoir
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008