Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les noms des vents - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Les noms des vents
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Thursday 02 May 13, 7:48 Répondre en citant ce message   

Fred (allez faire un tour sur son blog) a cité le Kusi, l’alizé des Comores.

Alizés, vents soufflant à proximité des deux tropiques, tout autour du globe.
Dans l’hémisphère nord, les alizés soufflent du secteur nord-est à est.
Dans l’hémisphère sud, les alizés soufflent du secteur sud-est à est.

Les alizés sont des vents assez forts et très réguliers.
Ils ont joué un grand rôle dans le développement des navigations transocéaniques.
Ils font partie du paysage, réel et imaginaire, des îles d’outre-mer.

Etymologie :
Peut-être à rattacher aux descendants du lat. lixare « lisser », proprement « lessiver », croisé avec allisus (voir lisser, lisse adj.)
(TLFi)

On utilise assez indifféremment le singulier ou le pluriel : l’alizé, les alizés.

Le Petit Robert donne :
Alizé […] vent régulier soufflant toute l'année de l'Est, sur la partie orientale du Pacifique et de l'Atlantique
C’est faux. Les alizés soufflent aussi sur les parties occidentales des deux océans, et de l’océan Indien aussi. Au contraire, ils sont plus faibles sur les parties orientales, où ils peuvent être absents aux alentours des étés.


Dernière édition par Moutik le Friday 03 May 13, 1:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 02 May 13, 8:13 Répondre en citant ce message   

zef : (fam.) vent. < zéphir
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Thursday 02 May 13, 8:15 Répondre en citant ce message   

L’alizé portugais ou les alizés portugais.

Vent de nord soufflant, surtout à la belle saison, le long de la péninsule ibérique, et jusqu’aux Canaries.
Ce vent est lié à la dépression généralement centrée sur la péninsule, elle-même liée à la chaleur renvoyée par les plateaux espagnols.

Il est assez fort et régulier, comme les alizés tropicaux, d’où son nom.
Il permettait, ou permet toujours, aux voiliers venant du nord de l’Europe de rejoindre ces autres alizés.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Friday 03 May 13, 1:06 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
zef : (fam.) vent. < zéphir

Un, une p’tit zef ou un, une ti-zef, un brestois, une brestoise.

Plus spécialement, et plus rarement, un habitant de « Brest même », par opposition à un habitant de Recouvrance ou de Saint-Pierre, les quartiers à l’ouest de la Penfeld, la petite rivière qui donna naissance à Brest.

Origine obscure.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Monday 16 Sep 13, 1:22 Répondre en citant ce message   

Sur gwalarn, galerne, galerna, enbata, brouillarta voir le Mot du jour gwalarn, galerne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 802
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Thursday 01 May 14, 19:46 Répondre en citant ce message   

En breton, on oppose ën a'il dé'n neh (littéralement le vent d'en haut : nordé) et ën a'il dé'n trañv (litt. le vent d'en bas : surrois). On fait de même en Normandie avec le vent d'amont et le vent d'aval. En est-il de même dans d'autres provinces françaises ?

Quant à gwalarn, ce mot est parfois féminin. Dans ce cas, on a avec l'article : ar walarn au lieu de : ar gwalarn comme l'écrit Moutik dans son poste consacré à ce mot. J'ai d'abord cru à une erreur de genre de sa part, mais j'étais victime de mon ignorance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Friday 02 May 14, 22:55 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
On fait de même en Normandie avec le vent d'amont et le vent d'aval.

Sur vent d’aval et vent d’amont voir le Mot du jour :
vendaval (galicien) / vent d'aval (français)

Question : en Normandie, les deux expressions vent d’aval vent d’amont correspondent-elles aux mêmes directions qu’en Bretagne sud ?
C’est-à-dire, aval : sud à ouest, amont : nord-ouest à nord-est.

Car en Normandie l’aval serait plutôt dirigé vers le nord-ouest. Et l’amont l’inverse.
Où alors il a eu uniformisation des emplois, tout au long des côtes, sans respect du sens premier. Ce n’est pas impossible.

Sur le genre de gwalarn et la mutation : bien vu !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 03 May 14, 16:56 Répondre en citant ce message   

vent étésien : vent qui souffle du Nord pendant l'été sur la Méditerranée

Lire le MDJ étésien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 802
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Sunday 04 May 14, 19:06 Répondre en citant ce message   

Bonne question Moutik, malheureusement ma connaissance de la Normandie est un peu trop théorique pour que je puisse te répondre. J'ai relevé cette expression dans le roman Un prêtre marié de Barbey d'Aurévilly. La phrase exacte est : "que le vent soit d'amont ou d'aval" en parlant des apparitions d'un revenant qui se manifeste tous les samedi à minuit. Comme souvent, Barbey d'Aurévilly est trop mystique pour que l'usage qu'il fait des mots nous renseigne beaucoup. J'ignorais que cette expression existait aussi en Bretagne, je ne l'ai jamais entendu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 802
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Sunday 15 Jun 14, 15:36 Répondre en citant ce message   

L'expression vent d'amont existe également en auvergnat, comme le montre ce ver de François de Murat :
Citation:
Lou tarrible vent d’amount

(cité sur le blog d'un félibre auvergnat : http://mistralenc.over-blog.com/article-les-patois-de-la-basse-auvergne-henri-doniol-1877-82081441.html)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Tuesday 02 Sep 14, 22:56 Répondre en citant ce message   

MiccaSoffiu a écrit:
Italien grecale du Latin graecalis (treccani), Corse gregale, grecu(infcor), Maltais grigale, Provence gregaou, Français gregale(Wiki) : (Météorologie) Vent froid et fort du nord-est soufflant sur la Méditerranée centrale et occidentale, particulièrement près de Malte. (Wiki)

Giòrss a écrit:
En italien se dit grecale, avec "c".

Bonnefoux et Pâris donnent :

Gréalade, s. f. P. l’exp. voy. au mot Grégaly.

Grégaly, Grégau, s. m. North-east wind.
Nom donné, dans la Méditerranée, au vent de Nord-Est : de ce mot dérive Grégalade ou coup de vent de Nord-Est.


L’on remarquera la petite différence entre Gréalade et Grégalade. Une coquille ? Autre chose ?
Bonnefoux et Pâris, Dictionnaire de la marine à voile, [1855]

En y revenant, il s’agit plutôt d’une coquille, l’entrée étant d’ailleurs mal classée dans la nomenclature :
Gréeur, Agréeur
Gréalade
Grégaly, Grégau
Greffier
Grelin

etc.


Dernière édition par Moutik le Wednesday 03 Sep 14, 8:14; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 03 Sep 14, 8:11 Répondre en citant ce message   

À vu de nez, je pense que c'est le même mot. C'est un vent grec, je suppose ? Je veux dire : qui a l'air de venir de la Grèce ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3210
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 03 Sep 14, 8:58 Répondre en citant ce message   

Moutik, je crois comme toi à une coquille car on ne semble pas souvent retrouver ce mot gréalade ailleurs, et ton argument tiré de l'ordre alphabétique est pertinent. Du reste, seuls grégaly, grégau et grégalade sont mentionnés dans le Dictionnaire de Marine de Willaumez, antérieur à Bonnefoux et Pâris.
Littré connaissait :
Citation:
GRÉGAL.1 (gré-gal) s. m.
Vent du nord-est dans la Méditerranée (TOURNEFORT). ÉTYMOLOGIE Voy. GRÉGALADE.

Citation:
GRÉGALADE (gré-ga-la-d') s. f.
Sur la Méditerranée, coup de vent du nord-est, dit vent grec.
ÉTYMOLOGIE Grégalade se décompose en grecal, adjectif fictif dérivé de grec (vent grec), et la finale ade qui indique l'action.

Toutefois, une coquille est souvent reprise par d'autres et je lis dans un Glossaire de météorologie de Villeneuve ceci :

J'ai tendance à me méfier dans la mesure où il parle à plusieurs reprises aussi de grégaby, alors que ça ne peut être que grégaly !

Sur les noms en rapport avec grec, voir le fil grec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 02 Mar 18, 15:53 Répondre en citant ce message   

Italien - Temperature in picchiata aspettando il Burian. (...) È il Burian, il vento più gelido che possa sferzare il nostro Paese. E’ caratteristico delle steppe della pianura a ovest degli Urali, dove è spesso molto forte e accompagnato da bufere di neve congelata che azzerano quasi la visibilità. Il Burian si spinge frequentemente in Asia, mentre più raramente giunge a latitudini basse e arriva, senza trasformarsi nel meno freddo Favonio, fino in Italia. In questi casi si verificano crolli delle temperature consistenti e improvvisi.
= Températures en forte baisse, le "Burian" arrive. (...) Le Burian est le vent le plus glacial pour l'Italie. Il provient des steppes de la plaine de l'Ouest de l'Oural, il est là-bas souvent accompagné de bourrasques de neige congelée qui rendent la visibilité nulle. Il arrive jusqu'en Italie, sans se transformer en foehn -un vent plus doux.

[ La Stampa - 23.02.208 ]


Je n'ai pas l'impression que Burian soit très employé en français, comparé à l'italien.
Ce matin, sur francetvinfo, la présentatrice, en mentionnant ce vent glacial qui arrive, parlait du Moscou-Paris, qui sont ses points de départ et d'arrivée.


Italien Favonio : foehn

[ Treccani ]
- favònio s. m. [dal lat. favonius, der. del tema di favere «favorire»], letter. – Nome latino del vento di ponente (nell’antichità generalmente identificato col greco zefiro), che col suo tepore favorisce lo schiudersi dei germogli e lo sviluppo delle piante.
= Dans l'Antiquité, le favonius était généralement appelé zéphyr. Vent de l'Est, qui, par sa tiédeur / douceur, favorise l'éclosion des germes/pousses et plantes.


Lire la suite des échanges dans le Fil Burian / Buran, vent glacial de l'Est.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 09 Apr 18, 12:20 Répondre en citant ce message   

Extrait du MDJ avel (breton) :
Jeannotin a écrit:
Le breton avel signifie vent. (...) Le mot se retrouve dans de nombreuses locutions essentielles à la vie du paysan : 'n a(v)el d'an nec'h, le vent d'amont, 'n a(v)el d'an traoñ, le vent d'aval, 'n a(v)el-suilh, un vent de nordé qui souffle en mars et qui brûle la végétation. Il est fréquent qu'on caractérise un vent par le nom de la commune dont il semble venir. À Cléden, 'n a(v)el deus Speied, le vent de Spézet, est un vent de suroit qui apporte un temps doux et pluvieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008