Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'envers du verlan - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
L'envers du verlan
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3118
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 27 Jun 05, 1:40 Répondre en citant ce message   

Le sujet de Breizhadig au sujet du loucherbem anglais m'a donné l'idée d'ouvrir ce sujet.
Le nom anglais du verlan est "backtalk"

En français, c'est un jargon principalement des banlieues parisiennes et du microcosme médiatique.

Ça consiste à inverser la fin et le début d'un mot: Une métathèse.

Le nom de cet argot, verlan est donné par l'expression l'envers dans ce jargon.

Il y a une dizaine d'année, un japonais m'a dit qu'un tel jargon se répandait au Japon.

Le phénomène a-t-il continué ?

Y a-t-il d'autres langues dans lesquelles de tels jargons existent ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2468
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 27 Jun 05, 8:53 Répondre en citant ce message   

Le plus amusant est de voir des mots auxquels on applique deux fois le verlan, quand la première modification est si courante qu'on en oublie qu'il s'agit de verlan...
Exemple : arabe -> beur -> reubeu
On voit bien le procédé et le traitement sélectif de voyelles et consonnes. C'est facile avec des mots courts (jusqu'à 3 syllabes), mais au-delà on atteint une limite et le sens se perd. Je pense que c'est un facteur qui explique l'absence de verlan en allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helter Skelter



Inscrit le: 06 May 2005
Messages: 12
Lieu: Angouleme France

Messageécrit le Monday 27 Jun 05, 9:34 Répondre en citant ce message   

En anglais, on dit aussi "backslang" mais ça se pratique beaucoup moins qu'en français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MS Blue Berry



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 219
Lieu: Briennon, Ségusiavie septentrionale

Messageécrit le Monday 27 Jun 05, 10:26 Répondre en citant ce message   

L'exemple "Arabe-Beur-Rebeu" est excellent. je ne sais pas si d'autres mots ont connu la même évolution. Peut-être "Feuk", de Flic > keuf, qui permet de dire "Fuck les feuks"...

Des mots de verlan peuvent retrouver une évolution "normale" en français à partir de la racine verlan : personnellement, j'emploie beaucoup le mot "meufette" (àa partir de "meuf", femme) pour désigner une jeune fille, voire une jeune ado, voire même par extension une gamine, et parfois même une jeune femme, bref, tout ce qui est de sexe féminin en dessous de 25 ans grosso-modo ! "Meuf", c'est pas trop élégant, mais "Meufette", je touve ça plutôt mignon et affectueux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 468
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Tuesday 28 Jun 05, 21:25 Répondre en citant ce message   

Jean-Charles a écrit:
En français, c'est un jargon principalement des banlieues parisiennes et du microcosme médiatique.
Ça consiste à inverser la fin et le début d'un mot: Une métathèse.
Le nom de cet argot, verlan est donné par l'expression l'envers dans ce jargon.

J'ai comme l'impression qu'on est en train de ré-inventer le fil à couper le beurre...
Le verlan ne date pas de ces dernières décennies, et des banlieues, puisque de distingués linguistes signalent le procédé chez Villon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MS Blue Berry



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 219
Lieu: Briennon, Ségusiavie septentrionale

Messageécrit le Tuesday 16 Aug 05, 14:32 Répondre en citant ce message   

Lamardelmy a écrit:
Mefie-toi y'a des filles sur ce forum !!!!! lol.... 8)

Moi, quand j'appelle "meufette" ma fille ou les filles des amis, y'en a aucune qui m'a retourné une baffe ! Au contraire, elles trouvent ça sympa (ce que ça se veut, d'ailleurs !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kris



Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 68
Lieu: Québec

Messageécrit le Tuesday 16 Aug 05, 15:21 Répondre en citant ce message   

Jamais compris meuf. Pourquoi femme ne s'inverse pas en maf ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2468
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 16 Aug 05, 15:36 Répondre en citant ce message   

kris a écrit:
Jamais compris meuf. Pourquoi femme ne s'inverse pas en maf ?

C'est assez bien expliqué ici :
Ex: « femme » composé de « fem » « me » devient « mefem » et après élision le mot devient « mef » ou « meuf », dans ce cas voyelle et consonne finale sont élidés. (Source: Wikipedia)

On ne transforme pas tous les mots. Pour homme, on parle de "mec" > "keum".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Breizhadig



Inscrit le: 12 Nov 2004
Messages: 862
Lieu: Penn ar Bed / Finistère

Messageécrit le Tuesday 16 Aug 05, 15:40 Répondre en citant ce message   

Peut être que "maf" sonne trop administratif (allusion à une marque d'assurances).

Je remarque que y'a peu ou pas de sons "ouverts", ils sont assez attenués, d'autant plus que le son [eu] est très courrant » meuf, keuf, keum, etc... On ne voit quasiment pas de [ε] et les différents sons du A sont rares apparement...

Tout dépend comment le mot retourné sonne, l'important est surtout de retourner les consonnes, si une voyelle change pour améliorer la sonorité, c'est pas important apparement...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kris



Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 68
Lieu: Québec

Messageécrit le Tuesday 16 Aug 05, 17:17 Répondre en citant ce message   

Ex: « femme » composé de « fem » « me » devient « mefem »

Mais qui, à part Nicole Croisille, dit fam-meu ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nougaramel



Inscrit le: 15 May 2005
Messages: 274
Lieu: Ile de France

Messageécrit le Wednesday 17 Aug 05, 3:18 Répondre en citant ce message   

@ Breizhadig :

Ca doit être dans la nature humaine. Bien des mots ont traversé les millénaires en ne conservant que leur radical consonantique et encore... parfois dans le désordre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3118
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Wednesday 17 Aug 05, 3:51 Répondre en citant ce message   

Je crois que c'est aussi dû à la prononciation des habitants des quartiers où on utilise ces mots. Certains ne maitrisent pas bien la prononciation des voyelles françaises.
Il en est de même pour l'accent tonique au mauvais endroit.

ÿ moins que ce soit une mode qui influence ou est influencée par le rap.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
excalibarge



Inscrit le: 03 Aug 2005
Messages: 67

Messageécrit le Friday 19 Aug 05, 15:38 Répondre en citant ce message   

Je pense ausi que c'est une mode, influencée par le rap américain et toute la culture des banlieues qui va avec.

J'ai vu des analyses de grands linguistes qui s'extasiaient devant la langue des cités, les mots qui allaient avec, les intonations, etc...

En réalité, les jeunes qui parlent comme ça se ferment des portes, et c'est déplorable. Quand comprendront ils que cette soit disant langue qu'ils sont convaincus qu'elle les valorise face à leurs copains et copines, ne fait que leur couper des ponts dans la vie et donner une mauvaise image d'eux mêmes ?

On a parlé précédemment des accents et de leurs projections dans l'inconscient comme: accent marseillais= sympathique buveur de pastis; nordiste= prolétaire; suisse= type pas bien préssé.

Eh ben la celui qui a l'accent et le vocabulaire de la cité se retrouve immédiatement catalogué comme ignare et racaille. D'autant plus que cet accent s'attrape le plus souvent au collège et non lorsque l'on apprend à parler. Donc caractère volontaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mancino



Inscrit le: 05 Aug 2006
Messages: 123
Lieu: Paname...

Messageécrit le Sunday 06 Aug 06, 13:13 Répondre en citant ce message   

Etant parisien et grand amateur de football, je passe beaucoup de temps en banlieue (93 essentiellement) et dans les arrondissements périphériques Nord et Est de Paris (impossible de trouver des vrais terrains ailleurs, à part à jouer aux Arènes de Lutèce ou au Luxembourg).

Tout ça pour dire que j'ai pu observer que le rap américain possède beaucoup moins d'influence que le rap français dans les quartiers... Et tant mieux ! Car si le rap américain est désormais uniquement consacré aux thèmes fête-pognon-sexe, son homologue français est resté un art de révolte et de messages sociaux... Même si ça se détériore...


Mais le verlan dont vous parlez, associé à la part du vieil argot parisien qui n'a pas été repris par la province, forme un véritable dialecte qui, moi, me plait bien...
Et si ce langage ferme des portes, ce n'est pas à cause du milieu dans lequel les jeunes ont vécu, mais la faute à l'étroitesse d'esprit de ceux qui embauchent... C'est comme lorsque l'on parle de l'accent ch'ti...

Pour ajouter un dernier petit truc :
comme Arabe a donné Beur, puis Reubeu ; Femme à donné Meuf, et maintenant... Feumeu !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MS Blue Berry



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 219
Lieu: Briennon, Ségusiavie septentrionale

Messageécrit le Sunday 06 Aug 06, 13:28 Répondre en citant ce message   

Et Reubeu va donner Beureu qui va être raccourci en Beur...

Et Feumeu va donner Meufeu qui sera raccourci en Meuf...

La boucle est en passe d'être bouclée...

Ne va-t-on pas vers une langue qui tourne en rond ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008