Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
to hector (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
to hector (anglais)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 8686
Lieu: Lyon

Messageécrit le lundi 26 avr 10, 11:25 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Royaume-Uni USA to hector :
- (verbe tr.) harceler - tyranniser - intimider verbalement
- (verbe intr.) être tyrannique - être une brute

hectoring (nom) : intimidation verbale

a hectoring tone : un ton autoritaire
mes propositions :
- un ton impérieux / un ton qui en impose

The Independent (23.04.2010) a écrit:
As a result, the president (= Obama) felt no need to mention the charges against Goldman Sachs in yesterday's speech, or even to take the hectoring tone he had used in his speech to the industry last autumn

= Le Pdt Obama n'a pas ressenti le besoin de prendre le ton autoritaire qu'il employa dans son discours adressé aux industriels l'automne dernier

hector / hectoring font référence à Hector, héros de l'Iliade, fils de Priam et époux d'Andromaque, connu pour la force et la vaillance avec laquelle il défendit sa patrie.

etymonline indique pour hector :
- sens de "guerrier vaillant" : fin du XIVe S.
- sens de "type bruyant et turbulent" (années 1650)

Je pose deux questions :
- par quel biais le terme hector est-il entré dans le lexique anglais ?
- d'autres langues européennes (romanes ou autres) ont-elles intégré ce terme ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6130
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le lundi 26 avr 10, 12:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

José a écrit:
etymonline indique pour hector :
...
- sens de "type bruyant et turbulent" (années 1650)

Je ne serais pas étonné que ce soit du jargon scolaire, issu de manuels de grec, pour désigner un élève turbulent.

Pour expliquer le glissement sémantique de " personne turbulante " à " intimider verbalement ", je propose
comme hypothèse l'influence de TO LECTURE (sermonner) sur HECTOR.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaspard



Inscrit le: 06 août 2008
Messages: 166
Lieu: France

Messageécrit le mardi 27 avr 10, 16:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le sens de 'hector' a peut-être été influencé par des mots proches d'origine différente:
- 'hectic' (agité, fiévreux).
- 'to heckle' (interpeller, harceler).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
telephos



Inscrit le: 13 fév 2008
Messages: 319
Lieu: Montréal

Messageécrit le mercredi 12 mai 10, 23:25 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'opinion de l'Oxford English Dictionary.

le verbe to hector :

Citation:
1. intr. To play the hector or bully; to brag, bluster, domineer. Also, to hector it.

1660 HICKERINGILL Jamaica (1661) 80 For which he needs not venture life nor limb, Nor Hector it, nor list under Sir Hugh. 1681 Def. Fullwood's Leges Angliæ 5 While I hector and rant and call names. 1723 SWIFT Stella at Wood-Park 6 Don Carlos made her chief director, That she might o'er the servants hector. 1764 FOOTE Mayor of G. I. (1783) 25 She does now and then hector a little. 1863 MRS. C. CLARKE Shaks. Char. vi. 145 John not only allows himself to be bamboozled, but..to be hectored over. 1882 M. E. BRADDON Mt. Royal III. vii. 141 He blustered and hectored as of old.

2. trans. To intimidate by bluster or threats; to domineer over; to bully; to bring or force out of or into something by threats or insolence.

1664 PEPYS Diary 22 Feb., Our King did openly say..that he would not be hectored out of his right and pre~eminencys by the King of France. 1670 DRYDEN Conq. Granada II. i, But [Fortune] she's a drudge, when hector'd by the Brave. 1722 DE FOE Col. Jack (1840) 27 You shan't be hectored by him. 1749 FIELDING Tom Jones X. viii, We are..not to be hectored, and bullied, and beat into Compliance. 1824 W. IRVING T. Trav. II. 37, I was hectored and lectured in my own green-room. 1850 Mahomet xxiii. (1853) 131 But suffers himself to be..hectored out of his crafty policy.


Le verbe viendrait du nom commun hector (deuxième sens) :
Citation:
2. (Now usu. with lower-case initial.) A swaggering fellow; a swash-buckler; a braggart, blusterer, bully.
(Frequent in the second half of the 17th c.; applied spec. to a set of disorderly young men who infested the streets of London. Cf. ‘bully Hector’ 1598 in 1.)

1655 SIR E. NICHOLAS in N. Papers (Camden) II. 256 The Earle of Anglesie and his two Hectors upon Sunday morning last fought a duell with Collonel Dillan..and two Irishe Captains..His Lordships Hectors had no hurt, and ye Irishe came of untoucht. a1658 CLEVELAND To the Hectors 1 You Hectors! tame Professors of the Sword! 1693 LUTTRELL Brief Rel. (1857) III. 2 On Sunday night last 3 hectors came out of a tavern in Holborn, with their swords drawn, and began to break windows. a1716 BP. O. BLACKALL Wks. (1723) I. 333 Surely this blustering Hector is not one of the Sons of Adam. 1849 MACAULAY Hist. Eng. iii. I. 361 The Muns and Tityre Tus had given place to the Hectors, and the Hectors had been recently succeeded by the Scourers.


Dernière édition par telephos le vendredi 14 mai 10, 15:51; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 8686
Lieu: Lyon

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 15:15 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

- losing patience at what he perceived to be Mr Cameron's hectoring from the single currency's sidelines
= perdant patience par rapport à ce qu'il (= Nicolas Sarkozy) a perçu, de la part de Mr Cameron, comme une intimidation verbale depuis/dans les coulisses de la monnaie unique

variante :
- ...comme une attitude de donneur de leçon, alors que le Royaume-Uni ne fait pas partie de la zone euro

The Independent - 24.10.2011
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 5743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 15:59 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour répondre à la question que tu poses à la fin de ton post intial, à laquelle certains éléments de réponse ont déjà été apportés, je voudrais ajouter ceci : la transformation de noms propres en noms communs, nous savons par d'autres fils que c'est un fait linguistique courant. Pour en rester à la mythologie grecque, ou à sa littérature - qu'on apprenait autrefois dans toute l'Europe - le français ne s'est pas refusé, par exemple, un nestor, un mentor ou un hercule. Seulement, l'anglais a un avantage que n'a pas le français : celui de pouvoir transformer n'importe quel nom en verbe sans toucher à sa forme, d'où a hector > to hector. Et tout le monde comprend que cela signifie "se comporter comme un hector".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 1959
Lieu: Antilles françaises

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 16:59 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Sauf qu'Hector, vaillant mais calme et pondéré, au point de se faire taxer de lâcheté par cet irresponsable de Pâris ne peut pas être l'origine du terme anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 5743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 18:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Nous attendons donc impatiemment que tu nous dises la véritable origine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 1872
Lieu: Paris

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 20:42 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le vaillant Hector est bien l'origine, mais on constate sans entièrement l'expliquer la péjoration du mot intervenue en Angleterre au XVIIe siècle, quand le mot s'est appliqué à des voyous des rues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6130
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 21:24 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Etymologie du nom Hector :
gr. hektor : lit. celui qui tient, qui possède, qui reste; < gr. ekhein " avoir, tenir, retenir, posséder



angl. hector, hektor : n. brute, tyran
Voir aussi bully (anglais).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Oliv



Inscrit le: 16 oct 2011
Messages: 126
Lieu: Toulouse

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 21:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ἕκτωρ [Hektôr] à partir de ἔχω [ekhô] "avoir / se tenir" parce que h- vient d'un s- ancien disparu (comme aussi au futur ἕξω [hexô] = hek- + -s-), et si on veut remonter encore plus loin, ça correspond à toute une famille de mots issue de la racine indo-européenne *seǵʰ- .

Dernière édition par Oliv le mardi 25 oct 11, 10:07; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3419
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 23:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Hector et hectique possèdent la même origine.

L'anglais hectic a le sens de mouvementé, trépident, intense
et le sens médical de fiévreux : hectic fever : fièvre hectique

hectisie (ou étisie) : maladie qui produit un amaigrissement extrême ; d'où : extrême maigreur
et, au sens figuré : état de dépérissement, affaiblissement (d'un état, d'une entreprise)

Le français possède deux termes : hectique (sens médical) et étique (à ne pas confondre avec éthique)
une personne étique, c'est une personne très maigre.

L'anglais est un emprunt au français (etik en anglais, le terme a ensuite été recomposé sur le latin)
Le mot s'est ensuite développé dans le sens de fiévreux, fébrile (excité, ardent...)
Dans un sens opposé au français !

Le latin tardif : hecticus, du grec ἑκτικός : habituel, hectique, continu (fièvre hectique, fièvre continue). Le sens médical existait déjà.
de ἕξις : action de posséder, manière d'être, état ou habitude du corps, de l'esprit ou de l'âme.
de ἔχω : porter, s'attacher à d'où : saisir, tenir : acquérir, posséder, avoir

ἔκτωρ : qui tient fortement, qui retient
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6130
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le lundi 24 oct 11, 23:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce serait sympa d'utiliser les italiques pour ce qui n'est pas français et les caractères gras pour les mots essentiels.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 5743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 25 oct 11, 7:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

embatérienne a écrit:
Le vaillant Hector est bien l'origine, mais on constate sans entièrement l'expliquer la péjoration du mot intervenue en Angleterre au XVIIe siècle, quand le mot s'est appliqué à des voyous des rues.

Merci pour cette excellente référence qui dit tout : les voyous en question se prenaient pour des Hectors et s'en étaient donné le nom. Le nom est resté mais le sens général, ce qu'ils étaient vraiment aux yeux du reste de la population, est évidemment devenu tout autre. Héros pour eux-mêmes, ils n'étaient que des bravaches pour les autres.
Je ne crois vraiment pas qu'il soit nécessaire d'aller chercher plus loin. La péjoration du mot s'explique très bien ainsi.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Oliv



Inscrit le: 16 oct 2011
Messages: 126
Lieu: Toulouse

Messageécrit le mardi 25 oct 11, 10:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Jacques a écrit:
Ce serait sympa d'utiliser les italiques pour ce qui n'est pas français et les les caractères gras pour les mots essentiels.
D'accord, j'essaie de modifier, mais pour le grec je ne sais pas ce qui se passe: j'avais mis un peu plus gros (font size='4') sans quoi je ne distinguais pas les esprits et ᾿ (gênant quand justement je faisais une remarque sur l'esprit rude), mais maintenant même en taille 3 le grec est plus gros... c'est moi parce que je suis sur un autre ordi avec des polices différentes ou c'est quelque chose de changé dans les tailles depuis hier ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008