Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
CHINOIS - Trucs pour apprendre le chinois - Langues du monde - Forum Babel
CHINOIS - Trucs pour apprendre le chinois

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 20 Aug 06, 12:05 Répondre en citant ce message   

Comme le chinois n'est pas facile à apprendre, tous les trucs sont bienvenus.

Voir aussi
Apprendre le apprendre le chinois à l'aide des enseignes de restaurants

Voici un truc j'ai utilisé personnellement :

Je collectionnais les coupures de divers documents de restaurants chinois, en les collant dans un grand cahier et en y ajoutant mes commentaires.

Ces documents étaient principalement
- les menus de restaurant (feuille de papier à emporter chez soi),
- les enveloppes en papier de baguettes,
- les pochettes d'allumettes publicitaires au nom du restaurant,
- les cartes de visite au nom du restaurant.

Pour cela, je n'avais pas besoin de prendre un repas dans le restaurant, j'y entrais et demandais, avec un grand sourire, la permission d'emporter une fiche de menu ou une carte de visite : les employés étaient ravis.

Je découpais aussi les noms de restaurants des annonces publicitaires dans mes annuaires téléphoniques périmés.


Dernière édition par Jacques le Tuesday 03 Oct 06, 5:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 359
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 4:03 Répondre en citant ce message   

ça marche pour toutes les langues et c'est même recommandé.

À un moment j'avais un cahier dans lequel je collais les notices de produits alimentaires japonais, que je dépouillais ensuite à loisir.

Lors de mon premier séjour à Londres, je notais dans un carnet tout ce qui était écrit dans le métro, y compris les graffitis. Idem dans les toilettes. Comme j'étais encore très naïf et très ignorant je croyais alors que "death to the queens" était anti-royaliste. En fait c'était un graffiti anti-homosexuel. C'est aussi là que j'ai découvert le personnage de Kilroy: Kilroy was here.


Dernière édition par Qcumber le Tuesday 19 Sep 06, 4:11; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2039
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 4:06 Répondre en citant ce message   

Moi aussi j'ai commencé à apprendre certaines langues il y a quelques années en collectionnant des emballages polyglottes et autres trucs du style.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
demoore



Inscrit le: 21 Mar 2006
Messages: 4

Messageécrit le Wednesday 27 Sep 06, 12:23 Répondre en citant ce message   

Ne risques-tu pas d'avoir un champ lexiqual pas très homogène?
Imagine un chinois qui connaitrait que les noms de vingts vins, de toutes les sauces, du gratin dauphinois, de la tarte lorraine...

Enfin si l'essentiel c'est la motivation!
J'ai commencé à apprendre le chinois en chanson!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2039
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 27 Sep 06, 15:16 Répondre en citant ce message   

C'est vrai que la chanson en général est un excellent moyen d'apprendre une langue. Moi qui m'efforce désespérément à apprendre le français à mon partenaire, je me suis rendu compte qu'apprendre une chanson lui résulte beaucoup plus facile que lui inculquer les principales règles de grammaire...
Il m'arrive parfois de télécharger des chansons dans des langues peu communes en cherchant les paroles afin de m'imprégner des sonorités de la langue et d'essayer d'apprendre ou de reconnaître un peu de vocabulaire. Ça marche.

Au reste, comment dit-on "riz cantonais" et "rouleau de printemps" en chinois (cantonais et mandarin) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 07 Oct 06, 5:53 Répondre en citant ce message   

Nikura a écrit:
Au reste, comment dit-on "riz cantonais" et "rouleau de printemps" en chinois (cantonais et mandarin)?
En chinois mandarin :
春卷 chūn juǎn : rouleau de printemps
chūn : printemps
juǎn : rouleau, boucle
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Sunday 20 Apr 08, 23:02 Répondre en citant ce message   

Pas mal comme méthode...

Bon, pour le chinois je cherche encore la bonne méthode d'apprentissage (la mémoire s'use avec l'âge, et la musicalité n'étant pas mon fort, les tons me préoccupent tellement que je parle mandarin à 2 à l'heure)... même les kanji japonais que je connais ne m'aident pas beaucoup.

Pour le néerlandais c'est plus facile, car nombre d'emballages très courants (jusqu'aux machins qu'on trouve dans les toilettes) sont bilingues français-néerlandais... le néerlandais est ainsi la seule langue régionale de France à être utilisée couramment sur les emballages.

Pour l'hébreu les chansons m'aident énormément.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 20 Apr 08, 23:28 Répondre en citant ce message   

demoore a écrit:
Ne risques-tu pas d'avoir un champ lexiqual pas très homogène?
Imagine un chinois qui connaitrait que les noms de vingts vins, de toutes les sauces, du gratin dauphinois, de la tarte lorraine...

Non je ne crois pas, cela permet surtout d'identifier les mots fréquents. Quand tu vois qu'un certain idéogramme apparaît 20 fois dans le menu, chaque fois pour un plat au poulet, tu te dis que ce doit être le mot "poulet", que c'est un mot fréquent et qu'il vaut la peine d'etre retenu.

Dans un menu, tu vas facilement apprendre "poulet", "porc", "viande", "soupe" etc.

La fois suivante, au restaurant, tu sauras alors quels sont les plats de poulet, même dans les menus sans traduction.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 15 Feb 10, 4:01 Répondre en citant ce message   

Pour retenir le mot chinois qui désigne l'orange (prononcé [dju-dsi]), je pense à l' anglais juicy [dju-si] (juteux). Cf. juteux comme une orange).

橘子, ju2 zi5 : orange
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Max le questeur



Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 2

Messageécrit le Sunday 25 Nov 12, 3:40 Répondre en citant ce message   

On pourrait faire le tour de tous les moyens qui sont bons!
Je pense qu'il faut d'abord savoir quel point on veut pratiquer:

Pour la compréhension de l'oral:
-écouter de la musique (avec les paroles sous les yeux)
-regarder des films ou des séries (c'est très rapide, il vaut mieux attendre d'avoir quelques connaissances de bases, je pense)
-écouter des chinois parler (c'est plus difficile à trouver)

Pour la prononciation:
-chanter les musiques avec les pīnyīn sous les yeux
-visionner les vidéos youtube (il y en a beaucoup qui proposent des leçons de chinois pour débutant, l'approche des sons y est très intéressante) et répéter en tentant d'imiter la prononciation de la personne qui parle
-la prononciation et la répétition des mots qu'on entend ou qu'on lit
-discuter avec un natif ou une native

Pour la lecture:
-se baser sur des textes ou simplement des mots; apprendre la prononciation de chaque mot et les replacer dans des phrases (les mélanger le plus possible) puis s'entraîner à lire sans les pīnyīn
-recopier des textes simples (ça aide pour écrire également)
-collectionner les affiches, les images, les coupures de restaurant...
-l'analyse des caractères et les moyens mnémotechniques sont très bons pour la compréhension. Il est très répandu d'associer une petite histoire pour mieux mémoriser un caractère, par exemple le verbe yào, vouloir, est composé de l'Est et de la clé de la femme: on peut se dire que la femme veut aller à l'Est.

Tous ces exercices sont nécessaires et sont plus efficaces si on les travaille ensemble, par exemple on peut choisir une chanson, recopier chacun des caractères et s'entraîner à lire à voix haute sans les pīnyīn.

A mon avis, le plus important est de trouver le bon modèle (on ne fera jamais mieux qu'un natif ou une native), de s'entendre parler pour savoir se corriger soi-même (l'exercice de prononciation est très personnel et requiert de savoir s'écouter). Penser à varier les activités pour ne pas s'ennuyer, car l'apprentissage sans loisir/plaisir est très démotivant.

Ce que je vous livre est très banal, très commun, mais j'espère que vous pourrez trouver vos propres idées. Applicable à toute langue vivante bien sûr!
S'aider d'un professeur peut se révéler très utile (pas forcément nécessaire) pour poser un cadre et des bases, pour avoir une progression "surveillée".

Seconde partie:
Permettez-moi d'ajouter à mon message ma vision de la prononciation du mandarin.

D'abord, sachez que les pīnyīn se calquent plutôt sur la prononciation anglaise et non française (mais pas toujours).

En premier lieu, voyons les voyelles:
-le a se prononce a (là, c'est un a comme en français)
-le e se prononce comme ea dans early
-le i se prononce comme le i en français, sauf quand il est précédé de z, c, s, zh, ch, sh et r. Alors il se prononce entre le i et le e (écouter un natif pour entendre le bon son)
-le o seul se prononce wo. Si vous voyez écrit bo il ne faudra pas lire [beau] mais [bwo]. Le o en chinois est plutôt ouvert.

Ensuite, les consonnes:
-le l, le m, le n et le f se prononcent comme en français.

Les chinois ne font pas vraiment la différence entre les consonnes sonores et sourdes. Fondamentalement, d=t, g=k, b=p (ou presque).
Ce qu'il est important de savoir c'est que en pīnyīn les consonnes sourdes (t,k,p) doivent être accompagnées d'une expiration, alors que les consonnes sonores se prononcent "normalement" (b,d,g).
Le h correspond plus à une forte expiration et est assez guttural (presque comme une jota ou un Bach - le compositeur allemand), il utilise le fond de la gorge.

Ensuite viennent les suites de consonnes qui donnent le plus de difficulté!

-z,c,s (langue collée contre dents)
Le z se prononce dz mais il faut laisser passer le moins d'air possible.
Le c se prononce ts et là (comme pour le t) il faut expirer.
Enfin le s correspond au son c dans ça.

-zh, ch, sh, r (langue collée au palais)
Il n'existe pas de son équivalent en français pour ces lettres!
Pour prononcer un zh il faut coller le bout de la langue sur le palais et dire "dj".
Pour le ch, c'est pareil mais on doit dire "tch" et bien expirer! Essayez de dire "match"
Pour le sh, c'est un "ch" (comme dans chat) et sans expiration. Essayez de dire "vache" (sans prononcer le e)
Enfin, le r, avec le bout de la langue toujours collée au palais, se prononce "j" (un peu comme dans jeu mais sans le eu). Par contre, lorsque le r est en fin de syllabe, exemple "èr" (deux) il se prononce à l'américaine.

-j,q,x (langue contre les dents)
Encore des consonnes très particulières qui n'ont pas d'équivalent en français.
Le j se prononce entre di et ti.
Le q est un "tch" avec la langue collée contre les dents
Le x est assez particulier... entre le "s" et le "sh" chinois. Je l'imagine plus comme un h suivi d'un s. Si vous parvenez à prononcer correctement "ji" et "qi", prononcez "xi" à la suite sans changer la position de votre langue!

Le mieux c'est encore d'entendre un natif et de l'imiter.

Pour les consonnes on peut se constituer un petit alphabet, comme ceci:
-de, te, fe, me, le, be, pe, ge, ke, he, zi, ci, si, zhi, chi, shi, ri, ji, qi, xi (rappelez-vous bien que i précédé de (z, c, s, zh, ch, sh et r se prononce entre i et e)

Ensuite il y a les diphtongues (personnellement c'est ça qui me pose le plus de problèmes!)
-ao: "a" suivi de "o" (un "o" normal, pas un "wo") [a-o]
-ou: le son "o" (un o normal, pas un wo) suivi d'un "ou" [o-ou]
-ie ou ye: se prononce comme dans yes
-uei ou ui: se prononce [wèï]
-uo ou wo: [wo]
-ai: [aï]*
-ei: [èï]*
*dans ces deux diphtongues le i est légèrement prononcé, ne pas insister comme un éléphant!

Je ne suis pas sûr du terme, mais il y a aussi les "voyelles nasalisées"
-an [en]; -ian [yen]; -ang: correspond à notre "an" plus un g à peine prononcé
-en [en]; -eng: prononcez "eu" comme dans feu puis ng comme dans thing
-ong prononcez "on" comme dans rond
-in comme l'anglais in; -ing se prononce comme dans thing

(La encore le mieux c'est d'entendre un natif)

J'ai mélangé ce que j'ai appris avec la prof de chinois et comment je l'entends moi.
Bien sûr ce que je dis n'est pas "la manière de prononcer". Le mieux c'est toujours d'écouter un natif! (On ne le répètera jamais assez).
Mais j'espère que ça peut vous aider à interpréter les sons que vous entendez ou à prononcer mieux.

Quelques vidéos youtube qui peuvent être intéressantes pour débuter:

http://www.youtube.com/watch?v=jEHVLuhQ9aU
http://www.youtube.com/watch?v=WTe4_cC4Zxc
En tapant "chinese lessons for beginners" vous trouverez toute une ribambelle de ces vidéos (bilingues anglais/chinois)

Bon courage pour votre étude de cette langue magnifique!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008