Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Catherine / Katerinke / Katerinka - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Catherine / Katerinke / Katerinka
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3636
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 07 Feb 12, 13:21 Répondre en citant ce message   

yiddish: קאַטערינקע = katerinke = l'orgue de Barbarie. Et קאַטערינשטשיק = katerinchtchik = le joueur d'orgue de Barbarie.

Il s'agit d'un emprunt aux langues slaves, ukrainien ou polonais:

Ukraine катеринка = katerinka = l'orgue de Barbarie.
Où l'on retrouve, bien sûr, le prénom Catherine.

L'origine est française semble-t-il, merci M. Bizet, quoique... il devrait en partager la paternité avec Walter Scott.

Dans l'opéra " La jolie fille de Perth", il est un air :

Citation:
" Quand viendra le jour, Ô ma charmante Catherine! Où tu seras ma Valentine? Où, devant Dieu, mon cœur te donnera sa foi! Pourquoi ne pas céder aux conseils de ton père"


Devenue chanson à succès, populaire en Ukraine grâce aux musiciens ambulants, l'héroïne de la chanson, de l'opéra et du roman de Walter Scott , Catherine donne son nom à l'instrument: le polonais katarynka , le bielorusse l'ont aussi adopté.

Pour le russe, c'est le début de la même chanson qui a donné son nom à l'intrument: шарманка = charmanka = la charmante. Quant au musicien, il devient le Шарманщик = le charmanchtchik .

Voir aussi le fil noms communs dérivés de prénoms


Dernière édition par rejsl le Tuesday 21 Feb 12, 12:43; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 07 Feb 12, 16:49 Répondre en citant ce message   

Voilà une histoire bien fascinante que cette double étymologie basée sur une même bribe de chanson.
Il y a beaucoup d'incertitudes sur l'origine exacte du nom de cet instrument (y compris sur le nom français orgue de Barbarie). Tout le monde est à peu près d'accord pour cette charmante Catherine. Mais il ne peut pas s'agir de l'air de Bizet créé seulement en 1867 alors qu'on trouve шарманка bien avant cette date (dès le XVIIIe siècle). J'ai cru lire qu'on avait suggéré qu'il pouvait s'agir d'une sorte de cri de ralliement des joueurs ambulants. Ce cri provient peut-être lui-même d'une vieille chanson. Je ne sais pas si elle a pu être identifiée avec précision. En tout cas, merci pour cette belle histoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3636
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 1:01 Répondre en citant ce message   

Après quelques vérifications, oui, il semble bien que Bizet et sa Catherine n'aient rien à voir avec le קאַטערינקע / katerinke yiddish, le катеринка/ katerinka ukrainien et le шарманка, charmanka russe.

Pourtant, ces trois termes dérivent bien d'une même source signifiant "charmante Catherine " quand bien même celle-ci nous échapperait.

Signalons encore le roumain: caterincă et surtout le polonais: katarynka et szarmant Katrynka !

Un même prénom traduit dans diverses langues d'Europe Centrale qui s'applique à chaque fois à l'orgue de Barbarie.

Pourtant, cette histoire de chanson qui serait à l'origine du terme a la vie dure! Dans le dictionnaire étymologique de la langue russe de Krylov ( Крылов), paru autour de 2004/2005, donc assez récent, on trouve encore la même explication, si ce n'est que la chanson serait allemande " Oh Du scharmante Katherine" Pour ce dictionnaire, voir la définition en russe, page 413.

Quoi qu'il en soit, en polonais, l'expression szarmant Katrynka est répertoriée en 1808, par exemple, dans le dictionnaire de la langue polonaise de Samuel Bogumil Linde.

Citation:
Katarynka, szarmant Katrynka = laterna magica


Et s'il y avait un doute, il ajoute la traduction allemande Guckkasten , il s'agit bien de la lanterne magique. Elle a connu ses heures de gloire au XVIIIème siècle, justement.

Une linguiste russe est partie sur les traces du charmanka en lien avec cette lanterne magique et a également fait le rapprochement avec un pantin, personnage féminin , qui se serait appelé szarmant Katrynka au XVIIIème siècle.

Il semble possible de retrouver une origine française, cependant. À cette époque, fin du XVIIIème, les poupées automates étaient en vogue et un des personnages était bien la charmante Catin . Une poupée pas obligatoirement associée à une catin. Ici, cette poupée sur une gravure de 1780.

Un pamphlet de la fin du XVIIIème associe ce personnage et les spectacles de lanterne magique:
Citation:
Je ne ferai point danser aujourd'hui la charmante Catin ; ses ressorts sont usés. Elle est comme M. de Favras et autres, qui se sont donnés trop de mouvement pour la révolution : ce sera donc pour une autre fois
Tiré de La Lanterne magique ou la pièce curieuse


Cette linguiste émet l'hypothèse que des spectacles associant la lanterne magique ( donc szarmant Katrynka en polonais) et l'orgue de Barbarie aient pu être connus du public par des publicités reprenant le terme ou par des annonceurs qui seraient passés dans les villages et que les gens auraient à partir de là reporté l'appellation sur l'instrument de musique.

De la poupée à l'orgue de Barbarie , en passant par la lanterne magique, c'est un prénom qui aurait parcouru nombre de verstes sur les chemins d'Europe Centrale !


Dernière édition par rejsl le Tuesday 21 Feb 12, 20:26; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10970
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 6:12 Répondre en citant ce message   

L'histoire est de plus en plus belle ! On en redemande !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3749
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 10:06 Répondre en citant ce message   

Oui, bravo, belle enquête. On pourra trouver probablement des petits compléments intéressants dans les passages ici ou de l'Orgue de Barbarie.
Sur la poupée mécanique nommé Catin, il y a une petite vidéo sur ce lien.
La gravure de Cochin y est mentionnée. On en a une datation un peu antérieure (1742) sur cette page, avec le quatrain bien visible :
"Sans badiner, malgré ce que nous sommes,
Tel est souvent nôtre destin;
Les Grands quand il leur plaît font à peu près des hommes
Ce qu'un ressort caché, fait icy de Catin."

La petite qui fait danser la poupée est décrite comme une petite Savoyarde. Je pense qu'on peut voir à ses côtés sur le fauteuil un petit orgue portatif ou un autre instrument de musique à manivelle, que doit jouer le Savoyard qu'on voit derrière. Que porte-t-il derrière son dos ? J'ai d'abord cru au nécessaire du marchand d'oublies, mais en fait, il s'agit de la lanterne magique, comme on la voit bien sur cette autre gravure .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10970
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 10:35 Répondre en citant ce message   

Merci, merci ! Cette charmante Catherine / Catin mérite un sujet ad hoc, mais comment l'appeler et où le mettre ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11004
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 10:43 Répondre en citant ce message   

Forum Cultures & Traditions ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3636
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 11:07 Répondre en citant ce message   

Plutôt un MDJ ( mulitilingue). Car ce qui est fascinant, c'est que cette association de la poupée mécanique, de la lanterne magique et de l"instrument de musique soit à l'origine des termes qui désignent , dans une dizaine de langues, l'orgue et le joueur .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10970
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 11:29 Répondre en citant ce message   

MDJ ne convient pas : charmante ou Catherine ? Je penche plutôt pour "Expressions et locutions", avec comme intitulé "Charmante Catherine", car c'est bien d'une locution (nominale) qu'il s'agit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3636
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 11:46 Répondre en citant ce message   

Oui, en français. Mais, en français, cette locution n'a jamais été autre chose que l'appellation, le nom de ce personnage " la charmante Catin" .
Ailleurs, c'est katerinka ( katerinke, caterincă, katarynka )= orgue de Barbarie et katerinchtchik= le joueur d'orgue. Ou charmanka et charmanchtchik . Seul le polonais avait la locution entière et l'a peu à peu abandonné pour katarynka.

Mais, comme vous préférez...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 15:07 Répondre en citant ce message   

Au fait...
La charmante Catin ne serait-elle pas la tsarine Catherine II ?

Catherine II à qui les Polonais avaient de bonnes raisons d'en vouloir, et qu'ils auraient ridiculisée dans des séances de lanterne magique, analogues à nos Guignols...
Pure hypothèse, délivrée pour valoir ce que de droit...
Pour expliquer l'extension du terme en Pologne, où les aristocrates parlaient français comme.... la charmante Catin ainsi que la nommait galamment Voltaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10970
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 15:52 Répondre en citant ce message   

Je ne crois pas que Walter Scott ait pensé à une quelconque reine quand il écrivit les paroles de la fameuse chanson. Mais que, par la suite, en utilisant cette expression, on ait pensé à Catherine de Russie, c'est plus que probable.
De la même manière, il semble que le sens de "putain" donné à Catin date du XVIe s. Quelque fameuse Catherine, reine ou princesse de l'époque, doit être à l'origine de la transformation du prénom en nom commun.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3749
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 16:30 Répondre en citant ce message   

Walter Scott n'a pas écrit la chanson. C'est Saint-Georges et Adenis qui l'ont écrite dans le livret de la Jolie Fille de Perth pour Bizet. Et bien sûr, Catherine est le nom de l'héroïne (Catharine Glover chez Scott).
Je ne suis pas sûr qu'on ait identifié une chanson précise aux XVIIe-XVIIIe siècles pour justifier le nom de la poupée mécanique. "Charmante Catherine" se trouve probablement dans les paroles de plusieurs chansons anciennes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3636
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 08 Feb 12, 17:00 Répondre en citant ce message   

Walter Scott n'a effectivement écrit aucune chanson, l'héroïne de son roman, Catherine, réside à Perth en Écosse et surtout nous avons vu que ni lui ni Bizet n'ont finalement rien à voir avec ces différents termes dérivés du prénom Catherine slavisé puisque ils sont attestés avant l'oeuvre de Bizet.

D'autre part, il me semble bien risqué de mettre en lien ce sens de putain qu'avait pris en français le mot catin et le fait que la lanterne magique puis l'instrument se soient appelés de ce prénom.

Même en France, lorsqu'il s'agit de poupée automate, catin n'a pas toujours ce sens. C'était le prénom donné généralement par les petites filles à leur poupées et la gravure qui nous représente une famille bourgeoise savoyarde s'extasiant devant ce prodige qu'est la poupée-automate n'évoque en rien une putain. Cependant, il pouvait y avoir équivoque dès le moment où il s'agissait de caricature ou du monde politique, comme par exemple, dans ce pamphlet révolutionnaire que je citais plus haut:

Citation:
Je ne ferai point danser aujourd'hui la charmante Catin ; ses ressorts sont usés. Elle est comme M. de Favras et autres, qui se sont donnés trop de mouvement pour la révolution : ce sera donc pour une autre fois


Mais, ce sont des références françaises ! Dans les langues slaves, le prénom katerinka ( quelle que soit sa forme) n'évoque pas une putain. Aucun dictionnaire à ma connaissance ne mentionne une telle connotation. De plus, le terme semble plutôt être entré dans ces langues via un usage populaire et non aristocrate. Dans les campagnes, les spectacles présentés n'avaient certainement pas les mêmes connotations, ces régimes autocratiques n'auraient pas permis en public une telle critique qui devait rester l'apanage de cercles érudits fermés.

Difficile d'exclure complètement cette idée, mais si un lien s'était fait dans les langues slaves entre la forme qu'y prend respectivement ce prénom et une putain, cela devrait laisser des traces quelque part.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11004
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 21 Feb 12, 11:57 Répondre en citant ce message   

Scindé du Fil :
- Noms communs dérivés de prénoms
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=17244
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008