Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'autre nom des villes - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
L'autre nom des villes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3644
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 19 Jan 12, 0:34 Répondre en citant ce message   

Graz , capitale de la Styrie, un Land d'Autriche , attirait beaucoup de retraités sous l'Empire austro-hongrois. Au point que vers le fin du 19ème siècle, elle était appelée Pensionopolis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Boyar



Inscrit le: 11 Sep 2011
Messages: 10
Lieu: Russie

Messageécrit le Thursday 19 Jan 12, 6:12 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
Цароград
C'est Царьград en cyrillique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3644
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 02 Feb 12, 16:41 Répondre en citant ce message   

Allemand Konstanz ( Constance) située en Allemagne au bord du lac de même nom a longtemps été appelée Kostnitz ( voire Costnitz) et ce dès le Moyen Âge. Immortalisée sous ce nom par un trouvère ( Minnesänger), Oswald von Wolkenstein , elle a gardé ce toponyme jusqu'au début du 20ème siècle. À Berlin , la Kostnitzer Straße ( rue de Kostnitz) n'a été rebaptisée Konstanzer Straße ( rue de Constance) qu'en 1908.

Cet ancien nom apparaît dans une expression humoristique: Hier ist nicht Kostnitz = Ici, on n'est pas à Kostnitz !

Jeu de mot portant sur la proximité phonétique: Kost(et) +nitz= nix= nichts = es kostet nix = c'est gratuit, ça ne coûte rien. Se dit à quelqu'un qui rechigne à payer.

voir fil Expressions contenant un toponyme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Strawberry



Inscrit le: 14 Feb 2012
Messages: 1

Messageécrit le Tuesday 14 Feb 12, 12:14 Répondre en citant ce message   

baykus a écrit:
En France, on en a plein de Venise !

Brantôme : Venise du Périgord.

Amiens : Venise de Picardie.

Montargis : Venise du Gâtinais.

Clamecy : Venise bourguignonne.

Et encore une ! Annecy : Venise des Alpes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3644
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 14 Feb 12, 12:57 Répondre en citant ce message   

Boyar a écrit:
rejsl a écrit:
Цароград
C'est Царьград en cyrillique.

Vous vouliez dire en russe? Sauf erreur de ma part, Цароград c'est en cyrillique, en bulgare j'en suis certaine pour l'avoir entendu dans le pays, et je crois qu'on le trouve ou le trouvait également dans d'autres langues slaves voire même en russe.

Ici, par exemple.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2778
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Tuesday 14 Feb 12, 18:34 Répondre en citant ce message   

En Piémont il y a:

Saluzzo (Saluce, ou Saluces en vieux français) : la Siena del Piemonte (la Sienne du Piémont, pour les beautés artistiques)
Pinerolo (Pignerol) : la Nizza del Piemonte (la Nice du Piémont, pour la météo)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Geremi



Inscrit le: 12 Jan 2006
Messages: 181
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 15 Feb 12, 21:45 Répondre en citant ce message   

On entend souvent Besac pour Besançon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Thursday 16 Feb 12, 9:50 Répondre en citant ce message   

Geremi a écrit:
On entend souvent Besac pour Besançon.

Je le connais prononcé B'sac.
De même, on dit V'sou pour Vesoul.
Mais ce ne sont pas des autres noms de ces villes, c'est plutôt un diminutif ou une prononciation rélâchée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11002
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 16 Feb 12, 12:50 Répondre en citant ce message   

Il y a effectivement un peu de tout dans ce Fil :
- qualificatifs laudateurs
- anciens noms de villes
- noms de villes en langues étrangères
- diminutifs et abréviations

Il faudrait trier tout ça et créer de nouveaux fils, plus précis...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1845
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Friday 17 Feb 12, 12:26 Répondre en citant ce message   

A propos de Paris, ville-lumière: (Wiktionnaire, étymologie)
Citation:
Selon l’une des explications, l’inventeur de l’éclairage au gaz, Philippe Lebon, promeut et développe son invention à Paris dans les années 1820. Dans les années 1830, le somptueux éclairage de Paris, en particulier de ses passages commerçants, fascine les Européens. Les Londoniens baptisent Paris City of Lights, périphrase traduite en français par Ville Lumière.
Néanmoins, cette hypothèse est contestée.

Seconde hypothèse : Au 18ème siècle, à cause de la montée de la criminalité dans les rues et les coins sombres de Paris, le Préfet demande à tous les habitants de mettre des bougies ou des lampes à pétrole sur le rebord de leurs fenêtres, ceci afin d’éclairer entièrement la ville. Ce serait à ce moment là que Paris obtint le surnom de ville Lumière.
Par dérision. C'est cette deuxième version qui circule en Wallonie, seulement en réponse à certains Parisiens prétentieux. (N'oublions pas que Liège fête davantage le 14 juillet que le 21.)
Je sens que je vais m'attirer quelques ennemis...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Friday 17 Feb 12, 20:21 Répondre en citant ce message   

Des lampes à pétrole, au XVIIIe siècle ? On ne connaissait encore que les lampes à huile...
On n'avait pas non plus de préfets, mais un lieutenant général de la police.
Au XVIIIe on avait des lanternes, ces fameuses lanternes où l'on voulait pendre les aristocrates ! Nul besoin de l'éclairage des particuliers.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1845
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Monday 20 Feb 12, 17:15 Répondre en citant ce message   

Citation:
Paris, Ville Lumière...

Si cette appellation a sa raison d'être aujourd'hui, ce n'était certainement pas le cas autrefois. Pendant des siècles, l'absence d'éclairage a été un véritable fléau. Paris était une ville très dangereuse où il ne faisait pas bon se promener, en particulier la nuit. Au XIIIème siècle, sous Philippe Le Bel, Paris ne possédait en tout et pour tout que 3 lumières. Au cours des règnes respectifs de Louis XII, François 1er et Henri II (XVème et XVIème siècles) furent signées des ordonnances imposant qu'une chandelle soit placée à une des fenêtres de chaque maison pour pallier à ce problème. En vain ! Cette loi ne fut jamais respectée... Avec pour conséquence de cette absence quasi totale d'éclairage, le sentiment d'une immense insécurité. En 1662, il fut décidé qu'à certains carrefours, des porteurs mobiles accompagneraient les passants qui le souhaitaient avec des flambeaux de cire ou des lanternes à huile jusqu'à la porte de leur appartement, moyennant une rémunération. Quelques années plus tard, des lanternes furent hissées au milieu des rues mais ce n'est qu'en 1829 que les rues de Paris furent enfin éclairées, au gaz, d'une manière plus extensive.
C'est ici.
En effet, c'était de l'huile, de la cire ou des chandelles. Wiktionaire devrait revoir son histoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Monday 20 Feb 12, 18:00 Répondre en citant ce message   

Je me suis laissé dire que François Ir avait trouvé un truc imparable : faire installer des statues de la Vierge dans des niches au coin de chaque rue. Qui dit statue dit prière, qui dit prière dit cierge, qui dit cierge dit lumière... la contribution à l'éclairage était alors volontaire.
Ne pas oublier que la nécessité d'éclairer les rues se heurtait à celle d'éviter les incendies.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3644
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 01 Mar 12, 21:19 Répondre en citant ce message   

Autriche Vienne est appelée affectueusement ou ironiquement Zweandorf , où on retrouve le nom de la ville écrit sous forme dialectale, associé à Dorf, le village.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaspard



Inscrit le: 06 Aug 2008
Messages: 215
Lieu: France

Messageécrit le Sunday 04 Mar 12, 12:47 Répondre en citant ce message   

Strawberry a écrit:
baykus a écrit:
En France, on en a plein de Venise !

Brantôme : Venise du Périgord.

Amiens : Venise de Picardie.

Montargis : Venise du Gâtinais.

Clamecy : Venise bourguignonne.

Et encore une ! Annecy : Venise des Alpes.


Sans parler de Martigues, la Venise provencale !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 7 sur 12









phpBB (c) 2001-2008