Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
busé (français : Wallonie) - Le mot du jour - Forum Babel
busé (français : Wallonie)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 04 Jul 07, 17:16 Répondre en citant ce message   

Busé est un mot français de Wallonie. Il signifie être en échec à un examen ou pour une année d'étude. Il vient du verbe buser qui signifie sanctionner un examen ou une année scolaire par un échec. Belle concision, n'est-ce pas ?

Un professeur qui a la réputation de faire échouer de nombreux étudiants est dit buseur. Et un étudiant qui guindaille trop parce qu'il kote augmente ses chances d'être busé.

Par contre, je ne connais pas l'origine de ce terme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 968
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Wednesday 04 Jul 07, 17:46 Répondre en citant ce message   

Je ne saisis pas le sens que tu donnes à "kote" : en quoi "koter" est-il lié à "guindailler" ? Je n'ai pas trouvé de sens adéquat dans le post correspondant...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 04 Jul 07, 20:23 Répondre en citant ce message   

En cette fin d'année scolaire, nous espérons que les Babéliens étudiants ne sont pas busés, ni désabusés.

"busé" = muni d'une buse. En hydraulique, les buses sont des tuyaux rigides (souvent en béton ou fonte).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 04 Jul 07, 20:39 Répondre en citant ce message   

Ceux qui ne sont pas busés, obtiennent un diplôme, autrefois en parchemin, maintenant en papier, en forme de rouleau noué d'un ruban.

Les busés par contre, faute de diplôme, doivent s'imaginer un objet de la même apparence: "buse, XIIIe s., Médicinaire Liégeois: conduit", L.ét., mais venant de Flandre, où 'buis' signifie 'conduite d'un poêle destiné à évacuer la fumée'.

Perso, je préfère le diplôme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 04 Jul 07, 20:54 Répondre en citant ce message   

Quelqu'un qui kote, donc qui vit sur le campus, est plus tenté par la guindaille, et donc il est plus vite entraîné vers des excès bibitifs qui augmentent le taux d'échec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 04 Jul 07, 22:51 Répondre en citant ce message   

Pourrait-il y avoir un rapport, dans un sens ou dans l'autre, avec : « Monsieur, vous êtes une buse ! » ?

Un busé étant celui qui a été traité de buse.
(un prof maniaque de cette expression aurait pu conduire à ce qu'elle entre dans l'argot estudiantin)
ou
Une buse est celui qui a été busé de partout.
(du vieux-cénète busar « exclure pour incompétence d'un groupe, d'une confrérie, etc. »)

sans rapport avec le nom de l'oiseau … ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kyrillion



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 311
Lieu: Haute-Savoie

Messageécrit le Thursday 05 Jul 07, 19:10 Répondre en citant ce message   

Je subodore un lien avec les diplômes nommés B.U.S.E. dans Harry Potter. J'avais toujours pensé qu'ils se rapportaient à l'insulte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 05 Jul 07, 20:28 Répondre en citant ce message   

dans la version anglaise, il s'agit d'O.W.L. (Ordinary Wizarding Level). 'Owl' est le mot anglais pour 'chouette', un oiseau très présent dans la série. Si la traduction française 'BUSE' se rapporte au sens que nous a expliqué Maisse Arsouye c'est très fort... mais c'est un peu une blague 'pour initiés' !

Le 'brevet des collèges' anglais s'appelle 'Ordinary Level' ou encore 'O' level (et le Bac 'Advanced level'). En tous cas, c'est ce que j'ai appris à l'école...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 12, 12:56 Répondre en citant ce message   

Maisse Arsouye a écrit:
[busé]
Par contre, je ne connais pas l'origine de ce terme.


Selon atilf.fr, ce terme est dérivé du nom de l'oiseau.
atilfr.fr a écrit:
DÉR.
Buser, verbe trans.Faire échouer. Être busé. Échouer, être recalé. [Le soir des élections communales], quand les gens revenaient... il y en avait déjà qui criaient partout que tous les socialistes avaient passé et que tous les catholiques étaient busés (A. Quernol, Alexis Canon,Liège, 1946, p. 131).− Seule transcr. dans DG : bu-zé. −
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 12, 14:13 Répondre en citant ce message   

Ce n'est pas certain du tout. il s'agit d'un belgicisme dûment répertorié.
L'origine de buser, attesté au milieu du XXe siècle, est à recherche dans avoir une buse, échouer, être recalé, attesté bien antérieurement, et notamment chez Scheler en 1862, qui, lui, fait plutôt le rapprochement avec la buse, tuyau.


Dernière édition par embatérienne le Wednesday 01 Aug 12, 15:39; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 12, 15:15 Répondre en citant ce message   

Je ne peux me prononcer sur l'origine de ce belgicisme avoir une buse (féminin): rapace ou tuyau?
Je peux seulement rapporter un souvenir: un prof de graphostatique (un peu sadique ou simplement bon humoriste?) avait accroché une buse empaillée au dessus de la tête des interrogés...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 12, 16:18 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Dans un ordinateur, un bus (anglais bus ) est un conduit de données, partagé (une sorte d'autoroute), auquel se rattachent differentes sources et différentes destinations de données.
J'ai toujours cru que le mot était apparenté à buse, le tuyau, et non aux transports en commun, mais je dois me tromper.

Je te le confirme. Le nom vient de l'architecture des réseaux de transmission de données ; le réseau en bus s'oppose aux réseaux en anneau, en étoile, en maillage, en arbre, etc. Le réseau en bus tire son nom de la ligne de bus dont tous les clients se trouvent aux stations le long d'une seule et même ligne ou voie de communication.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 432
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Thursday 02 Aug 12, 2:50 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
écrit le: mercredi 01 août 12, 13:13
Ce n'est pas certain du tout. il s'agit d'un belgicisme dûment répertorié.
L'origine de buser, attesté au milieu du XXe siècle, est à rechercher dans avoir une buse, échouer, être recalé, attesté bien antérieurement, et notamment chez Scheler en 1862, qui, lui, fait plutôt le rapprochement avec la buse, tuyau.


dawance a écrit:
écrit le: mercredi 01 août 12, 14:15
Je ne peux me prononcer sur l'origine de ce belgicisme avoir une buse (féminin): rapace ou tuyau?
Je peux seulement rapporter un souvenir: […]

Moi aussi.
Un prof de maths nous disait : « Quand je vois des fautes pareilles, mon sang ne fait qu'un tour, et mon bic aussi… [Ça fait donc un zéro.]
Et quand on empile des zéros, qu'est-ce que ça fait ? Une buse ! [sous-entendu : un tuyau cylindrique.] »

Une explication a posteriori donc, qui renforce ce sentiment étymologique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Aug 12, 7:16 Répondre en citant ce message   

À vous lire, il me semble de plus en plus probable que le TLF se trompe en faisant dériver le verbe buser du nom de l'oiseau plutôt que de celui du tuyau.

Comme ce dernier est un terme technique assez rare en français usuel, il n'est peut-être pas inutile de voir ce qu'en dit ce même TLF :
Citation:
A.− Conduit de gros calibre en ciment, céramique, fonte, etc. qui sert à l'écoulement d'un fluide (cf. A. Croneau, Constr. pratique des navires de guerre, t. 2, 1892, p. 317).
− Spéc. AUTOMOB. Extrémité du tuyau d'échappement des gaz d'une automobile. CONSTR. Pièce qui assure le raccordement des appareils de chauffage au conduit d'évacuation des fumées (cf. E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bâtiment, t. 5, 1928, p. 30).TRAV. PUBL. Conduit amenant l'eau d'un bief sur une roue hydraulique.
B.− Région. Tuyau de poêle.
− [P. anal. de forme] Iron., belgicisme, vieilli. Chapeau haut de forme, gibus (cf. les termes fam. tube et tuyau de poêle, de même sens) :
Auprès de lui, on se montrait un monsieur distingué, en redingote et en buse. G. Koister, Au temps des lamponètes,Liège, 1941, pp. 17-18.

Les étymologistes semblent à peu près d'accord pour faire dériver le mot du latin būcina, "corne de bouvier, trompette antique" (> fr. buccin) ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 02 Aug 12, 13:49 Répondre en citant ce message   

Citation:
quand on empile des zéros, qu'est-ce que ça fait ? Une buse !
Génial. Je dois dire que je n'y avais pas pensé.

Sur l’étymologie de buse, il faut bien remarquer que les acceptions du mot sont bien plus nombreuses en wallon qu'en français.
wallon bûze:
-tuyau, tube, cylindre, canal.
1. di stoûfe, di tchiminèye: tuyau de poêle, tuyau dressé sur la cheminée
2. di tchènâ: descente pluviale
3. del påle, del truvèle: douille de bêche, de pelle
4. di cokmar, etc...: bec de cafetière, théière, etc...
5. dè beûr (terme de houilleur): puits de mine
6. plate-bûze: poêle-cuisinière, où la plaque de chauffe s'étend sur le tuyau de poêle.
Les dérivés:
bûzaî:
1. petit tuyau
2. tuyau de cheminée
3. gosier. Sur ce dernier sens, Grandgagnage suggère que la racine se retrouve dans l'it. buso, percé, troué, bugio, adjectif et bugio substantif, trou, buca, buco.
buzette
1. tige creuse de la berce
2. bec de cafetière, de burette à huile, etc...
3. douille de la bêche et autres outils
4. en particulier (métallurgie): bec verseur de la poche de coulée

Ce dernier sens vient sans doute, comme d'autres, du wallon de la métallurgie liégeoise.
Devant tant de dérivés et acceptions, j'ai quelques doutes à faire provenir, comme le fait Haust, le wallon bûze de l'ancien français busel, car, dit-il, le gallo-roman *bucellum (du latin bucina) aurait donné bûhè ou boûhè.
Au secours, les phonéticiens!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008