Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
La coupure fautive ou mécoupure (agglutination) - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
La coupure fautive ou mécoupure (agglutination)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 587
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Saturday 29 Nov 14, 16:57 Répondre en citant ce message   

Une étymologie populaire fait dériver le mot félibre d'une mécoupure.

Frédéric Mistral a tiré ce mot d'une prière en provençal où la Vierge énumère ses sept douleurs et dit :
Citation:
Que dins lou tèmple erias (...)
Emé li sèt felibre de la lèi
(Que vous étiez dans le temple (...) / Avec les sept docteurs de la loi)

En provençal le -t de sèt est muet lorsqu'il n'est pas suivi d'une voyelle (il en était de même en français avant que l'influence de l'orthographe ne fasse perdre cette prononciation). D'aucun ont donc supposé que "li sèt felibre de la lèi" était une mécoupure pour "li Sefer, libre de la lèi" (les Sefers, livres de la loi).

Cependant, Mistral lui-même ne cite pas cette étymologie dans l'article "felibre" de son Tresor dòu Felibrige :
http://www.lexilogos.com/provencal/felibrige.php?q=f%C3%A9libre

Je pense d'ailleurs que cet article comporte une part de jeu, certaines étymologies n'ont peut-être été indiquée que pour atteindre le nombre de sept propositions, le chiffre sept obsédait Mistral et il apparaît à de nombreuses reprises dans son œuvre.


Dernière édition par Jeannotin le Monday 12 Jan 15, 20:56; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 12 Jan 15, 11:39 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni ammunition

etymonline a écrit:
ammunition (n.)

1620s, from French soldiers' faulty separation of Middle French la munition into l'ammunition
from Latin munitionem (nominative munitio) "a fortifying" (see munition), and at first meaning all military supplies in general. The mistake in the word perhaps was by influence of French a(d)monition "warning." The error was corrected in French (Modern French munition), but retained in English.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 12 Jan 15, 12:27 Répondre en citant ce message   

Ah oui, Godefroy en témoigne :

Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 10 Mar 15, 10:02 Répondre en citant ce message   

Tayeb a écrit:
En Kabylie on emprunte aussi des mots français qu'on berbérise comme le mot lakul qui signifie l'école.

Extrait du Fil Influence de l'arabe sur le berbère (syntaxe, grammaire).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 01 Apr 15, 19:38 Répondre en citant ce message   

Français lendemain

- issu par agglutination de l'article, de l'endemain « le jour suivant » (ca 1140 G. Gaimar, Engleis, éd. A. Bell, 318; v. aussi T.-L. s.v. endemain)
endemain étant composé de la prép. en et de demain [ TLFi ]


A comparer avec l'italien (pas de mécoupure) :

Italien l'indomani : le lendemain
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 02 Apr 15, 9:49 Répondre en citant ce message   

Wallon: w. li lèd’dimin, litt. «le l’en-de-demain », le lendemain.
C'était ici,
en juin 2013.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Thursday 21 May 15, 22:20 Répondre en citant ce message   

Tayeb a écrit:
En Kabylie on emprunte aussi des mots français qu'on berbérise comme le mot lakul qui signifie l'école.

On trouve également lussi pour l'huissier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Sunday 21 Jun 15, 16:53 Répondre en citant ce message   

En arabe maghrébin :
    لوتيل \\ نوتيل = lūtīl \\ nūtīl > hôtel

    لانڤار = lāngār > gare
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 22 Jun 15, 9:40 Répondre en citant ce message   

Azwaw a écrit:
arabe maghrébin

La darija ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1015
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 22 Jun 15, 12:55 Répondre en citant ce message   

Oui.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 30 Nov 15, 11:47 Répondre en citant ce message   

- A farmer who hid his illegally built four-bedroom castle behind straw bales claims it cannot be knocked down because it is home to protected bats and newts.
= Un agriculteur, qui avait dissimulé derrière des ballots de paille le petit château illégal qu'il s'était construit, déclare que celui-ci ne peut être démoli car il héberge des espèces protégées de chauves-souris et de tritons.

[ The Daily Telegraph - 10.11.2015 ]


Royaume-Uni newt
- (small amphibian) triton


[ etymonline ]
- early 15c., misdivision of an ewte, from Middle English evete (see eft). "Eft, though now only provincial, is strictly the correct form" [Century Dictionary]

- as pissed as a newt : bourré comme un triton / complètement bourré
origine : le triton se déplace en effectuant des zig-zags

Lire les Fils :
- Je suis saoul (Dictionnaire Babel)
- Expressions / mots dérivés de noms d'animaux
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 587
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 11 May 16, 10:04 Répondre en citant ce message   

Entendu ce matin su France Inter :

Serge Dassault, maire lérépublicain de Corbeil-Essonnes

On attendrait "maire républicain", l'article les a été faussement agglutiné au nom républicains.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 11 May 16, 10:19 Répondre en citant ce message   

Tu vois là une mécoupure ?!

Le traitement par les médias du nouveau nom de l'ex-UMP est intéressant.
On a l'impression que les journalistes ne savent pas trop comment faire.

- On attendrait "maire républicain" (Jeannotin)
oui, sauf que républicain a en France un sens bien précis et de nombreuses personnalités de gauche s'étaient élevées contre ce "hold-up" tenté et réussi par Sarkozy lors du choix du nouveau nom de l'UMP.

On entend et on lit donc la plupart du temps :
- X, député Les républicains ou LR

Il est rare qu'une lettre dans un sigle fasse référence à un article.

P.S. : dans le cas de Serge Dassault, on pourrait parler de ripoublicain...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 587
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 11 May 16, 11:07 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Tu vois là une mécoupure ?!

C'était une boutade. Par contre, au delà d'une volonté légitime d'éviter la confusion avec l'adjectif républicain dans son sens français de "politiquement respectable", cela est révélateur d'une tendance du français contemporain à fossiliser l'article. Je ne sais pas trop comment analyser les "gare de Le Mans", les "nous arrivons à Le Châtelet" et les "1170 clients ont posté à propos de Les Déménageurs Bretons" que, pour ma part, je trouve prodigieusement agaçants. Peut-on voir une mécoupure dans ces refus de faire une contraction qui existe pourtant depuis l'origine des langues romanes ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1032

Messageécrit le Friday 15 Sep 17, 8:27 Répondre en citant ce message   

• Espagnol :

atril, n. m. « lutrin, pupitre »

Falsa separación de el [l]atril, y este del lat. *lectorīle, der. de lector, -ōris 'lector' (DRAE).

Coupure fautive de el [l]atril,
celui-ci du latin *lectorīle,
de lector, -ōris « lecteur ».

Le latin classique avait aussi lectrum, i « pupitre ».

• Français :

lutrin, n. m.

D'un lat. pop. *lectrinum, dér. de lectrum «pupitre» VIe-VIIe. []
formé sur le supin lectum de legere «lire»,
la forme initiale letrin qui s'est maintenue jusqu'au XVIIe
est devenue lutrin d'apr. lu part. passé de lire*
.
(TLFi)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4









phpBB (c) 2001-2008