Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine antique / mythologique - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine antique / mythologique
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9743
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 19 Jul 12, 16:53 Répondre en citant ce message   

Espagnol Aquí arde Troya = Les choses vont de mal en pis, littér. "ici brûle Troie".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 24 Oct 12, 13:37 Répondre en citant ce message   

- L'articolo 12 dice che «per ballerini e tersicorei si prevede l'aumento del requisito anagrafico...».
= L'article 12 (= d'un projet de règlementation des retraites) dit que pour les danseurs, on prévoit...

[ Il Corriere della Sera - 24.10.2012 ]


Italien tersicoreo
- (adj.) relatif à Terpsichore (grec Θερψιχόρη / latin Therpsichŏre), muse de la danse dans la mythologie grecque
donc : relatif à la danse

abilità tersicorea : don pour la danse
inettitudine tersicorea : inaptitude à la danse / absence de disposition pour la danse



Dans la mythologie grecque, Terpsichore (en grec ancien Τερψιχόρα / Terpsichóra, de τέρπεω / térpeô, « apprécier » et χoρός / khorós, « la danse ») est la Muse de la Danse. C'est une jeune fille, vive, enjouée, couronnée de guirlandes, et tenant une lyre au son de laquelle elle dirige en cadence tous ses pas. Certains auteurs en font la mère des sirènes. (Wikipedia)


Treccani présente tersicoreo comme un adjectif (registre littéraire).
Ici, on a affaire à un substantif.
Il y a d'ailleurs redondance avec ballerini.
Ce terme est absent des dictionnaires Zanichelli et Signorelli, je ne connaissais ni ce mot, ni la muse (bien que passionné de danse...).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 05 Feb 13, 11:15 Répondre en citant ce message   

- Alabama, nelle mani dell'«orco» da 75 ore.
= Alabama, le petit garçon est détenu par le "monstre" depuis 75 heures.

[ Il Corriere della Sera - 02.02.2013 ]


Italien orco
- ogre / croquemitaine
- FIG monstre

voce d'orco : voix caverneuse

dérivé du nom du Dieu des enfers, Orcus (littérature latine)
en italien poétique, fait référence au règne de la mort


Lire le Fil Créatures & animaux imaginaires.


Extrait de l'article ogre du TLFi :
Citation:
1. a) 1181-90 «païen féroce» (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 5964); ca 1300 «géant des contes de fées, représenté comme se nourrissant de chair humaine» (Corresp. entre Pharamond et Meliadus ds R. Lang. rom. t.35, 233, 108); 1697 ogresse «fille d'ogre» (Ch. Perrault, Le Petit Poucet, p.210);
b) 1740 il mange comme un ogre (Ac.); 1819 ogre «personne qui mange beaucoup» (Boiste);
2. 1740 «personne méchante qui fait peur» (Voltaire, Lettre Cideville, 5 mai ds Littré).

Prob. altération, par métathèse du -r- due peut-être à l'infl. de mots tels que bougre*, de *orc, du lat. Orcus «nom d'une divinité infernale» puis «les enfers» eux-mêmes (cf. ital. orco «croque-mitaine», sarde orcu «démon», cat. orc «personne gênante» qui font préférer l'hyp. lat. Orcus à celle de REW3, 6048 qui fait remonter le mot à Hongrois, à cause des dévastations des Hongrois (Hongres, Oïgours) dans l'Occident au Moyen Âge). Hyp. aussi appuyée par un sermon prononcé par saint Eloi et dirigé contre les superstitions païennes ; il interdisait d'évoquer quatre dieux romains: Neptune (lutin*), Orcus, Diane (a. fr. gene «sorte de fée malfaisante»), Minerve. Au xviies. on trouve aussi ogrine pour ogresse (1694, Gherardi, Théâtre it. ds DG).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 09 Feb 13, 12:09 Répondre en citant ce message   

- NY state of emergency as behemoth storm halts flights, trains and buses.
= Etat d'urgence à NY : une tempête géante bloque avions, trains et bus.

[ The NY Post - 09.02.2013 ]


Royaume-Uni behemoth
- (subst. / adj.) FIG monstre - géant

Lire le Fil Les mamelles de Behemoth.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 09 Feb 13, 13:05 Répondre en citant ce message   

Erreur: c'est à mettre dans les expressions d'origine bibliques.

בהמות, Béhémoth apparaît dans la Bible hébraïque, le Tanakh, plus exactement dans le Livre de Job ( ch 40, versets 15 à 24.)


Citation:
15 Vois donc le Béhémoth que j'ai créé comme toi: il se nourrit d'herbe comme le bœuf. 16 Admire la force qui est dans ses reins, la vigueur qui réside dans les muscles de son ventre. 17 Sa queue se dresse comme un cèdre, les nerfs de ses cuisses sont entrelacés. 18 Ses os sont des tuyaux d'airain, ses vertèbres des barres de fer. 19 Il est une des œuvres capitales de Dieu: Celui qui l'a fait l'a gratifié d'un glaive. 20 Les montagnes produisent du fourrage pour lui, et là toutes les bêtes des champs prennent leurs ébats. 21 Il se couche sous les lotus, sous le couvert des roseaux et des marais, 22 Les lotus le protègent de leur ombre, les saules du torrent l'enveloppent. 23 Voici que le fleuve se gonfle et il ne s'en émeut point; il demeurerait plein d'assurance si le Jourdain lui montait à la gueule. 24


Dernière édition par rejsl le Monday 18 Feb 13, 12:48; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 09 Feb 13, 13:20 Répondre en citant ce message   

Evidemment que le Béhémoth est référencé dans la Bible ...
C'est d'ailleurs très clairement signalé dans le lien que je donne (Fil de Dubsar).
Mais c'est également une créature imaginaire, un animal mythologique.
Et il n'est pas que biblique, même si on peut, évidemment, le mentionner dans le Fil "Références bibliques" (je l'ai ajouté).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 09 Feb 13, 16:41 Répondre en citant ce message   

Il y a tout de même une confusion. Pour classer le terme employé au sens figuré, nous ne cherchons pas à savoir quels qualificatifs lui donner ( être réel, être imaginaire) mais nous cherchons d'où vient le terme. C'est une démarche qui s'intéresse à l'histoire d'un mot, d'une expression, terrain linguistique. L'autre, celle qui consiste à s'intéresser à l'histoire du symbole, à sa signification, relève de l'histoire des croyances, des mythes, des religions.

C'est tout aussi intéressant mais c'est autre chose.

Lorsque nous classons une expression comme ayant une origine antique et/ou mythologique, nous entendons par là que les mots évoqués viennent de textes ou mythes antiques, sous -entendu Grèce, Rome, mythologies diverses de peuples anciens.

Nous établissons là une distinction entre les expressions comme sortir de la cuisse de Jupiter , avoir une force herculéenne et, par exemple, s'adresser au Bon Dieu plutôt qu'à ses saints ou dire qu'une maison est comme l'arche de Noé.

Le terme Béhémoth est un mot hébreu qui apparaît pour la première fois dans la Bible et pas ailleurs. Embatérienne avait signalé à juste titre que la terminaison -ot est simplement un pluriel, puisqu'en hébreu בהמה ( béhéma) signifie un animal ( plus exactement tête de bétail, vache , taureau...) mot dont le pluriel est
בהמות = béhémot.

On peut ensuite chercher d'où la Bible puise certaines choses, elle ne naît pas de rien, et, bien entendu, on trouvera des influences babylonniennes, mésopotamiennes , égyptiennes. Concernant cette représentation de la Bête ( car c'est le sens de béhémoth qui n'est pas vraiment un nom propre), on peut trouver des influences mythologiques venues des cultures akkadienne et sumérienne., déjà indiquées sur Babel ( voir les liens plus haut). Mais le monstre marin qui aurait plus ou moins inspiré la Bible se nommait apsû,abzu en sumérien d'une part, de l'autre il était intégré à un ensemble de représentations cosmogoniques qui ne sont pas celles de la Bible. Il n'est pas cet être décrit dans le livre de Job et ce n'est pas à lui que se réfèrent ceux qui ,aujourd'hui, usent de ce terme dans un sens figuré.

Autrement dit, lorsqu'on trouve béhémoth dans un texte anglais ou français, ce n'est pas une référence aux mythes sumériens mais bien au texte biblique.

On peut les associer dans une recherche sur la parenté des croyances comme sur le fil mamelles de Béhémoth, on peut présenter Béhémoth sur le fil des êtres fabuleux et imaginaires ( la Bible en contient d'autres, d'ailleurs), mais rester précis quant à l'origine d'une expression. Sinon, nous mettrons aussi bien tout ce qui concerne l'Ancien et le Nouveau Testament dans la rubrique origine mythologique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 11 Feb 13, 19:45 Répondre en citant ce message   

Citation:
Cameron kehrt als Drachentöter nach Hause
der Standard 08.02.2013

= Cameron fait figure de héros à son retour au pays.


Le Drachentöter est une figure héroïque particulière, presque toujours masculine, où l'homme glorieux réussit à tuer un dragon et sauver ainsi son peuple, sa cité, voire le genre humain.

Lorsqu'il s'agit du terme allemand, la première référence ira vers la mythologie germanique, vers Siegfried / Sigurd ( pour les dits venant du monde germanique du nord), lequel se baigne dans le sang du dragon qu'il a tué, ce qui le rend invincible. Seul un petit endroit de son onomoplate n'est pas protégé parce qu'une petite feuille qui volait au vent s'en était venue s'y poser. C'est ce que raconte l'épopée médiévale du Nibelungenlied ( Chant des Nibelungen) cependant que les écrits nordiques lui font boire le sang du dragon Fafner, ce qui lui permettra de comprendre le langage des oiseaux.

Le Drachentöter évoque un héros courageux qui ne connaît pas la peur, qui affronte le dragon dans son antre, un homme fidèle, au service des siens.
C'est en quelque sorte ainsi que Cameron serait apparu aux Anglais, vainqueur du dragon européen dans cette question du budget de l'UE.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 16 Feb 13, 12:40 Répondre en citant ce message   

- A crippled Carnival cruise ship pulled into Mobile, Ala., last night, finally reaching the shoreline that'd been so tantalizingly close all day for desperate passengers.
= Un bateau de croisière en difficulté a accosté à Mobile la nuit dernière, atteignant enfin la terre ferme que les passagers avaient regardé toute la journée avec envie et détresse.

[ The NY Posdt - 15.02.2013 ]


Royaume-Uni tantalizing
- (terriblement) tentant / attrayant / appétissant
- qui met l'eau à la bouche

tantalizingly : d'une façon cruellement tentante


tantalien / -ienne (adj., rare et littér.)
- qui suscite une convoitise, un désir toujours inassouvi ou qui en est le lieu

tantaliser (verbe trans., rare et littér.)
- inspirer à quelqu'un des désirs qu'il ne peut assouvir


Voir le supplice de Tantale, cité en page 1.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 21 Mar 13, 15:57 Répondre en citant ce message   

Italien un lavoro ciclopico (= un travail cyclopéen / de Cyclope)
- un travail de Romain

ciclopico
- (par ext.) gigantesque, colossal, énorme
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 08 May 13, 23:24 Répondre en citant ce message   

Allemand
Citation:
Doch Orbáns Politik ist janusköpfig


titrait le Standard , il y a quelques jours.
= la politique d'Orban ( premier ministre de la Hongrie) est ambiguë , présente un double visage.

Une expression reprise par une partie de la presse germanophone concernant l'attitude du dirigeant hongrois face à la montée de l'antisémitisme dans son pays.

Janusköpfig sein = avoir une tête de Janus = avoir un double visage, ou être ambigu, ambivalent .

Le dieu romain Janus est représenté avec un double visage.

Français en français : " c'est un Janus"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 07 Apr 14, 12:13 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni - it's just a sop to Cerberus
(= ce n'est qu'une mouillette pour Cerbère)
= c'est simplement pour le ramener à de meilleures dispositions / pour l'amadouer

Citation:
Dans la mythologie grecque, Cerbère (en grec ancien Κέρϐερος / Kérberos) est le chien gardant l'entrée des Enfers. Il empêchait ainsi ceux passant le Styx de pouvoir s'enfuir. On le trouve dans de nombreuses œuvres de la littérature grecque et romaine antique, ainsi que dans l'art et l'architecture aussi bien moderne qu'ancienne. Comme pour la plupart des créatures de la mythologie classique, la description et le contexte entourant le Cerbère diffèrent selon les œuvres, la principale différence étant le nombre de têtes, généralement trois, mais aussi cinquante selon Hésiode ou cent chez Horace.

Cerbère était le fils d'Échidna, au corps de serpent et au visage de femme, et de Typhon, considéré parfois comme un monstre cracheur de flammes qui serait craint des dieux olympiens même. Son frère est Orthos, chien des Enfers bicéphale. Il serait également le frère de l'Hydre de Lerne, du Lion de Némée et de la Chimère. La description courante de Cerbère dans la mythologie grecque et l'art veulent qu'il ait trois têtes, une crinière de serpents similaire aux cheveux de Méduse et une queue de dragon. Dans la plupart des œuvres, les trois têtes voient et représentent respectivement le passé, le présent et le futur ; d'autres sources suggèrent qu'elles représentent plutôt la naissance, la jeunesse et la vieillesse. Chacune des têtes n'aurait d'appétit que pour la viande vivante et autorise donc les esprits des morts à entrer dans le monde souterrain, mais les empêche d'en sortir. Cerbère fut toujours utilisé comme le fidèle gardien d'Hadès, gardant les portes donnant sur le monde souterrain.

Il était enchaîné à l'entrée des Enfers et terrorisait les morts eux-mêmes qui devaient l'apaiser en lui apportant le gâteau de miel qu'on avait placé dans leur tombe en même temps que l'obole pour Charon déposée dans la bouche. Mais Cerbère était aussi terrible pour les vivants qui essayaient de forcer la porte des Enfers comme Pirithoos et Thésée, qui cherchaient à enlever Perséphone. Psyché qui était venue chercher la boîte à cosmétique de Perséphone sur l'ordre d'Aphrodite l'endormit avec un gâteau trempé dans du vin drogué. Énée fit de même avec un gâteau soporifique préparé par la Sibylle.

Plusieurs héros parviennent à déjouer sa vigilance, voire à le vaincre. Orphée, décidé à sortir des Enfers sa femme Eurydice, morte d’une morsure de vipère, parvient à le charmer en chantant et en jouant de sa lyre et bien sûr Hercule dans les douze travaux d'Hercule.

Lire le Fil Références d'origine alimentaire et culinaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 16 Sep 14, 12:39 Répondre en citant ce message   

- Los cacos, al ver la presencia del propietario, fueron arrojando la mercancía sustraída por la carretera.
= Les voleurs, en voyant le propriétaire les poursuivre, jetèrent les objets volés sur la route.

[ El País - 20.06.2014 ]


Espagnol caco
- FAM voleur - filou


de Cacus (= Caco), voleur mythologique [ DRAE ]


La page Cacus de Wikipédia ne mentionne aucun casier judiciaire concernant Cacus mais l'Encyclopædia Universalis dit ceci :
- Cacus : Personnage qui nous est essentiellement connu par le récit que fait Virgile (Énéide, VIII, 185-275) de sa lutte contre Hercule. Monstre mi-homme mi-bête, Cacus est doué du pouvoir d'exhaler du feu et de la fumée. Une profonde caverne au pied de l'Aventin lui sert de repaire, et il fait régner une véritable terreur sur les populations voisines par ses massacres et ses brigandages. Hercule, après avoir tué Géryon et s'être emparé de son troupeau de bœufs, se trouve faire halte sur les bords du Tibre ; Cacus, profitant de son sommeil, lui vole quatre de ses animaux en les tirant par la queue jusqu'à sa caverne pour brouiller les pistes. Mais les mugissements des bêtes ainsi dérobées conduisent Hercule jusqu'au gîte de Cacus, qu'il tue après avoir forcé sa caverne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Wednesday 17 Sep 14, 15:35 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
La page Cacus de Wikipédia ne mentionne aucun casier judiciaire concernant Cacus
Question Ou alors, je te comprends mal, josé !
Wikipedia a écrit:
Cacus en vola quatre paires
Il eût été surprenant que Wikipedia ne dise pas un mot de ce qui fait l'essentiel de sa célébrité !

J'en profite pour préciser que, chez Tite-Livre (livre I), Cacus n'est plus un monstre, mais un simple être humain, "pastor, ferox viribus", un berger à la force féroce. (cet adjectif ferox le rattache néanmoins au monde sauvage)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11123
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 17 Sep 14, 16:06 Répondre en citant ce message   

Euh ... oui ... c'est moi qui ai lu trop vite !
En fait, je m'attendais à ce que sa qualité de voleur soit mise en évidence dans la présentation de Wikipedia, ce qui n'est pas le cas.
Du coup, j'ai sauté les 4 ou 5 mots-clés ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5









phpBB (c) 2001-2008