Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'orthographe allemande : la nouvelle réforme réformée - Forum allemand - Forum Babel
L'orthographe allemande : la nouvelle réforme réformée
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1590
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Saturday 21 Oct 06, 17:35 Répondre en citant ce message   

Comme vous l'avez compris depuis longtemps, la réforme de l'orthographe allemande de 1996 était à l'époque très mal passée. Une commission a été mise en place pour réformer la réforme. Ce cafouillage dure depuis huit ans, mais le bout du tunnel est en vue. Les dernières publications de cette commission commencent à être convainquantes. C'est pourquoi je vous fais un petit tour d'horizon de la situation actuelle, nettement moins complexe que la longue polémique sur cette réforme a pu laisser le croire jusqu'à maintenant. Il faut juste noter que les -ph- sont revenus là où ils étaient, mais les mots grecs qui avaient déjà un -f- le gardent.


Des sons et des lettres:

Les corrections étymologiques de 1996 n'ont jamais été vraiment contestées, elles restent. Le principe est simple : on évite les changements reliques d'anciennes conventions orthographiques depuis longtemps oubliées:
das Band => das Bändel (anciennement Bendel), car on voit très bien le rapport entre le /a/ de Band et le /ɛ/ de Bändel.
Le seul a survivre est Eltern, personne n'a osé le changer.
Ce principe est une très bonne idée, cela permet de se fier à la logique sans risquer de se tromper trop souvent.



Par contre, il y a quatre domaines où le débat a fait fureur, ce qui donne le résultat suivant (norme dans l'enseignement à partir de la rentrée 2006):

En un ou deux mots:

En un seul mot si l'expression donne globalement un nouveau sens, différent du sens litéral des deux éléments:
freisprechen (juger innocent) - frei sprechen (parler librement)
leichtfallen (trouver facile) - leicht fallen (tomber facillement)
leidtun (être désolé) - Leid tun (souffrance+faire)
teilhaben (participer) - Teil haben (part+avoir)
kennenlernen (faire connaissance suite à présentation) - kennen lernen (apprendre à connaître un sujet)

En deux mots si l'expression globale n'est autre que le sens litéral des mots employés:
rot streichen - peindre en rouge
bewusstlos schlagen - frapper jusqu'à ce que le victime perde connaissance
Klavier spielen - jouer du piano
Auto fahren - conduire en voiture
sprechen lernen - apprendre à parler
schwimmen üben - s'entrainer à nager

Quand on peut difficilement préférer l'un ou l'autre, on choisit comme un le sent:
détruire - kaputt machen ou kaputtmachen
passer l'aspirateur - staubsaugen ou Staub saugen
tout manger - leeressen - leer essen

N.B. Autant Velo fahren en deux mots me semble logique, autant je préfère radfahren car on n'est pas sur une roue quand on fait du vélo, mais je n'ai jamais réussi à savoir si les deux possibilités sont maintenant admises. La réforme de 1996 voulait Rad fahren et l'ancienne orthographe radfahren.


Majuscule ou minuscule:

Les substantifs et tout ce qui est utilisé en guise de substantif prend une majuscule, même une composition Adjectif+Nom en deux mots:
die Königliche Hoheit - altesse royale
der Heilige Abend - veillée de noël

Les expressions qui sont de simples adjectifs accolés à un nom ont un adjectif en minuscule:
ein neues Jahr - une nouvelle année
(bekannt wie) ein bunter Hund - (connu comme) le loup blanc

En minuscule aussi les substantifs utilisés comme adjectifs ou utilisés pseudo-adverbialement:
klasse sein - être super (classe)
ich bin es leid - je suis désolé
mir war angst und bange - j'étais complètement affolé
schuld sein - être de la faute de

Il y a de nombreux cas ambigus où on fait comme on le sent, selon que la substantivisation semble évidente ou pas:
aide d'urgence - die erste Hilfe ou Erste Hilfe
depuis longtemps - seit Langem ou seit langem
jusqu'à nouvel ordre - bis auf weiteres ou bis auf Weiteres
tableau noir - schwarzes Brett ou Schwarzes Brett

La commission s'est exprimée spécifiquement pour Recht et Unrecht:
On a le choix dans les expressions avec recht/Recht et unrecht/Unrecht associés aux verbes haben, behalten, sein, bekommen, geben, tun.


Couper les mots en fin de ligne:

On respect la structure des syllabes, mais sans jamais séparer une voyelle seule.
Backen => Ba-cken
Lachen => La-chen
Myrrhe => Myr-rhe
Aue => aucune coupure possible

Et on est prié d'éviter les coupures qui rendent le mot ambigu à la lecture:
Analphabet => An-alphabet ou Analpha-bet, mais pas Anal-phabet.

On est aussi prié de respecter un minimum la formation des mots, avec une certaine liberté:
hinauf => de préférence hin-auf mais aussi hi-nauf
darum => dar-um ou da-rum
einander => ein-ander, ei-nander ou einan-der (pas einand-er !)



Ponctuation:

La polémique concernait surtout la virgule. En gros, on remet la virgule grammaticale, version ancienne orthographe.
Du coup, la virgule ne disparait que dans le cas d'une infinitive composée uniquement du verbe avec zu:
Er hatte grosse Lust zu fahren (avec ou sans virgule)
Er hatte grosse Lust, mit mir zu fahren (avec virgule obligatoire)

Mais la virgule est obligatoire pour lever une ambiguité:
Sie versprach der Mutter, zu schreiben - Elle promit à sa mère d'écrire.
Sie versprach, der Mutter zu schreiben - Elle promit d'écrire à sa mère.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2485
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 12:55 Répondre en citant ce message   

Résultat, avec les réformes, contre-réformes et leurs modification personne ne sait plus comment il faudrait écrire correctement... Quel chaos !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal
Responsable projet


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 355
Lieu: Alsace-Lorraine- Allemagne

Messageécrit le Friday 03 Nov 06, 18:09 Répondre en citant ce message   

allons bon, ce n'est pas si chaotique que cela, c'est d'abord nécessaire, mais je te rejoins sur le fait que le fait d'avoir changé et rechangé a enlevé une certaine crédibilité à la chose. comme certains Bundesländer étaient initialement opposés à la chose au début, voire encore en 2000, puis 2004, j'en suis déjà à mon 3ème Duden en l'espace de 4 ans alors que l'ancien avait duré 20 ans !
il semblerait que tous les Bundesländer soient maintenant d'accord sur la dernière mouture.

Das Endergebnis läuft auf dieses Chaos-Gefühl hinaus, das du vorhin erwähnt hast. Um die widerborstigen Bundesländer zu zähmen, sind von den überzeugten Befürwortern der Reform ein paar Rückzieher in Kauf genommen worden, die eindeutig einen Rückschritt auf der Strecke der Vereinheitlichung bedeutet; man duldet jetzt nämlich zwei mögliche Rechtschreibungen, während die anfängliche Reform sich als Ziel gesetzt hatte, keine Doppelformen zu akzeptieren.
Die Effizienz der Reform wird dadurch vermindert, denn jeder kann ungefähr so schreiben wie er will, natürlich nicht bei allen Fällen, die der erste Beitrag aufgelistet hat.
Nun, solche Menschen wie meine Frau, die Deutsch in Deutschland unterrichten, raufen sich die Haare, weil sie immer nich nicht wissen, welche Regeln sie für die Korrektur der Klausuren und Aufsätze anwenden müssen, manche Deutschlehrer trauen sich auch immer weniger, Diktate schreiben zu lassen. Jeder Schüler kommt mit seinem letzten Stand der Reform daher und reklamiert. peinlich, peinlich!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2485
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Friday 03 Nov 06, 18:14 Répondre en citant ce message   

Da fragt man sich, ob man nicht bald auch tun wieder mit 'h' schreiben darf...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1590
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Friday 03 Nov 06, 18:21 Répondre en citant ce message   

Ab Januar 2007 gilt nur noch diese letzte Version (August 2006). Bis dahin gelten auch die Versionen von 2004 und von Februar 2006 als richtig. So weit ich weiss, jedenfalls...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 3:57 Répondre en citant ce message   

Qu'en est-il de ß ?? Peut-on l'utiliser ou doit-on écrire systématiquement ss ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3123
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 4:24 Répondre en citant ce message   

Sauf erreur, la réforme n'a rien changé aux aspects les plus typiques de l'allemand-écrit: Les majuscules demeurent pour les substantifs et le ß.

Le ß est une relique qui vise à assurer la cohérence de l'orthographe en ce qui concerne la longueur des voyelles:
Si la voyelle est courte, on met une consonne double après. Ici, on met un double s.
Si la voyelle est longue ou si on a une diphtongue, on ne met qu'une seule consonne après, ici ß.
Devoir disposer d'une lettre spéciale vient de ce que le s simple peut parfois se prononcer z, et qu'on ne peut par conséquent pas l'utiliser comme consonne simple.
(bon, c'est plus compliqué, mais j'ai mis l'essentiel.)

En Suisse, on ne se complique pas l'existence, et on met toujours un double s. Si on y regarde de plus près, on a fait comme en français: On a abandonné cette ligature.


Autrement dit: La version avec double s est parfaitement correcte en allemand, mais on peut aussi finasser.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1590
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 4:55 Répondre en citant ce message   

Absolument ! Il ne faut pas oublier que le ß reste une ligature même dans l'esprit des Allemands. Il ne fait pas partie de l'alphabet en tant que lettre. C'est une ligature de lettres minuscules, que l'on ne doit pas insérer dans un mot écrit en majuscules. Les titres des journaux illustrent certes régulièrement l'ignorance des rédactions à ce sujet, mais ce n'est pas une raison pour les suivre dans l'erreur.

D'un point de vue de la normalisation de la langue allemande, écrire sans ß est identifié spécifiquement comme norme suisse. Rien de mal à cela, c'est à vous de voir si vous voulez suivre cette norme-là. Il en est de même pour les Umlaut sur les majuscules, remplacés en Suisse par les liaisons Ue, Ae et Oe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11043
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 04 Nov 06, 12:36 Répondre en citant ce message   

Concernant le s (mais cela vaut également pour les autres consonnes), une précision cependant pour les cas de triplement de la consonne. à savoir les mots composés dont le 1er élément se termine par une consonne double et l'élément suivant commence par la même consonne :

* l'ancienne orthographe n'acceptait pas la triple consonne :
still + das Leben : das Stilleben (la nature morte)
mais cette règle ne s'appliquait pas lorsqu'un s suivait un ß, on avait donc :
die Stoßstange : le pare-chocs
der Schließstand : le pas-de-tir

* avec la nouvelle orthographe, on garde l'intégralité des lettres, donc pas d'élision de consonne :
der Schlußstein (la clé-de-voûte, ancienne forme) : der Schlussstein (nouvelle forme)
das Bettuch (le drap de lit) --) das Betttuch

* toujours pour le ß/s, le ß est remplacé par -ss lorsque la voyelle qui précède le son s est courte :
schießen (tirer un coup de feu) donnait "ich schoß" (je tirai), qui devient désormais "ich schoss"
der Schuß (le coup de feu) --) der Schuss
der Haß (la haine) --) der Hass
mais pas de modif dans les cas de voyelle longue : groß ne bouge pas
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hjalmar



Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 3
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 22 Nov 06, 15:24 Répondre en citant ce message   

Jean-Charles a écrit:
Le ß est une relique qui vise à assurer la cohérence de l'orthographe en ce qui concerne la longueur des voyelles...
Si la voyelle est courte, on met une consonne double après. Ici, on met un double s.
Si la voyelle est longue ou si on a une diphtongue, on ne met qu'une seule consonne après, ici ß...En Suisse, on ne se complique pas l'existence, et on met toujours un double s. Si on y regarde de plus près, on a fait comme en français: On a abandonné cette ligature...

C'est presque vrai: en fait, la règle 'ß après voyelle longue et ss après voyelle courte' ne fonctionne que sur la base des veilles règles, car sinon, on serait obligé d'écrire biss au lieu de bis, ou mieß au lieu de mies.

Le eszett provient de la vieille écriture en sütterlin, où il y avait trois formes de s: une pour commencer une syllabe, une à l'intérieur, une pour terminer une syllabe; ceci permettait, entre autre, d'éviter la confusion de s+ch dans 'Häschen' et 'Näschen'. Pour revenir à nous moutons, le eszett (selon les règles d'Adelung jadis adoptées par Goethe & Cie.) n'a rien à voir avec la longueur de la voyelle précédente, mais avec la fonction de marquer la fin de la syllabe. Dans l'orthographe réformé (appliquant les règles de Heyse de la même époque, mais rejetées ensuite), ceci n'est plus le cas, et on voit mal l'avantage d'un Meßsensor réformé en Messsensor.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hjalmar



Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 3
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 22 Nov 06, 15:28 Répondre en citant ce message   

Encore une remarque: selon les politiques, la réforme vise à établir une orthographe plus cohérente; or, les nouvelles règles concernant l'emploi du eszett ont été développées par les membres suisses de la commission (responsable: un certain M. Sitta, je crois), mais les Helvétiques continuent de bouder cette lettre; autrement dit: ils ont instauré un système d'orthographe qu'ils ne suivent pas eux-mêmes...

On peut bien discuter de la possibilité d'abolir les deux points pour les umlaute à partir du moment où les Francais renoncent aux accents écrits.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2485
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 22 Nov 06, 15:35 Répondre en citant ce message   

Voyez aussi ici
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hjalmar



Inscrit le: 22 Nov 2006
Messages: 3
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 22 Nov 06, 16:15 Répondre en citant ce message   

Merci, c'est un bon synoptique. Je ne sais pas si le eszett se compose vraiment d'un S et d'un Z ou de deux S (pour ne pas dire SS...), mais de toute façon, le Duden non réformé recommandait de remplacer le eszett par un S et par un Z s'il faisait défaut, par ex. sur une machine à écrire étrangère ou parce que la police utilisée n'en dispose pas. D'ailleurs, certains noms propres s'écrivent comme ça (par ex. le peintre George Grosz). Je n'ai pas acheté de dico réformé, dès qu'on en a un il est périmé. Selon les dires, ils autorisent l'utilisation du ß aussi dans les mots en majuscules.

Un mot au sujet de SS. Durant le 3e Reich, sous le ministre de la culture Rust, on a essayé de réaliser une grande partie des modifications qui nous sont présentées aujourd'hui comme le nec plus ultra du modernisme (séparation des composés, abolition de l'eszett, germanisation des mots étrangers). Certains critiques vont jusqu'à prétendre qu'il existe une relation personnelle entre les collaborateurs de Rust et les experts de la commission de réforme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tony



Inscrit le: 22 Aug 2006
Messages: 9
Lieu: Berlin, Allemagne

Messageécrit le Thursday 22 Feb 07, 21:22 Répondre en citant ce message   

on peut lire les règles en allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1590
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Saturday 03 Mar 07, 1:40 Répondre en citant ce message   

Il faut savoir que les journaux allemands et suisses ne suivent pas forcément toutes les recommendations de la réforme réformée, et on lit encore régulièrement des formes censées être abolies ou simplement tolérées. Le NZZ (Neue Zürcher Zeitung) a une orthographe maison, aussi intelligente que modérée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008