Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Le chiac... ou français de demain ? - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Le chiac... ou français de demain ?

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
catoc



Inscrit le: 21 Nov 2005
Messages: 235
Lieu: occitania

Messageécrit le Saturday 30 Sep 06, 17:37 Répondre en citant ce message   

le français à la sauce star academy y ressemble fortement n'est-ce pas??

la définition : " est un langage anglo-français du Canada. Ce mélange vernaculaire est parlé principalement parmi les jeunes générations du Nouveau-Brunswick au Canada, notamment près de Moncton, où il est fortement influencé par la grande communauté anglophone.

Le chiac est distinct du français acadien. Il est un mélange des mots français, anglais, et de vieux français. Il emploie principalement la syntaxe française avec du vocabulaire et des expressions anglaises
" (wikipedia)

C'est vraiment ce processus qui se produit chaque jour davantage grâce à la télévision, la publicité...

quelques exemples :
" Not super aide éduc Deunia, la winner number one, watchée par Célia complètement ébarbouie. "
(Ti-Léon à Zidore )

« Help-moi à mette le boat su'l'top du truck. »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Saturday 30 Sep 06, 18:00 Répondre en citant ce message   

C'est une forme de créolisation. C'est fort courant dans des cas de bilinguismes.

Il y a aussi ça au Nigéria par exemple. J'ai connu un Nigérian qui parlait ibo, anglais et pidgin. Le pidgin étant un mélange d'anglais et d'ibo parfaitement incompréhensible pour un non-ibophone.

Tout dépend d'avec qui on parle et de quelle langue on parle d'habitude avec qui. C'est très important ça dans une situation de bilinguisme. Il y a des gens avec qui on parle l'une ou l'autre des deux langues. Et quand on a pris l'habitude de parler dans telle ou telle langue, on ne peut plus la rompre ou bien difficilement. Et dans des situation où l'on se trouve avec des gens qui parlent l'une et d'autres qui parlent l'autre et bien à force de passer de l'une à l'autre, on finit soit rester systématiquement à sa propre langue bien qu'on comprenne l'autre, soit si on parle les deux, par créoliser. Et dans certains cas, ces créoles ou pidgin peuvent acquérir une certaine norme linguistique au point de devenir presque ou totalement des langues à part entière.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 168
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 30 Sep 06, 21:27 Répondre en citant ce message   

Sans aller jusque là, je parle presque comme ça avec mes amis... Notamment quand le mot anglais nous vient plus vite à l'esprit et que comme on est entre nous on fait pas forcément d'efforts.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3120
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Saturday 30 Sep 06, 22:01 Répondre en citant ce message   

C'est une bonne préparation à l'émigration ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
catoc



Inscrit le: 21 Nov 2005
Messages: 235
Lieu: occitania

Messageécrit le Sunday 01 Oct 06, 16:27 Répondre en citant ce message   

pour le vocabulaire seulement!! (et encore quand on n'emploie pas des mots anglais que eux n'emploient pas, des angliscismes-galliscistes en quelque sorte!

exemple: un flash pour quelqu'un se dit autrement aux étéats-unis, je ne sais plus comment à peu près "tic" je croie
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lucas



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 113
Lieu: Lausanne

Messageécrit le Sunday 01 Oct 06, 20:55 Répondre en citant ce message   

Nikura, est-ce que t'aurais une idée pour autre terme que "créolisation" pour le cas du français d'Amérique (ou d'Afrique).
Comme son nom l'indique, le créole naît pendant la période pendant laquelle on élève, on "crée" son enfant, donc très rapidement, en théorie en une génération. Ce cas est particulier et n'a été observé que dans des contextes très précis.
Donc, le terme ne me paraît pas approprié pour un phénomène d'interpénétration et d'influences dont le processus s'étale sur des siècles.
Merci de réfléchir à un autre terme, et s'il n'existe pas, on peut essayer d'en trouver un...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3120
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Sunday 01 Oct 06, 23:05 Répondre en citant ce message   

Dans ce cas-ci, j'hésite entre "aculturation", "déculturation" et "galimatias".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yom



Inscrit le: 18 Aug 2006
Messages: 28

Messageécrit le Tuesday 03 Oct 06, 15:05 Répondre en citant ce message   

Nikura a écrit:
Il y a aussi ça au Nigéria par exemple. J'ai connu un Nigérian qui parlait ibo, anglais et pidgin. Le pidgin étant un mélange d'anglais et d'ibo parfaitement incompréhensible pour un non-ibophone.

"Le pidgin" est tout à fait compréhensible d'un non-ibophone. C'est là même sa raison d'être, de permettre de faire communiquer entre autres des ibophones avec des non-ibophones.
Le Pidgin sert de lingua franca à tout le sud du Nigeria. Il y a une assez bonne intercompréhension avec les pidgins du Cameroun et de la Sierra Leone (Krio).
Le pidgin du Golfe de Guinée est né au XVIIIe/XIXe avant même la colonisation comme langue de contact entre commerçants européens, surtout anglais, et africains, habitants des côtes. C'est à la base surtout une langue du commerce.

Ceci dit, il est possible et même probable que les ibos se parlent entre eux une langue mixte entre ibo, pidgin et anglais, étant donné qu'ils sont fréquemment trilingues. Mais je ne crois pas que ce soit à proprement parler un phénomène de créolisation.
Au Cameron dit francophone, les jeunes des grandes villes se parlent entre eux en camfranglais, qui est du français à la base, fortement influencé par le pidgin, l'anglais et les langues camerounaises et qui est incompréhensible à un francophone non-camerounais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Wednesday 04 Oct 06, 4:56 Répondre en citant ce message   

En plus des mots hérités de la France du centre-ouest du 17e siècle le chiac s’est enrichi non seulement des contacts avec les anglophones mais aussi des contacts avec les Nations autochtones de la famille linguistique algonquienne (mi’kmaq, wolastoqiyik, innu, etc.).

Un certain nombre de mots empruntés aux langues autochtones font maintenant partie du français acadien, chiac et même québécois. Parmi ces mots plusieurs ont été empruntés de la langue mi’kmaq, la langue de leurs voisins autochtones : ababiche ou apapij est devenu le mot babiche; kwi'kwa'ju est devenu le mot carcajou, xalibu est devenu le mot caribou, etc. Certains mots sont encore utilisés par nos aînés mais sont de plus en plus délaissés parce que les objets qu'ils désignaient sont devenus désuets: micoine ou micouenne (grande cuiller de bois); micouennée (contenu d’une micouenne); iouragan (grand vase en bois ou en grès).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008