Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Le suffixe -tero- dans les langues classiques - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Le suffixe -tero- dans les langues classiques

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 12:03 Répondre en citant ce message   

Le suffixe *-tero-, commun au sanskrit, au grec et au latin, servait à former ce qu'on pourrait appeler des « comparatifs duels », idée d'un contraste binaire avec l'autre élément d'une paire. L'exemple classique est, en grec, l'opposition entre les adjectifs ἀγρότερος [agrotéros] « champêtre » et ὀρέστερος [orésteros] « montagnard », formés sur les simples ἀγρός [agrós] « champ, terrain » et ὄρος [óros] « montagne ». On oppose ainsi paysans et bergers, ceux de la plaine et ceux des collines, qu'ils soient humains, animaux, dieux et déesses.

On en a encore une trace en français avec, formés sur les prépositions latines in « dans » et ex « hors de », les mots intérieur (< in-ter-ior) et extérieur (ex-ter-ior).

Le but de ce fil est d'en traquer quelques autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3755
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 13:02 Répondre en citant ce message   

Est-ce que les paires magister/minister ou dexter/sinister répondent à ce schéma ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10987
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 14:50 Répondre en citant ce message   

Autres traces en français dans autre, altérer, alterner, subalterne, altercation, neutre, ultérieur, adultère, outre, outrance, ... (voir grande famille ALIAS).
Mais la binarité est ici implicite, l'autre terme est à trouver ailleurs : neutre # positif, autre # un, etc.
Posterior # anterior (ce dernier de formation tardive) a probablement subi l'influence de ce phénomène, bien que le t ne fasse pas partie du suffixe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 15:55 Répondre en citant ce message   

Bonnes questions ! J'en avais gardé un peu sous le coude et je vais commencer par neutre. Il dépend simplement du latin neuter qui signifiait « aucun des deux, ni l'un ni l'autre ». Ce dernier mot composé de la négation ne et de uter « lequel des deux » ou « celui des deux qui » selon qu'il est interrogatif ou indéfini. Et celui-ci repose sur l'interrogatif indéfini eurindien *kʷ(e/o)- (dont ne subsiste plus que le trait labial) et notre suffixe *-ter-.

On a une formation analogue à u-ter en sanskrit, ka-tar-a- « qui/lequel des deux », et en grec πό-τερ-ος, de même sens.

Ici, bien sûr, c'est l'aspect du choix entre deux possibilités s'excluant qui domine dans le suffixe et qui explique le sens de neutre en grammaire : ni masculin, ni féminin. Pour ce même sens, le grec utilise une négation propre à lui, οὐ [ou] et, sur *ou-kʷe-ter-, forme οὐδέτερος [oudéteros] « neutre ». C'est ce dernier mot, que je ne connaissais pas et qui figurait dans un post récent de Ion qui m'a donné l'idée de ce fil …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 16:26 Répondre en citant ce message   

@ Papou JC : en revanche, dans ce fil, je ne m'intéresse pas à alter ni à ses nombreux dérivés. Pourquoi ? Parce que l'aspect « comparatif duel » de *-tero- s'est facilement affaibli en simple comparatif, sens bien indiqué dans les grammaires. En fait, la notion d'autre, de différent, contenue dans alter doit beaucoup plus à alius et à *al- au sens d'objet éloigné (cf. ille) qu'au suffixe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10987
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 17:51 Répondre en citant ce message   

Je suppose que homo- # hétéro- tombe dans ton escarcelle ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 19:45 Répondre en citant ce message   

Non, pas vraiment, car ἕτερος [héteros] ne forme pas de paire avec un autre mot de même suffixe et j'ai choisi de me limiter à ceux-ci, d'autres contributeurs étant libres de faire autrement. Mais, oui, cet ἕτερος repose sur un *sm-ter-o- > *ἅ-τερος (mycénien a₂-te-ro « un des deux ») où l'on reconnaît dans *sm- un des signifiant de l'identité/unité (voir ἀ-δελφός [adelfós] « ayant même matrice = frère », ἄ-λοχος [álokhos] « ayant même lit = épouse ».

Et, c'est fini, les contributeurs pourront bien écrire ce qu'ils veulent, je me limiterai dorénavant aux mots qui m'ont intéressé (oui, j'en ai d'autres), Babel n'a pas vocation de répondre aux questions …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1836
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 19:56 Répondre en citant ce message   

A première vue, je dirais antérieur et postérieur, et les dérivés antériorité et postériorité.
Et un synonyme : ultérieur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10987
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 06 Mar 18, 21:04 Répondre en citant ce message   

Une deuxième vue te permettra de constater que tes propositions ont déjà été faites ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion
Animateur


Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 306
Lieu: Liège

Messageécrit le Thursday 08 Mar 18, 17:30 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Est-ce que les paires magister/minister ou dexter/sinister répondent à ce schéma ?

Oui, sans doute, quoiqu’il soit peut-être abusif de parler de « paires ».

Dexter : Si l'on suit Sihler (1) et Monteil (2), ainsi qu’Outis ci-dessus, le grec δεξιτερός deksiterós, par exemple, ne désigne pas « celui qui est plus à droite qu'un autre déjà à droite », mais « celui qui est bien à droite, lui » et exprime plutôt une opposition avec σκαιός « situé à gauche ». Il doit en aller de même pour dexter. Symétriquement, sinister, signifie « celui qui est bien à gauche, lui ». Dans cet esprit, sinister et dexter ne s’opposent donc pas comme « celui qui est davantage à gauche » opposé à « celui qui est davantage à droite ».

Dans le cas de magister « maître, celui qui est du côté d’une grandeur portée à un degré considérable » et minister « celui qui se trouve dans un état de petitesse certaine », je pense qu’il faut parler de « formations parallèles » plutôt que de « paire », car les mots ne contrastent jamais dans la même phrase.
En effet, le magister equitum (« maître de la cavalerie ») s’oppose aux simples cavaliers, le magister populi s’oppose aux simples citoyens, et le ludi magister s’oppose aux discipuli, les « élèves ». Or minister désigne un « esclave spécialisé, chargé d’une tâche particulière ». Son opposé est plutôt le dominus, le « maître de maison ».

Minister a bien sûr donné « ministre ». Il faut dire que l'empereur Claude avait préposé certains de ses affranchis aux grands départements de l'État : finances, correspondance impériale... De véritables ministères.

(1) New Comparative Grammar..., 1995, §§ 348 et 355.
(2) Éléments…, 1970, p. 151.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1836
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 08 Mar 18, 17:45 Répondre en citant ce message   

dawance a écrit:
" A première vue, je dirais antérieur et postérieur, ...".

Une précision :
Le TLF au préfixe antéro- :
Citation:
B. Antéro- signifie « (qui va) en avant » et fonctionne comme un préfixe opposé à rétro-

Il précise que le préfixe postéro- ne serait pas attesté.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10987
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 08 Mar 18, 20:11 Répondre en citant ce message   

Ion a écrit:
... car les mots ne contrastent jamais dans la même phrase.

Est-ce une condition sine qua non pour qu'une paire existe et soit déclarée comme telle ? Je ne crois pas. Il ne faut pas avoir l'obsession de l'attestation textuelle. Cette dernière est importante en matière de datation, laquelle, comme on sait, est d'ailleurs toujours provisoire. Si la lexicologie ne reposait que sur les attestations écrites, elle serait bien démunie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 12 Mar 18, 10:29 Répondre en citant ce message   

Parallèlement au couple latin dexter/sinister « droite/gauche » on trouve en grec plusieurs mots intéressants.

Pour la droite, on part de l'adjectif δεξιός, fém. δεξιά [dexiós, dexiá] « qui se trouve à droite » (le féminin seul, substantivé par ellipse de χείρ [kʰeír] « main », désigne la main gauche).
La conotation générale est de bon augure et de confiance, au point qu'a été formé un verbe δεξιόομαι [dexióomai] « prendre la main droite, saluer solennellement » et qu'en grec moderne on a encore δεξίωσις [dexíosis] « réception, accueil ».
Mais chez Homère on trouve encore le renforcement δεξιτερός [dexiterós] pour désigner la droite par opposition à la gauche :
• le sein droit d'Héra frappé par Héraklès : quand d'une flèche à trois pointes le puissant fils d'Amphitryon lui donna un coup contre le sein droit (δεξιτερὸν κατὰ μαζὸν) (Iliade V.393)
• le berger Philoïtios saluant Ulysse déguisé en mendiant : il s'approcha d'Ulysse, le salua de la main droite (δεξιτερῇ δειδίσκετο χειρὶ) (Odyssée XX.197)

À l'opposé, on a l'adjectif ἀριστερός, fém. ἀριστερά [aristerós, aristerá] « qui se trouve à gauche » qui survit en grec moderne alors que le mot était déjà homérique :
• conseils de navigation à Ulysse : Calypso, la céleste déesse, lui avait commandé de la garder [l'Ourse, constellation] à main gauche (ἐπ᾽ ἀριστερὰ χειρὸς ἔχοντα) (Odyssée V.277)
Le mot est d'une formation étonnante, signifiant « le meilleur des deux », car sa base est le superlatif ἄριστος [áristos] « le meilleur » (cf. aristocratie = pouvoir des meilleurs). Il s'agit d'un euphémisme, la gauche ayant mauvaise réputation on évite de la nommer et on tente de la flatter.
Enfin, je signalerai le charmant composé ἀμφᾰρίστερος [amfaristeros] « qui a deux mains gauches » pour désigner quelqu'un de particulièrement maladroit, une expression toujours actuelle …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008